Copines enceintes

Avatar du membre
Choco69

Fivette de bronze
Messages : 240
Enregistré le : 04 mars 2018
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : EUGIN Barcelone
Localisation : Villefranche sur Saône (69)
Âge : 39

Message non lu par Choco69 »

Shaya a écrit :
05 févr. 2019 à 23:22
Bref, aujourd’hui je suis (enfin) enceinte de 8 mois, d’une petite fille, et elle aura le prenom que nous lui avions choisi il y a 5 ans !
C'est beau coeurquibat
Mon chéri : 43 ans, RAS
Moi : 39 ans, cycles irréguliers, AMH à 0.14, endométriose prononcée. 1 trompe bouchée. (Pbs aux genoux + dos + arthrose sévère. Surpoids.)
On a fêté nos 10 ans :-) Essai bébé depuis 2015.
2018-19 : 5 stimu ov., 3 ponctions, 1 transfert (Mai 2018), 0 grossesse. (0 embryon vitrifié)
08/2019 : Liste d'attente n°2 pour FIV DO / HFME de Lyon Bron
16/12/19 : Transfert d'1 J+5 (FIV DO, chez Eugin Barcelone) : :cry:
20/02/20 : TEC d'1 J5 : :cry:
Il nous reste : 2 blastocystes vitrifiés.

Avatar du membre
poupoune22

Fivette de diamant
Messages : 1330
Enregistré le : 26 juillet 2018
Mon centre de PMA : 29- CHRU Hôpital Morvan (Brest)
Âge : 31

Message non lu par poupoune22 »

Super
Iac 1 : 28/03/2018 notpregnant
Iac 2 : 27/04/2018 testpositif
12/05/2018 : 232 ui
16/05/2018 : 1 698 ui
29/05/2018 un bébé de 5 mm dans l'utérus avec une activité cardiaque
11/06/2018 un bébé de 15.3 mm avec un bigheart
T1 06/07/2018 un bébé de 52 mm tout va bien avec un battement à 169 bpm
25/08/2018 :girl:
T2 17/09/2018 : 464 g pour 23 cm
T3 : 16/11/2018 : 1.4kg
03/12/18 : visite 8eme mois et contrôle écho car ventre petit. Retard de croissance car un peu en dessous de 10%. 1.8kg
17/12 contrôle écho. 2.1 et 2.2kg.
Livia est née le 2/02/19 2.880kg.

Avatar du membre
floflo2810

Fivette de diamant
Messages : 1581
Enregistré le : 20 juillet 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 35

Message non lu par floflo2810 »

Coucou les filles ! J'espère que vous allez toutes bien, en vacances ou au boulot :)
juste un petit mot pour extérioriser mon appréhension du jour : ce soir on doit dîner avec des amis que nous n'avons pas vu depuis 9 mois.
La dernière fois on a passé la soirée à les consoler car elle venait de faire sa 3e fausse couche, mettant gentiment de côté notre douleur nous qui venions de perdre notre seul et unique embryon et commencions un long parcours de deuil.... Bref, vous vous doutez de la chute, elle est aujour'hui sur le point d'accoucher, et je suis vraiment heureuse pour eux car je ne souhaite à personne de traverser cet enfer mais à la fois je leur en veux beaucoup de ne pas avoir pris de nouvelles pendant tout ce temps, ils étaient génés sans doute. et ce dîner sera sûrement l'occasion de crever l'abscès mais ça va me faire mal de voir son joli bidou, je suis tellement jalouse et en colère parfois... voilà c'est dit j'ai vidé mon sac :) merci les filles !!! merci à ce forum essentiel pour moi !!
Moi 35 ans / chéri 37 - essai bb1 depuis 2017 - azoospermie génétique.
FIV ICSI 1: Oct.18/Biopsie testiculaire : 3 spermatozoides retrouvés = 1 J2 = notpregnant pleurrs
Fév.19 : CECOS pour demande de don
FIV ICSI 2 (avec donneur) : Oct.19 :12 ovocytes = 6 embryons = 1 J5 : notpregnant pleurrs
FIV ICSI 3 : Janvier 2020 : 9 ovocytes = 5 embryons = 1 J5, grossesse biochimique notpregnant pleurrs
-probable mauvaise qualité ovocytaire- bilan génétique OK + bilan immunologique OK
FIV ICSI 4 : Juin 2020 ? espérons pray

Avatar du membre
SonSon

Fivette de bronze
Messages : 128
Enregistré le : 15 novembre 2019
Mon centre de PMA : 69- Clinique du Val d'Ouest Institut Rhonalpin (Ecully)

Message non lu par SonSon »

Bonjour,

Il était temps que je laisse quelques notes sur ce sujet...

