Copines enceintes

Avatar du membre
MomoRagdol

Fivette de bronze
Messages : 211
Enregistré le : 28 mars 2018
Mon centre de PMA : 44- CHU Nantes
Âge : 30

Re: Copines enceintes

Message non lu par MomoRagdol » 29 août 2018 à 15:24

Salut coraline!
C'est tout à fait normal de ressentir toutes ces émotions !
On a point commun d'ailleurs! On ne sait pas les cacher! 😅
Du coup j'ai prévenue mes amies proches qu'aujourd'hui, c'est toujours compliqué pour moi d'apprendre une grossesse. Mais aussi que c'est malgré moi et que je ne pensais pas un jour réagir ainsi...
Très rare sont les femmes qui font preuve de pudeur lorsqu'elles sont enceintes. Et effectivement c'est difficile d'être au contacte d'une femme qui passe son temps à se plaindre d'être enceinte ! Je me dis pour me consoler que c'est bien dommage pour elle de ne pas profiter pleinement de sa grossesse. De ne pas avoir conscience de la chance qui lui arrive. Et que lorsque ça nous arrivera, on saura apprécier jour après jour ce bonheur même si on a des nausées ! Lol
♀️29 & ♂️33 ans - Dpi d'exclusion
Maladie génétique héréditaire à 50%

.1er contact chu: septembre 2016
.Commission : mai 2017
.Fin recherche génétique: octobre 2017
.Journée pluridisciplinaire: décembre 2017

1er Dpi: Avril 2018
3 ovocytes ponctionnés / 1 fécondé / 1 biopsié / 1 transféré / notpregnant = 😭😖😩

2ème Dpi: Octobre 2018 ...
4 ovocytes ponctionnés / 3 fécondés / 2 biopsiés / 1 congelé
Tec décembre.... 🍀🐞🍀🐞🍀

Avatar du membre
Mayumi

Fivette de bronze
Messages : 240
Enregistré le : 11 août 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 31

Message non lu par Mayumi » 29 août 2018 à 15:30

Clairement ! J'avais une amie qui avait eu un peu de mal à tomber enceinte, ça n'a pas été immédiat, ça a pris un an. On avait peur toutes les deux qu'il y ait un souci et à peu près au même moment, elle est tombée enceinte et moi j'apprenais que j'avais une AMH faible et des soucis de thyroïde. A partir de ce jour, elle ne faisait que se plaindre : les nausées, le mal de dos, le ventre trop lourd, elle se faisait chier en congé maternité, et maintenant, le manque de sommeil, la fatigue, la difficulté à s'organiser ... j'ai vraiment envie de lui dire "non mais sérieusement choisis quelqu'un auprès de qui te plaindre ..."
En essai BB1 depuis août 2016 (C31)
Moi : 31 ans - AMH=0.67
Lui : 33 ans - tout est OK

* 4 IAC de mars à juillet 2018 : notpregnant
* FIV1 en novembre 2018 : Decapeptyl à partir du 23/10 + Fertistartkit à partir du 02/11 ==> Ponction le 15/11/18 : 11 ovocytes => 16/11/18 : 8 embryons ! ==> 20/11/18 : 1J5 transféré notpregnant, 2J5 +1J6 au congélateur. minipingoo minipingoo minipingoo
* TEC en janvier 2019

Avatar du membre
Coraline

Fivette habituée
Messages : 48
Enregistré le : 27 juillet 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 27

Message non lu par Coraline » 30 août 2018 à 10:36

C'est vrai que même avec des nausées et tout les autres maux possibles j'espère pouvoir en profiter à fond.. Après elle est maman cette "amie" et se plaint toujours ... Je me dis que ce doit être dans sa nature, le plus dur du coup c'est de convaincre mon mari d'aller seul voir cette bande d'ami, car moi je ne peux plus, les propos de l'une sur le bébé et de certaines sur le poids me pèsent trop et je sens qu'un jour ça va exploser, donc j'attends. J'espère ne pas être invité au moment des piqûres d'hormones sinon j'ai peur de pas me tenir.
Le pire c'est que j'ai l'impression parfois que certaines "amies" en font exprès de se plaindre auprès de nous qui avons des soucis pour avoir des bébés, et je crois que la phrase "fais pas d'enfants tu vas le regretter" alors que elle en a deux m'a fait énormément mal au départ, maintenant elle me fait rire et j'espère ne pas être la même mère qu'elle.
Mon mari 28 ans maladie génétique strumpell lorrain
Moi 26 ans RAS
Septembre 2016: début des démarches , constitution du dossier
Novembre 2017 : rendez vous pluridisciplinaire au CMCO de Strasbourg
Novembre 2018 : inscrit sur le planning pour la ponction ovarienne.
Début de la stimulation ESSAI 1 : 4 novembre 2018 (tonal F, cétrotide, Ovitrelle)
Ponction ESSAI 1 : 16 novembre 2018 (3 ovules prélevés , 1 survivant sain )
Transfert du survivant : 20 novembre 2018 ( résultat le 4 décembre : notpregnant )

