Une "vieille" fivette qui se lance sur le forum

Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Une "vieille" fivette qui se lance sur le forum

Message non lu par Misspo »

Bonsoir à toutes ! Cela fait bien longtemps que je lis ce forum sans intervenir mais ce soir je me décide enfin pour partager mon parcours et ma peine aussi car ces derniers temps le moral est plutôt bas.
Cela fait presque 3 longues années que mon compagnon et moi sommes suivis en PMA et notre parcours n’a été qu’une succession d’échecs et de désillusions.

Au départ nous savions que nous aurions des difficultés à avoir un enfant car mon compagnon a déjà deux grands enfants d’une première union et si il a eu le premier de manière complètement naturelle, la deuxième est née grâce à une IAC car la qualité spermatique n’était plus au rendez-vous.
Bref quand fin 2015 nous avons commencé les essais naturels, nous avons seulement attendu qques mois avant de consulter et que mon compagnon repasse un spermogramme.
Bien évidemment la qualité n’était toujours pas là (OATS). Quant à moi après qques examens nous avons appris que ma réserve ovarienne était déjà diminuée (AMH à 0,95 à l’époque) et que donc malgré une stimulation, je ne produirai jamais beaucoup d’ovocytes.

S’en sont suivies 6 stimulations complètes avec ponction entre décembre 2015 et novembre 2017 (pour des FIV ICSI voir IMSI pou la dernière) qui n’ont donné qu’un seul transfert de 2J3 dont le résultat a été négatif.
Sur les 6 FIV (mais une seule décomptée du coup aux yeux de la sécurité sociale vu qu’il n’y a eu qu’un seul transfert), j’ai eu 2 fois des ovocytes immatures donc impossible à féconder et les tentatives se sont arrêtées là, un transfert (avec le résultat déjà évoqué) et 3 fois des embryons ou trop moches (fragmentés) ou qui n’ont pas évolué jusqu’à J5 (arrêt du développement).
Difficile d’avoir une stimulation complète qui dure environ un mois avec le stress qui va avec pour qu’on vous annonce en 2 min qu’on s’arrête là en allant même pas jusqu’au transfert.
Vous comprenez bien qu’avec tout ça, je ne suis pas très confiante pour l’avenir….

On me propose une ultime tentative avant de nous dire au revoir passez votre chemin et envisagez d’autres solutions mais il faut d’abord que mon endomètre diminue car lors de la dernière écho la gynécologue a détecté une épaisseur trop importante de celui-ci (comme il y a 2 ans où j’avais du passer une hystéroscopie qui n’avait rien décelé d’anormal) et elle m’a prescrit un traitement qui doit agir comme un curetage.
Résultat : j’ai des saignements depuis une semaine (mes règles doivent normalement arriver dans une dizaine de jours) alors j’espère que ça va vraiment faire effet !
Tout ça pour vous dire que là ça commence à devenir vraiment compliqué moralement.

Comme je le disais au départ, j’ai l’impression que notre parcours n’a été qu’une succession de désillusions voire de deuils.
Au départ, on nous dit ok vous ne pourrez pas avoir d’enfants naturellement (choc numéro 1) mais il existe des solutions.
Ensuite, on essaie ces différentes solutions mais aucune ne fonctionne (choc numéro 2) et maintenant on arrive à la fin de notre parcours où on nous dit (enfin c’est pas loin) écoutez on a tout essayé mais on ne peut plus rien faire pour vous (Choc numéro 3)
Merci et au revoir ! Avec tous ces échecs je me demande si ça va marcher un jour d’une façon ou d’une autre.
Je suis fatiguée moralement de tout ça.
Le must c’est que je vais avoir 40 ans dans deux semaines et là aussi j’ai l’impression de passer bientôt un cap, de bientôt dépasser la date de péremption. En AMP, on vous renvoie bien souvent à votre âge et plus vous avancez et plus vos chances diminuent…
Je n’ai même pas envie de le fêter cet anniversaire ni en famille ni avec des amis. Il faut dire que j’imaginais ma vie autrement à 40 ans…..avec des enfants donc là c’est double peine, je change de dizaine et mes chances s’amenuisent de plus en plus. J’ai l’impression d’être vieille !
Je crois qu’actuellement j’ai 5% de chance de tomber enceinte même avec une FIV.