J'ai toujours été entouré d'amis fidèles depuis petites, certains considéré comme frères et sœurs tellement notre amitié est "était" forte !
Mais suite à un licenciement provoquée en novembre 2018 dans mon ancien métier, j'avais besoin d'une pause, une pause qui s'est fait naturellement, parfois incomprise même par ceux qui étaient les plus proches.

Ensuite est arrivé cette attente de devenir maman comme beaucoup ici... (Mon conjoint et moi avions tenté il y 3 ans de concevoir un bébé mais le projet avait été reporté pour x raison).

J'ai toujours été présente pour les naissances et j'ai vu grandir nombreux enfants de mes copines, dont certains j'étais considéré comme la tata de cœur et pourtant...
Toujours le sourire, toujours bienveillante avec mon entourage, mais il y a un moment ou on vous comprend plus.
Depuis juin 2018, nous avons remis le projet bébé, et les résultats sont tombé en novembre : FIV, faible réserve ovarienne , traitement etc...

J'ai pris le large sans le vouloir directement, suis-je seule a ressentir qu'on ne sent plus sur la même longueur d'ondes que certains de ses amis les plus proches?
Pourquoi ce sentiments que je ne supporte plus entendre parler du pipis dans les couches, lors d'un café entre copines etc etc ...

Ces quelques lignes qui font du bien d’être dites !
****************************************************************************
coeurquibat LOVE depuis 2008 coeurquibat OUI en 2018
coeurquibat Essai BB1

Lui: RAS
Moi: AMH 0.30 (faible réserve ovarienne)

rule Janvier 2020 Protocole Duphaston, Décapeptyl 100, Ménopur 300 [Stoppé]
rule Février 2020 Protocole Duphaston, Provames, Décapeptyl 100, Ménopur 300 et 450
oops = 1 petit fofo, ovulation pendant les injections donc [Stoppé]
rule Février-Mars PRise pillule Leeloo puis injections [en attente]

Avatar du membre
Loulounette

Fivette de bronze
Messages : 200
Enregistré le : 21 octobre 2019
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)

Message non lu par Loulounette »

Bonjour SonSon,
J’aime bien ton expression « prendre le large ».
C’est tout à fait ça. Je me suis éloignée de personnes importantes dans ma vie.
Une amie proche, qui m’a demandé si je souhaitais rester avec mon compagnon sachant son infertilité (!!) et ma mère, qui voulait absolument savoir de qui de nous deux venait le problème sans aucune finesse ni écoute sur le fond du sujet.
mllle 30 ans RAS
misteer 42 ans OATS sévère
Sept 18 début essais
Juin 19 1er spermogramme.. OATS pleurrs
Sept 19 premier rendez-vous PMA
Janvier 2020 FIV ICSI/IMSI -> 6 blastos. Hyperstim donc pas de transfert.
TEC prévu... des la fin de l’épidémie poucebas

Avatar du membre
Margo23

Fivette novice
Messages : 5
Enregistré le : 29 janvier 2020
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Margo23 »