Avatar du membre
Laeti33

Fivette d'or
Messages : 547
Enregistré le : 09 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 33

Message non lu par Laeti33 » 30 août 2018 à 11:11

Coraline a écrit :
30 août 2018 à 10:36
C'est vrai que même avec des nausées et tout les autres maux possibles j'espère pouvoir en profiter à fond.. Après elle est maman cette "amie" et se plaint toujours ... Je me dis que ce doit être dans sa nature, le plus dur du coup c'est de convaincre mon mari d'aller seul voir cette bande d'ami, car moi je ne peux plus, les propos de l'une sur le bébé et de certaines sur le poids me pèsent trop et je sens qu'un jour ça va exploser, donc j'attends. J'espère ne pas être invité au moment des piqûres d'hormones sinon j'ai peur de pas me tenir.
Le pire c'est que j'ai l'impression parfois que certaines "amies" en font exprès de se plaindre auprès de nous qui avons des soucis pour avoir des bébés, et je crois que la phrase "fais pas d'enfants tu vas le regretter" alors que elle en a deux m'a fait énormément mal au départ, maintenant elle me fait rire et j'espère ne pas être la même mère qu'elle.
J'ai parfois la même impression que toi mais en réalité je pense qu'elles ne se rendent pas compte du tout de tout ce par quoi on passe. J'ai une amie avec qui ça été l'inverse, elle est tombée enceinte très rapidement à 2 reprises. Lors de l'annonce du 2ème (qui était inattendue ...) elle ne cessait de me dire "C'est tellement injuste, ça aurait du être toi ..." puis pendant la grossesse elle se plaignait de temps en temps (ce qui est normal) mais toujours avec la phrase "Je te dis ça à toi alors que tu n'as surement pas envie d'entendre ça" ... A toujours me dire que mon tour viendra, etc ... certes c'était attentionné et très gentil de sa part mais à un moment c'est trop, je ne suis pas un alien non plus ... Donc j'ai simplement mis un peu de distance et depuis ça va nettement mieux.
Je pense que pour notre entourage ce n'est pas toujours évident de jauger, de savoir ce qu'on a besoin et pas besoin d'entendre ... Le tout est de s'écouter, de ne pas se faire de mal non plus, ne pas culpabiliser de ce qu'on peut ressentir vis à vis de telle amie.
Aujourd'hui j'assume bien mieux notre situation et je n'hésite plus à dire à une amie qui se plaint "Oui mais toi tu as la chance de goûter à ce bonheur-là ne l'oublie pas" :-)
Début essai beberoule : Mai 2015
Entrée en PMA mllle : Juin 2017
Notre situation : infertilité inexpliquée

2017/2018 : 4 Stimulations ovariennes avec Gonal et Ovitrelle : notpregnant

En pause "PMA" pour quelque temps floower

Avatar du membre
Coraline

Fivette habituée
Messages : 48
Enregistré le : 27 juillet 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 27

Message non lu par Coraline » 30 août 2018 à 11:42

J en parle à une psy et j essaye de relativiser mais c'est vrai que l inverse doit pas être simple à vivre aussi . Après je me suis jamais cacher pour lui dire qu'elle avait de la chance de vivre ça car je pense que tant qu'on a pas eu la peur de ne jamais en avoir on ne sait pas vraiment la chance qu'on a (je sais pas si je suis claire dans mon explication je me perd un peu )
Mon mari 28 ans maladie génétique strumpell lorrain
Moi 26 ans RAS
Septembre 2016: début des démarches , constitution du dossier
Novembre 2017 : rendez vous pluridisciplinaire au CMCO de Strasbourg
Novembre 2018 : inscrit sur le planning pour la ponction ovarienne.
Début de la stimulation ESSAI 1 : 4 novembre 2018 (tonal F, cétrotide, Ovitrelle)
Ponction ESSAI 1 : 16 novembre 2018 (3 ovules prélevés , 1 survivant sain )
Transfert du survivant : 20 novembre 2018 ( résultat le 4 décembre : notpregnant )

