Quand l'espoir nous fait avancer

Avatar du membre
kiki85

Fivette novice
Messages : 21
Enregistré le : 17 mars 2018
Mon centre de PMA : 988- Centre CalédoFertilité (Nouméa Nouvelle Calédonie)
Localisation : Nouméa
Âge : 36

Quand l'espoir nous fait avancer

Message non lu par kiki85 »

Bonjour à toutes,

Je suis nouvelle sur le forum même si ça fait un moment que je voulais partager mon expérience ici. Je me sens moins seule en lisant le parcours de chacune. Le mien commence il y a 2 ans de ça, avec un projet de bébé à notre arrivée en Nouvelle-Calédonie avec mon mari. Je savais alors qu'on allait passer par la PMA à cause d'une aménorrhée persistante. Les tests ont montré qu'il s'agissait d'une insuffisance hormonale du côté de mon hypophyse. La première IAC fut un succès, quel bonheur ; la grossesse suivait son cours et lors de l'échographie du 2ème trimestre on nous a annoncé une importante malformation cérébrale, j'ai dû accoucher peu de temps après. Quelle souffrance psychique. Deuxième IAC 6 mois plus tard avec une nouvelle réussite et un nouveau coup dur avec une fausse couche au 1er trimestre. J'utilise l'image de briques qu'on se reçoit en pleine face, c'est un peu ce ressenti là.

Mais on ne veut rien lâcher et aller au-delà des discours « arrête de stresser, n'y pense plus... » ; alors moi je veux bien qu'on m'explique comment ne plus penser à tout ça, même si on ne s'arrête pas de vivre ça fait partie de moi, et notre désir d'enfant est tellement fort. Vous imaginez bien à quel point j'aspire à être enceinte à nouveau, à tel point que mon ventre n'a pas dégonflé depuis ma dernière grossesse, et qu'en plus j'ai vécu une grossesse nerveuse ces 2 derniers mois (où nous avons fait une pause PMA). Je me demande en fait si ce n'était pas simplement un syndrome prémenstruel constant vu que sur le plan hormonal tout est chamboulé chez moi...

Nous sommes maintenant repartis pour une 4ème IAC,
et on va continuer à y croire jusqu'à ce que quelque chose arrive.

Bon courage à toutes
En couple depuis 10 ans :affect:
Moi 32 ans : hypopituitarisme
Mon homme 35 ans : RAS
Essai bébé depuis octobre 2015

1er rendez-vous PMA : avril 2016
IAC 1 : pregnant octobre 2016, IMG à 23 SA (spina bifida à moelle ouverte) brokenheart pleurrs
IAC 2 : pregnant août 2017, FC à 8 SA :shock: :-(
IAC 3 : notpregnant décembre 2017
IAC 4 : mars 2018. Résultat : pregnant , FC à 8 SA minnce
IAC 5 : octobre 2018 notpregnant

IAC 6 : février 2019
' La persévérance c'est échouer pour finalement un jour...y arriver "
Avatar du membre
Calamity

Fivette d'or
Messages : 590
Enregistré le : 13 octobre 2017
Mon centre de PMA : 44- CHU Nantes

Message non lu par Calamity »

Quel douloureux parcours... je te souhaite beaucoup de courage pour affronter ta prochaine grossesse. Forcément que tu y pense et que tu stress. Mais rassure toi tu n'es pas responsable de tes fausses couches. Ceux qui ose te dire cette chose atroce n'y connaisse rien et ne savent pas à quel point cela est culpabilisant et donc nous fait stresser encore plus...
Avez vous fait des analyses qui exiplique les fausses couche? Un caryotype par exemple...
Bises et hésite pas si tu as besoin de parler
2010 Début essai
2013 Début pma: ras des 2 côté
3 IAC: notpregnant
Oct 2014 - GEU
4 FIV, 4 transfert - notpregnant
FIV5 -2j5- dpo16- 259 /dpo 18- 529 /dpo 20- 1195
6sa+6: 2 vrais juju de 6,6mm
8sa+6: 1,5 cm
Écho 1T 12sa+5: curetage brokenheart
TEC 1J6: Dpo17: 493 /Dpo 20: 1469
Écho 6sa+5: 7,2mm
Echo 8sa+5: brokenheart
Fin de la pma après 8ans d’essais Kosmil
Avril 21: nuitamour pregnant
Écho 6+2: 5mm coeurquibat
Écho 12+2 T1: 61mm juump
Écho 17+5: :boy:
Écho 22+2 T2: poucehaut 512 gr
Écho 32+2 T3: poucehaut 1850 gr
Écho 35+4: 2,6kg
Naissance à 40+2. 3,760kg de bonheur multiheart
Avatar du membre
pma93

