qui a déjà eu l'impression de se sentir seule ?

Avatar du membre
Koxie86

Fivette de bronze
Messages : 150
Enregistré le : 20 mars 2017
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie
Localisation : vienne (86)
Âge : 36

qui a déjà eu l'impression de se sentir seule ?

Message non lu par Koxie86 »

Bonjour à toutes,

Depuis le début de la semaine, mes émotions oscillent entre ça va, ça va pas...

En fait ma meilleure amie a eu son bébé en début de semaine, je suis hyper contente, mais en fait le constat est là...
Sur note groupe d'amis avec mon chéri, nous avons été les premiers à commencer et en fait ben là nous sommes les derniers.
Au fur et à mesure que les bébés naissent, les conversations tournent forcément autour de bébé, et tout ce qui va avec , au début ça allait, mais là on est les derniers et nous ben on n'a pas ce sujet de conversation...enfin on n'est pas encore concerné malheureusement et j'avoue que je me sens différente, exclue, un ovni quoi...ça fait mal, parce que c'est comme si je me sentais rejetée d'un "clan" auquel je ne fais pas encore partie moi la pestiférée...Là, je ne vais pas bien du tout, au boulot je suis tout le temps triste et le moindre truc me donne envie de pleurer...

Avez-vous eu ce sentiment vous aussi ? Merci pour votre retour.
Essais bébé depuis 04/14 - Pma en 01/16 lui : zozos pas terrible moi : amh faible : 0,96 en 07/16 attente nvo resultat
03/17 : FIV 1 : 2 embryons 1 transféré pregnant mais fausse couche À 3SG
07/17 : TEC 1 : pregnant mais fausse couche à 3SG
rendez-vous 28/08/17 avec gynécologue autres examens (amh, tsh, fsh, caryotype) attente résultat pour savoir quoi faire.
Avatar du membre
Mmm

Fivette habituée
Messages : 43
Enregistré le : 10 septembre 2016
Mon centre de PMA : 38- Clinique Oriade Belledonne (Saint-Martin-d'Hères)

Message non lu par Mmm »

Salut,
Je suis dans le même cas : 3 ans d'essais, 2 eme FIV et des annonces de grossesses, des naissances avec à chaque fois un gros coup au moral...
Je suis en arrêt et aucune envie de retourner au boulot qui me stresse.

En as tu parlé avec tes amies ?
Moi un peu, et puis maintenant j'hésite aussi à en parler à chaque tentative...
Ce forum est un bon moyen de partager !
Ici on se comprend mieux ;-)

Courage !
Moi 32ans. Lui 30ans
Infertilité inexpliquée (résultats moyens pour nous 2, hysteroscopie nickel)

2015/16 : stimulations puis IIU
Sept 16 FIV1 : notpregnant
Mars : FIV2 transfert de 2J3 frais notpregnant
Avatar du membre
Koxie86

Fivette de bronze
Messages : 150
Enregistré le : 20 mars 2017
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie
Localisation : vienne (86)
Âge : 36

Message non lu par Koxie86 »

Mmm a écrit :Salut,
Je suis dans le même cas : 3 ans d'essais, 2 eme FIV et des annonces de grossesses, des naissances avec à chaque fois un gros coup au moral...
Je suis en arrêt et aucune envie de retourner au boulot qui me stresse.

En as tu parlé avec tes amies ?
Moi un peu, et puis maintenant j'hésite aussi à en parler à chaque tentative...
Ce forum est un bon moyen de partager !
Ici on se comprend mieux ;-)

Courage !
Merci pour ton message. :-)

J'hésite à aller voir mon médecin, parce que je ne me sens pas bien avec des gens, même si je suis entourée pratiquement que d'hommes au travail. Je me sens trop "différente", je suis triste tout le temps en fait...J'ai un de mes collègues qui s'en est rendu compte que je n'allais pas bien. une collègue qui est une amie qui n'est pas encore maman, mais qui a vécu la PMA avec son ex-mari me soutient, mais j'ai peur de la soûler avec ça...Autrement, avec mes autres amies, je ne veux plus trop en parler, parce que maintenant tout le monde est maman et moi non et puis elles ont d'autres choses à faire que de soutenir quelqu'un qui ne fait pas parti de leur clan de maman.