Bonjour les filles!
Heureuse de tomber sur ce sujet! Il faut vraiment que je partage ça! Ça me ronge!
Je suis encore dans la période a essayer de digérer le fait que nous devrons avoir besoin d'aide médicale pour avoir un bébé.
Depuis quelques semaines j'ai un peu le moral dans les chaussettes, bref.
Nous n'en avions encore pas parlé avec nos familles pour notre essai bébé ni diagnostic SOPK.
Samedi dernier repas chez la belle famille,
Ma belle soeur nous annonce qu'elle est enceinte de leur 2ème enfant, j'étais vraiment pas bien ce soir là, et apprendre ça c'était très dur. Je begaie doucement un petit félicitations avec les larmes qui montent, 2 e épreuve mon beau frère et mon beau père lance en coeur alors à quand le bébé pour vous? Là s'en est trop, je n'arrive pas à me retenir et je fonds en larmes et je quitte la pièce, ma belle mère comprends de suite et vient me réconforter, je lui explique tout.
Quelques jours plus tard je m'en veux de ne pas avoir été plus enjouée et avoir plombée l'ambiance et envoie un message à ma belle soeur,
Je n'aurais jamais pensé recevoir une telle réponse... J'ai eu le coeur brisé, je n'arrive pas à m'en remettre.
Elle m'a répondu que je n'aurais jamais dû faire ça, que je l'avais déçue,... que j'étais égoïste...
Moi 26 ans, mon homme 31.
Diagnostiquée SOPK en juin 2019
Début de la stimulation simple depuis
Échec au 1er cycle (hyperstimulation)
Repos depuis

Avatar du membre
LaChipie

Fivette novice
Messages : 6
Enregistré le : 31 janvier 2020
Mon centre de PMA : 06- Hôpital de l'Archet 2 (Nice)

Message non lu par LaChipie »

Bonjour,

Pour ma part, c'est surtout au boulot que le problème s'est fait ressentir. L'année 2019 a été difficile à vivre pour moi. Chaque mois, une nouvelle collègue annonçait sa grossesse. Des mois et des mois à les croiser tous les jours à se pavaner avec leur ventre rebondi et se plaignant de nausées, douleurs, etc.
Dans mon équipe, nous sommes 3 et vraiment soudés, au point qu'on se dit tout. Aussi mes 2 collègues savaient très bien par quoi je passait. A tel point que j'ai réussi involontairement à faire culpabiliser mon collègue, qui a mis plus de 2 moi à m'annoncer (avec moult pincettes) que sa femme était enceinte de leur 2ème. Il avait peur de ma réaction et ne savait pas trop comment me l'annoncer pour ne pas me blesser ... Au final j'en suis arrivée à culpabiliser de le faire lui se sentir coupable. N'empêche, c'est un homme et il a plus de tact et de considération que beaucoup de femmes, qui pourtant devraient comprendre !!!!! Il évite de trop m'en parler, sauf si c'est moi qui lui demande. Il m'a appris que ce serait une fille, je suis très heureuse pour lui, même si bien sûr ça brise un petit quelque chose au fond de mon coeur ...
Mais je ne plains pas, j'ai une équipe en or, qui me soutient, qui m'écoute, sans balancer ses phrases abominables qu'on a trop entendues !!! smilvener Ils ont bien compris que j'avais besoin d'écoute plus que de conseils coeurquibat
Moi: 36 ans (faiblesse ovarienne, trompes bouchées)
Lui: 45 ans (atypiques)

FIV1:
Jeudi 23 Janvier: ponction / 7 ovocytes, mais seulement 5 fécondés
Mardi 28 Janvier: Transfert 1 beau J5 (aucun autre restant à congeler)
Jeudi 6 Février: 1ère prise de sang -----> 104 UI

Avatar du membre
Loulounette

Fivette de bronze
Messages : 200
Enregistré le : 21 octobre 2019
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)

Message non lu par Loulounette »

Hello à toutes,
Wow Margo, la reaction de ta belle sœur n’est vraiment pas sympa. Tu n’as pas à t’en vouloir. Heureusement je comprends que ta belle mère a plus de tact.
LaChipie, c’est jamais simple au bureau... mais au moins faut voir le positif, il y a une réflexion et la volonté de te préserver, c’est chouette :)
Moi dans le genre horrible mon amie de + de 20 ans m’a demandé, en gros, si je souhaitais rester mon compagnon sachant son infertilité... j’étais complètement choquée.
Je lui ai réécris pour un tenter d’en parler calmement et elle ne « voyait pas le souci ».
Cet après midi, réunion de famille, je sais que ma cousine va nous annoncer être enceinte, trois mois après son mariage... je me prépare psychologiquement.
mllle 30 ans RAS
misteer 42 ans OATS sévère
Sept 18 début essais
Juin 19 1er spermogramme.. OATS pleurrs
Sept 19 premier rendez-vous PMA
Janvier 2020 FIV ICSI/IMSI -> 6 blastos. Hyperstim donc pas de transfert.
TEC prévu... des la fin de l’épidémie poucebas