Ce qui me fait me sentir encore plus mal, c’est que bien sûr au cours de ces dernières années les grossesses se sont multipliées autour de moi (amis, famille, connaissances, collègues…)
J’en ai marre de voir que pour les autres c’est si facile et que pour nous c’est la galère et qu’on n’y arrive toujours pas !
Je sais très bien que ça ne sert à rien de penser ça et que ça ne fait pas avancer le schmilblick mais que la première fivette qui n’a pas ressenti la même chose me jette la première pierre.
Les gens ont eu le temps de faire, un, deux voire trois enfants durant le même laps de temps et pour nous toujours rien makach walou, nada malgré tout ce qu’on a subi. Je trouve ça vraiment injuste et difficile.
Je n’en peux plus de toutes ces annonces de grossesse où je dois me réjouir alors qu’intérieurement je suis effondrée.
Bien sûr, je ne suis pas sans cœur et je suis contente pour ces personnes mais je n’arrive pas à me réjouir plus que ça.

Les dernières annonces de grossesse ou naissances m’ont terrassée.
Ma voisine qui a 30 ans et avait déjà une petite fille d’un an et demi vient d’accoucher de la deuxième.
Mon frère (qui a 6 ans de moins que moi au passage) qui a commencé les essais pour le premier en même temps que nous a un petit garçon qui va avoir 3 ans dans qques mois et va avoir le deuxième dans qques mois également.
Je suis contente pour lui/pour eux mais je le vis très mal.

Je me sens m’isoler et me renfermer sur moi-même. J’ai moins envie de les voir parce que leur bonheur me fait trop mal moi qui suis en pleine souffrance et interrogations.
Si vous vous interrogez à ce sujet, ils sont au courant de notre situation tout comme certains collègues et amis mais de toute façon je n’ai pas envie d’en parler plus que ça avec eux car même s’ils ressentent de l’empathie, je pense qu’ils ne peuvent pas comprendre ce qu’on ressent tout comme toute personne qui ne passe pas par l’AMP.
C’est comme la sempiternelle question « alors vous en êtes où ? ». Je sais que ça part d’un bon sentiment mais je ne peux plus l’encadrer celle là ! Ben nulle part parce que si j’étais enceinte tu le saurais…….
Je me sens anormale, en marge de la société. Une des premières questions que l’on vous pose quand vous rencontrez qqun que vous ne connaissez pas c’est « tu as des enfants ? » Eh bien non, j’en ai pas.
Mince alors on va pas pouvoir échanger sur le sujet alors lol.

Quand vous arrivez à mon âge presque canonique, on ne vous demande plus « mais tu n’en veux pas ? ».
Je ne sais pas ce qui est le plus vexant ou qui met le plus mal à l’aise, qu’on vous demande ou qu’on ne vous demande pas car on estime que vous avez passé l’âge.
Ca aussi ça fait mal. La plupart des femmes de mon âge ont déjà des enfants plus ou moins âgés donc elles estiment que si vous n’en avez pas c’est que certainement vous n’en voulez pas.
L’autre fois j’entendais des connaissances discuter (des femmes) et l’une d’elles parlait de qqun de sa famille qui allait avoir son deuxième ou son troisième enfant je ne sais plus à l’âge de 37 ans ce qu’elle trouvait très tard.
Je n’ai rien dit mais j’avais envie de hurler !!!!! Mais bordel on a pas toutes eu la chance de rencontrer son compagnon à 20 ans et de faire ses enfants dans la foulée !!!
Ca me tue ces nanas qui émettent un jugement sur les autres qui font des enfants plus tard qu’elles !
Une fois aussi il y a 2 ans, je revois une ancienne connaissance qui me pose l’éternelle question « tu as des enfants ? » et qui me dit ah ben faudrait peut être t’y mettre vu ton âge (elle a un an de moins que moi et deux enfants).
Je lui ai dit ce qu’il en était (parcours AMP) et là elle était toute gênée.
J’avais envie de lui répondre : « eh ben oui la prochaine fois tu fermeras ta g…….e ! »

