Jeûne, alimentation et fertilité

Répondre
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Jeûne, alimentation et fertilité

Message non lu par Poukhette »

En digression de la discussion sur le rajeunissement ovarien, je reprends les éléments de la discussion sur le jeûne dans leur intégralité afin que d’autres puissent se greffer plus aisément sur la discussion.
Rodin66 a écrit : 11 avr. 2020 à 12:53 Bonjour les filles,
Je suis nouvelle et je suis tombée sur le forum en cherchant des infos sur le rajeunissement ovarien.
J'ai 38 ans, une amh entre 0.24 et 0.27 et une FSH variant de 15 à 27...
A 36 ans, malgré ses taux, j'ai eu une petite fille avec simple stimulation ovarienne qui a aujourd'hui 26 mois. Mais on m'a dit que c'était un bébé miracle !
Et donc je souhaiterai avoir un second bébé miracle :-D serait possible mais le pronostic reste mauvais.
Je suis tombée enceinte naturellement le mois dernier mais j'ai fait une fausse couche 15 jours après...Le mois d'avant ce cycle, j'avais fait un jeûne sec de 48h...
Je cherche des filles en insuffisance ovarienne qui ont essayé d'activer leurs cellules souches ovariennes par un autre moyen que le PRP.
En me renseignant sur le PRP que je comptais faire en Espagne à Bilbao, je suis tombée sur plusieurs articles disant que le jeûne pouvait activer les cellules souches y compris celles des ovaires (donc même principe que le PRP), principe de "l'auto-régénration" du corps lorsqu'il est privé de carburant extérieur, au bout de 24h de jeûne les cellules souches sont déjà en augmentation apparemment et les tissus se réparent. Il y a très peu d'étude sur le rétablissement de la fonction ovarienne par le jeûne mais je lis de plus en plus de chose dessus qui sont intéressantes.
En essai bébé 2 depuis 1 an, bizarrement c'est le cycle qui suit mon jeûne sec de 2 jours où je tombe enceinte et spontanément en plus, ce qui ne m'est jamais arrivé de ma vie....curieux.
Dans le livre "le miracle de la grossesse", il y a un chapitre consacré au jeûne pour la fertilité et à une augmentation de chance de tomber enceinte après. Plusieurs témoignages sur le net également de femme stérile qui conçoivent suite à un jeûne.
Thierry Casasnovas dit aussi dans une vidéo que le jeûne chez la femme fait apparaitre de nouveaux ovules et retarde l'âge de la ménopause, particulièrement intéressant pour les AMH faibles donc.
Bref, nos ovaires sont vieillissants, des cellules souches dormantes pourraient s'activer et donner un ovule de bonne qualité, la question est : est-ce que seul le PRP qui est très couteux , et hors France peut y arriver ?
Le jeûne est gratuit, naturel et peut se faire où et quand on veut, est-ce que certaines l'ont tenté ? Si oui quels résultats avez-vous obtenu ? Taux de FSH redescendu ? AMH augmentée ? Cycles redevenus réguliers ? grossesse ?
Ma naturopathe m'a conseillé un jeûne de 3-4 jours sec, le plus efficace apparemment. Je n'ai pas encore testé.
J'attends vos témoignages, et puis qui sait, peut-être que ce confinement sera l'occasion d'expérimenter ?
Bien à vous toutes
Poukhette a écrit : 11 avr. 2020 à 13:47 Je n’ai jamais fait des dosages après un jeûne. C’est une démarche particulière qui demande d’être bien construite pour avoir des résultats probants. Je ne sais pas si tu pourrais trouver un médecin qui t’aide à construire un protocole qui donnerait des résultats comparables. En tout cas la démarche ne me choque pas.

Je suis tombée enceinte (même si fausse couche à 7SA) après une très grosse perte de poids. Cela relève un peu de la même logique. Là je profite du confinement pour reprendre le jeûne intermittent et ensuite je vais reprendre les exclusions sucre / glucides qui provoquent des inflammations du corps. L’étape suivante ce serait le jeûne sur 24h ou plus. La difficulté réside dans l’entourage qui ne comprend pas vraiment. En tout cas, en attendant une ouverture des frontières et une possibilité d’envisager un prp, cette solution est à portée de main.
Rodin66 a écrit : 11 avr. 2020 à 14:41 Merci de ta réponse Poukhette,

Moi aussi je suis tombée enceinte de ma fille après une perte de poids de 7kgs et malgré mon amh à 0.24 testée 6 mois avant, est-ce que ça a un lien ? Sans doute, j'ai lu dans une étude réalisée chez les souris, que les souris en restriction calorique ont un nombre de follicule ovarien plus élevé et sont fertiles plus longtemps que des souris nourris sans aucune restriction.