Fivette d'argent
Messages : 406
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Tenon (Paris 20)

Message non lu par pma93 »

kiki85 a écrit : 18 mars 2018 à 00:14 Bonjour à toutes,

Je suis nouvelle sur le forum même si ça fait un moment que je voulais partager mon expérience ici. Je me sens moins seule en lisant le parcours de chacune. Le mien commence il y a 2 ans de ça, avec un projet de bébé à notre arrivée en Nouvelle-Calédonie avec mon mari. Je savais alors qu'on allait passer par la PMA à cause d'une aménorrhée persistante. Les tests ont montré qu'il s'agissait d'une insuffisance hormonale du côté de mon hypophyse. La première IAC fut un succès, quel bonheur ; la grossesse suivait son cours et lors de l'échographie du 2ème trimestre on nous a annoncé une importante malformation cérébrale, j'ai dû accoucher peu de temps après. Quelle souffrance psychique. Deuxième IAC 6 mois plus tard avec une nouvelle réussite et un nouveau coup dur avec une fausse couche au 1er trimestre. J'utilise l'image de briques qu'on se reçoit en pleine face, c'est un peu ce ressenti là.

Mais on ne veut rien lâcher et aller au-delà des discours « arrête de stresser, n'y pense plus... » ; alors moi je veux bien qu'on m'explique comment ne plus penser à tout ça, même si on ne s'arrête pas de vivre ça fait partie de moi, et notre désir d'enfant est tellement fort. Vous imaginez bien à quel point j'aspire à être enceinte à nouveau, à tel point que mon ventre n'a pas dégonflé depuis ma dernière grossesse, et qu'en plus j'ai vécu une grossesse nerveuse ces 2 derniers mois (où nous avons fait une pause PMA). Je me demande en fait si ce n'était pas simplement un syndrome prémenstruel constant vu que sur le plan hormonal tout est chamboulé chez moi...

Nous sommes maintenant repartis pour une 4ème IAC,
et on va continuer à y croire jusqu'à ce que quelque chose arrive.

Bon courage à toutes
Ton message m'a touché.. tu as eu un parcours assez difficile et douloureux et malgré tout tu continues à y croire ! Même si c'est plus facile à dire qu'à faire il faut que tu continues à y croire je te dis cela alors que je suis à la limite du désespoir pour ma part..
ça finira par payer tu verras.. ne pas y penser et ne pas stresser est seulement IMPOSSIBLE, en parler fait du bien et en parler avec des personnes qui vivent a peu près la même chose que toi te donnera le ressenti d'être comprise..
Moi : 25 ans, découverte d'un "petit SOPK" avec une AMH un peu élevée, hystérosalpingographie normale avec des trompes perméables.
01/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
02/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
03/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
04/2018 : Gonal F 50ui J6 J10, Echo et PDS J11 ; Ovulation loupée
06/2018 : Gonal F 50ui, Ovitrelle le 11/07 puis nuitamour puis testpositif

BHCG le 25/07/2018 : 62ui
BHCG le 27/07/2018 : 192ui
BHCG le 30/07/2018 : 994ui
Echo datation le 08/08/2018





Mr : 25 ans, 1 enfant, spermogramme normal
Avatar du membre
kiki85

Fivette novice
Messages : 21
Enregistré le : 17 mars 2018
Mon centre de PMA : 988- Centre CalédoFertilité (Nouméa Nouvelle Calédonie)
Localisation : Nouméa
Âge : 36

Message non lu par kiki85 »

Merci les filles pour le soutien...
En couple depuis 10 ans :affect:
Moi 32 ans : hypopituitarisme
Mon homme 35 ans : RAS
Essai bébé depuis octobre 2015

1er rendez-vous PMA : avril 2016
IAC 1 : pregnant octobre 2016, IMG à 23 SA (spina bifida à moelle ouverte) brokenheart pleurrs
IAC 2 : pregnant août 2017, FC à 8 SA :shock: :-(
IAC 3 : notpregnant décembre 2017
IAC 4 : mars 2018. Résultat : pregnant , FC à 8 SA minnce
IAC 5 : octobre 2018 notpregnant

IAC 6 : février 2019
' La persévérance c'est échouer pour finalement un jour...y arriver "
Avatar du membre
pma93

Fivette d'argent
Messages : 406
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Tenon (Paris 20)