Bref j’espère ne pas vous avoir plombé le moral avec mon pavé car ce n’était vraiment pas mon intention mais là j’avais vraiment besoin de dire ce que j’ai sur le cœur !

Concernant notre situation à mon compagnon et à moi-même, nous envisageons d’autres solutions telle que le don d’ovocyte à l’étranger mais j’avoue que sur ce sujet j’ai encore du chemin à faire psychologiquement (je vais voir une psychologue depuis un peu moins d’un an pour m’aider dans ce parcours long et éprouvant).
J’ai du mal à « lâcher » mes gênes. Pour moi c’est important de transmettre mon patrimoine génétique et à travers cela mon « histoire familiale », j’ai toujours pensé que j’aurai des enfants me ressemblant alors là j’ai du mal à envisager cette solution de manière franche. J’ai peur de ne pas m’attacher à l’enfant, peur de me dire que ce n’est pas le « mien ».
J’espère que je ne choque personne en disant cela. Je trouve que c’est une solution fantastique pour réussir à avoir un enfant mais ce n’est vraiment pas ce que j’imaginais au départ (exit les rêves de princesse comme me disait un gynécologue)
On verra donc dans les prochains mois ce qu’on fera.

Voilà. Merci à toutes celles qui auront pris la peine de lire mon roman jusqu’à la fin.
Peut être que certaines d’entre vous me feront avancer dans mon cheminement.

Au plaisir d’échanger.

Bonne nuit.
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9510
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Bonjour Misspo et bienvenue sur le forum,

Ne t'inquiète pas de la taille de ton pavé, il n'est que le reflet de tout ce parcours que tu as déjà vécu et des interrogations que tu as.

Je te comprends tellement pour la question de l'âge. J'ai passé ma quarantième année il y a peu et d'un coup tout devient urgent. Je ne me sens pas du tout différente entre 39 ans et 364 jours et 40 ans mais on dirait que l'on passe une frontière invisible.

Tu repartirai en fiv quand ? Tu te donnes un peu de temps pour tenter d'améliorer la qualité ovocytaire avant de repartir en stimulation ?

bbras
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Pitseleh

Fivette fidèle
Messages : 81
Enregistré le : 08 juin 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Les Bluets (Paris 12)
Âge : 39

Message non lu par Pitseleh »

Bonjour,

Ton témoignage est très touchant et j'espère que de l'écrire t'a fait du bien.
Je suis un peu plus jeune et j'en suis à ma première FIV (sans transfert) alors j'espère que tu es d'accord que je te réponde quand même.

As-tu essayer la DHEA pour améliorer la qualité ovocytaire? Je n'ai pas encore essayé mais j'ai lu pas mal de témoignages très encourageant dessus et j'en parlerais à mon prochain rendez-vous avec mon Centre, voir ce qu'ils en pensent.

Ensuite pour les questions d'envisager le don d'ovocytes, je veux juste donner mon point de vue personnel. Moi, si aucune de mes FIV ne marchaient jamais, j'en suis plutôt à envisager l'adoption ou même l'accueil d'embryon (que j'ai découvert récemment, en entrant dans la PMA).
Sûrement parce que j'ai un frère et une sœur qui ont été adoptés par mes parents, et que deux de mes meilleurs amis ont été adoptés, l'adoption ne me fait pas peur. Et mon frère et ma sœur (qui étaient là quand je suis née) sont mon frère et ma sœur, point (et idem pour eux, qui ne sont pas génétiquement frère et soeur, on est frère et sœurs et je suis leur petite sœur). Je vois les liens familiaux comme des liens d'amour et peu importe qu'il y ait ou non des liens de sang/d'hérédité. Dire que les liens de sang sont "supérieurs" est vraiment une construction culturelle pour moi, vu mon vécu. Je veux avoir un enfant, tout comme toi, pour le voir grandir, l'élever, créer un lien familiale. S'il/elle à nos gènes, c'est bien (c'est le but initial) mais ce n'est pas l'essentiel pour moi. L'essentiel est d'avoir d'avoir un enfant (c'est le but finale, tant mieux s'il coïncide avec le but initiale, tanpis si non)