C'est vrai qu'en France le jeûne n'est pas courant et que l'entourage n'est pas toujours ouvert. Et je doute de trouver un médecin qui m'accompagne dans cette démarche mais à la limite en y allant doucement comme tu dis, d'abord enlever les sucres lents et rapides, puis faire un jeûne intermittent puis 24h puis + il n'y a pas de raison que ça se passe mal même sans médecin.

Là je pensais faire 3 jours de diet de jus de légumes comme elle le préconise dans le livre "miracle de la grossesse", les cellules détoxifiées sont de meilleur qualité de toute façon, donc logiquement ovocyte y compris. Par contre j'ai lu aussi que le cycle où on fait le jeûne ou la diet de jus risque d'être anovulatoire, le jeûne met le corps en veilleuse, par contre quand il se réveillera ça explose et les ovaires répondraient mieux à la production de FSH, ce qui explique pourquoi les filles tombent plus facilement enceinte après le jeûne. Du coup pour celles qui font des stimulations et dont les ovaires ne répondent pas bien ça vaudrait le coup de jeûner durant le cycle précédant la stimulation ou la FIV. En tout cas si je refais une stimulation c'est ce que je ferai et je dirai si ça a mieux fonctionné.

Aussi je ne sais pas si tu connais, mais le Docteur Frey, acupuncteur à l’hôpital Cochin à Paris, spécialisé dans l’infertilité et notamment les amh basse, a mis au point un traitement naturel (pharmacopé + s-adenosyl-l-methionine) qui soit disant répare les cellules souches ovariennes, ça s'appelle Télostim, même principe que le PRP, je l'avais pris pour ma fille et 1mois après j'étais enceinte (jeûne + traitement cellules souches). Je l'ai repris en mai dernier et rien, pas de grossesse, mais je n'avais pas re-jeûner. Je pensais peut-être le recommander aujourd'hui.

Les résultats suite au PRP ne sont pas extraordinaires d'après ce que j'ai lu sur le forum, les AMH remontent à peine, et la FSH pour certaines ne bougent pas tellement, donc ça ne semble pas miraculeux comme je le pensais quand j'ai pris mon rendez-vous...

Tiens moi au courant si tu as réussi à jeûner 24h ou plus et quels ont été les effets sur le cycle suivant ?
Je fais pareil de mon côté.

En tout cas un grand merci de ton témoignage, ça fait du bien de pouvoir parler de ça avec quelqu'un :)
Poukhette a écrit : 11 avr. 2020 à 16:56 Je prends du telostim depuis début janvier. Il est préconisé 3 mois de traitement (comme tout ce qui touche aux gamètes) et j’y arrive tout juste.

Je ne peux pas dire si cela a changé quelque chose vu qu’aucune stimulation possible mais j’ai moins, beaucoup moins, de cheveux blancs :lol:
Rodin66 a écrit : 11 avr. 2020 à 18:28 OK, tu l'avais acheté sur quel site le Télostim ?

Tu crois que sans stimulation ça n'est pas possible du tout ?
Vava32 a écrit : 11 avr. 2020 à 18:55 Bonsoir à toutes,

Merci pour ces partages très intéressants. En ce temps de confinement, il faut faire sans la médecine ;-)

Pour ma part, Ivi m'a recommandé une clinique turque juste avant le confinement. C'est la même clinique que celle où ta connaissance a fait le Prp, CharmParis. Pourquoi son histoire te semble flou? Cela m'a rassurée de voir que c'était la même clinique. Je ne connais personne qui soit allé en Turquie pour le Prp. J'ai regardé la page Facebook du médecin que ta connaissance a vu, il y a beaucoup de commentaires positifs. Tu as pris contact avec cette clinique en Turquie?