Ma soeur jumelle également vit la PMA et FIV(on fait tout pareil). On se soutient aussi, mais c'est surtout au quotidien avec les gens, je n'ai pas du tout envie d'être entourée de gens, parce que j'ai envie de rester chez moi tranquille...
Essais bébé depuis 04/14 - Pma en 01/16 lui : zozos pas terrible moi : amh faible : 0,96 en 07/16 attente nvo resultat
03/17 : FIV 1 : 2 embryons 1 transféré pregnant mais fausse couche À 3SG
07/17 : TEC 1 : pregnant mais fausse couche à 3SG
rendez-vous 28/08/17 avec gynécologue autres examens (amh, tsh, fsh, caryotype) attente résultat pour savoir quoi faire.
Avatar du membre
Kleret

Fivette d'or
Messages : 683
Enregistré le : 26 mai 2016
Mon centre de PMA : 31- Hôpital Paule de Viguier (Toulouse)
Âge : 36

Message non lu par Kleret »

Koxie86 a écrit :Bonjour à toutes,

Depuis le début de la semaine, mes émotions oscillent entre ça va, ça va pas...

En fait ma meilleure amie a eu son bébé en début de semaine, je suis hyper contente, mais en fait le constat est là...
Sur note groupe d'amis avec mon chéri, nous avons été les premiers à commencer et en fait ben là nous sommes les derniers.
Au fur et à mesure que les bébés naissent, les conversations tournent forcément autour de bébé, et tout ce qui va avec , au début ça allait, mais là on est les derniers et nous ben on n'a pas ce sujet de conversation...enfin on n'est pas encore concerné malheureusement et j'avoue que je me sens différente, exclue, un ovni quoi...ça fait mal, parce que c'est comme si je me sentais rejetée d'un "clan" auquel je ne fais pas encore partie moi la pestiférée...Là, je ne vais pas bien du tout, au boulot je suis tout le temps triste et le moindre truc me donne envie de pleurer...

Avez-vous eu ce sentiment vous aussi ? Merci pour votre retour.
Je pense que malheureusement on passe toutes par là.
Moi aussi toutes mes amies quasiment ont eu un bébé et les deuxième ont commencé leur arrivée alors qu'on essaye toujours le premier.
Avec certaines qui n'ont que ce sujet de conversation je me suis sentie à part, on ne les voit plus trop. alors que certaines amies sont devenues plus proche car elles font justement attention à ne pas toujours rester sur ce sujet de conversation. Elles tentent même de changer les sujets de conversation quand elles voient que je me sens mal.

Même au travail où je ne suis qu'avec des hommes ils ont tous eu des bébés depuis que j'essais alors que certains étaient célibataire à mon arrivée. Mais pareil j'arrive à les faire changer.
infertilité inexpliqué

Après 4 ans d'essai, 4 stimulations simple et 6 IAC négatives
FIV ICSI 1 en décembre 2016 notpregnant (2 esquimaux)
TEC 1 Février 2017 notpregnant
TEC 2 13/06/17 testpositif (352 UI 28/06/17) :girl: 08/03/2018
On reprend pour bébé 2:
FIV ICSI 1 en juillet 2019 , hyperstimulation pas de transfert (2 esquimaux)
TEC 1 novembre 2019 notpregnant
TEC 2 25/02/2020 (1j5) testpositif (3412 UI 11/03/2020) ton coeur a cessé de battre (29/04/2020) brokenheart pleurrs
Avatar du membre
Râleuse

Fivette de diamant
Messages : 1178
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain
Âge : 32

Message non lu par Râleuse »

Bonjour,

Je me permets de me joindre à vous.