Donc au fond, je vois les possibilités de bénéficier d'autres gamètes que les siennes comme un espoir.

Je t'envoie pleins de bonnes ondes et de courage pour la suite
39 ans AMH bof Lui 36 love2 depuis 2013 . Inexpliquée.
07/2015: fausse couche (5SA).
FIV1 06/2018, ICSIbis 09/2018, ter 01/2019, antago= 0 transfert,
IMSI 1quater avril 2019: protocole long, 2 J3 notpregnant (0 minipingoo)
06/19 Matricelab (ML) sur-activation
FIV IMSI 2 (ou 5) sous cortico 10/19 : transfert 2J3 + Biochimique (0 minipingoo)
11/19: Biopsie ML sous cortico: suractivation
01/20: ML sous Intralipide: normal
02/20: mariage civil
FIV IMSI 3 (ou 6/last) mars 2020 Covid freeze all 3j2 minipingoo
TEC ss intralpd 22/07/2020: testpositif natte
T1 28/09 bigheart
T2 8/12
Insta fivpma_pitseleh
Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Message non lu par Misspo »

Tu repartirai en fiv quand ? Tu te donnes un peu de temps pour tenter d'améliorer la qualité ovocytaire avant de repartir en stimulation ?

bbras
[/quote]


Bonsoir Poukhette et merci pour ta réponse !

Ca fait du bien de savoir que l’on est pas seule.

Pour la prochaine fiv, on repartirait si c’est possible cet été mais faut-il encore que mon problème d’endomètre trop épais soit résolu !

Si à la prochaine écho au mois de juillet, il n’y a pas d’amélioration, j’aurai droit à une nouvelle hystéroscopie, youpi ! :shock:
Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Message non lu par Misspo »

Bonsoir Pitseleh et merci pour ta réponse!
Ce n’est pas car tu as eu une seule FIV que tu ne peux pas me répondre hihihi !

Ca fait du bien d’échanger et de se confronter à différents points de vue.

Oui j’ai commencé la DHEA 75 mg il y a qques mois mais je n’ai pas encore de retour dessus vu que depuis je n’ai pas fait de nouvelle FIV. Par contre comme là je prends un traitement pour « nettoyer » mon endomètre je n’ai pas osé la continuer car je ne sais pas s’il peut y avoir des interactions et je préfère ne pas le savoir.

Il faut savoir que souvent les médecins sont très frileux pour en prescrire. J’en avais parlé dans mon centre mais ils disaient que les effets n’étaient pas prouvés donc ils n’ont pas voulu m’en prescrire mais comme je suis assez têtue et que je suis prête à tout tenter, j’ai réussi à en avoir par un autre médecin généraliste.

Merci pour ton témoignage concernant l’adoption et tes frères et sœurs. Personnellement je n’ai pas envie d’adopter car j’ai vraiment envie de vivre une grossesse.

Je te reprends sur un autre sujet que tu as posté (culture prolongée des embryons).

A tout de suite!
Avatar du membre
Shemsy

Fivette de bronze
Messages : 123
Enregistré le : 11 juin 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par Shemsy »

Bonjour,

Je me reconnais, et je pense qu'on se reconnaît toutes un peu, dans tes écrits...

