début grossesse et baisse température

Répondre
Avatar du membre
Ahsoka

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 13 août 2018
Mon centre de PMA : 06- Clinique St George - Laboratoire EUROFINS (Nice)

début grossesse et baisse température

Message non lu par Ahsoka »

Bonjour,
Après plus de 6 ans d'essais infructueux pour bébé1 et maintenant proche de la quarantaine; j'ai fait un TEC recémment, et la prise de sang a été positive l'embryon est supposé avoir 20 jours.
J'avais pris ma température au moment de la prise de sang j'etais à 37.2, aujourd'hui avec une sorte d'intuition que quelque chose ne va pas j'ai repris la température elle est descendue à 36.2. Est ce un signe de grossesse arrêtée?

le protocole utilisé pour mon TEC a été celui où les ovaires sont mis au repos et ne produisent donc pas d'hormone, il faut donc prendre des hormones de substitution 3 fois par jour, je me demandais également si la durée entre 2 prises d'hormone pouvait avoir un impact sur l'évolution de l'embryon. la première prise a lieu à 8h la 2ème a 12h et la 3eme a 18h. Donc en journée il y a juste au maximum un écart de 6 heures entre 2 prises. puis plus rien entre 18h et 8h du matin donc environ 14 heures

merci pour vos réponses
Avatar du membre
trodespoir

Fivette novice
Messages : 7
Enregistré le : 11 juillet 2017
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 44

Message non lu par trodespoir »

Je n’ai pas de réponse spécifique à t’apporter sur la baisse de température, mais pour m’être moi aussi cent fois pris la tête à force de tout vérifier tout le temps, je n’ai qu’un conseil à te donner : lâcher le thermomètre et essayer d’attendre pour voir et t’inquiéter.
Effectivement la hausse de température est liée aux hormones, et comme tu en prends, s’il devait en y avoir une, tu l’aurais, grossesse ou pas. Ce n’est donc pas significatif à mon sens.
La seule chose qui est significative à ton stade, c’est une prise de sang et la vérification que ton taux hcg est bien en progression. Si vraiment tu as un mauvais pressentiment et qu’il te hante, va plutôt au labo pour en avoir le cœur net plutôt que de rester à t’inquieter comme ça.
Ce sont des passages très difficiles, et je sais de quoi je parle, alors je te comprends et t’envoie tout mon soutien.
Si ça peut te donner une lueur d’espoir, je t’écris ce message pendant la sieste de mon bébé de 4 mois... (et j’ai 42 ans)
Bisous et bon courage.
Avatar du membre
Ahsoka

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 13 août 2018
Mon centre de PMA : 06- Clinique St George - Laboratoire EUROFINS (Nice)

Message non lu par Ahsoka »

Félicitations pour ton bébé.
Merci beaucoup pour ce gentil message je vais essayer de moins me focaliser là-dessus même si c'est pas toujours évident
Avatar du membre
trodespoir

Fivette novice
Messages : 7
Enregistré le : 11 juillet 2017
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 44

Message non lu par trodespoir »

Oh la la, je sais bien! C’est vraiment très dur. Il y a un an pile, j’en étais au même point que toi à peu près. Je me tâtais les seins sans arrêt, je m’inquiétais si je n’étais pas assez fatiguée, je me suis pris la tête comme une malade a cause des taux hcg que j’ai fait faire trop souvent (j’analysais chaque hausse, j’ai lu tous les forums etc...) J’allais aux toilettes vérifier que je ne saignais pas toutes les heures, j’ai moi aussi succombé à la tentation du thermomètre, bref, une vraie folle. J’ai cent fois cru que ma grossesse s’était arrêtée. Mais le vent tourne, t’inquiète, ça sera ton tour bientôt.
Avatar du membre
trodespoir

Fivette novice
Messages : 7
Enregistré le : 11 juillet 2017
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 44

Message non lu par trodespoir »

Sinon pour la prise d’hormones, quand je devais en rendre trois fois par jour j’essayais au max de me rapprocher des 8h de différence. Genre 6h du mat’ au réveil, puis 14h, puis 22h au coucher. Je ne pense pas que ça influe tant que ça (on en prend en quantité quand même) mais ça me semblait le plus logique. Et puis deux suppos vaginaux à quatre heures d’intervalle, c’est chaud quand même... 😉