Besoin de vos témoignages

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Besoin de vos témoignages

Message non lu par AnnaGerard » 27 avr. 2018 à 14:07

Coucou à tous!
Je suis nouvelle parmi vous sur ce forum. Je suis atteinte de mrkh, je n'ai pas d'utérus. Je l'ai appris à l'âge de 15 ans. Mon monde s'est écrasé tout d'un coup quand j'ai entendu que je ne pourrais jamais devenir mère. Je voulais juste qu'on me laisse toute seule et que personne ne connaisse jamais ma maladie. Mais cet état d'esprit a changé peu après que j'ai commencé mes études à l'université. Je suis devenue plus ouverte au monde, moins reservée et j'ai même commencé à fréquenter les mecs. Mais mon corps ne posait pas de problèmes pour eux. Parce qu'is voulaient pas fonder la famille avec moi tout simplement. Mais mon dernier ex était différent. Au moins, je pensais qu'il l'était. Avant de me quitter, nous étions très proches et je pensais qu'il me demanderait en mariage. Tout allait super, nous aimions l'un l'autre mais dès que j'ai dit que je voulais un enfant, il a commencé à beaucoup déprimer.Il savait que j'ai ce fichu de syndrome mais peut être il ne s'est rendu compte qu'il voulait aussi devenir père. Il ne pensait pas à l'enfant. Mais j'ai été à l' époque 30 ans et j'ai déjà pensais à la famille malgré que je savais que pour moi c'était impossible. Nous voulions à un moment adopter, mais c'est trop compliqué et quelques années se sont pasées sans aucun avancement. J'ai rencontré un autre homme un peu plus tard. C'est mon collègue (nous ne travaillons plus ensemble). Je me suis amouraché de lui tou de suite. C'était aussi innattendu que fou. En bref, je me suis séparée de mon ex. Et aujourd'hui nous sommes ensemble avec Paul qui aussi veut fonder la famille. Il se dit prêt à rencontrer les obstacles pour avoir une famille avec moi. Comment faire ? Lui, il a 45 ans et moi j'ai 38, mais pour lui le temps passe vite ...Est-ce qu'il y a ceux qui sont passés par la pma avec le syndrome comme le mien ? Merci d'avance les filles pour vos réponses.

Avatar du membre
mondoudou

Modératrice
Messages : 746
Enregistré le : 24 février 2016
Mon centre de PMA : 13- Centre hospitalier du Pays d'Aix (Aix en Provence)
Localisation : rognac
Âge : 34
Contact :

Message non lu par mondoudou » 27 avr. 2018 à 23:14

Bonsoir, et bienvenue a toi parmi nous ,

tu as bien fais de venir échanger. En effet cela ne doit pas être évident , mais tu es une battante et c'est ce qu'il faut.
je ne connais pas réellement ton souci, mais nous avons toutes le même combat.

bonne soirée, fingers
en essai depuis 09/2013
C18 : ponction le 27/01/15 , 5 ovocytes , pas de trsfert
C21 : 6/04/15 fiv isci, ponction = 6 ovocytes , 25/04 trsfert de 1 blastocyste, 1 au congélateur
6/05 taux 117 iu /l 13/05 taux 2867 iu /l le 2/06 oeuf clair , 11/06/15 aspiration
C27 2016: tec négatif
2018 .. tentative fiv isci 2 23/08 ponction le 4/09 = 12 de récoltés, 6 mâtures et 2 en développement, pas de transfert.
rendez-vous le 24/10 pour faire le point avec le docteur

mon blog : http://www.doudou123.fr

Avatar du membre
balerine

Fivette habituée
Messages : 44
Enregistré le : 25 avril 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par balerine » 02 mai 2018 à 10:14

AnnaGerard a écrit :
27 avr. 2018 à 14:07
Coucou à tous!
Je suis nouvelle parmi vous sur ce forum. Je suis atteinte de mrkh, je n'ai pas d'utérus. Je l'ai appris à l'âge de 15 ans. Mon monde s'est écrasé tout d'un coup quand j'ai entendu que je ne pourrais jamais devenir mère. Je voulais juste qu'on me laisse toute seule et que personne ne connaisse jamais ma maladie. Mais cet état d'esprit a changé peu après que j'ai commencé mes études à l'université. Je suis devenue plus ouverte au monde, moins reservée et j'ai même commencé à fréquenter les mecs. Mais mon corps ne posait pas de problèmes pour eux. Parce qu'is voulaient pas fonder la famille avec moi tout simplement. Mais mon dernier ex était différent. Au moins, je pensais qu'il l'était. Avant de me quitter, nous étions très proches et je pensais qu'il me demanderait en mariage. Tout allait super, nous aimions l'un l'autre mais dès que j'ai dit que je voulais un enfant, il a commencé à beaucoup déprimer.Il savait que j'ai ce fichu de syndrome mais peut être il ne s'est rendu compte qu'il voulait aussi devenir père. Il ne pensait pas à l'enfant. Mais j'ai été à l' époque 30 ans et j'ai déjà pensais à la famille malgré que je savais que pour moi c'était impossible. Nous voulions à un moment adopter, mais c'est trop compliqué et quelques années se sont pasées sans aucun avancement. J'ai rencontré un autre homme un peu plus tard. C'est mon collègue (nous ne travaillons plus ensemble). Je me suis amouraché de lui tou de suite. C'était aussi innattendu que fou. En bref, je me suis séparée de mon ex. Et aujourd'hui nous sommes ensemble avec Paul qui aussi veut fonder la famille. Il se dit prêt à rencontrer les obstacles pour avoir une famille avec moi. Comment faire ? Lui, il a 45 ans et moi j'ai 38, mais pour lui le temps passe vite ...Est-ce qu'il y a ceux qui sont passés par la pma avec le syndrome comme le mien ? Merci d'avance les filles pour vos réponses.
Bonjour Anne et bienvenue! Je suis vivement désolée pour ton souci, franchement j'en ai entendu parler que très peu.. Cela doit être une malfromation extrêmement rare, non?