Je n'ai pas de recette magique pour te remonter le moral, je sais à quel point il peut être bas, à quel point ça peut être dur... Mais moi je me dis que parfois on n'a pas d'autre alternative que d'endurer, et encore endurer, parce que c'est comme ça tout simplement...

Moi je n'arrête pas d'y croire, malgré les désillusions, malgré les échecs et les peurs.
Et puis je me rends compte de la chance que j'ai d'avoir mon mari... c'est con à dire...

Toi aussi tu as ton homme et l'avoir à ses côtés c'est une chance...
Parfois les hommes ne sont pas bavards, mais au fond qui te comprend mieux que lui?
On s'en rend plus compte, mais on a de la chance de les avoir! ;-)

C'est vrai que la frustration et la tristesse sont des compagnes bien envahissantes...
Mais il te reste une chance, même si elle te semble mince. Et ce n'est pas fini...
Alors oui on se pose des questions sur la suite.
Mais la suite faudra la vivre à deux et écrire une nouvelle page ensemble.

Avoir un enfant avec les ovocytes d'une autre c'est sûrement pas ce dont ont rêvé des milliers de femmes, et pourtant aujourd'hui elles aiment leur famille et l'enfant qu'elles ont porté.
Adopter un enfant ce n'est pas un schéma auquel on aurait même songé. Et pourtant tellement de familles sont passées par nos parcours pour ensuite s'épanouir dans cette nouvelle vie familiale avec un enfant adopté.

Je pense que vider tout ça chez le psy te fera le plus grand bien. J'y pense aussi beaucoup en ce moment...

Et pis pour finir tu as le droit d'être en colère, d'être triste, d'être désabusée, fatiguée...
Ne laisse personne t'enlever tes émotions, qu'importe si pour le moment elles ne sont pas joyeuses.
Je te souhaite juste qu'elles deviennent heureuses très vite.

Ne perds pas espoir...
Et si tu veux parler je suis là

Signé : une fille qui se sent encore jeune et qui aura aussi 40 ans dans 2 semaines ;-)
Moi OPK - Lui OATS
Moi 40 ans, lui 38 -Ensemble depuis 17 ans coeurquibat coeurquibat

1 IAC negative

8 tentatives de FIV :
- 1 grossesse, mais notre fils a une malformation pulmonaire et nous quitte à l'âge de 28 jours.
- Une 2nde grossesse mais fausse couche à 11 semaines
- 2 tentatives sans transfert
- 4 FIV negatives

On y croit encore!

Dernière (et 9eme) tentative en Juillet 2018 : C'est testpositif. :amour:
Début du psychotage intensif! ;-)
Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Message non lu par Misspo »

Merci Shemsy, ça fait vraiment du bien de savoir qu’on est dans le même bateau ! :-)

Je vois que tu as eu également un parcours difficile... :cry:

Comme tu le dis, il y a encore des pages à tourner et à écrire mais c’est parfois tellement dur !
Merci pour tes mots.

Effectivement la PMA et tout le reste, c’est loin de tout ce que j’avais imaginé quand j’étais plus jeune et même s’il n’y a pas le choix que d’accepter bordel ça fait mal !!!

Surtout quand tu vois qu’avoir des enfants est une fonction normalement naturelle de notre corps. Je me sens vraiment défaillante !

Pour le psy, j’ai sauté le pas au mois d’août 2017 après y avoir pensé pendant de longs mois.

Ca permet de raconter un peu tout ce qu’on a sur le cœur à qqun de neutre et de professionnel.

Quand est ton anniversaire ? Moi c’est le 8 juillet. :-D

J'espère de tout coeur une suite positive pour toi.

Merci pour tes mots d'espoir multiheart
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9510
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Coucou Misspo,

J’ai plein de choses que je souhaite écrire mais je suis sur le téléphone et il faut bien reconnaître que cela n’a rien de pratique.

