Nouvelle sur Strasbourg

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Nouvelle sur Strasbourg

Message non lu par Eowyn » 26 janv. 2018 à 11:03

Bonjour à toutes (et tous s'il y a des messieurs-PMA par ici) !

Petite nouvelle, je viens me présenter à vous.
J'ai 33 ans (34 en juillet) et je travaille à mon compte dans le domaine de la correction, traduction (espagnol) et transcription audio-texte. Mariée avec un homme merveilleux depuis août 2012. De son côté il a 40 ans (41 en avril) et il est sérigraphe depuis plus de 15 ans maintenant.

Nous nous sommes lancés dans l'aventure bébé en mai 2013, je vous passe les détails du parcours mais cela a fini par une IAC réalisée le 05 février 2015 avec un peu plus de 8 millions de spermatozoïdes : notre fille est née le 06 novembre de cette année-là.
A cette époque nos soucis étaient mon SOPK (avec aucune ovulation du tout naturellement) et des "faiblesses" chez mon mari. Un premier spermogramme avait été très mauvais, il avait ensuite pris des précautions au boulot (port de gants essentiellement) et cela s'était pas mal amélioré sur la vitalité et mobilité, mais il restait entre 2 et 4 % de typiques seulement. Heureusement il avait une très bonne concentration et un bon volume.

Nous sommes maintenant à nouveau dans cette aventure, depuis septembre 2017, pour essayer de donner un petit frère ou une petite soeur à notre fille.
Et là, miracle !!! Le SOPK est en sommeil !!! J'en suis à 3 cycles naturels, avec une belle ovulation naturelle à chaque fois, cycles compris entre 36 et 54 jours donc courts pour moi.
MAIS... c'est devenu la très grosse cata chez mon mari... spermogramme qui révèle une concentration très très faible, une vitalité de 15 % couplée à une mobilité de 2 % et surtout 0 % de typiques ! Avec 100 % de têtes anormales plus d'autres anomalies encore sur le reste... Et aucune infection du tout pour expliquer cela. Donc OATS ultra sévère et nécrospermie très forte. Premier coup de massue.
Le test de capaciation ne donne que 0,087 millions potentiellement récupérables, étude cinétique irréalisable car trop peu de mobiles et conclusion du test "insatisfaisant car la proportion de sp. progressifs n'est pas améliorée après capacitation". Deuxième coup de massue.
Mon gynécologue lui prescrit un bilan hormonal et une échographie testicules + prostate + vous (je ne sais plus ce que c'est) ; l'écho est prévue le 05 février ; le bilan hormonal quant à lui révèle un manque d'oestradiol (en-dessous de la limite basse pré-pubertaire), une Delta 4 Androstènedione tout juste à la limite basse et surtout un déficit assez conséquent en testostérone totale ainsi qu'en testostérone libre, avec un index d'androgène libre à 21 alors que la norme est comprise entre 31 et 116. Troisième coup de massue.
Surtout que rien dans le mode de vie n'explique ces résultats, rien n'a changé depuis 3/4 ans, il ne fume toujours pas, ne boit toujours pas, ne fait ni plus ni moins de sport, mange aussi bien, a le même boulot, etc. Donc aucun élément extérieur sur lequel jouer. Coup de massue final, pour le moment du moins.

Au vu de tout ceci, mon gynécologue (qui nous avait suivis de A à Z pour notre fille, je ne suis jamais allée en centre PMA, j'ai tout fait avec lui, IAC comprise) nous a dit que sauf élément déterminant qu'on découvrirait à l'écho (ou sur un autre examen qui en découlerait) et sur lequel on pourrait agir, il faudra passer par une FIV ICSI et ce sera au CMCO de Strasbourg-Schiltigheim. Ce n'est pas encore lancé donc mais on s'y achemine peu à peu.

Je suis donc venue m'inscrire parmi vous car c'est tout nouveau pour moi, et j'avoue qu'autant l'IAC ne me dérange pas du tout, autant la FIV me fait "peur" : plus lourd, protocole inconnu, équipe inconnue (je vais devoir laisser mon gynécologue adoré...), potentiels questionnements éthiques, etc.
Et puis j'ai fait le deuil du "bébé-couette" depuis très longtemps (avant même les essais pour notre fille) ; le deuil du bébé Clomid c'est fait très vite aussi (résistance au traitement) ; le deuil du bébé Gonal-f n'a pas posé trop de problème non plus. Mais le deuil du bébé IAC... Devoir aller en FIV alors en plus que mon corps, pour une fois, décide de fonctionner quasi normalement... j'avoue que j'ai du mal à digérer la nouvelle.
Et j'ai peur qu'on découvre je ne sais trop quoi à mon mari lors des examens plus poussés.

Voilà, je crois avoir fait le tour. Merci de m'accueillir parmi vous. Et pardon du roman...
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Impatiente

Fivette mentor
Messages : 4313
Enregistré le : 07 septembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
Âge : 35

Message non lu par Impatiente » 26 janv. 2018 à 11:57

Coucou !

