Don d'ovocyte après une grossesse naturelle

Répondre
Avatar du membre
VirgiRose

Fivette habituée
Messages : 30
Enregistré le : 23 février 2018
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Don d'ovocyte après une grossesse naturelle

Message non lu par VirgiRose » 13 mars 2018 à 13:58

Bonjour tout le monde,
Je suis maman d'une petite fille qui aura 4 ans dans quelques jours. A l'époque, je suis tombée enceinte naturellement et facilement. Quand l'envie d'avoir un autre enfant est arrivée et voyant que rien ne se passait, j'ai passé toute une batterie d'examens. Et le verdict est tombé : IOP. Je venais d'avoir 36 ans...c'était il y a un an tout juste. Diagnostic difficile à encaisser, je n'en avais jamais entendu parler, j'ai une hygiène de vie plus que correcte, je n'ai jamais eu de maladie grave ni de traitement qui pourraient expliquer des taux au ras des pâquerettes. Bref, c'est le coup de massue et la douloureuse impression de te prendre 20 ans dans les dents en quelques minutes au vue de tes taux qui sont dignes de ceux d'une femme de 50 ans ! Un mois après, je retombe malgré tout enceinte mais je fais une fausse couche à 11 SA. Anomalie génétique certainement liée à une mauvaise qualité ovocytaire. Je n'apprends rien à toutes celles qui sont aussi concernées par l'IOP... Je suis donc en stimulation depuis le mois de septembre dernier (car entre temps 2 opérations et prise de Cytotec pour essayer en vain d'évacuer les résidus récalcitrants). Mais je suis déjà un peu fatiguée par tout cela et mon moral commence à faire le yoyo. Aussi, mon conjoint et moi envisageons de passer par le don d'ovocyte pour agrandir notre famille. Je suis pleine d'espoir et je redoute à la fois la démarche car j'ai l'impression d'être dans un "schéma un peu particulier "du fait d'avoir déjà été maman naturellement. Je mets des guillemets à mes propos car je sais très bien qu'il n'existe pas de schéma classique et que nous avons tous nos réalités de vie... Mais il n'empêche que j'ai peur que cet enfant nous reproche un jour ou l'autre les conditions de sa venue et que cela créé des tensions dans la fratrie.
Aussi je fais appel à des familles qui se sont déjà retrouvées dans notre situation. N'hésitez pas à partager vos témoignages :-)
Merci beaucoup et à bientôt.
Nous : 36 ans, parents d'une merveille de 4 ans arrivée naturellement
Moi : IOP diagnostiquée en janvier 2017
Grossesse naturelle en février 2017 mais fausse couche en avril 2017... :cry:
Début des stimulation simples en septembre 2017
Première IAC en mars 2018... notpregnant
Nouvelle stimulation pour IAC courant mai 2018 fingers