Je sais même pas si la fiv ou la fiv do pourrait fonctionner pour toi. Autant que j'ai compris, tu as tes ovaires qui fonctionnent, mais pas l'utérus, du coup il n'y a pas d'endroit pour garder un embryon?.. désolée pour ces détails mais j'ai vraiment envie de tout comprendre pour pouvoir éventuellement t'aider.

Tu écris que l'adoption n'a pas réussi, ce qui n'est pas étonnant vu que ce processus est juste ingérable au niveau administratif et tout le monde le sait, mais rien ne change malhreusement. Mais tu sais, en Belgique par exemple, une femme sans utérus peut faire appel à son amie ou à sa soeur à qui on fait une fiv do et par la suite elle assume la grossesse pour la femme stérile. Après l'accouchement elle remet le bébé à son amie ou sa soeur stérile , mais évidemment elle peut bien être présente dans sa vie ultérieurement.

Franchement, je n'ai pas encore formulé mon attitude envers cette pratique, mais vu que la femme qui porte l'enfant n'est pas sa mère biologique en fait, je crois que ce n'est pas qu'elle donne son propre enfant à des tierces personnes ! Du coup on pourrait l'accepter dans ces conditions-là, qu'en penses-tu?

Bon courage et ne baisse jamais les bras!!

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Message non lu par AnnaGerard » 03 mai 2018 à 10:09

balerine a écrit :
02 mai 2018 à 10:14
AnnaGerard a écrit :
27 avr. 2018 à 14:07
Coucou à tous!
Je suis nouvelle parmi vous sur ce forum. Je suis atteinte de mrkh, je n'ai pas d'utérus. Je l'ai appris à l'âge de 15 ans. Mon monde s'est écrasé tout d'un coup quand j'ai entendu que je ne pourrais jamais devenir mère. Je voulais juste qu'on me laisse toute seule et que personne ne connaisse jamais ma maladie. Mais cet état d'esprit a changé peu après que j'ai commencé mes études à l'université. Je suis devenue plus ouverte au monde, moins reservée et j'ai même commencé à fréquenter les mecs. Mais mon corps ne posait pas de problèmes pour eux. Parce qu'is voulaient pas fonder la famille avec moi tout simplement. Mais mon dernier ex était différent. Au moins, je pensais qu'il l'était. Avant de me quitter, nous étions très proches et je pensais qu'il me demanderait en mariage. Tout allait super, nous aimions l'un l'autre mais dès que j'ai dit que je voulais un enfant, il a commencé à beaucoup déprimer.Il savait que j'ai ce fichu de syndrome mais peut être il ne s'est rendu compte qu'il voulait aussi devenir père. Il ne pensait pas à l'enfant. Mais j'ai été à l' époque 30 ans et j'ai déjà pensais à la famille malgré que je savais que pour moi c'était impossible. Nous voulions à un moment adopter, mais c'est trop compliqué et quelques années se sont pasées sans aucun avancement. J'ai rencontré un autre homme un peu plus tard. C'est mon collègue (nous ne travaillons plus ensemble). Je me suis amouraché de lui tou de suite. C'était aussi innattendu que fou. En bref, je me suis séparée de mon ex. Et aujourd'hui nous sommes ensemble avec Paul qui aussi veut fonder la famille. Il se dit prêt à rencontrer les obstacles pour avoir une famille avec moi. Comment faire ? Lui, il a 45 ans et moi j'ai 38, mais pour lui le temps passe vite ...Est-ce qu'il y a ceux qui sont passés par la pma avec le syndrome comme le mien ? Merci d'avance les filles pour vos réponses.
Bonjour Anne et bienvenue! Je suis vivement désolée pour ton souci, franchement j'en ai entendu parler que très peu.. Cela doit être une malfromation extrêmement rare, non?

Je sais même pas si la fiv ou la fiv do pourrait fonctionner pour toi. Autant que j'ai compris, tu as tes ovaires qui fonctionnent, mais pas l'utérus, du coup il n'y a pas d'endroit pour garder un embryon?.. désolée pour ces détails mais j'ai vraiment envie de tout comprendre pour pouvoir éventuellement t'aider.

Tu écris que l'adoption n'a pas réussi, ce qui n'est pas étonnant vu que ce processus est juste ingérable au niveau administratif et tout le monde le sait, mais rien ne change malhreusement. Mais tu sais, en Belgique par exemple, une femme sans utérus peut faire appel à son amie ou à sa soeur à qui on fait une fiv do et par la suite elle assume la grossesse pour la femme stérile. Après l'accouchement elle remet le bébé à son amie ou sa soeur stérile , mais évidemment elle peut bien être présente dans sa vie ultérieurement.