Bienvenue parmi nous !
Bon courage pour ce parcours qui vous attend, il est en effet très compliqué.
Les spermogrammes de mon mari ont beaucoup évolué dans le temps : OATS sévère, puis azoospermie ("coup de massue" comme tu dis), avant de revenir progressivement en OATS sévère après quelques mois de Conceptio (vitamines)
J'espère qu'ils vont trouver une solution pour retrouver quelques zozos de forme typiques chez ton homme... En FIV ICSI, pas besoin d'en avoir beaucoup, les biologistes savent les sélectionner.

Je comprends également ton questionnement sur la technique de l'ICSI, j'ai eu le même. Mais j'ai du "lâcher prise" car c'était notre seule solution pour devenir parents

Je te souhaite, je vous souhaite à tous les 2 beaucoup de courage, et surtout de la réussite :-)
love2 Nous : 35 ans. Lui : OATS sévère. Moi : RAS. Essais BB1 depuis mars 2015

>FIV ICSI 1 : octobre 2016, pas de zozos, ovocytes congelés. Transfert de 2J2 frais en février 2017 notpregnant pas de congelés Kosmil
>FIV ICSI 2 : juin 2017 : transfert de 2J5 pregnant . Grossesse hétérotopique, une trompe en moins, bébé est restée bien accrochée muuscle

cigrose Notre fille fait notre bonheur depuis mars 2018
minipingoo Reste 5 findus (2J5 et 3J6)
:?: rendez-vous pour discuter BB2 le 14 janvier 2019... sablitime

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Message non lu par Eowyn » 26 janv. 2018 à 12:23

Merci beaucoup de ton message, Impatiente.

Mon mari prend actuellement du Bactrim (depuis environ un mois) au cas où il y aurait une inflammation, pour déjà s'en occuper.
Et aussi des ampoules d'Arginine (mais il n'est pas très assidu, tellement le goût est horrible et le fait presque vomir) ainsi que du Gynefam Plus, les mêmes vitamines que moi, et cela depuis environ 2 mois mais pas forcément tous les jours, parfois il oublie.

Il faut que je lâche prise en effet, cela m'a fait un tel choc que j'ai réussi à me bloquer l'arrivée des règles : ovulation détectée par écho le 03 janvier donc ayant eu lieu le 01 ou le 02, et toujours pas de règles à l'horizon, sans être enceinte bien sûr. Je reprends Duphaston si rien ce weekend m'a dit le gynécologue qui m'a vue en urgence pour vérifier que je n'avais un kyste ou autre qui bloque, mais rien de rien, juste psychologique, ce qui ne m'était encore jamais arrivé.
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Impatiente

Fivette mentor
Messages : 4313
Enregistré le : 07 septembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
Âge : 35

Message non lu par Impatiente » 26 janv. 2018 à 12:40

Les retards de règles sont très fréquents, avant chaque protocole elles ont vraiment beaucoup tardé...
love2 Nous : 35 ans. Lui : OATS sévère. Moi : RAS. Essais BB1 depuis mars 2015

>FIV ICSI 1 : octobre 2016, pas de zozos, ovocytes congelés. Transfert de 2J2 frais en février 2017 notpregnant pas de congelés Kosmil
>FIV ICSI 2 : juin 2017 : transfert de 2J5 pregnant . Grossesse hétérotopique, une trompe en moins, bébé est restée bien accrochée muuscle

cigrose Notre fille fait notre bonheur depuis mars 2018
minipingoo Reste 5 findus (2J5 et 3J6)
:?: rendez-vous pour discuter BB2 le 14 janvier 2019... sablitime

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Message non lu par Eowyn » 26 janv. 2018 à 12:50

Impatiente a écrit :
26 janv. 2018 à 12:40
Les retards de règles sont très fréquents, avant chaque protocole elles ont vraiment beaucoup tardé...
Le corps et ses mystères, c'est vraiment quelque chose...

Rien à voir mais par rapport à ton avatar : on adore Mafalda mon mari et moi. Et ça me rappelle des souvenirs en tant qu'élève ou après, quand j'étais prof d'espagnol. ^^
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Impatiente

Fivette mentor
Messages : 4313
Enregistré le : 07 septembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
Âge : 35

Message non lu par Impatiente » 26 janv. 2018 à 12:54

La psychologie joue beaucoup ;-)
Patience, elles vont finir par arriver si tu as ovulé.