Du coup je vais tricher et faire une sorte de pitch. La dhea j’ai testé et j’en ai encore donc je t’en reparle dans la journée (par ma gyneco). Je te reparlerai aussi du côté psy. À plus tard dans la journée ^^
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9510
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Oh fichtre, je peux enfin toucher un vrai clavier pour mettre ce message auquel je pensais ce matin. Y a des fois comme ça... Je me retrouve beaucoup dans ton message.

Mon mari a des enfants d'un premier mariage mais je lui ai dit très tôt "si tu ne veux plus d'enfant, dis le moi de suite car si c'est niet on se sépare maintenant". Il est resté, le temps a passé. Le boulôt, les petits soucis de la vie, 800 km aussi à un moment car je bossais à l'autre bout de la France, bref toutes ces petites choses, tous ces jours qui font qu'à un moment on passe la trentaine, puis 35 ans et là, on commence à se poser des questions (surtout que j'ai fait plus de 8 fausses couches). Sauf qu'à l'époque j'étais en obésité morbide. La PMA ? Le gynécologue a été terriblement clair "vous maigrissez ou je ne vous aide pas". T'es mignon Gaston mais c'est un peu violent ton truc là. Sauf que je suis une vraie tête de mule, j'ai rencontré le bon médecin qui m'a orienté en chirurgie baryatrique car je n'avais pas vraiment le choix. Temps entre la prise du premier rendez-vous et l'opération : 9 mois. Pour un peu on pourrait y avoir un signe. Ensuite une année de perte de poids qui se termine par un -70 kg et enfin le rendez-vous en PMA. Sauf que le temps a continué de passer (le traître) et je me suis retrouvée enfin avec la gynécologue de PMA à 38 ans.

Elle est vraiment adorable, avec une très grande empathie, etc. Sauf qu'elle commence gentiment à me dire que je me réveille un peu tard et que vu mon AMH (0,21 à l'époque) faudrait envisager directement le don d'ovocyte. Bon là c'était pas audible pour moi et face à mon air "aimable" elle décide de tenter au moins une FIV. Ce don d'ovocyte nous en avons parlé avec mon mari car il fallait tout de même être lucides sur la possibilité d'être parents. Pour lui c'était et cela reste niet car une moitié de nous ce n'est pas nous. Pour moi, c'était possible car la nature a inventé cette chose merveilleuse qui est l'épigénétique. En gros la personne qui porte l'enfant modifie l'expression des gènes initiaux. Du coup l'enfant aurait pas été une moitié de moi et une moitié de lui mais pas non plus une moitié d'une inconnue et personnellement cela me suffisait.

En attendant la possibilité de faire cette fiv tentative (presque de la dernière chance avant même de commencer), ma gynécologue m'avait placée sous DHEA sachant qu'il faut en gros trois mois pour que cela joue sur la qualité ovocytaire. Elle m'avait demandé aussi de faire le point sur la vitamine D (super importante et souvent négligée), de faire une cure d'oméga 3 et 6 et globalement de m'assurer de n'avoir aucune carence. Nous voilà en avril 2016 dans le grand bain de la FIV. On attaque direct avec menopur 300, on rajoute au bout de quatre jours fostimon 300 aussi. Oui oui 600 UI d'hormones tous les jours et même un pic la veille de déclenchement de façon à simuler le pic de LH. Avec tout ça, je donne vaillamment quatre follicules mais surtout quatre ovocytes matures. Nous sommes en FIV "simple", les 4 ovocytes sont donc mis en éprouvette, le lendemain 4 embryons, ça vient bon ! Finalement à J3, j'ai un transfert de 2 embryons, les deux derniers n'ont pas tenu le coup. 9 mois plus tard, petitchat est là !

Ce n'est pas la quantité d'ovocytes qui compte mais bien leur qualité. L'important c'est d'en avoir un, juste un et tout arrive.