Franchement, je n'ai pas encore formulé mon attitude envers cette pratique, mais vu que la femme qui porte l'enfant n'est pas sa mère biologique en fait, je crois que ce n'est pas qu'elle donne son propre enfant à des tierces personnes ! Du coup on pourrait l'accepter dans ces conditions-là, qu'en penses-tu?

Bon courage et ne baisse jamais les bras!!
Bonjour Balerine. Merci pour ta compassion!
C'est une malformation assez rare, mais ça peut arriver.
La fiv do ne m'aidera malheureusement car mes ovaires sont fonctionnels mais comme tu as bien compris, il n' y a pas de cavité utérine pour l'embryon. C'est pourquoi nous nous sommes mis à l'adoption qui n'a pas abouti.
J'ai commencer à penser justement à demander nos proches avec ça. Nous avons parlé aux belles soeurs. Mais personne n'est prêt à porter l'enfant pour moi. Et je comprends bien que c'est une sacrifice très lourde, je ne pourrais peut être le faire non plus pour une autre personne, même proche. Donc, je suis en peu perdue.
Et en Belgique, ça se fait comment? Tu es renseignée sur le processus et conditions?
Et à propos, quel est ton parcours pma?

Avatar du membre
balerine

Fivette habituée
Messages : 44
Enregistré le : 25 avril 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par balerine » 08 mai 2018 à 11:15

AnnaGerard a écrit :
03 mai 2018 à 10:09
balerine a écrit :
02 mai 2018 à 10:14
AnnaGerard a écrit :
27 avr. 2018 à 14:07
Coucou à tous!
Je suis nouvelle parmi vous sur ce forum. Je suis atteinte de mrkh, je n'ai pas d'utérus. Je l'ai appris à l'âge de 15 ans. Mon monde s'est écrasé tout d'un coup quand j'ai entendu que je ne pourrais jamais devenir mère. Je voulais juste qu'on me laisse toute seule et que personne ne connaisse jamais ma maladie. Mais cet état d'esprit a changé peu après que j'ai commencé mes études à l'université. Je suis devenue plus ouverte au monde, moins reservée et j'ai même commencé à fréquenter les mecs. Mais mon corps ne posait pas de problèmes pour eux. Parce qu'is voulaient pas fonder la famille avec moi tout simplement. Mais mon dernier ex était différent. Au moins, je pensais qu'il l'était. Avant de me quitter, nous étions très proches et je pensais qu'il me demanderait en mariage. Tout allait super, nous aimions l'un l'autre mais dès que j'ai dit que je voulais un enfant, il a commencé à beaucoup déprimer.Il savait que j'ai ce fichu de syndrome mais peut être il ne s'est rendu compte qu'il voulait aussi devenir père. Il ne pensait pas à l'enfant. Mais j'ai été à l' époque 30 ans et j'ai déjà pensais à la famille malgré que je savais que pour moi c'était impossible. Nous voulions à un moment adopter, mais c'est trop compliqué et quelques années se sont pasées sans aucun avancement. J'ai rencontré un autre homme un peu plus tard. C'est mon collègue (nous ne travaillons plus ensemble). Je me suis amouraché de lui tou de suite. C'était aussi innattendu que fou. En bref, je me suis séparée de mon ex. Et aujourd'hui nous sommes ensemble avec Paul qui aussi veut fonder la famille. Il se dit prêt à rencontrer les obstacles pour avoir une famille avec moi. Comment faire ? Lui, il a 45 ans et moi j'ai 38, mais pour lui le temps passe vite ...Est-ce qu'il y a ceux qui sont passés par la pma avec le syndrome comme le mien ? Merci d'avance les filles pour vos réponses.
Bonjour Anne et bienvenue! Je suis vivement désolée pour ton souci, franchement j'en ai entendu parler que très peu.. Cela doit être une malfromation extrêmement rare, non?

Je sais même pas si la fiv ou la fiv do pourrait fonctionner pour toi. Autant que j'ai compris, tu as tes ovaires qui fonctionnent, mais pas l'utérus, du coup il n'y a pas d'endroit pour garder un embryon?.. désolée pour ces détails mais j'ai vraiment envie de tout comprendre pour pouvoir éventuellement t'aider.

Tu écris que l'adoption n'a pas réussi, ce qui n'est pas étonnant vu que ce processus est juste ingérable au niveau administratif et tout le monde le sait, mais rien ne change malhreusement. Mais tu sais, en Belgique par exemple, une femme sans utérus peut faire appel à son amie ou à sa soeur à qui on fait une fiv do et par la suite elle assume la grossesse pour la femme stérile. Après l'accouchement elle remet le bébé à son amie ou sa soeur stérile , mais évidemment elle peut bien être présente dans sa vie ultérieurement.

Franchement, je n'ai pas encore formulé mon attitude envers cette pratique, mais vu que la femme qui porte l'enfant n'est pas sa mère biologique en fait, je crois que ce n'est pas qu'elle donne son propre enfant à des tierces personnes ! Du coup on pourrait l'accepter dans ces conditions-là, qu'en penses-tu?

