Besoin de vos conseils en vue pma en solo

Répondre
Avatar du membre
Hope12

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Besoin de vos conseils en vue pma en solo

Message non lu par Hope12 »

Bonsoir à toutes,
J'ai commencé mes démarches de pma en décembre 2019. Mon premier choix se portait vers la belgique afin de pouvoir faire appel à un donneur ouvert car il me semblait important que mon enfant puisse avoir accès à son donneur à sa majorité afin de connaitre ses origines. Mais je me suis finalement réorienté vers l'espagne quand mon gynécologue m'a dit ne travailler qu'avec eux. J'avais aussi envie de commencer le plus vite possible mes démarches et les contacts ont pu se faire assez rapidement en effet. Après de nombreux déboires amoureux et à l'arrivée de mes 40 ans j'ai eu comme un déclic lorsque je suis tombée sur les infos qui parlaient de la pma. En tant que femme célibataire jusqu'à maintenant ça a été assez difficile. L'impression que par moment les choses avancent et à d'autres moments l'impression de stagner voir même d'être complètement découragée. Depuis décembre j'ai pris contact avec l'espagne mais financièrement ça me fais poser pas mal de questions car je n'ai pas de grosses économies et le fait que se soit avec un donneur anonyme aussi. Juste avant le confinement j'ai rediscuté avec mon gynécologue car j'avais des doutes et il m'a dit que je pouvais aussi me renseigner en belgique. Je me suis dit c'est super finalement je vais peut-être pouvoir faire ma pma là-bas et avoir un donneur ouvert. Mais j'ai appris il y a peu en prenant contact avec la belgique qu'il n'était plus possible d'avoir de donneur ouvert ou semi anonyme, ce sur quoi je comptais énormément pour l'enfant et aussi de pouvoir le choisir moi-même. Je n'arrive pas à savoir si c'est possible de trouver une clinique de fertilité en belgique ou en espagne qui accepterait que je fasse venir des paillettes danoises. Sinon je devrais me tourner vers un choix de donneur anonyme... On m'a aussi dit qu'en belgique avec les rendez-vous psy les démarches pouvaient durer un an...or je ne pense pas avoir la patience d'attendre si longtemps ni trop la possibilité vu mon âge. Vos conseils sont les bienvenus. J'espère que vous pourrez m'aider à y voir plus clair.
Avatar du membre
Adélaïde75

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 26 octobre 2019
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par Adélaïde75 »

Bonjour Hope12,
Ton message m'interpelle étant moi-même en circuit Pma en solo :-)
Je n'ai pas les réponses à tes questions mais je te souhaite de trouver rapidement des solutions.
J'ai 36 ans, cela fait plus de 3 ans que je réfléchis à ce projet bébé. La période de confinement m'a vraiment permis de me poser et de clarifier mes souhaits. Donc, ce mois-ci, je me suis lancée avec l'aide de mon gynécologue. D'abord, il m'a conseillé la clinique Eugin en Espagne mais en me laissant aussi l'opportunité de faire une insémination à son cabinet. Du coup, ce mois-ci, je tente l'insémination à son cabinet (le coût reste élevé mais le confort d'être rapide chez moi et de ne pas avoir à prendre le train/ou l'avion me convient). J'aviserai par la suite si ça ne fonctionne pas.

Es-tu accompagnée dans ta démarche (famille, amis) : pour ma part, j'en ai parlé à ma famille, mais depuis le lancement de l'opération bb2021, je n'arrive pas à me confier : trop peur que ça ne marche pas. C'est pas du tout rationnel mais bon, là aussi, j'aviserai par la suite.

À bientôt,
boat en chemin vers la maternité!
Avatar du membre
Coco06

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Âge : 41

Message non lu par Coco06 »

Hope12 a écrit : 15 juin 2020 à 23:58 Bonsoir à toutes,
J'ai commencé mes démarches de pma en décembre 2019. Mon premier choix se portait vers la belgique afin de pouvoir faire appel à un donneur ouvert car il me semblait important que mon enfant puisse avoir accès à son donneur à sa majorité afin de connaitre ses origines. Mais je me suis finalement réorienté vers l'espagne quand mon gynécologue m'a dit ne travailler qu'avec eux. J'avais aussi envie de commencer le plus vite possible mes démarches et les contacts ont pu se faire assez rapidement en effet. Après de nombreux déboires amoureux et à l'arrivée de mes 40 ans j'ai eu comme un déclic lorsque je suis tombée sur les infos qui parlaient de la pma. En tant que femme célibataire jusqu'à maintenant ça a été assez difficile. L'impression que par moment les choses avancent et à d'autres moments l'impression de stagner voir même d'être complètement découragée. Depuis décembre j'ai pris contact avec l'espagne mais financièrement ça me fais poser pas mal de questions car je n'ai pas de grosses économies et le fait que se soit avec un donneur anonyme aussi. Juste avant le confinement j'ai rediscuté avec mon gynécologue car j'avais des doutes et il m'a dit que je pouvais aussi me renseigner en belgique. Je me suis dit c'est super finalement je vais peut-être pouvoir faire ma pma là-bas et avoir un donneur ouvert. Mais j'ai appris il y a peu en prenant contact avec la belgique qu'il n'était plus possible d'avoir de donneur ouvert ou semi anonyme, ce sur quoi je comptais énormément pour l'enfant et aussi de pouvoir le choisir moi-même. Je n'arrive pas à savoir si c'est possible de trouver une clinique de fertilité en belgique ou en espagne qui accepterait que je fasse venir des paillettes danoises. Sinon je devrais me tourner vers un choix de donneur anonyme... On m'a aussi dit qu'en belgique avec les rendez-vous psy les démarches pouvaient durer un an...or je ne pense pas avoir la patience d'attendre si longtemps ni trop la possibilité vu mon âge. Vos conseils sont les bienvenus. J'espère que vous pourrez m'aider à y voir plus clair.