Rodin66, merci pour ton partage. Le jeûne! Pas encore testé. La période s'y prête donc, là, je suis en train de lire sur le sujet et de regarder une vidéo de Françoise Wilhelmi (médecin spécialisée dans le jeûne) et je vais sans doute en regarder d'autres pour m'informer un peu. Concernant le livre "Le miracle de la grossesse", j'ai l'impression qu'il n'existe qu'en PDF. Tu peux me confirmer cela?
Tu dis que tu devais faire le PRP à Bilbao, c'était chez Ivi? J'avais eu un contact avec eux à ce sujet, j'attendais des nouvelles et je n'en ai jamais eu malgré mes relances...
Concernant l'alimentation le poids et la stimulation: ma stimulation de mars 2019 a donné deux beaux follicules (bon, l'un était finalement vide et l'autre contenait un ovocyte pas mature) et dans mon cas, ça semblait miraculeux. Je me souviens qu'avant cette première stimulation, j'avais vu une nutritionniste début décembre et j'avais chassé le sucre de mon alimentation et perdu quelques kilos. Pour ma deuxième stimulation en novembre, j'avais repris mes mauvaises habitudes alimentaires et mes kilos et j'ai eu un seul follicule (vide). Donc en vous lisant, concernant le poids et le jeûne, ça me motive à tenter aussi l'expérience.

Vaughavavg, si tu passes par là, comment vas-tu?

Abyssi, fingers

Poukhette, tu vas poursuivre Telostim? Ou t'arrêter aux 3 mois?

Je tente le yoga durant cette période de confinement. Il y a pas mal de cours en ligne. Là, j'ai découvert le yoga hormonal et j'ai vu qu'il y avait aussi un yoga de la fertilité.

2020 est l'année qui va marquer les 10 ans d'arrêt de contraception... C'est long. Je mets donc beaucoup d'espoir dans le PRP et avant cela dans tout ce dont on parle ici.

Bonne soirée à toutes,

Vava
Poukhette a écrit : 11 avr. 2020 à 20:01 Vava, je vais continuer le Telostim. C’est un budget mais je préfère continuer pour ensuite maintenir l’effet.

Rodin, étant dans le sud de la France, ma seule option est la pharmacie Maillot : http://www.pharmamaillot.fr/telostim-fe ... 296017.cfm

Est-ce-que vous voulez que nous fassions un sujet spécifique jeune ?
Rodin66 a écrit : 11 avr. 2020 à 22:49 Vava, le miracle de la grossesse oui c'est un pdf.
C'est ivi qui m'a parlé du prp à bilbao oui, j'avais contacté l'institut marquez à barcelone et ivi pour le rajeunissement ovarien. L'institut marquez fait une stimulation mécanique mais que sur des ovaires ménopausés et il faut avoir moins de 38 ans, idem pour ivi barcelone, seule ivi bilbao fait le prp mais il faut payer un rendez-vous a 90€ juste pour avoir des renseignements. Ils ne prennent que les amh très basses, moins de 0.5 je crois.
Le yoga hormonal de dinah rodriguez je le pratique depuis le début du confinement, c un peu laborieux au début mais ça vient assez vite, elle dit que ça dure 30min mais avec l'échauffement et la relaxation c'est plutôt 45 min. Tu peux acheter sa vidéo en ligne a 22€.
Quand au yoga de la fertilité je pense que c pareil. Il y a aussi le qi gong de la femme qui marche bien .j avais fait un stage et c était pour l infertilité notamment les menopauses précoces. On le trouve sur le net je crois.
Poukhette, Pourquoi pas faire un sujet sur le jeûne et sa capacité à rajeunir les ovaires? Mais on va être des pionnières car il y a très peu de médecins qui se sont intéressés à ça...
Juste pour te dire que le telostim je l'avais acheté 30€ la boite directement chez l'acupuncteur , quelqu'un que je connais a paris était allée le prendre pour moi et me l'avais envoyé. docteur frey m'avait dit de faire 2 comprimés/jour pendant 2 mois.
Ma naturopathe m'a dit que le tribulus terrestre soutient l'activité ovarienne genre clomid et il y a aussi un kit insuffisance ovarienne sur palmier.com avec du pollen de palmier dattier du costus indien et de l'huile de nigelle.
Bise à toutes
Bise à toutes et bon courage!!
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

Côté jeûne et alimentation de façon plus générale, j’en suis pour le moment au jeûne intermittent (16:8). Je ne surveille pas la montre en toute franchise donc c’est autour de 16 heures de jeûne.