Avatar du membre
Laeti33

Fivette d'or
Messages : 547
Enregistré le : 09 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 33

Message non lu par Laeti33 » 30 août 2018 à 11:46

Je suis complètement d'accord, pour beaucoup de choses c'est comme ça :-)
Début essai beberoule : Mai 2015
Entrée en PMA mllle : Juin 2017
Notre situation : infertilité inexpliquée

2017/2018 : 4 Stimulations ovariennes avec Gonal et Ovitrelle : notpregnant

En pause "PMA" pour quelque temps floower

Avatar du membre
Maniri

Fivette novice
Messages : 8
Enregistré le : 29 août 2018
Mon centre de PMA : 44- Polyclinique de l'Atlantique (St Herblain)

Message non lu par Maniri » 03 sept. 2018 à 11:18

Bonjour à toutes.

En vous lisant je me rends compte que je ne suis pas la seule à être "énervée" quand une femme enceinte se plaint ou n'arrête pas de se papouiller le ventre devant moi.
Le pire c'est celle qui n'arrête pas de dire "faites des enfants ils avaient dit !".
Quelques parts elles ne se rendent pas compte de la chance qu'elles ont.

Moi aussi il y a beaucoup de copines enceintes autour de moi, et c'est pas facile à accepter...
Moi : 32 ans
Chéri : 35 ans (a déjà 2 enfants)
love2 : depuis 2013
Essais depuis 04/2016

09/2017 : Traitement + ponction. Pas de transfert
01/2018 : Traitement + ponction + transfert J5 négatif + TEC positif puis négatif
04/2018 : Traitement mais pas de ponction

Avatar du membre
Biscott

Fivette d'argent
Messages : 383
Enregistré le : 11 mars 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 37

Message non lu par Biscott » 05 sept. 2018 à 21:39

il y a les autres, ceux qui ne te laissent pas approcher leurs enfants, qui ne leur disent même pas "regarde tu la connais c'est Mayumi, une copine de Maman, viens lui dire bonjour" lorsqu'on arrive chez eux, qui partent jouer dans une autre pièce avec leurs enfants alors que tu es là, te disent qu'ils reviennent dans 5 mn et en fait tu fais la plante verte dans le salon pendant 45 mn et qui ensuite te disent "oh bah vous avez pas la côte avec nos enfants"
J'ai le même cas avec mon beau-frère et surtout ma belle sœur... très peu de moments où j'ai eu l'occasion de prendre mon neveu dans les bras... on ne se voit pas très souvent certes mais à chaque fois, elle garde le bébé dans ces bras, j'ai constaté qu'elle ne me le proposait jamais.... Noël dernier chez les beaux-parents, étant arrivé chargé comme un mulet, je lui ai proposé de prendre le bébé le temps de se décharger, elle a refuser... bon bah démerde toi alors... pire, elle a passé toute l'après-midi enfermée dans une chambre avec le bébé soit pour le nourrir soit pour l'aider à dormir...
Je leur ai proposé début d'été de venir passer à la maison, mais elle m'a répondu qu'elle préférait faire ça chez eux car ils ont tout l'équipement pour le petit... j'ai attendu l'invitation tout l'été...
Finalement on a bien reçu une invitation mais pour fin du mois pour le 1er anniversaire du neveu.... j'ai juste l'impression d'être distributeur à cadeau dans l'histoire... menfin bon... c'est triste mais je garde espoir pouvoir un peu jouer avec ce petit bout de choux dans quelques semaines...
blonnde Moi 37 ans
ch@peau Lui 36 ans
cuupidon En 2007, pacsé en 2015, fiancé en 2017.
beberoule Essai bébé depuis 2014
boat Embarquement PMA 2017 boat
Diag 1: SOPK
Stimulations ovariennes: 01.2018 + 02.2018 notpregnant
HSG: 03.2018 -> Diag 2: Cloison utérine
Hystéroscopie opératoire: 05.2018 Kosmil
IAC 1: 26.07.2018 notpregnant
Stimulation ovarienne: 08.2018 notpregnant
IAC 2: 20.09.2018 -> pregnant multiheart
prise de sang 04.10: 171 iu; 09.10: 1463 iu; 16.10:13937 iu
échographie 29.10 13.2mm; 30.11 58mm

Avatar du membre
Biscott

Fivette d'argent
Messages : 383
Enregistré le : 11 mars 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 37

