Nouvelle et parcours Fiv

Avatar du membre
osmo2004

Fivette fidèle
Messages : 53
Enregistré le : 06 août 2020
Mon centre de PMA : 54- Maternité Pinard (Nancy)
Âge : 41

Message non lu par osmo2004 »

Bonjour,
Je suis nouvelle aussi. Je viens de terminer ma 1e FIV et ma 1e prise de sang était négative. Très triste d'avoir subi autant pour si peu au final.
Je n'ai pas eu d'effets secondaires lors des piqûres,j'ai continué à travailler normalement. La ponction s'est bien passée et je recommande l'anesthésie générale ou rachidienne et surtout pas locale car il y a quand même des douleurs à prévoir et il faut réellement être super insensible à la douleur pour une locale.
J'ai eu une semaine d'arrêt de travail et j'ai enchaîné sur une semaine de congés. Et c'est tant mieux car j'ai eu des douleurs pendant 15 jours.
Très ballonée et ovaires très sensibles. Très difficile de marcher et obligée de mettre des robes amples tellement mon ventre était gonflé. Je n'ai pas pu mettre de soutien-gorge pendant 2 semaines. Mes seins étaient hyper douloureux. J'avais aussi énormément de gaz intestinaux. C'est l'effet de la progestérone qu'on prend juste après la ponction.
Je lisais les différents forums et je voyais que tous les symptômes que je ressentais pouvaient être pris pour une grossesse alors j'espérais. .....
Mais au final, le résultat était négatif. Aucun début de grossesse. Alors je confirme que tous les symptômes ressentis ne veulent absolument rien dire.
5 jours avant la prise de sang, j'avais des crampes comme si mes règles se préparaient et elles sont arrivées le jour de la prise de sang.
Il faut évidemment rester positive et espérer que le tranfert va fonctionner, mais bien garder en mémoire que les traitements faussent le ressenti qu'on a. Il ne faut pas se fier à notre corps comme pour une grossesse naturelle. Tout changement est lié au traitement et seul la prise de sang vous confirmera le résultat.
Moi: 41 ans et trompes bouchées
Lui: 48 ans et azoospermie

23/07/20: FIV 1: 5 embryons / 2 transférés frais à J2/ 2 congelés J2/ 1 congelé J6
06/08/20: prise de sang notpregnant
26/10/20: transfert J6 notpregnant
Reste 2 J2 congelés.
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Bonjour les filles,

Comment vous allez ?
De mon côté tout se passe bien, j'ai rajouté les injections de Gonal F depuis 5 jours en plus du Decapeptyl, et elles font beaucoup moins mal donc c'est une bonne nouvelle 😁
A part des douleurs supportables dans le bas ventre la nuit, quelques maux de tête et des tiraillements légers dans les seins je n' ai pas d'effets secondaires. Je viens de passer ma deuxième écho + prise de sang et tout est bon donc je suis contente. J'ai juste une petite inquiétude parce-que mon centre de PMA est fermé toute la semaine et la gynécologue que j'ai eu au tél la semaine dernière m'a dit que ça craignait si j'ovulais trop tôt... Et quand je lui ai demandé plus d'explications elle m'a dit qu' elle ne s'y connaissait pas trop en PMA et qu' il valait mieux que j'attende le retour de vacances de la gynécologue qui me suit. Je trouve que c'est un peu "léger" comme prise en charge mais bon, j'imagine que ma gynécologue sait ce qu' elle fait et qu' elle a pris en compte la fermeture du centre. Mais bon, ça m'a valu une bonne nuit blanche passée à m'imaginer que je me pique pour rien depuis 3 semaines...
Sinon il y a du neuf de votre côté ?
Je ne sais pas si ça peut vous aider mais l'ostéopathe que je suis allée voir la semaine dernière m'a conseillé de prendre du maca, pour refaire le plein d'énergie, et je prends aussi des compléments alimentaires "oligobs procrea", qui aident à favoriser la fertilité. Je ne sais pas si ces trucs marchent vraiment, mais en tout cas en faisant tout ça, et en faisant vraiment gaffe à mon équilibre alimentaire j'ai l'impression de mettre toutes les chances de mon côté pour que ça marche et je trouve que ça fait du bien au moral de se sentir un tout petit peu actrice dans tout cette histoire ☺
Bonne journée à vous, à bientôt !
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Bonjour Osmo, je n'ai vu ton message qu' une fois que j'ai envoyé le mien, je suis désolée j'ai dû te paraître insensible à dire que tout se passait bien pour moi.
J'imagine à quel point ça doit être dur à encaisser, faire tous ces efforts et y croire autant pour finalement se reprendre un coup de massue. C'est normal d'être abattue, mais comme me l'a conseillé ma gynécologue, il faut tout de suite se projeter sur la prochaine tentative, surtout que tu ne repars pas de zéro puisque tu as des embryons congelés. Mais je sais bien que c'est beaucoup plus facile à dire qu' à faire. J'espère que ton conjoint te soutient bien.
J'ai vécu un échec en PMA il y a 3 ans, je me souviens comme ça a été dur à vivre, comme rien de ce que les gens pouvaient me dire ne me consolait, et toute la colère que j'ai ressenti face à cette situation. Je m'étais accordé quelques jours de "déprime" et ensuite je m'étais complètement réinvestie dans la tentative suivante, je n' avais jamais attendu mes règles avec autant d'impatience 😊 Je me suis mise à faire du sport, à manger mieux et à prendre plus soin de moi.
Voilà, je ne sais pas si ça peut t'aider, je te souhaite bon courage et ne désespère pas. Et surtout prends bien soin de toi, tu as le droit d'être un peu égoïste et de ne penser qu' à toi pendant quelques jours le temps d'avaler la pilule.
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20
Avatar du membre
Pika85