Cela fait 6 jours que j’ai commencé en comptant aujourd’hui. Hier je n’ai pas tenu, pas grave. Pour moi c’est sans pression sinon c’est ma tête qui va être pas bien et tous les bénéfices seront perdues.

Cela fait aussi 3 jours que j’exclus totalement le sucre et je vise ensuite une alimentation proche du régime anti-inflammatoire.
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Vava32

Fivette de bronze
Messages : 128
Enregistré le : 18 août 2018
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI Madrid

Message non lu par Vava32 »

Coucou,

Merci beaucoup, Poukhette, pour ce post. Ca me motive à tenter l'aventure ;-)

Le week-end, nous faisons le jeûne intermittent car nous brunchons. En préparation d'un jeûne de 24/36 h, je vais commencer, comme toi, le jeûne intermittent chaque jour.

Je suis au début de mes recherches mais je pensais, comme mon prochain cycle va bientôt démarrer, faire une journée eau/jus de légumes et fruits à J1, J2 jeûne complet et J3 prise de sang (j'en serai alors à 36 heures au moins de jeûne sec). Qu'en pensez-vous?

Depuis quelques jours, j'ai réduit mes portions (pas en vue du jeûne mais maintenant que je pense au jeûne, je me dis que c'est bien) et j'évite le sucre au maximum.

J'espère pouvoir venir partager mon expérience et mes premiers résultats bientôt.

Bon dimanche
42 ans
AMH 0,07 (novembre 2012) 0,05 (novembre 2018) 0,03 (mai 2019)
fausse couche précoces 11/2011 (après grossesse spontanée) et 09/2013 (après IAC)
03/2019 : IVI Barcelone : 2 follicules - 1 follicule ponctionné mais ovocyte pas mature
04/2019 : thyroïdectomie totale - L-Thyroxine 125 mcg => 10/2019 100 mcg
09/2019 : nouveau cycle (125 jours) - tentative de stimulation mais pas de réponse (IVI Madrid)
10/2019 : nouveau cycle (40 jours) - Elonva 150 à J4 et Menopur 150 à J6 à J19 (IVI Madrid), ponction blanche 11/11 (1 follicule)
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

Vava, j’ai le programme de ma naturopathe pour faire une exclusion en douceur, quelques jours de jeûne et une réintroduction progressive. Si tu le veux, je te le copie aussi. Cela peut te donner des idées.

De mon côté, très fort sentiment de déshydratation et mal de crâne qui va avec. Ça detox à fond et je ne pensais pas avoir des phénomènes aussi marqués après quelques jours d’exclusion du sucre. Pour le moment je n’ai rien enlevé d’autres.

Hier je suis tombée sur cet article : https://www.lapiluleenquestion.be/index ... jeune.html
Le jeûne est certainement le contrepoison, l’antidote le plus approprié pour rééquilibrer son corps après arrêt de la contraception, il permet au corps de récupérer sa santé par auto guérison.
Les indications du jeûne : fibrome, obésité, diabète de type 2, allergie, asthme chronique, eczéma, sinusite chronique, migraine, dépression, hypertension artérielle, artériosclérose, polyarthrite rhumatismale, infections, cystites récurrentes, acné, Il est indiqué pour la diminution de la fertilité de l’homme et de la femme. [1]