Message non lu par pma93 »

kiki85 a écrit : 19 mars 2018 à 21:51 Merci les filles pour le soutien...
C'est normal ! Ici on peut parler de tout et ca fait vraiment du bien de pouvoir parler a des personnes qui traversent a peu près la mm chose !
Moi : 25 ans, découverte d'un "petit SOPK" avec une AMH un peu élevée, hystérosalpingographie normale avec des trompes perméables.
01/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
02/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
03/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
04/2018 : Gonal F 50ui J6 J10, Echo et PDS J11 ; Ovulation loupée
06/2018 : Gonal F 50ui, Ovitrelle le 11/07 puis nuitamour puis testpositif

BHCG le 25/07/2018 : 62ui
BHCG le 27/07/2018 : 192ui
BHCG le 30/07/2018 : 994ui
Echo datation le 08/08/2018





Mr : 25 ans, 1 enfant, spermogramme normal
Avatar du membre
Bijou

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 18 mars 2018
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie

Message non lu par Bijou »

Bonjour kiki85
Je t'admire pour ton courage, je te souhaite de devenir très bientôt une maman épanouie avec plein d'amour à donner.
Je rejoins les filles en disant que c'est impossible de ne pas y penser, et j'ai tout simplement des envies de meurtre smilvener
envers ces gens qui osent dire d'arrêter d'y penser, que c pour ça que ça marche pas .... c'est très culpabilisant, comme si la situation n'était pas déjà très difficile pour ces couples en mal d'enfants.
Moi j'y pense beaucoup, même si je veux retrouver de la sérénité j'y arrive pas toujours. Mais je fuis ces personnes qui se contentent de me dire d'arrêter d'y penser car elles ne m'apportent rien de positif dans mon parcours.
Bon courage à toi et n'hésite pas à venir discuter de tout et de rien, le forum est là pour ça.
Moi : 31a, RAS
Lui : 33a, qualité spermo variable
Début essai : été 2016
09/01/17 : FC à 8 SA (le coeur battait 4h avant)
Été 2017 : entrée PMA, stims sous gonal / ovitrelle. notpregnant sur les 3 cycles de stim et les 3 cycles naturels
22/02/18 : IAC1 et testpositif
PDS à 205 (14 dpo), 970 (18 dpo), 2310 (20 dpo)
29/03/18 : écho 7SA - 7 mm avec une activité cardiaque bigheart
02/05/18 : écho T1 12SA - 6 cm et bouge bcp
10/07/18 : écho T2 presque 22SA - 508g
25/09/18 : écho T3 presque 33SA - 2 kg, tête au-delà du 95è percentile minnce (très grosse par rapport au reste)
DPA 22/11/18
Avatar du membre
pma93

Fivette d'argent
Messages : 406
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Tenon (Paris 20)

Message non lu par pma93 »

Coucou Bijou,
Oui tu as raison je suis tout à fait d'accord avec toi c'est vraiment culpabilisant quand on ne dit que ca ne fonctionne pas pck on y pense ... on se dit que jamais on ne pourra ne pas y penser et donc que ca ne marchera jamais ... tu as vraiment dis quelque chose de véridique !!

Si je comprends bien dans ta description tu es actuellement enceinte ??
Moi : 25 ans, découverte d'un "petit SOPK" avec une AMH un peu élevée, hystérosalpingographie normale avec des trompes perméables.
01/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
02/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
03/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
04/2018 : Gonal F 50ui J6 J10, Echo et PDS J11 ; Ovulation loupée
06/2018 : Gonal F 50ui, Ovitrelle le 11/07 puis nuitamour puis testpositif

BHCG le 25/07/2018 : 62ui
BHCG le 27/07/2018 : 192ui
BHCG le 30/07/2018 : 994ui
Echo datation le 08/08/2018





Mr : 25 ans, 1 enfant, spermogramme normal
Avatar du membre
Bijou

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 18 mars 2018
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie

Message non lu par Bijou »

pma93 a écrit : 22 mars 2018 à 18:52 Coucou Bijou,
Oui tu as raison je suis tout à fait d'accord avec toi c'est vraiment culpabilisant quand on ne dit que ca ne fonctionne pas pck on y pense ... on se dit que jamais on ne pourra ne pas y penser et donc que ca ne marchera jamais ... tu as vraiment dis quelque chose de véridique !!