Bonsoir,

J’ai vu que tu t’étais tournée vers la Belgique et l’Espagne, mais pas vers le Danemark, il y a aussi le Portugal ou la loi sur l’anonymat est allégée contrairement à l’Espagne.
Au départ c’est ce que je voulais faire d’ailleurs j’ai contacté ferticentro. Seulement l’Espagne a de plus forts pourcentage de réussite alors j’hésite. De plus j’attends que la loi sur la pma puisse enfin passer fin juillet.

Est ce que tu as fait tes examens déjà ?
Avatar du membre
Elfie74

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 09 juillet 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Je sais pas

Message non lu par Elfie74 »

Bonjour à toutes,

Je me retrouve dans vos témoignages, j'ai 38 ans et je relance mon projet de pma en solo, il y a 2 ans après le début du projet j'ai été prise de terribles angoisses. je suis beaucoup plus sereine aujourd'hui même si j'ai la tête remplie de question et suis un peu perdu par moment avec tous ces termes médicaux. Je dois me tourner vers une fiv avec don de spermes, car j'ai de l'Endométriose et une trompe d’âbimée. j'ai mon premier rendez-vous par visio conférence avec la clinique Eugin à Barcelone. Même si une partie de mon entourage est au courant, Je me sens par moment un peu seule.

Au plaisir de pouvoir échanger avec vous
Courage
Elfie
Avatar du membre
Coco06

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Âge : 41

Message non lu par Coco06 »

Bonjour Elfie

Tu as bien fait de venir déposer un message, on est là justement pour s’entraider et se sentir moins seule. Parce que même si l’entourage est au courant on ne peut pas forcément exprimer nos peurs, nos questions, nos interrogations.
Bienvenue
Avatar du membre
Elfie74

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 09 juillet 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Je sais pas

Message non lu par Elfie74 »

Merci coco!!

Oui c'est quand même un sacré parcours!! J'ai préparé une liste de question à poser au médecin de la clinique que je vois en visio début août, j'ai 4 semaines congé fin septembre et j'aurai aimé faire la première fiv à ce moment là, mais je pense que niveau timing ce sera juste. La stimulation ovarienne me faire très peur!!! Et vous, vous en êtes où de votre parcours? Ma gynécologue ma envoyé directement vers l’Espagne, alors je ne me suis pas posé les questions sur les autres possibilités des autres pays . Tu as du soutiens dans ton entourage?
Avatar du membre
Coco06

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Âge : 41

Message non lu par Coco06 »

Ah oui tu as bien avancé, moi j’ai fais les analyses écho et frottis, je dois faire dentiste et mammo.
Le 27 on en saura plus sur la loi bioethique, là je prendrais la décision sur quel parcours je vais me diriger.
Oui j’ai du soutien, ou plutôt j’en ai parlé et je pensais avoir un peu de soutien pour la recherche de la clinique, j’ai tellement peur de me tromper, mais je me met à leur place ce sont des situations très particulières donc difficile de donner des conseils.
Mais le fait qu’on en parle pas du tout c’est pas facile non plus. 😕
Avatar du membre
Elfie74

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 09 juillet 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Je sais pas

Message non lu par Elfie74 »

coucou,

Ma question peut peut être te surprendre mais pourquoi le dentiste et la mamo? C'est comme j'ai lu un poste sur les vaccin aussi, dans la liste des examens que l'on m'a demandé de faire,, j'ai des analyse de sang, échographie et frotis.

@+
Avatar du membre
Coco06

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Âge : 41

Message non lu par Coco06 »

Le dentiste parce que quand tu es enceinte tu es plus sujette aux infections et tu ne peux pas prendre n’importe quel médicament au risque de faire une fausse couche. Il vaut mieux donc avoir une dentition saine pour éviter ce genre de chose.
Pour la mammo, c’est préférable d’en faire une à 40 ans, c’est pour le cancer du sein qui se développe encore plus rapidement lorsque les hormones sont au taquet.
Avatar du membre
Elfie74

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 09 juillet 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Je sais pas

Message non lu par Elfie74 »

merci pour l'explication, je rajoute prendre rendez-vous au Dentiste alors!!!