Shelton [2], un naturopathe, propose un jeûne sévère à base uniquement d’eau, il a vu souvent des femmes précédemment stériles concevoir après un tel jeûne. Une femme mariée depuis dix ans sans avoir d’enfant, conçut peu de temps après un jeûne de dix jours.
Il existe, cependant un jeûne moins sévère, un jeûne thérapeutique effectué avec 250 kilocalories par jour, celui du docteur Buchtinger. La doctoresse Françoise Wilhelmi de Toledol dirige avec son mari, petit-fils du docteur. O. Buchinger, les cliniques Buchinger à Uberlingen (Allemagne) et à Marbella (Espagne) où l'on pratique le jeûne avec un suivi médical. Par son vécu propre, sa formation de médecin et ses expériences dans les cliniques Buchinger, elle est à même de vous faire partager une connaissance unique sur la pratique du jeûne et vous convaincre de ses bienfaits. Le jeûne thérapeutique Buchinger a dans ses indications la stérilité féminine, masculine [3].
En France et en Belgique, il y a une possibilité de jeûner sans un suivi médical lequel n’est pas toujours nécessaire. Pour ce type de jeûne, vous pouvez consulter le site « Jeûne et Randonnée »
Le jeûne d’Hildegarde de Bingen est à base d’épeautre, de fruits et de légumes, une fois par semaine, du poisson ou de la viande mais on peut aussi exclure de ce jeûne totalement les protéines animales. Pour en savoir plus sur ce jeûne, consultez sur le web « les jardins d’Hildegarde »
Chacun peut donc trouver le jeûne, le centre du jeûne qui lui convient .
Sa durée est fonction de la pathologie, de l'âge.
La médecine officielle critique le jeûne, l’estimant dangereux, ce qu’elle reproche au jeûne, c’est qu’il puisse diminuer les protéines du corps et ainsi l’énergie vitale nécessaire. En fait, en premier lieu, c’est dans la réserve de graisse que le corps va trouver son énergie vitale, ce n’est qu’après un très long jeûne que les protéines seront diminuées. Heureusement, une partie certes minime du corps médical s’est intéressée au jeûne.
L’émission d’ARTE du 25 mars 2012, « Le jeûne, une nouvelle thérapie », nous a informé de ce qui se fait en Russie, en Allemagne, avec des médecins qui constatent les effets étonnants du jeûne sur leurs patients.
La pratique du jeûne nous enseigne que renoncer temporairement aux plaisirs de la table nous rend sensibles à d'innombrables autres sources de plaisir: l'art, la nature, les relations, la méditation, la relaxation…

Témoignage donné par le docteur F. Wilhelmi de Toledo[4]

Le docteur Heidi König, une Berlinoise de 37 ans, mère d’un fils de 12 ans, souhaitait depuis plusieurs années avoir un deuxième enfant, sans succès. Alors qu’aucune raison médicale n’ait été trouvée pour cette stérilité. Elle réserva un séjour chez Buchinger, à Uberlingen et jeûna sans problème. Au cours d’un massage elle demanda de stimuler le point correspondant à l’utérus. Elle quitta la clinique en avril et au mois de février de l’année suivante, après une grossesse sans problème, elle mis au monde une petite fille.
Remarque intéressante de ce médecin :
« Dans les pays où la population est pauvre, les taux de nativité sont élevés. De nombreuses grossesses ont lieu dans le cycle suivant un jeûne. L’expérience du jeûne pourrait être proposée aux couples désireux d’avoir des enfants avant qu’ils ne se soumettent à un traitement hormonal coûteux et éprouvant »

[1] L’art de jeûner p : 69 Eds Jouvence docteur. F. Wilhelmi de Toledo
[2] Shelton, « Le jeûne et le sexe » p. 153
[3] Thèse de doctorat de.J.Lemar « L’appellation jeûne thérapeutique est-elle fondée ou usurpée ? »
2011 ; Université Joseph Fourrrier ; faculté de médecine Grenoble
[4] L’art de jeûner p :93 Eds Jouvence
Je le trouve intéressant car mon alimentation, sucre exclu bien entendu, pourrait m’amener assez aisément vers le jeûne Buchtinger. Je vais creuser de ce côté et demain, si je peux j’appelle mon gyneco de ville qui est très branché médecine alternative. Je verrai s’il consulte et s’il me suivrait dans cette voie.
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

Ci-après le programme détox concocté par ma naturopathe :-)