Fivette novice
Messages : 8
Enregistré le : 26 juillet 2020
Mon centre de PMA : 85- Clinique St Charles Procrealis (la Roche-Sur-Yon)

Message non lu par Pika85 »

Coucou les filles,

Contente de te lire Latarax au sujet des effets secondaires... Car je m'inquiète de ça... Quand tu parles de manger de façon équilibrée, le centre ne m'a pas parlé de ça... Mais c est vrai que dernièrement je me demandais quelles habitudes alimentaires il fallait mettre en place avant et pendant la FIV ? Peux tu m'éclairer ?
J'espère que la suite va bien ce passer pour toi ! Surtt tiens nous au courant !
Pleins de courage à toutes les filles
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Bonjour Pika,
Alors je ne suis pas experte du tout mais je me suis pas mal renseignée et il semblerait que le régime méditerranéen soit celui qui optimise le plus les chances de réussite. Il s'agit de consommer le moins de viande rouge possible, fruits et légumes à volonté, huile d'olive et aromates, boire beaucoup d'eau. En fait ça ressemble pas mal aux recommandations générales pour avoir une meilleure hygiène de vie. Il faut aussi limiter les plats tout prêts, les aliments transformés, le thé et le café, et bien sûr l'alcool. Voilà, j'espère que ça peut t'aider un peu, mais attention hein, je ne suis pas du tout une professionnelle du sujet 😊
A bientôt !
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20
Avatar du membre
osmo2004

Fivette fidèle
Messages : 53
Enregistré le : 06 août 2020
Mon centre de PMA : 54- Maternité Pinard (Nancy)
Âge : 41

Message non lu par osmo2004 »

Maintenant que mes règles sont passées, je suis revenue à ma vie" d'avant ". Vu que je dois attendre fin septembre pour mon TEC, j'ai du mal de me projeter. Après 1 mois intense de traitement , monitorage et écoute de tous les symptômes après le transfert, le retour à la normale est difficile. Comment faire pour éviter de tourner en rond? Alors les forums aident un peu à rester "connectée " à la FIV.
Moi: 41 ans et trompes bouchées
Lui: 48 ans et azoospermie

23/07/20: FIV 1: 5 embryons / 2 transférés frais à J2/ 2 congelés J2/ 1 congelé J6
06/08/20: prise de sang notpregnant
26/10/20: transfert J6 notpregnant
Reste 2 J2 congelés.
Avatar du membre
Dydy89

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 09 août 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Dydy89 »

Bonjour à toutes,

Je m'incruste dans votre discussion c'est ma toute première fois sur un forum :-) mais j'ai besoin docteur parler avec des gens qui peuvent me comprendre.

