Nouvelle ici, voici mon histoire

Répondre
Avatar du membre
Cleme

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 08 octobre 2020
Mon centre de PMA : 25- CHU Jean Minjoz (Besancon)

Nouvelle ici, voici mon histoire

Message non lu par Cleme »

Bonjour à tous,

je suis nouvelle sur le forum. Comment suis je arriver ici ? Je vais reprendre mon histoire depuis le début😊.

Tout d'abord cela fais bientôt 6 ans que je suis avec mon conjoint avec qui je file le parfait amour, bigheart même si comme dans toute relation il y a des hauts et des bas. Après un an de relation, l'envie d'avoir un enfant s'installe dans nos têtes. J'arrête donc ma contraception mais l'espoir d'avoir un enfant s'envole à chaque cycle. Après 2/ 3 ans à espérer, à écouter le gyneco qui dit que sa peut prendre du temps, sans prendre la peine de faire des examens plus approfondis, je décide de changer de médecin à mon prochain rendez-vous annuel.

J'explique ma situation au nouveau médecin , il ne voie rien physiquement comme mon médecin précédent. Il prescris donc un spermogramme à mon conjoint. Les résultats tombent, il a une tératospermie sévère, je dois avouer, que c'est à ce moment précis où nous nous sommes renseigné sur la PMA🙄.

En apportant le résultat de mon conjoint au gyneco celui ci décide de me prescrire une prise de sang, et la deuxième coup de massue j'ai un taux d'AMH très faible pour mon âge (27 ans), 1,3 Ng. Le gyneco m'a donc vivement conseillé de me diriger au CHU de Besançon. Et voilà nous avons rendez-vous le 3 novembre et nous sommes impatient de savoir se qu'il nous attend, mais en même temps nous sommes angoissés (la peur de l'inconnue). Nous nous posons un millier de Questions. Nous ne savons pas quel moyen de PMA on va nous conseiller, qu'elles sont démarches administratives, les délais car oui il y avait 3 mois d'attente pour le premier rendez-vous. 😅 Voilà ma petite histoire. Je dois avouer que j'ai longuement hésité avant de raconter ma vie sur le forum mais me voilà... Si vous avez des conseils ou si vous voulez aussi me faire part de votre histoire et me donner un peu d'espoir . N'hésitez pas 😊
Avatar du membre
Ophélie

Fivette novice
Messages : 3
Enregistré le : 08 octobre 2020
Mon centre de PMA : 38- CHU Grenoble (La Tronche)
Localisation : Savoie
Âge : 34

Message non lu par Ophélie »

Bonjour,
Mon histoire est légèrement différente mais les appréhensions sont les mêmes
Mon conjoint n'a pas de soucis mais moi j'en ai cumulé mon taux amh était a 0.2, plus tumeurs aux ovaires bref au final je n'ai plus mes 2 ovaires donc on va passer par la pma. On a rendez-vous en décembre sur Grenoble. J'ai beaucoup d'angoisses car on se lance dans l'inconnue. Je pense que l'on ne pense pas avoir un enfant en faisant des démarches administratives au départ.
Je vais attaquer un suivi psychologique et sophrologique je pense que ça sera bénéfique et surtout nécessaire pour moi je le conseille.
Je suis tellement angoissée et en même temps j'ai hâte de démarrer avec mon conjoint cette nouvelle aventure car oui je le considère comme une aventure, nous partons à l'inconnu.
Voila je ne sais pas si toi aussi tu ressens les même chose mais sache que nous sommes plusieurs et on peut se soutenir
Bonne soirée
Ophélie
Moi - 34 ans - Annexetomie des ovaires droit et gauche
Lui - 35 ans - aucun problème
Essai depuis 3 ans -
01/20 début des tests de fertilité
04/20 découverte de tumeur sur les ovaires
06/20 Annexectomie droite tumeur borderline (une 1ère dans le monde, jamais vu ce type de tumeur)
08/20 Annexectomie gauche => plus d'ovaire => Ménopause
10/20 Début des recherches pour FIV DO
Avatar du membre
Cleme

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 08 octobre 2020
Mon centre de PMA : 25- CHU Jean Minjoz (Besancon)

Message non lu par Cleme »

Bonjour Ophelie,

C'est vrai que je n'avais pas penser à la sophrologie mais cela peut être une bonne chose, pourriez-vous me tenir informer à ce sujet ? En tout cas je croise les doigts pour vous. Oui effectivement on le vois aussi comme une aventure ou comme une étape, épreuve à franchir ensemble. J'ai exactement le même ressentit partagé entre l'angoisse et l'envie de faire accélérer le temps 😊.

Je suis contente que l'on puisse se soutenir, et s'entraider.

Clementine