Jour 1 : exclusion alcool / soda / jus de fruits tout faits
Jour 2 : exclusion viande rouge et charcuterie, jambon blanc inclus
Jour 3 : exclusion sucre ajouté, peut-être conservé un peu de chocolat noir > 70%
Jour 4 : exclusion des produits laitiers, tous les produits à base de soja, on écarte les produits industriels pour se concentrer sur les produits bruts
Jour 5 : exclusion des produits contenant du gluten
Jour 6 : exclusion de la viande, on conserve des œufs bio, poissons, légumineuses
Jour 7 : exclusion du poisson
Jour 8 : fin des protéines animales, plus d'œuf
Jour 9 : exclusion des légumineuses, on garde céréales et oléagineux
Jour 10 : fin des céréales et des amidons
Jour 11 : exclusion des oléagineux et graines, il reste les fruits et les légumes. On peut conserver l'avocat et les bonnes huiles
Jour 12 à 14 : cœur de détox
Jour 15 : réintroduction bonnes huiles, avocats, oléagineux (graines et fruits)
Jour 16 : réintroduction céréales et aliments contenant de l'amidon, attendre si possible sur le gluten
Jour 17 : réintroduction protéines végétales avec les légumineuses (hors soja)
Jour 18 : réintroduction poissons, en évitant si possible les poissons trop gras
Jour 19 : réintroduction des œufs
Jour 20 : réintroduction des viandes, au départ viande blanche puis le porc dans les jours qui suivent, canard, bœuf, agneau / mouton viendront plus tard
Jour 21 : Youpi ! 21 jours de détox / jeûne réussis crossfingers
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

J’ai eu un rendez-vous pour mercredi prochain avec mon gyneco de ville, branché médecines alternatives. Je vous raconterai crossfingers
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Rodin66

Fivette d'or
Messages : 533
Enregistré le : 09 avril 2020
Mon centre de PMA : 64- Polyclinique de Navarre (Pau)

Message non lu par Rodin66 »

Salut a toutes, il y a beaucoup de motivation c'est super !
Pour la prise de sang je pense que ce n'est pas idéal de le faire pendant le jeûne car le corps se met dans un fonctionnement qui est très particulier je pense qu'il vaut mieux le faire le cycle qui suit le jeune en tout cas c'est ce qu'on avait conseillé.
Avatar du membre
Yoga

Fivette de diamant
Messages : 1250
Enregistré le : 06 mars 2019
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Yoga »

Coucou à toutes,
Je ne suis pas la discussion sur le rajeunissement ovarien mais ce sujet sur le jeûne m'a interpellée. En fait je n'aurais jamais pensé à cette méthode pour une amélioration de la fertilité, du coup je trouve ça hyper intéressant et enthousiasmant. J'ai fait quelques petites recherches sur le web mais le sujet me semble vraiment nouveau, je n'ai pas trouvé grand-chose en lien direct avec la fertilité.
Je pense me diriger vers un jeûne intermittent, comme toi Poukhette.
Question peut-être un peu bête, mais est-il préférable de démarrer au premier jour des règles ? ou peut-on le débuter à n'importe quel moment du cycle ? Merci par avance les filles et belle fin d'après-midi :)
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

Bonjour Yoga,

Je te remets la réponse de Rodin sur le sujet du PRP qui devrait te répondre. C'est vrai que nous avons scindé il y a peu les discussions et il y a encore des croisements dans les sujets :-)
Rodin66 a écrit : 13 avr. 2020 à 15:28 Ce que j'ai lu sur le jeûne c'est que le jeûne sec est plus régénérant à période égal que le jeune hydrique. 1 jour de jeune sec= 2 à 3 jour de jeûne hydrique. Le docteur shelton dit dans son livre qu'il faudrait jeûner au moins 5 jours à sec pour obtenir une guérison complète et une remise en fonctionnement optimal de l'organisme. Pour avoir testé un jeune de 48 heures dont 36h a sec c'est déjà extrêmement difficile quand on a pas l'habitude et donc je me vois mal aller à 5 jours à sec d'autant plus que l'entourage ne comprends pas et n'est d'aucun soutient. C'est pour ça que je cherche des témoignages car si s'avérait que le jeûne puisse être un moyen avéré de stimulation ovarienne naturelle je le ferais sans hésiter mais dans le doute je préfère encore me renseigner un petit peu. Il y a eu aussi sur Europe 1 https://www.europe1.fr/sante/le-jeune-s ... non-3950881.
Les périodes du cycle durant lesquelles on peut le faire dépendent de ce qu'on veut faire .apparemment si on le fait pendant les règles les règles sont moins longues ensuite on peut le faire entre les règles et ovulation ou juste après l'ovulation car s'il y a fécondation l'embryon mets une semaine à se mettre dans l'utérus et ce n'est pas gênant de jeuner par contre il ne faut pas jeuner une fois la nidation effectuée donc à partir du 21e jour. Ensuite si les cycles sont interminables et que les règles ne reviennent pas il est possible de jeûner pour justement lutter contre l'aménorrhée
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Rodin66