Avatar du membre
Pioupiou89

Fivette de bronze
Messages : 123
Enregistré le : 20 septembre 2019
Mon centre de PMA : Belgique

Message non lu par Pioupiou89 »

Margo23 a écrit :
31 janv. 2020 à 15:53
Bonjour les filles!
Heureuse de tomber sur ce sujet! Il faut vraiment que je partage ça! Ça me ronge!
Je suis encore dans la période a essayer de digérer le fait que nous devrons avoir besoin d'aide médicale pour avoir un bébé.
Depuis quelques semaines j'ai un peu le moral dans les chaussettes, bref.
Nous n'en avions encore pas parlé avec nos familles pour notre essai bébé ni diagnostic SOPK.
Samedi dernier repas chez la belle famille,
Ma belle soeur nous annonce qu'elle est enceinte de leur 2ème enfant, j'étais vraiment pas bien ce soir là, et apprendre ça c'était très dur. Je begaie doucement un petit félicitations avec les larmes qui montent, 2 e épreuve mon beau frère et mon beau père lance en coeur alors à quand le bébé pour vous? Là s'en est trop, je n'arrive pas à me retenir et je fonds en larmes et je quitte la pièce, ma belle mère comprends de suite et vient me réconforter, je lui explique tout.
Quelques jours plus tard je m'en veux de ne pas avoir été plus enjouée et avoir plombée l'ambiance et envoie un message à ma belle soeur,
Je n'aurais jamais pensé recevoir une telle réponse... J'ai eu le coeur brisé, je n'arrive pas à m'en remettre.
Elle m'a répondu que je n'aurais jamais dû faire ça, que je l'avais déçue,... que j'étais égoïste...
Bonjour Margo,

Ton message m'a beaucoup touchée, parce que je m'y retrouve tellement. Tu sais, il m'est arrivé plusieurs fois d'annuler un diner parce que je savais très bien qu'on allait nous annoncer une grossesse et que je n'avais vraiment pas envie d'entendre ça. C'est pas sympa, mais c'est comme ça. Par contre, tu as eu la gentillesse d'envoyer un petit message à ta belle-soeur, je trouve ça tellement gentil. Et ce qu'elle t'a répondu ben franchement, quelle connasse. Ne t'occupe pas d'elle. Je n'ai pas un long parcours PMA, j'ai de la chance, mais malgré tout ça a un peu cassé quelque chose à l'intérieur. J'ai l'impression d'être moins insouciante qu'avant. Alors fais comme tu peux et ce que les gens en pensent, peu importe. Tes vrais amis comprendront toujours que tu n'aies pas le moral, tu verras :-) Et j'ajoute une petite note d'espoir pour toi, moi aussi je suis OPK et je suis enceinte de mon deuxième bébé. Ce n'est pas un gros problème, tu auras vite la bonne nouvelle que tu attends tellement.

Et Loulounette j'hallucine de la question de ton amie qui veut savoir si tu comptes quitter ton conjoint :D Hahaha, on aura vraiment tout entendu :-) Nous, quand on a annoncé la première grossesse au père de mon compagnon (dont nous ne sommes pas très proches), nous étions ensemble depuis 6 ans avec des boulots stables et on essayait depuis un an (ça il n'en savait rien), sa première réaction a été "et c'était voulu?" Hahahaha non mais vraiment, de quoi je me mêle ? :D
Décembre 2015 : début essais bébé 1
Janvier 2017: C2 clomid 3 cp/j testpositif
Octobre 2017 : BB1 est là :amour:

Mai 2018 : début essais bébé 2
Avril 2019 : C6 clomid 3 cp/j testpositif
mais fausse couche brokenheart

Mai 2019 : début PMA
27 septembre 2019 : IAC 1 testpositif pourvu que ce soit la bonne !