J'ai 31 ans et je viens de Suisse (où aucun essai FIV n'est pris en charge par la sécurité sociale).
Après 2 ans d'essais nuitamour nous avons passé la porte d'un centre de PMA en octobre 2019.

verdict des investigations :
mllle moi : RAS
misteer lui : gros problèmes de quantité, mobilité et morphologie

(désolée je ne suis pas encore au top avec le "dico FIV")

Après plusieurs mois de lutte afin d'obtenir un réel suivi, mon chéri a consulté chez un spécialiste qui a été assez clair et nous a dirigé vers la FIV-ICSI.

Dès qu'on a souhaité commencer les démarches les frontières ont été fermées à cause du Corona minnce

On a essayé de profiter de cette période pour analyser différentes cliniques à l'étranger et notre choix s'est porté sur la République Tchèque.

J'ai débuté le traitement à mi-juin en Suisse, fin juin départ pour Prague.

Lors de la ponction : zéro misteer trouvés chez Monsieur grosse déception, congélation de mes ovules et retour en Suisse dès le lendemain de la ponction!

On a été traités sans aucun ménagement dans cette clinique une horreur! au point que j'en suis repartie traumatisée..

Arrivée en Suisse, j'ai fait une hyperstimilation ovarienne pour ajouter une petite couche à nos galères.

Nous avons décidé de continuer la procédure dans une autre clinique et cette fois en Espagne. A présent nous sommes en train d'organiser le transport de mes ovocytes cryoconservés de Prague à Barcelone mais le Covid joue encore des siennes et ça peut prendre de long mois avant que l'on puisse continuer la procédure.

Depuis mon hyperstim. j'ai eu une fois mes vilaines après prise de progesteron.

Mais voilà j'ai actuellement 8 jours de retard sur le cycle suivant, 3 tests de grossesse négatifs et je suis dans l'attente d'un examen gyneco jeudi pour voir où est le problème..

Durant ces années d'essai je pense qu'on a eu une dizaine de bébés autour de nous dont 3 neveux et nièces de mon côté et 2 du côté de mon chéri..

Je vous admire vraiment toutes pour votre force!
Pour moi c'est très dur en ce moment moralement ces montagnes russes, ces périodes d'attente et je n'arrive plus à faire bonne figure constamment.

Courage à toutes!
mllle : 31 ans RAS
misteer : 30 ans problèmes de quantité, mobilité + morphologie inexpliqués
nuitamour 2 ans d'essai
juin 2020: 1 ponction + 1 hyperstimulation
maintenant: transport d'ovocytes congelés de Prague vers Barcelone
Cycle post-ponction irrégulier
Avatar du membre
Lou1987

Fivette d'argent
Messages : 336
Enregistré le : 07 décembre 2019
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : Cpma Liège
Âge : 33

Message non lu par Lou1987 »

Hello les filles,

Je suis un peu plus loin que vous, ma FIV ICSI a commencé il y a un an (le Covid a bien touuuut ralenti puisque interruption de mars à juillet). Je me permets de m'incruster car j'ai été touchée par vos témoignages, je me reconnais dans la peur et l'inconnu du début et ce forum m'a fait beaucoup de bien, j'espère qu'il vous en fera autant :-) ne serait-ce que parce que notre entourage ne sait pas, généralement, à quel point ce parcours, c'est un ascenseur émotionnel.

Latarax, quel courage de mener ça comme tu le fais ! Je comprends vraiment la difficulté d'en parler autour de toi. Au début mon mec et moi n'en parlions à personne. La nouvelle était très difficile à avaler, j'étais en colère contre le monde, et faut dire ce qui est, la PMA, c'est pas glamour. Puis on est des pudiques. Mais en fait, on s'est sentis seuls. Du coup, on l'a dit à quelques personnes, vraiment des proches dont on savait que ça serait des personnes à l'écoute, discrètes et soutenantes. Ca m'a rappelé que les gens qui comptent, ils veulent être là pour nous quand ça va pas et ils peuvent être plus forts qu'on ne l'imagine. Ca a été ma belle surprise :-) A voir au fur et à mesure comment tu le vis, on réagit toutes différemment. Mais n'hésite pas à extérioriser, ne serait-ce qu'ici !
En tout cas t'as l'air parée sur alimentation et bien être :-)

Dydy89, si ça peut te rassurer, après mon hyperstim, j'ai eu des cycles de 6 semaines ! C'était hyper pénible, mais tes hormones sont chamboulées donc sans doute n'est-ce que ça ? Je croise les doigts pour ton rendez-vous gynécologue fingers
Par contre, la Suisse qui ne rembourse rien, c'est horrible ! Ils se rendent pas compte à quel point c'est important pour les personnes concernées ? Pff ! J'espère que ça va bien se passer en Espagne !