Fivette d'or
Messages : 533
Enregistré le : 09 avril 2020
Mon centre de PMA : 64- Polyclinique de Navarre (Pau)

Message non lu par Rodin66 »

Salut à toutes, juste pour vous préciser que le cycle où j'avais jeûné 36 heures à sec et 12h à l'eau en suivant donc 48 heures en tout , c'était à J5 J6 , à J7 j'avais fait une reprise alimentaire , ce cycle là a duré 47 jours ce qui ne m'était jamais arrivé de ma vie , et je pense qu'il a été anovulatoire ... j'ai cru que c'était la ménopause !!! donc le cycle sur lequel on pratique le jeûne a priori ne sera pas hyperfertile mais plutôt hypofertile, c'est ce que confirme Thierry casasnovas dans sa vidéo le jeûne chez les femmes, par contre le cycle d'après comme je vous le disais, j'ai eu l'imoression d'un boost hormonal, une belle ovulation et je suis tombée enceinte naturellelent, (bon même si j'ai fait une fausse couche), ce qui ne m'était jamais arrivé de ma vie non plus car la seule grossesse que j'ai connu était sous stimulation ovarienne et avec une AMH à 0,21 on m'a dit que tomber enceinte serait extrêmement difficile du coup je m'interroge beaucoup sur le jeûne et la capacité à stimuler les ovaires et l'ovulation. Le sujet n'a pas encore été étudié visiblement par les scientifiques, si les filles en AMH basses sont ok pour essayer de jeûner 2 à 3 jours à sec et refaire des tests sanguins le cycle suivant pour voir ce que les unes et les autres ont obtenu niveau amh et FSH on verra si le jeûne a un impact positif sur l'insuffisance ovarienne et sa capacité à réparer les cellules souches ovariennes (principe du prp ) je pense me lancer dans 48h à sec et si ça va, pousser jusqu'aux 3 jours. Je ne sais pas si je le fais sur ce cycle ou l'autre, je vous dirai. En attendant, je ferai du jeûne intermittent (14h a 16h entre le repas du soir et le repas du lendemain) Poukhette, tu as enlevé les céréales et légumineuses aussi? Ainsi que pommes de terre et patate douce?)
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9961
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Poukhette »

Pour le moment je reste en jeune intermittent. Ça me fatigue beaucoup car j’ai le petit (3 ans) à m’occuper et il demande une grosse disponible et beaucoup d’énergie. Néanmoins en 4*24h de jeûne intermittent et exclusion complète des sucres, j’ai perdu 2,1kg. Bon le premier mois de confinement a été un carnage donc ce n’était pas des kilos installés mais cela fait plaisir.

J’ai une sensation de déshydratation permanente, le jeûne sec je ne pourrai pas de suite. Pour y arriver faudrait que j’exclus le café aussi mais ça, je ne suis pas encore prête.

Premier point positif, je sens la detox à fond les ballons. Ce besoin de boire et d’éliminer est vraiment massif. Je pratique aussi tous les jours 15 minutes de méditation et une série de respirations carrées pour éliminer aussi les toxines par le souffle (extrêmement important !).

Côté exclusion j’ai coupé tous les glucides depuis 2 jours. J’en ai un peu par les germes de blé que je mets partout mais c’est très limité. Un repas type ça va être :
Protéine type œuf ou poisson
Légumes verts type mâche ou haricots verts
Huile d’olive bio pressée à froid
Germes de blé

Attention je mets bien repas type, je brode ensuite autour mais cela donne une idée générale pour la discussion.

En jeûne intermittent je tiens 17h en ce moment. Cela couvre bien la période attendue. La grosse grosse difficulté c’est en arrivant vers 18h car faim et fatigue se cumulent. C’est à ce moment que cela serait facile de craquer sur tout et n’importe quoi.