Je suis super fan de Mafalda aussi :-P
love2 Nous : 35 ans. Lui : OATS sévère. Moi : RAS. Essais BB1 depuis mars 2015

>FIV ICSI 1 : octobre 2016, pas de zozos, ovocytes congelés. Transfert de 2J2 frais en février 2017 notpregnant pas de congelés Kosmil
>FIV ICSI 2 : juin 2017 : transfert de 2J5 pregnant . Grossesse hétérotopique, une trompe en moins, bébé est restée bien accrochée muuscle

cigrose Notre fille fait notre bonheur depuis mars 2018
minipingoo Reste 5 findus (2J5 et 3J6)
:?: rendez-vous pour discuter BB2 le 14 janvier 2019... sablitime

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Message non lu par Eowyn » 26 janv. 2018 à 12:57

Impatiente a écrit :
26 janv. 2018 à 12:54
La psychologie joue beaucoup ;-)
Patience, elles vont finir par arriver si tu as ovulé.

Je suis super fan de Mafalda aussi :-P
Oui,j'ai bien ovulé au plus tard le 03 janvier matin. Sûr et certain.

Mafalda c'est à la fois tendre, et cruel, cynique, désabusé et mignon... Il y a de tout dedans !
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Impatiente

Fivette mentor
Messages : 4313
Enregistré le : 07 septembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
Âge : 35

Message non lu par Impatiente » 26 janv. 2018 à 13:05

C'est top n'empêche que la grossesse avait "soigné" ton SOPK...
Il parait que ça remets bien les hormones en place :-)
love2 Nous : 35 ans. Lui : OATS sévère. Moi : RAS. Essais BB1 depuis mars 2015

>FIV ICSI 1 : octobre 2016, pas de zozos, ovocytes congelés. Transfert de 2J2 frais en février 2017 notpregnant pas de congelés Kosmil
>FIV ICSI 2 : juin 2017 : transfert de 2J5 pregnant . Grossesse hétérotopique, une trompe en moins, bébé est restée bien accrochée muuscle

cigrose Notre fille fait notre bonheur depuis mars 2018
minipingoo Reste 5 findus (2J5 et 3J6)
:?: rendez-vous pour discuter BB2 le 14 janvier 2019... sablitime

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Message non lu par Eowyn » 26 janv. 2018 à 18:44

Impatiente a écrit :
26 janv. 2018 à 13:05
C'est top n'empêche que la grossesse avait "soigné" ton SOPK...
Il parait que ça remets bien les hormones en place :-)
ça peut en effet ! on n'en guérit pas mais ça aide à le mettre en sommeil on va dire.
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Impatiente

Fivette mentor
Messages : 4313
Enregistré le : 07 septembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
Âge : 35

Message non lu par Impatiente » 27 janv. 2018 à 10:47

Oui ce terme est plus adapté, je pense
Je vous souhaite BB2 très rapidement ! treefle treefle treefle
love2 Nous : 35 ans. Lui : OATS sévère. Moi : RAS. Essais BB1 depuis mars 2015

>FIV ICSI 1 : octobre 2016, pas de zozos, ovocytes congelés. Transfert de 2J2 frais en février 2017 notpregnant pas de congelés Kosmil
>FIV ICSI 2 : juin 2017 : transfert de 2J5 pregnant . Grossesse hétérotopique, une trompe en moins, bébé est restée bien accrochée muuscle

cigrose Notre fille fait notre bonheur depuis mars 2018
minipingoo Reste 5 findus (2J5 et 3J6)
:?: rendez-vous pour discuter BB2 le 14 janvier 2019... sablitime

Avatar du membre
Eowyn

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 25 janvier 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Âge : 34

Message non lu par Eowyn » 27 janv. 2018 à 11:39

Impatiente a écrit :
27 janv. 2018 à 10:47
Oui ce terme est plus adapté, je pense
Je vous souhaite BB2 très rapidement ! treefle treefle treefle
Merci beaucoup ! :)
Bébé 1 : SOPK anovulatoire + térato (2%)
IAC1 le 05/02/2015 >>> cigrose

Bébé 2 : arrêt pilule 09/2017
SOPK a repris le dessus après 4 cycles naturels
Sp. 1 : nécro (15%) + OATS (5 mil/ml ; 2% mobiles ; 0% typ)
Bilan hormonal : déficit en testostérone
Echographie testicules / prostate : normale
Sp. 2 : nécro (25%) + ATS (27 mil/ml ; 10% mobiles ; 1% typ)
Endocrino : confirmation défaut hypophysaire mais IRM normale
>>> déficit en testostérone idiopathique, rien à faire :cry:

A priori direction le CMCO de Strasbourg pour FIV ICSI...

Avatar du membre
Sushi

Fivette novice
Messages : 10
Enregistré le : 06 septembre 2015
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Localisation : Alsace
Âge : 26

Message non lu par Sushi » 14 févr. 2018 à 10:56

Bonjour et bienvenue parmi nous!
Moi aussi je suis au centre de Strasbourg mais pour une FIV DPI.
Bon courage à toi!
En nuitamour depuis 4 ans
Procédure lancée pour une DPI depuis Juillet 2016 :?
Dossier accepté en Janvier 2018 :-D