Message non lu par Biscott » 05 sept. 2018 à 22:09

Je me dis pour me consoler que c'est bien dommage pour elle de ne pas profiter pleinement de sa grossesse. De ne pas avoir conscience de la chance qui lui arrive. Et que lorsque ça nous arrivera, on saura apprécier jour après jour ce bonheur même si on a des nausées ! Lol
Pour avoir discuté avec d'autres copines qui sont passées par la PMA et chez qui ça a fini par marcher, on ne peut pas vraiment dire qu'elles aient profités de leurs grossesses... du moins pas les premiers mois... non pas à cause des nausées mais de l'angoisse de l'échec, de la perte de l'enfant... amniocentèse à faire ou pas, grossesse sous étroite surveillance... pas très épanouissant tout ça... et ça créé d'ailleurs beaucoup d'incompréhension, le "pourquoi elle n'est pas bien, ça fait si longtemps qu'elle attend ça?"...
C'est un truc qui me travaille, si un jour ça marche, comment vais-je le vivre? J'espère être consciente de cette chance et pouvoir en profiter, mais me connaissant ça sera pas simple ;-)
blonnde Moi 37 ans
ch@peau Lui 36 ans
cuupidon En 2007, pacsé en 2015, fiancé en 2017.
beberoule Essai bébé depuis 2014
boat Embarquement PMA 2017 boat
Diag 1: SOPK
Stimulations ovariennes: 01.2018 + 02.2018 notpregnant
HSG: 03.2018 -> Diag 2: Cloison utérine
Hystéroscopie opératoire: 05.2018 Kosmil
IAC 1: 26.07.2018 notpregnant
Stimulation ovarienne: 08.2018 notpregnant
IAC 2: 20.09.2018 -> pregnant multiheart
prise de sang 04.10: 171 iu; 09.10: 1463 iu; 16.10:13937 iu
échographie 29.10 13.2mm; 30.11 58mm

Avatar du membre
LudivineDh

Fivette habituée
Messages : 45
Enregistré le : 30 octobre 2018
Mon centre de PMA : 31- Hôpital Paule de Viguier (Toulouse)
Âge : 22

Message non lu par LudivineDh » 01 nov. 2018 à 00:40

Salut les filles :-D je pense qu'on est toutes pareil sur ce point la . Moi aussi j'ai du mal à supporter de voir mes copines enceintes ... depuis que jeiseille d'avoir un enfant j'ai l'impression de voir des bébés partout des que je fais un pas dehors , des que j'allume la télé, des que je vais sur les réseaux sociaux ..... Et quand on voit des femmes tomber enceintes alors qu'elle n'en voulais pas on se dit que la vie est injuste ....
Quand je vais dans la famille à mon mari personne n'a jamais osez m'en parler mais il lui on posez des questions à lui , il leur a dit la vérité ... Et du coup quand l'autre fois j'étais chez eux il y avais un bébé qu'il garder il me l'ont mis dans les bras et j'avais l'impression qu'il me regarder tous avec pitié mais je sais pas si c'est moins qui me fais des films mais j'étais mal à l'aise. ... ou alors un truc tout bête j'ai 2 chats et quand je les appelles mes bébés devant quelqu'un j'ai la honte j'ai l'impression qu'il vont se dire que vu que j'arrive pas à avoir d'enfants je prend mes chats pour mes bébé lol alors que je sais que c'est débile tous le monde appelle son chien ou son chat mon bébé. .... enfin plein de choses comme sa ou je suis mal à l'aise. ... alors que je sais que c'est dans ma tête. ...
☆ Mariage le 05/07/2014 bigheart
☆Celioscopie le 07/04/2018
☆Moi 22 ans
☆Lui 27 ans
☆Moi 2 trompes en trés mauvaises états
☆Lui RAS
☆En attente d'une FIV à Paul Viguier

Avatar du membre
bonheur98

Fivette novice
Messages : 13
Enregistré le : 23 août 2018
Mon centre de PMA : 34- CHU Arnaud De Villeneuve (Montpellier)

Message non lu par bonheur98 » 16 déc. 2018 à 08:22

Coucou les filles

J’ai deux amies qui sont tombées enceintes en m’en temps. Elles l’ont annoncé deux jours après ma dernière fausse couche. Les petits sont nés et je n’arrive pas à les prendre dans mes bras. J’ai porté un deux bébés à la naissance et je me suis mise à pleurer. Depuis je panique de peur de me mettre à pleurer et je ne veux pas les porter. Croyez vous que j’en fasse de trop ?
2004 : rencontre de mon futur mari
2010 : fausse couche n1
2015 mariage 💗💗
2017 : fausse couche n2
2018 : fausse couche n3
08/2018 : résultats porteuse sain translocation chromosome 18 et 21
09/2018 : rendez-vous pour dossier