Bon courage et ne baisse jamais les bras!!
Bonjour Balerine. Merci pour ta compassion!
C'est une malformation assez rare, mais ça peut arriver.
La fiv do ne m'aidera malheureusement car mes ovaires sont fonctionnels mais comme tu as bien compris, il n' y a pas de cavité utérine pour l'embryon. C'est pourquoi nous nous sommes mis à l'adoption qui n'a pas abouti.
J'ai commencer à penser justement à demander nos proches avec ça. Nous avons parlé aux belles soeurs. Mais personne n'est prêt à porter l'enfant pour moi. Et je comprends bien que c'est une sacrifice très lourde, je ne pourrais peut être le faire non plus pour une autre personne, même proche. Donc, je suis en peu perdue.
Et en Belgique, ça se fait comment? Tu es renseignée sur le processus et conditions?
Et à propos, quel est ton parcours pma?
Coucou AnnaGerard, en fait, je me renseignais sur ce sujet vu que je ne subissais que des échecs en fiv et même en fiv do jusqu'à un certain moment magique où j'ai eu une grossesse positive grâce à un don d'ovocytes. Mais je crois que si cette tentative était ratée, je me serais tournée carrément vers la gpa.

En Belgique, c'est toi qui dois forcément emmener une femme qui accepte de le faire, mais j'ai lu pas mal de témoignages qui disent que le processus est beaucoup plus compliqué qu'il ne le semble. Les gynécos ont une tendance de mettre les bâtons dans les roues parce qu'ils n'approuvent pas vraiment cette pratique.. Fin, mais chaque cas est différent, du coup je pense que si on est chanceux, on pourra y arriver.

J'ai appris aussi que les autres pays comme les USA ou le Canada autorisent aussi la mère porteuse, sauf que là c'est pas du tout gratuit! Les coûts sont importants, ceci implique le dédommagement de la mère porteuse, les frais médicaux, les services de l'agence.. Bref, pour nous ce serait un montant ingérable. Je suis donc au ciel d'avoir pu tomber enceinte sans recourrir à une femme tierce multiheart

Pour ce qui est de mon parcours, j'ai eu trois fiv et autant de fiv do toutes ratées, avant de tomber finalement enceinte suite à un don d'ovocytes fait à l'étranger, et actuellement je suis à ma 26 SA et j'attends deux petits garçons pour moi de juillet :boy: :boy:

Je croise des doigts pour que ça marche chez toi. Il faut vraiment que tu te renseignes bien avant de te lancer dans une telle aventure.

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Message non lu par AnnaGerard » 08 mai 2018 à 13:39

balerine a écrit :
08 mai 2018 à 11:15
AnnaGerard a écrit :
03 mai 2018 à 10:09
balerine a écrit :
02 mai 2018 à 10:14


Bonjour Anne et bienvenue! Je suis vivement désolée pour ton souci, franchement j'en ai entendu parler que très peu.. Cela doit être une malfromation extrêmement rare, non?

Je sais même pas si la fiv ou la fiv do pourrait fonctionner pour toi. Autant que j'ai compris, tu as tes ovaires qui fonctionnent, mais pas l'utérus, du coup il n'y a pas d'endroit pour garder un embryon?.. désolée pour ces détails mais j'ai vraiment envie de tout comprendre pour pouvoir éventuellement t'aider.

Tu écris que l'adoption n'a pas réussi, ce qui n'est pas étonnant vu que ce processus est juste ingérable au niveau administratif et tout le monde le sait, mais rien ne change malhreusement. Mais tu sais, en Belgique par exemple, une femme sans utérus peut faire appel à son amie ou à sa soeur à qui on fait une fiv do et par la suite elle assume la grossesse pour la femme stérile. Après l'accouchement elle remet le bébé à son amie ou sa soeur stérile , mais évidemment elle peut bien être présente dans sa vie ultérieurement.

Franchement, je n'ai pas encore formulé mon attitude envers cette pratique, mais vu que la femme qui porte l'enfant n'est pas sa mère biologique en fait, je crois que ce n'est pas qu'elle donne son propre enfant à des tierces personnes ! Du coup on pourrait l'accepter dans ces conditions-là, qu'en penses-tu?

Bon courage et ne baisse jamais les bras!!
Bonjour Balerine. Merci pour ta compassion!
C'est une malformation assez rare, mais ça peut arriver.
La fiv do ne m'aidera malheureusement car mes ovaires sont fonctionnels mais comme tu as bien compris, il n' y a pas de cavité utérine pour l'embryon. C'est pourquoi nous nous sommes mis à l'adoption qui n'a pas abouti.
J'ai commencer à penser justement à demander nos proches avec ça. Nous avons parlé aux belles soeurs. Mais personne n'est prêt à porter l'enfant pour moi. Et je comprends bien que c'est une sacrifice très lourde, je ne pourrais peut être le faire non plus pour une autre personne, même proche. Donc, je suis en peu perdue.
Et en Belgique, ça se fait comment? Tu es renseignée sur le processus et conditions?
Et à propos, quel est ton parcours pma?
Coucou AnnaGerard, en fait, je me renseignais sur ce sujet vu que je ne subissais que des échecs en fiv et même en fiv do jusqu'à un certain moment magique où j'ai eu une grossesse positive grâce à un don d'ovocytes. Mais je crois que si cette tentative était ratée, je me serais tournée carrément vers la gpa.