Osmo2004 Je me demande si tu n'as pas fait une hyperstim car mal aux ovaires et le ventre gonflé, ça y ressemble vraiment... T'en as parlé à un médecin ou à un gynécologue ? Si ça t'arrivait à nouveau, mieux vaut être arrêtée en maladie pour te reposer (j'ai carrément du rester allongée une semaine pour que la rétention d'eau diminue et que mes ovaires dégonflent si je puis dire).
Comme toi, je suis toujours hyperfrustrée quand le traitement est à l'arrêt (après l'hyperstim ou pour le covid) car on a envie d'atteindre le bout, mais toutes les pauses m'ont fait du bien : plus de rendez-vous, pouvoir penser à autre chose, ne pas surveiller ce que je mange ou bois...
Ton transfert va avoir l'air tellement plus facile en octobre que ce que tu as vécu jusqu'ici, tu verras :-) t'as plusieurs essais possibles en plus, c'est chouette !

Pika, sur les habitudes alimentaires, le centre n'en parle pas, ils disent pas grand chose d'ailleurs. Ma gynécologue dit que c'est un moment où prendre soin de soi, mais de ne pas culpabiliser non plus, car la PMA n'étant pas une science exacte, t'as des nanas qui feront attention à tout et auront des échecs, et d'autres qui ne feront attention à rien et tomberont enceintes. L'alcool et la caféine c'est ce que j'éviterais vraiment quand tu as des embryons qui essaient de s'implanter. Sinon, le principal effet secondaire chez moi comme chez beaucoup, c'est prise de poids (youpie) d'où l'intérêt du régime méditerranéen notamment. Ma gynécologue et des copines qui ont fini la PMA disent que tous les kilos se perdent après, mais bon, ça fait pas spécialement plaisir en attendant...
Après, chaque métabolisme est différent aussi donc tu vas avoir la joie de découvrir comment le tien réagit ;-) tes effets ne sont pas forcément ceux des autres
Y a t il quelque chose qui t'inquiète en particulier ?
33 ans

Début des essais en 2017. Début 2019, ma gynécologue nous envoie faire les tests
Moi : un utérus en forme de ❤️
Lui : spermatozoides peu nombreux et peu mobiles
Direction FIV ICSI

10/2019 : 1ère ponction, pas de transfert frais car hyperstim. Mise au repos.
02/2020 : TEC J5 notpregnant
03/2020 : TEC annulé pour cause de coronavirus smilvener
08/2020 : TEC J5 notpregnant

26/10/2020 : TEC J5 - dpo 14 testpositif -
9/11/2020 : taux HCG 2600 -
18/11/2020 Taux HCG 48 951, embryon à 2,5 mm et coeurquibat
25/11/2020 Taux HCG 93 216, embryon à 8 mm
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Bonjour Lou1987,