Avatar du membre
Biscott

Fivette de platine
Messages : 738
Enregistré le : 11 mars 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 38

Message non lu par Biscott »

Margo, je pense que ta belle-sœur n'a pas la moindre idée de ce que tu es en train de vivre....
Quand on tombe enceinte facilement, on ne vit pas l'attente d'un enfant et encore moins la peur de ne jamais connaître les joies de la maternité...

J'avais vécu une situation identique à la tienne le jour où ma belle-sœur nous a annoncé sa grossesse. Le genre de nouvelle a priori heureuse mais qui nous ramène à notre situation d'infertile et avec la petite réflexion qui remue bien le couteau dans la plaie...
J'avais réussi à me retenir devant eux, mais le déluge de larmes une fois à la maison...

En tout cas ça a été très sympa de ta part de lui renvoyer un petit message. Sa réponse beaucoup moins...
Elle te reproche d'avoir gâché un moment qui devait tourner autour d'elle... On se demande qui est égoïste dans l'histoire...
Ne te reproche rien et peut être qu'avec un peu de temps elle fera preuve d'un peu plus d'empathie.

Courage pour ton SOPK. C'est pas facile, mais les traitements hormonaux permettent de faire des petits miracles, le mien est né il y a 8 mois multiheart
blonnde Moi 38 ans
ch@peau Lui 37 ans
cuupidon En 2007, pacsé en 2015, fiancé en 2017.
beberoule Essai bébé depuis 2014
boat Embarquement PMA 2017 boat
Diag 1: SOPK
Stimulations ovariennes: 01.2018 + 02.2018 notpregnant
HSG: 03.2018 -> Diag 2: Cloison utérine
Hystéroscopie opératoire: 05.2018 Kosmil
IAC 1: 26.07.2018 notpregnant
Stimulation ovarienne: 08.2018 notpregnant
IAC 2: 20.09.2018 -> pregnant multiheart
La cigooogne est passée le 2 juin 2019, c'est une :girl: !!!

Avatar du membre
mimiie59

Fivette habituée
Messages : 33
Enregistré le : 21 décembre 2019
Mon centre de PMA : 59- Hôpital Jeanne de Flandre (Lille)

Message non lu par mimiie59 »

Hello tout le monde
Merci d voir ouvert le suje
Dur aussi pour moi une copine a annoncé sa grossesse en insistant sur le fait que ce soir surprise et le dire à chaque fois ...J ai appris que en fait elle n éprenait pas la pilule depuis qu elle est avec son chéri.
Comment dire ....j ai de plus en plus de mal à la voir ...
Je culpabilise mais’a Chaque fois que je la vois elle est limite là à se plaindre
Et je n ai pas envie de lui dire ce qu’ on Traverse elle je la connais car c est là’ chérie du meilleur pote de monsieur
Et lui je parle de rien il a beaucoup de mal à parler de tout ça alors. C’est dur 🥺🥺🥺
mllle Moi : 30 ans RaS
lui misteer 30 ans ; OATS
Au début de notre parcours de FIV ICSI
goodluck

Avatar du membre
Loulounette

Fivette de bronze
Messages : 200
Enregistré le : 21 octobre 2019
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)

Message non lu par Loulounette »

Coucou mimiie,
C’est pas cool mais je pense que cette personne est plutôt à plaindre...
Visiblement ça ne va pas dans son couple et elle n’arrive pas à se réjouir de la grossesse... sinon pourquoi dire que c’est « surprise » alors que ça ne l’est pas?
Cela dit tu as raison de t’éloigner des personnes nocives, qu’elles fassent exprès de l’être ou pas...
mllle 30 ans RAS
misteer 42 ans OATS sévère
Sept 18 début essais
Juin 19 1er spermogramme.. OATS pleurrs
Sept 19 premier rendez-vous PMA
Janvier 2020 FIV ICSI/IMSI -> 6 blastos. Hyperstim donc pas de transfert.
TEC prévu... des la fin de l’épidémie poucebas