En Belgique, c'est toi qui dois forcément emmener une femme qui accepte de le faire, mais j'ai lu pas mal de témoignages qui disent que le processus est beaucoup plus compliqué qu'il ne le semble. Les gynécos ont une tendance de mettre les bâtons dans les roues parce qu'ils n'approuvent pas vraiment cette pratique.. Fin, mais chaque cas est différent, du coup je pense que si on est chanceux, on pourra y arriver.

J'ai appris aussi que les autres pays comme les USA ou le Canada autorisent aussi la mère porteuse, sauf que là c'est pas du tout gratuit! Les coûts sont importants, ceci implique le dédommagement de la mère porteuse, les frais médicaux, les services de l'agence.. Bref, pour nous ce serait un montant ingérable. Je suis donc au ciel d'avoir pu tomber enceinte sans recourrir à une femme tierce multiheart

Pour ce qui est de mon parcours, j'ai eu trois fiv et autant de fiv do toutes ratées, avant de tomber finalement enceinte suite à un don d'ovocytes fait à l'étranger, et actuellement je suis à ma 26 SA et j'attends deux petits garçons pour moi de juillet :boy: :boy:

Je croise des doigts pour que ça marche chez toi. Il faut vraiment que tu te renseignes bien avant de te lancer dans une telle aventure.
Coucou Balerine. D'après ce que tu dis, je n'ai aucune chance pour le moment en Belgique car je n'ai pas de femme qui peut le faire pour nous. Je ne sais pas même comment on peut la trouver. Mais si j'avais une personne, je pourrais tenter ça là-bas. Il y a aussi des frais à payer comme récompense ou c'est réglé juste entre les parents et la mère porteuse (si elle est notre connaissance) ?
Il faut se renseigner sur USA ou Canada, je m'y mets maintenant.
C'est magnifique! Je te félicite avec ce succès et plein de santé à vous deux! ;-)
Merci, j'espère aussi de trouver une solution.

Avatar du membre
balerine

Fivette habituée
Messages : 44
Enregistré le : 25 avril 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par balerine » 10 mai 2018 à 10:42

AnnaGerard a écrit :
08 mai 2018 à 13:39
balerine a écrit :
08 mai 2018 à 11:15
AnnaGerard a écrit :
03 mai 2018 à 10:09


Bonjour Balerine. Merci pour ta compassion!
C'est une malformation assez rare, mais ça peut arriver.
La fiv do ne m'aidera malheureusement car mes ovaires sont fonctionnels mais comme tu as bien compris, il n' y a pas de cavité utérine pour l'embryon. C'est pourquoi nous nous sommes mis à l'adoption qui n'a pas abouti.
J'ai commencer à penser justement à demander nos proches avec ça. Nous avons parlé aux belles soeurs. Mais personne n'est prêt à porter l'enfant pour moi. Et je comprends bien que c'est une sacrifice très lourde, je ne pourrais peut être le faire non plus pour une autre personne, même proche. Donc, je suis en peu perdue.
Et en Belgique, ça se fait comment? Tu es renseignée sur le processus et conditions?
Et à propos, quel est ton parcours pma?
Coucou AnnaGerard, en fait, je me renseignais sur ce sujet vu que je ne subissais que des échecs en fiv et même en fiv do jusqu'à un certain moment magique où j'ai eu une grossesse positive grâce à un don d'ovocytes. Mais je crois que si cette tentative était ratée, je me serais tournée carrément vers la gpa.

En Belgique, c'est toi qui dois forcément emmener une femme qui accepte de le faire, mais j'ai lu pas mal de témoignages qui disent que le processus est beaucoup plus compliqué qu'il ne le semble. Les gynécos ont une tendance de mettre les bâtons dans les roues parce qu'ils n'approuvent pas vraiment cette pratique.. Fin, mais chaque cas est différent, du coup je pense que si on est chanceux, on pourra y arriver.

J'ai appris aussi que les autres pays comme les USA ou le Canada autorisent aussi la mère porteuse, sauf que là c'est pas du tout gratuit! Les coûts sont importants, ceci implique le dédommagement de la mère porteuse, les frais médicaux, les services de l'agence.. Bref, pour nous ce serait un montant ingérable. Je suis donc au ciel d'avoir pu tomber enceinte sans recourrir à une femme tierce multiheart

Pour ce qui est de mon parcours, j'ai eu trois fiv et autant de fiv do toutes ratées, avant de tomber finalement enceinte suite à un don d'ovocytes fait à l'étranger, et actuellement je suis à ma 26 SA et j'attends deux petits garçons pour moi de juillet :boy: :boy:

Je croise des doigts pour que ça marche chez toi. Il faut vraiment que tu te renseignes bien avant de te lancer dans une telle aventure.
Coucou Balerine. D'après ce que tu dis, je n'ai aucune chance pour le moment en Belgique car je n'ai pas de femme qui peut le faire pour nous. Je ne sais pas même comment on peut la trouver. Mais si j'avais une personne, je pourrais tenter ça là-bas. Il y a aussi des frais à payer comme récompense ou c'est réglé juste entre les parents et la mère porteuse (si elle est notre connaissance) ?
Il faut se renseigner sur USA ou Canada, je m'y mets maintenant.
C'est magnifique! Je te félicite avec ce succès et plein de santé à vous deux! ;-)
Merci, j'espère aussi de trouver une solution.
Je crois qu'en Belgique aucune récompense n'est prévue car il s'agit de la gpa altruiste. Eventuellement on peut penser à un dédommagement à la mère porteuse des frais liés à la grossesse, mais on l'arrange que verbalement, aucun contrat n'est donc établi. Du coup, tout se bas sur la bonne volonté des parties, mais ceci veut dire que personne n'est légalement protégé, ni la mp, ni les parents d'intention.