Merci pour ton gentil message :) Je n'ai pas l'impression d'être si courageuse que ça, au contraire j'ai l'impression que ma colère et mon angoisse prennent le dessus sur tout et que je suis juste une boule de nerf aigrie. Je trouve que c'est toi qui est courageuse, et tu as l'air très sereine, ça m'impressionne :-)
Tu as raison, je pense que c'est important d'en parler à quelques personnes, même si ma première envie est de ne pas en parler parce-que ça me met trop en colère que dans leur tête les gens puisse se dire "oh la pauvre, j'aimerais pas être à sa place" (je précise que TOUS mes amis ont eu des enfants naturellement et super facilement). Mais j'en oublie que même s'ils le pensent, ils veulent aussi me soutenir et ne souhaitent que notre réussite dans ce parcours, et que ça peut faire du bien d'avoir une oreille attentive et bienveillante (contrairement à ce qu'on peut trouver au centre de PMA...).
Sinon là je commence à flipper un peu parce-que j'ai travaillé cette nuit jusqu'à 7h et les deux dernières heures ont été très difficiles parce-que je me suis mise à avoir mal au bas-ventre, et depuis ça ne passe pas. La douleur est tout à fait supportable, et je dois voir ma gynécologue demain après mon dernier contrôle écho + prise de sang, mais j'ai trop peur de faire une hyperstim, du coup je n'arrête pas de me demander si je dois prendre le risque de passer pour une hypocondriaque en l'appelant aujourd'hui... Est-ce que quelqu'un sait si c'est normal et si je peux attendre jusqu'à demain ou s'il vaut mieux que je la harcèle avant de faire mes injections ce soir?
Merci par avance de vos réponses! Bon après-midi à toutes et tous ;-)
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Bonjour Didy89!
Bienvenue à toi dans cette discussion :) Je comprends bien l'état dans lequel tu te trouves en ce moment, c'est vrai que toute cette attente c'est une vraie torture, avec ce sentiment que le temps défile et que les chances diminuent. Moi ça dépend des jours, parfois j'arrive à donner le change et à faire preuve d'optimisme, et d'autres jours je sens que je suis tellement en colère que je suis à deux doigts de devenir agressive avec les gens qui essaient de me soutenir. Et pourtant mon parcours en PMA est loin d'être hyper compliqué jusque là, j'ai peur de comment je vais devenir si ça s'éternise...
Comment s'est passé ton rendez-vous d'aujourd'hui? Tu en sais plus sur ce qui t'arrive? Tiens nous au courant, et courage ;-)
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20
Avatar du membre
Lou1987

Fivette d'argent
Messages : 336
Enregistré le : 07 décembre 2019
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : Cpma Liège
Âge : 33

Message non lu par Lou1987 »

Coucou Latarax,

La colère est normale, je l'étais aussi. J'étais fermée sur moi quand j'allais au centre, je redoutais de croiser des gens que je connaissais, j'étais fâchée sur mon copain parceque il était positif, il pensait que tout allait bien se passer alors que moi, je me disais qu'on devait se préparer à l'échec, bref... Je ne sais pas si je ne suis plus en colère, mais j'ai avancé et reconnaître que c'était dur m'a aidée.

Puis là, j'ai quelques embryons congelés donc je ne dois pas repasser tout de suite par la ponction, qui est le moment le plus épuisant physiquement et psychologiquement. Donc je suis vernie.
Puis après un an, je connais mieux. Ca ne rend pas plus agréable, comme Osmo a pu en témoigner mais on sait un peu mieux comment ça se passe.

Si ça vous intéresse, une fivette sur ce forum avait conseillé d'écouter ceci : https://poddmap.com/podcasts/la-matresc ... psychiques
C'est surtout à partir de 9 minutes que ça m'a accrochée, perso. Ca fait du bien d'entendre parler des fivettes et que nos émotions sont partagées.

Pour tes douleurs, ça ressemble à quoi ? C'est sans doute les ovaires qui travaillent, ça ressemble à des mini-crampes, des pics, des tiraillements ? Tu peux éventuellement lui tel pour savoir ce qu'elle te conseille comme anti-douleur ?
33 ans

Début des essais en 2017. Début 2019, ma gynécologue nous envoie faire les tests
Moi : un utérus en forme de ❤️
Lui : spermatozoides peu nombreux et peu mobiles
Direction FIV ICSI

10/2019 : 1ère ponction, pas de transfert frais car hyperstim. Mise au repos.
02/2020 : TEC J5 notpregnant
03/2020 : TEC annulé pour cause de coronavirus smilvener
08/2020 : TEC J5 notpregnant

26/10/2020 : TEC J5 - dpo 14 testpositif -
9/11/2020 : taux HCG 2600 -
18/11/2020 Taux HCG 48 951, embryon à 2,5 mm et coeurquibat
25/11/2020 Taux HCG 93 216, embryon à 8 mm
Avatar du membre
latarax

Fivette habituée
Messages : 49
Enregistré le : 11 octobre 2017
Mon centre de PMA : 54- Polyclinique Majorelle (Nancy)

Message non lu par latarax »

Oui effectivement c'est un super mélange de pics, de crampes et de sensation de ballonnement, accompagnés de nausées... Je crois que c'est normal, c'est un des effets secondaires du traitement, mais je ne peux pas m'empêcher de psychoter.
Moi: 33 ans, trompes partiellement bouchées
Lui: 35 ans, RAS
Une fille de 2 ans sur grossesse spontanée après un échec en IAC.
1er protocole de FIV en cours depuis le 22/07/20