Là je suis de nouveau en PMA car je souhaite un deuxième enfant pour lui-même. J'ai toujours rêvé d'en avoir plusieurs et je saisis les chances que m'offre la PMA. Ma gynécologue a décidé de ne pas retester l'AMH, pas le peine de se faire du mal m'a t'elle dit. En début d'année j'ai réattaqué la DHEA, l'acide folique, le gynefam XL+ et les oméga 3 et 6. Sur la première FIV, 2 embryons à J3 pour transfert mais négatif. En mai, on a remis ça, 2 ovocytes matures, 2 embryons, toujours le même carton plein entre ponction et fécondation. Un début de grossesse mais fausse couche hyper précoce. Cela va paraître idiot mais j'ai été contente car cela veut dire que c'est possible.

Là c'est pause estivale, un peu forcée car mon centre ferme pendant 5 semaines, un peu voulue aussi pour souffler. Mon mari en profite pour faire 3 mois de conceptio hommes. Il n'en a pas forcément besoin pour améliorer fortement la qualité de son sperme mais autant mettre toutes les chances de notre côté.

Dans le même temps je bosse le côté psy, tout comme toi. Par contre j'ai choisi une thérapie beaucoup plus rapide que celle que j'ai pu suivre avec une thérapeute. En effet je voulais quelque chose de plus dans le concret. Du coup j'ai vu une osthéopathe de façon à lever d'éventuels blocages sur le physique et je fais des séances d'acupuncture ou de shiatsu. Pour le côté psy proprement dit j'ai fait des séances de kinésiologie et je dois avouer que cela frôle le miracle pour moi. Cela m'a apaisé de façon incroyable, je ne peux pas décrire une séance car je pense que cela dépend énormément du praticien mais j'y vois beaucoup plus clair.
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Message non lu par Misspo »

Merci Poukhette pour ton témoignage poucehaut .

Comme quoi tous les espoirs sont permis ;-) Après je te dirais qu'après mon parcours déjà long et pour l'instant rempli uniquement de négatif, j'ai du mal à garder l'espoir d'être un jour maman avec mes propres gamètes....

A moi aussi, on m'a dit "il en suffit d'un" en parlant des ovocytes mais comme je n'en produis que peu par tentative (3 ou 4), ça limite déjà les chances par rapport aux femmes qui en ont 8 ou 9 (rien que le nombre me laisse rêveuse).
De plus mon compagnon a lui aussi des problèmes donc ça n'aide pas (OATS).

Par contre, je pense que je vais mettre à profit l'été pour (ré)essayer également des médecines parallèles (kinésio, ostéopathe ou autres...)
La fois où j'ai produit le plus d'ovocytes et où j'ai eu un transfert j'avais été suivie par un ostéopathe qui est malheureusement maintenant parti dans une autre région.

En tout cas, je te souhaite du courage pour cette 2ème tentative qui je l'espère t'apportera le 2ème bébé tant désiré. pray

Bonne soirée et à bientôt pour d'autres aventures au pays de la PMA. :-P
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9510
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Mon parcours PMA a été court mais mon parcours bébé a été plus long. Sauf que les fausses couches étaient toutes expliquées par mon surpoids. Je peux entendre et comprendre que c'était un réel problème, ce n'était pas le seul et cela a failli me coûter la possibilité de faire une fiv.

Côté follicules, j'en ai jamais beaucoup plus que toi hormis sur la stimulation qui a suivi mon retour de couches. 4 c'est mon "score" habituel ^^
C'est ce qui fait d'ailleurs que je n'ai jamais fait de TEC. Déjà les embryons c'est bien alors faut pas exagérer sur les pingouins...

Si tu es ouverte aux médecines et techniques alternatives, tu peux aussi regarder du côté du Reiki. Cela pourrait t'intéresser je pense (http://www.ffrt.fr/fr/page/82.le-reiki-c-est-quoi.html#)
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Misspo

Fivette d'argent
Messages : 357
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)
Centre étranger : IVI Madrid
Âge : 42

Message non lu par Misspo »

Merci! Je vais regarder ça avec attention.

Je suis ouverte à tout ce qui pourrait m'aider à réussir et j'ai déjà testé beaucoup de choses :-D

Bonne soirée et à bientôt!