Les USA et le Canada ont la pratique de la gpa mieux encadrée et légale, mais leurs services sont très coûteux.

Merci pour tes félicitations et je te souhaite bonne chance!!! :smack:

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Message non lu par AnnaGerard » 10 mai 2018 à 14:54

balerine a écrit :
10 mai 2018 à 10:42
AnnaGerard a écrit :
08 mai 2018 à 13:39
balerine a écrit :
08 mai 2018 à 11:15


Coucou AnnaGerard, en fait, je me renseignais sur ce sujet vu que je ne subissais que des échecs en fiv et même en fiv do jusqu'à un certain moment magique où j'ai eu une grossesse positive grâce à un don d'ovocytes. Mais je crois que si cette tentative était ratée, je me serais tournée carrément vers la gpa.

En Belgique, c'est toi qui dois forcément emmener une femme qui accepte de le faire, mais j'ai lu pas mal de témoignages qui disent que le processus est beaucoup plus compliqué qu'il ne le semble. Les gynécos ont une tendance de mettre les bâtons dans les roues parce qu'ils n'approuvent pas vraiment cette pratique.. Fin, mais chaque cas est différent, du coup je pense que si on est chanceux, on pourra y arriver.

J'ai appris aussi que les autres pays comme les USA ou le Canada autorisent aussi la mère porteuse, sauf que là c'est pas du tout gratuit! Les coûts sont importants, ceci implique le dédommagement de la mère porteuse, les frais médicaux, les services de l'agence.. Bref, pour nous ce serait un montant ingérable. Je suis donc au ciel d'avoir pu tomber enceinte sans recourrir à une femme tierce multiheart

Pour ce qui est de mon parcours, j'ai eu trois fiv et autant de fiv do toutes ratées, avant de tomber finalement enceinte suite à un don d'ovocytes fait à l'étranger, et actuellement je suis à ma 26 SA et j'attends deux petits garçons pour moi de juillet :boy: :boy:

Je croise des doigts pour que ça marche chez toi. Il faut vraiment que tu te renseignes bien avant de te lancer dans une telle aventure.
Coucou Balerine. D'après ce que tu dis, je n'ai aucune chance pour le moment en Belgique car je n'ai pas de femme qui peut le faire pour nous. Je ne sais pas même comment on peut la trouver. Mais si j'avais une personne, je pourrais tenter ça là-bas. Il y a aussi des frais à payer comme récompense ou c'est réglé juste entre les parents et la mère porteuse (si elle est notre connaissance) ?
Il faut se renseigner sur USA ou Canada, je m'y mets maintenant.
C'est magnifique! Je te félicite avec ce succès et plein de santé à vous deux! ;-)
Merci, j'espère aussi de trouver une solution.
Je crois qu'en Belgique aucune récompense n'est prévue car il s'agit de la gpa altruiste. Eventuellement on peut penser à un dédommagement à la mère porteuse des frais liés à la grossesse, mais on l'arrange que verbalement, aucun contrat n'est donc établi. Du coup, tout se bas sur la bonne volonté des parties, mais ceci veut dire que personne n'est légalement protégé, ni la mp, ni les parents d'intention.

Les USA et le Canada ont la pratique de la gpa mieux encadrée et légale, mais leurs services sont très coûteux.

Merci pour tes félicitations et je te souhaite bonne chance!!! :smack:
Ca semble trop risqué si aucun contrat n'est signé. Je suppose donc, si cette femme change sa décision, je ne pourrai rien faire.
J'ai jeté un coup d'oeuil sur quelques sites des cliniques aux USA et Canada. Sur certains d'eux il n' a pas même des prix exactes, sur d'autres c'est vraiment exorbitant. Nous n'avons pas de telle somme et ne l'aurons pas prochainement...

Avatar du membre
balerine

Fivette habituée
Messages : 44
Enregistré le : 25 avril 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par balerine » 10 mai 2018 à 15:17

AnnaGerard a écrit :
10 mai 2018 à 14:54
balerine a écrit :
10 mai 2018 à 10:42
AnnaGerard a écrit :
08 mai 2018 à 13:39


Coucou Balerine. D'après ce que tu dis, je n'ai aucune chance pour le moment en Belgique car je n'ai pas de femme qui peut le faire pour nous. Je ne sais pas même comment on peut la trouver. Mais si j'avais une personne, je pourrais tenter ça là-bas. Il y a aussi des frais à payer comme récompense ou c'est réglé juste entre les parents et la mère porteuse (si elle est notre connaissance) ?
Il faut se renseigner sur USA ou Canada, je m'y mets maintenant.
C'est magnifique! Je te félicite avec ce succès et plein de santé à vous deux! ;-)
Merci, j'espère aussi de trouver une solution.
Je crois qu'en Belgique aucune récompense n'est prévue car il s'agit de la gpa altruiste. Eventuellement on peut penser à un dédommagement à la mère porteuse des frais liés à la grossesse, mais on l'arrange que verbalement, aucun contrat n'est donc établi. Du coup, tout se bas sur la bonne volonté des parties, mais ceci veut dire que personne n'est légalement protégé, ni la mp, ni les parents d'intention.

