Présentation

Répondre
Avatar du membre
Sassou

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 08 juin 2020
Mon centre de PMA : 971- CHU les Abymes (Guadeloupe Point à Pitre)

Présentation

Message non lu par Sassou »

Bonjour,
Je rejoins votre communauté pour pouvoir discuter en ce temps dure d'attente.
J'ai 29 ans et mon compagnon a 32 ans.
Je suis attente d'endométriose de stade 2 et d'ovaire polykistique. Mon compagnon a une diminution sévère des spermatozoïdes inexpliqués qui serait du a une descente d'organe non faite étant enfant.
Mon envie de grocesse a démarré il y a 3 ans de cela. Au bout 1 ans j'ai décidé de faire des examens avec mon compagnon et c'est la que nous a vont découvert le problème de mon compagnon, direction à la pma. Parcours très compliquer la veille de mon premier rendez vous le chu de pointe a pitre brûle💥💥. Nous commençons tout de même les examens au bout de 2 mois. En juillet 2018 je me fais opérer d'une cœlioscopie en vue de déboucher mes trompes, à ce niveau rien a signaler mais lors de cette opération le médecin découvre que je suis atteinte d'endométriose de stade 2 mais cela ne m'empêchera pas de tomber enceinte. Situation toujours bloquer car la construction du nouveaux chu n'est pas prévu pas avant 2022, mon médecin décide de m'envoyer en métropole pour poursuivre mon protocole de fiv icsi. Je décide de choisir la clinique de parly, que je connaissais très bien puisque j'ai travaillé. Novembre 2018, on démarre la première fiv, qui s'est avéré très frustrant car les problèmes d'avion et de logement entraîne des pertubation d'humeur et à cela s'ajoute une hyperstimulation sans transfert d'embryon. Nous sommes tout de même content car 4 embryons à j5 ont pu être congeler. Mars 2019, je retourne en métropole pour mon premier transfert (1 embryon) sans mon compagnon, car travail oblige ,il ne peut pas m'accompagner mais reste présent malgré les 8000km qui nous sépare (visio lors du transfert, j'ai pas laissé le choix au médecin qui était adorable vu les circonstances). Premier tec revenu négative. Juillet 2019, deuxième tec, cette fois ci mon compagnon est avec moi (2 embryon transférer et le 3e n'a pas survécue) mais malheureusement tec négatif. 3 échec le moral est en baisse mais je me reprends très vite car le chu de pointe a pitre à trouver une solution et donc je décide d'attendre tranquillement pour ne pas stresser la réouverture en janvier 2020. Nous reprenons la pma à pointe a pitre, reprise des examens démarrage de fiv 2 en avril à cela tombe bien je suis en vacance , ah mince j'ai oublié la coronavirus qui décide de simicer mince 😰😰😰. Décidément, le carma n'est pas avec nous, on garde le sourire et on se prépare pour juin, ah ben non sa sera pas avant septembre car la nouvelle salle d'icsi n'a pas eu l'avale au niveau de la température et donc il faut faire l'entretien d'abord. Comment dire🤯😡😡😡.
La parcours est devenu difficile moralement au fils des obstacles. J'espère qu'un jour je serais maman.
Attendant j'espère pouvoir discuter avec vous et peut que si ya certaine qui sont passé comme moi par étapes difficile pourront me dire comment elles ont fait pour évacuer leur stresse en vu d'un parcours moins stressante. Je vous remercie.