Côté fertilité maintenant, j’ai des ovulations de plus en plus tôt depuis quelques cycles. Merci la pré-ménopause qui se pointe 🤬. Je constate sur le cycle en cours que je n’ai toujours pas la GBO alors que l’ovulation devrait être dans 2 jours. Est-ce-que le jeûne va neutraliser ce cycle ou décaler l’ovulation ? Je ne sais pas. Je vous tiendrai bien sûr au courant. Là je prépare mon « plan » pour mon rendez-vous avec mon gyneco de ville la semaine prochaine. Il part en vacances faire des jeûnes plutôt stricts. Il devrait me suivre sur ces essais je pense.
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en mars 2018 pour bébé 2
FIV 1, 2, 3, 3 bis et 4 : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Changement d'alimentation et de méthode !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant puis fausse couche à 7 SA
Février 2021 : 🌟
Mars : 🌟
Avril : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Juin : pregnant puis fausse couche à 9 SA
Septembre : pregnant puis fausse couche à 6 SA
Octobre : 🌟
Décembre : pregnant (prise de sang#1 : 93 - prise de sang#2 : 412) - échographie le 31/12 à 7SA coeurquibat fingers
Avatar du membre
Vava32

Fivette de bronze
Messages : 128
Enregistré le : 18 août 2018
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI Madrid

Message non lu par Vava32 »

Bonjour à toutes,

J'espère que vous allez bien.

Merci, Poukhette, pour les infos de ta Naturopathe. Je les ai imprimés, plus qu'à les appliquer ;-) 2,1 kgs en moins, c'est génial. On a pratiqué le jeûne intermittent durant 4 jours et poids stable! Même pas une perte de 100gr! On mange trop tard le soir. Moi non plus pas de GBO (est-bien "glaires blanc d'oeuf"?) ce cycle-ci et là, mes règles devraient arriver bientôt.
Les gynécos ont repris leurs consultations? C'est une bonne nouvelle. Je vais appeler ce matin pour voir si les consultations ont repris ici aussi.

J'ai regardé quelques vidéos de Thierry Casanovas hier. Il y a en a une qui pose la question du jeûne long ou cours et une haute edu jeune sec ou hydrique. Je me mets en mode "jeûne" dans ma tête. J'ai un peu peur de me lancer, c'est pour ça que je me disais J1 : jus de légumes, J2 sec. Mais je vais peut-être inversé et me dire que je commence par le jeûne sec et le deuxième jour, jus de légumes si je ne tiens pas.
Rodin66, je suis prête à tenter l'expérience jeune sec. Depuis le début de l'année, je fais une prise de sang à J3 et je compte le faire toute l'année. Je pourrais donc comparer. Quand commences-tu? Je pourrais le faire vendredi.

Si j'ai bien compris, le jeûne même court, dans notre cas, ne pourrait se faire qu'un mois sur deux max? Puisque le mois du jeûne est "perdu" et c'est le mois d'après qui est fertile? Question que je me pose : si on dit que durant le jeûne, le cycle est perdu, devons-nous, selon vous, nous inquiéter du jeûne intermittent?

J'ai testé le yoga fertilité et le yoga hormonal. La respiration est fort importante dans ces deux types de yoga (la respiration, ça rejoint ce que tu dis, Poukhette). Tu as testé, Rodin? Il y a des exercices qui semblent communs aux deux pratiques mais je n'arrive pas à dire si c'est la même chose. Je vais faire une nouvelle séance de yoga hormonal pour pouvoir mieux distinguer les deux. Je me dis que le yoga peut aussi m'aider dans le jeûne. La méditation, pas encore essayé.

Bonne journée à toutes,

Vava
42 ans
AMH 0,07 (novembre 2012) 0,05 (novembre 2018) 0,03 (mai 2019)
fausse couche précoces 11/2011 (après grossesse spontanée) et 09/2013 (après IAC)
03/2019 : IVI Barcelone : 2 follicules - 1 follicule ponctionné mais ovocyte pas mature
04/2019 : thyroïdectomie totale - L-Thyroxine 125 mcg => 10/2019 100 mcg
09/2019 : nouveau cycle (125 jours) - tentative de stimulation mais pas de réponse (IVI Madrid)
10/2019 : nouveau cycle (40 jours) - Elonva 150 à J4 et Menopur 150 à J6 à J19 (IVI Madrid), ponction blanche 11/11 (1 follicule)