Les USA et le Canada ont la pratique de la gpa mieux encadrée et légale, mais leurs services sont très coûteux.

Merci pour tes félicitations et je te souhaite bonne chance!!! :smack:
Ca semble trop risqué si aucun contrat n'est signé. Je suppose donc, si cette femme change sa décision, je ne pourrai rien faire.
J'ai jeté un coup d'oeuil sur quelques sites des cliniques aux USA et Canada. Sur certains d'eux il n' a pas même des prix exactes, sur d'autres c'est vraiment exorbitant. Nous n'avons pas de telle somme et ne l'aurons pas prochainement...
Je crois que c'est juste atroce si la mère porteuse change d'avis et décidé de garder le bébé.. Moi je n'aurais pu rien lui dire,lui arracher cet enfant, c'est incroyable! Il faut que la mère porteuse soit psychologiquement préparée à ce rôle majeur qu'elle joue dans la vie d'un couple infertile. Mais bon, j'y suis pas du tout spécialiste.

C'est vrai que les prix sont énormes, mais je pense qu'il y a d'autres pays pratiquant la gpa plus ou moins encadrée. J'ai entendu parler de la Russie dans ce contexte-là. Renseigne-toi là-dessus.

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Message non lu par AnnaGerard » 11 mai 2018 à 10:05

balerine a écrit :
10 mai 2018 à 15:17
AnnaGerard a écrit :
10 mai 2018 à 14:54
balerine a écrit :
10 mai 2018 à 10:42


Je crois qu'en Belgique aucune récompense n'est prévue car il s'agit de la gpa altruiste. Eventuellement on peut penser à un dédommagement à la mère porteuse des frais liés à la grossesse, mais on l'arrange que verbalement, aucun contrat n'est donc établi. Du coup, tout se bas sur la bonne volonté des parties, mais ceci veut dire que personne n'est légalement protégé, ni la mp, ni les parents d'intention.

Les USA et le Canada ont la pratique de la gpa mieux encadrée et légale, mais leurs services sont très coûteux.

Merci pour tes félicitations et je te souhaite bonne chance!!! :smack:
Ca semble trop risqué si aucun contrat n'est signé. Je suppose donc, si cette femme change sa décision, je ne pourrai rien faire.
J'ai jeté un coup d'oeuil sur quelques sites des cliniques aux USA et Canada. Sur certains d'eux il n' a pas même des prix exactes, sur d'autres c'est vraiment exorbitant. Nous n'avons pas de telle somme et ne l'aurons pas prochainement...
Je crois que c'est juste atroce si la mère porteuse change d'avis et décidé de garder le bébé.. Moi je n'aurais pu rien lui dire,lui arracher cet enfant, c'est incroyable! Il faut que la mère porteuse soit psychologiquement préparée à ce rôle majeur qu'elle joue dans la vie d'un couple infertile. Mais bon, j'y suis pas du tout spécialiste.

C'est vrai que les prix sont énormes, mais je pense qu'il y a d'autres pays pratiquant la gpa plus ou moins encadrée. J'ai entendu parler de la Russie dans ce contexte-là. Renseigne-toi là-dessus.
C'est vrai que la femme doit être forte mentalement pour faire un pas aussi difficile et tu as raison que l'examen psychologique est essentiel.
J'ai regardé sur l'encadrement en Russie, c'est presque la même chose au niveau de législation, la mère porteuse peut ne pas donner son consentement et voilà elle garde cet enfant. En bref, les parents ne sont pas protégés par la loi du tout. Je trouve ça trop risqué. Par contre, j'ai lu qu'en Grèce la loi a été revisée et il n' y a pas de telle complication qui peut surgir. Et les prix sont en peu moins qu'aux Etats-Unis. Mais, en tout cas, il me semple que cette somme est insupportable.

Avatar du membre
balerine

Fivette habituée
Messages : 44
Enregistré le : 25 avril 2018
Mon centre de PMA : 75- Hôpital des Diaconesses (Paris 12)

Message non lu par balerine » 11 mai 2018 à 11:13

AnnaGerard a écrit :
11 mai 2018 à 10:05
balerine a écrit :
10 mai 2018 à 15:17
AnnaGerard a écrit :
10 mai 2018 à 14:54


Ca semble trop risqué si aucun contrat n'est signé. Je suppose donc, si cette femme change sa décision, je ne pourrai rien faire.
J'ai jeté un coup d'oeuil sur quelques sites des cliniques aux USA et Canada. Sur certains d'eux il n' a pas même des prix exactes, sur d'autres c'est vraiment exorbitant. Nous n'avons pas de telle somme et ne l'aurons pas prochainement...
Je crois que c'est juste atroce si la mère porteuse change d'avis et décidé de garder le bébé.. Moi je n'aurais pu rien lui dire,lui arracher cet enfant, c'est incroyable! Il faut que la mère porteuse soit psychologiquement préparée à ce rôle majeur qu'elle joue dans la vie d'un couple infertile. Mais bon, j'y suis pas du tout spécialiste.