Si je comprends bien dans ta description tu es actuellement enceinte ??
Oui pma93, ma dernière prise de sang était bonne oui. Mais tu vois justement, même avec un + on y pense encore donc comment faire autrement quand le chemin est parsemé d'épreuves! Je suis très stressée en ce moment, l'écho est pour le 29 mars, je n'ai pas de symptômes de grossesse et je suis sous progesterone du coup j'ai peur que ça masque une fausse couche.
Moi : 31a, RAS
Lui : 33a, qualité spermo variable
Début essai : été 2016
09/01/17 : FC à 8 SA (le coeur battait 4h avant)
Été 2017 : entrée PMA, stims sous gonal / ovitrelle. notpregnant sur les 3 cycles de stim et les 3 cycles naturels
22/02/18 : IAC1 et testpositif
PDS à 205 (14 dpo), 970 (18 dpo), 2310 (20 dpo)
29/03/18 : écho 7SA - 7 mm avec une activité cardiaque bigheart
02/05/18 : écho T1 12SA - 6 cm et bouge bcp
10/07/18 : écho T2 presque 22SA - 508g
25/09/18 : écho T3 presque 33SA - 2 kg, tête au-delà du 95è percentile minnce (très grosse par rapport au reste)
DPA 22/11/18
Avatar du membre
pma93

Fivette d'argent
Messages : 406
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Tenon (Paris 20)

Message non lu par pma93 »

Bijou,

On est obligés d y penser!! tu es d'accord avec le fait que ca peut bloquer car on y pense ??
Ton taux a plutôt bien évolué il a doublé à chaque fois en 48h c'est bon signe déjà!! Du coup 1ère écho le 29 mars c'est ca ? je fingers pour toi puis concernant les symptomes ce n'est pas systématique, chez chaque femme c'est différent, cela peut arriver en début ou milieu ou fin de grossesse, tout le long de la grossesse ou pas du tout donc pas d'inquiétude à avoir !!
Moi : 25 ans, découverte d'un "petit SOPK" avec une AMH un peu élevée, hystérosalpingographie normale avec des trompes perméables.
01/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
02/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
03/2018 : Clomid + Ovitrelle notpregnant
04/2018 : Gonal F 50ui J6 J10, Echo et PDS J11 ; Ovulation loupée
06/2018 : Gonal F 50ui, Ovitrelle le 11/07 puis nuitamour puis testpositif

BHCG le 25/07/2018 : 62ui
BHCG le 27/07/2018 : 192ui
BHCG le 30/07/2018 : 994ui
Echo datation le 08/08/2018





Mr : 25 ans, 1 enfant, spermogramme normal
Avatar du membre
Bijou

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 18 mars 2018
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie

Message non lu par Bijou »

pma93 a écrit : 22 mars 2018 à 19:24 Bijou,

On est obligés d y penser!! tu es d'accord avec le fait que ca peut bloquer car on y pense ??
Ton taux a plutôt bien évolué il a doublé à chaque fois en 48h c'est bon signe déjà!! Du coup 1ère écho le 29 mars c'est ca ? je fingers pour toi puis concernant les symptômes ce n'est pas systématique, chez chaque femme c'est différent, cela peut arriver en début ou milieu ou fin de grossesse, tout le long de la grossesse ou pas du tout donc pas d'inquiétude à avoir !!
Moi je ne crois pas que le fait d'y penser est à l'origine de nos difficultés. D'ailleurs la première fois que j'ai eu un testpositif (qui a fini en fc), ce cycle là j'y pensais beaucoup (calcul, test ovulation etc.). Les fois où j'y pensais moins (cycle sans traitement en faisant une pause dans le parcours et en partant en vacances), ça n'a rien donné ... Après je m'efforce quand même d'avoir un état d'esprit positif (mais j'y arrive pas) car je me dis que ma bonne santé peut jouer avec mon état d'esprit (on sait bien que état dépressif = risque de souci de santé), et que on a besoin d'une bonne forme physique pour notre parcours.
C'est quoi ton parcours pma93, je n'arrive pas à voir ta signature?
Moi : 31a, RAS
Lui : 33a, qualité spermo variable
Début essai : été 2016
09/01/17 : FC à 8 SA (le coeur battait 4h avant)
Été 2017 : entrée PMA, stims sous gonal / ovitrelle. notpregnant sur les 3 cycles de stim et les 3 cycles naturels
22/02/18 : IAC1 et testpositif
PDS à 205 (14 dpo), 970 (18 dpo), 2310 (20 dpo)
29/03/18 : écho 7SA - 7 mm avec une activité cardiaque bigheart
02/05/18 : écho T1 12SA - 6 cm et bouge bcp
10/07/18 : écho T2 presque 22SA - 508g
25/09/18 : écho T3 presque 33SA - 2 kg, tête au-delà du 95è percentile minnce (très grosse par rapport au reste)
DPA 22/11/18