C'est vrai que les prix sont énormes, mais je pense qu'il y a d'autres pays pratiquant la gpa plus ou moins encadrée. J'ai entendu parler de la Russie dans ce contexte-là. Renseigne-toi là-dessus.
C'est vrai que la femme doit être forte mentalement pour faire un pas aussi difficile et tu as raison que l'examen psychologique est essentiel.
J'ai regardé sur l'encadrement en Russie, c'est presque la même chose au niveau de législation, la mère porteuse peut ne pas donner son consentement et voilà elle garde cet enfant. En bref, les parents ne sont pas protégés par la loi du tout. Je trouve ça trop risqué. Par contre, j'ai lu qu'en Grèce la loi a été revisée et il n' y a pas de telle complication qui peut surgir. Et les prix sont en peu moins qu'aux Etats-Unis. Mais, en tout cas, il me semple que cette somme est insupportable.
Ok, je comprends. Pour la Grèce, je crois que là c'est prersque la même chose qu'en Belgique, cela veut dire que la gpa ne peut être pratiquée qu'à titre altruiste, ainsi qu'il faut forcément emmener sa mère porteuse. Du coup, je pense pas que tu gagneras grand chose en choisissant ce pays-là.

En fait, je savais pas qu'en Russie les parents d'intention ne sont pas protégés.. T'as raison, c'est pas du tout rassurant. Probablement, c'est plus accessible niveau prix, mais de l'autre côté on ne reçoit aucune garantie de quoi que ce soit.

Je connais pas trop bien le terrain, mais je suppose qu'il y a d'autres pays dans le monde qui encadrent la gpa. J'ai entendu parler de la Roumanie, il y a beaucoup de femmes qui se portent volontaires de porter des enfants pour des couples infertiles. Cependant, je sais pas qu'en est-il de l'encadrement juridique.

Je t'invite à ne pas te décourager et de ne pas lâcher tes recherches. Tu trouveras forcément l'option qui te convient. fingers

Avatar du membre
AnnaGerard

Fivette novice
Messages : 12
Enregistré le : 27 avril 2018
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers

Message non lu par AnnaGerard » 15 mai 2018 à 15:33

balerine a écrit :
11 mai 2018 à 11:13
AnnaGerard a écrit :
11 mai 2018 à 10:05
balerine a écrit :
10 mai 2018 à 15:17


Je crois que c'est juste atroce si la mère porteuse change d'avis et décidé de garder le bébé.. Moi je n'aurais pu rien lui dire,lui arracher cet enfant, c'est incroyable! Il faut que la mère porteuse soit psychologiquement préparée à ce rôle majeur qu'elle joue dans la vie d'un couple infertile. Mais bon, j'y suis pas du tout spécialiste.

C'est vrai que les prix sont énormes, mais je pense qu'il y a d'autres pays pratiquant la gpa plus ou moins encadrée. J'ai entendu parler de la Russie dans ce contexte-là. Renseigne-toi là-dessus.
C'est vrai que la femme doit être forte mentalement pour faire un pas aussi difficile et tu as raison que l'examen psychologique est essentiel.
J'ai regardé sur l'encadrement en Russie, c'est presque la même chose au niveau de législation, la mère porteuse peut ne pas donner son consentement et voilà elle garde cet enfant. En bref, les parents ne sont pas protégés par la loi du tout. Je trouve ça trop risqué. Par contre, j'ai lu qu'en Grèce la loi a été revisée et il n' y a pas de telle complication qui peut surgir. Et les prix sont en peu moins qu'aux Etats-Unis. Mais, en tout cas, il me semple que cette somme est insupportable.
Ok, je comprends. Pour la Grèce, je crois que là c'est prersque la même chose qu'en Belgique, cela veut dire que la gpa ne peut être pratiquée qu'à titre altruiste, ainsi qu'il faut forcément emmener sa mère porteuse. Du coup, je pense pas que tu gagneras grand chose en choisissant ce pays-là.

En fait, je savais pas qu'en Russie les parents d'intention ne sont pas protégés.. T'as raison, c'est pas du tout rassurant. Probablement, c'est plus accessible niveau prix, mais de l'autre côté on ne reçoit aucune garantie de quoi que ce soit.

Je connais pas trop bien le terrain, mais je suppose qu'il y a d'autres pays dans le monde qui encadrent la gpa. J'ai entendu parler de la Roumanie, il y a beaucoup de femmes qui se portent volontaires de porter des enfants pour des couples infertiles. Cependant, je sais pas qu'en est-il de l'encadrement juridique.

Je t'invite à ne pas te décourager et de ne pas lâcher tes recherches. Tu trouveras forcément l'option qui te convient. fingers
Coucou Balerine. Après avoir lu sur la Grèce je ne pense plus que je gagnerai surtout le temps. Qui sait combient de temps les recherches peuvent durer.
A propos de la Roumanie, j'ai parcouru quelques articles où il s'agit des "contrats dans la rue" quand la mère porteuse rencontre les parents d'intention et leur propose ses "services". Ca se passe comme ça juste dans la rue parce que la transaction ne doit pas être vue par les authorités. Pour moi c'est tout à fait choquant. Mais les prix m'ont vraiment attirée. J'ai lu aussi à propos de l'Ukraine où la GPA est légale et bien encadrée. Je suis en train de comparer les prix. En même temps, il y a aussi des articles qui fustigent les grandes cliniques de ce pays. Pour l'instant je sais pas ce qui peut convenir mieux. Si j'avais plus de tamoignages des personnes qui sont passés par ces pays là, ça serait plus rassurant...