Dès le lancement de notre projet bébé et bien avant qu'on sache qu'on doive passer par la case PMA, on restait évasif lorsque nos amis nous posaient des questions sur le sujet.
Je ne bois pas d'alcool quand on fait des repas entre amis, et des amis n'arrêtaient pas de dire que si je ne buvais pas, c'est que j'étais enceinte. minnce

Quand on a su qu'on devait avoir recours à la PMA, on a commencé a en parler pour faire taire les "rumeurs", que ce soit avec nos familles respectives et nos amis.
On pense qu'il y a malheureusement de plus en plus de couple qui ont recours à la procréation médicalement assistée, et qu'il faut briser/ casser le tabou qu'elle représente.

Généralement, nos amis et les membres de nos familles ont été gêné de nous avoir posé toutes ces questions.
Ils ont bien eu le temps de mettre le 2ème bébé en route.

Quand on fait des repas entre amis ou en famille, la solitude se fait bien sentir.
Etant la seule sans enfant, je ne peux pas participer aux conversations, car vu que je suis nullipare, j'y comprends rien et n'ai pas mon mot à dire sous peine de passer pour la donneuse de leçon.

Quand j'essaie de parler pma avec mes amies et mes parents, j'ai l'impression qu'ils ne comprennent pas tout, je veux qu'ils essaient de comprendre ce que je ressens, ces douleurs physiques et psychologiques que d'avoir un projet bébé à plusieurs mains.

Mais d'eux-même, ils ne me posent pas de question. Ils n'osent pas, probablement. Il n'y a qu'en fin de protocole à l'approche du test de grossesse qu'ils s'interessent.

Heureusement qu'il y a ce forum, où on peut parler sans tabou, sans avoir la crainte d'être jugé.
♀️ 32 ans: "Ras" (suspicion d'ovocytes ↘️) & ♂️ 35 ans: OATS extrême + crohn
Fin 2015: PMA après 1 an d'essais =>ICSI
2016: ICSI 1-mai: ❌; ICSI 2-sept: stop; ICSI 2 bis- nov: 0 transfert
2017: =>IMSI
IMSI 2 ter-mars: ❌(EC); TEC 1- juin: ❌; TEC 2- juill. : ❌; IMSI 3 -nov: ❌ (EC)
Fin 2018:  biopsie ERA : RAS
2019: TEC 1 - mars: ❌, TEC 2 - nov: petit ✅ puis ❌
2020: IMSI 4- février: stop ; autoconservation de spermatozoïdes: 2 paillettes
IMSI 4 bis- septembre: ❌

Un livre se ferme: FIN DE L'AVENTURE PMA mais la vie continue, avec de très beaux projets à venir.
Avatar du membre
broxette

Fivette novice
Messages : 14
Enregistré le : 23 mars 2017
Mon centre de PMA : 44- Polyclinique de l'Atlantique (St Herblain)

Message non lu par broxette »

Bonjour Koxie86,

C'est exactement ce que je ressens aujourd'hui lorsque je vois mes collègues de travail enceintes ... certaines attendent leur 2ème enfant alors que j'essayais déjà d'avoir un p'tit bout à leur première grossesse ... Déprimant !!

Parfois je culpabilise de ne pas "sauter de joie" pour elles, je les envie et me demande pourquoi la vie est si injuste :cry:

Je n'échappe pas non plus aux remarques des amis/famille. Je connais les "alors c'est pour quand ?" / "c'est toi la prochaine!" ect ect ...

En tout cas, ça me fait du bien de voir que je ne suis pas seule sur ce forum. Même s'il m'arrive parfois de me confier à mes proches, je sais qu'ils ne peuvent pas comprendre totalement ce que je ressens. Bon courage à toutes !
Moi(24 ans):SOPK & Lui(25 ans):OS sévère => ICSI

01/2017 : ICSI 1 => 0 transfert, pas de "bons" ovocytes prélevés pleurrs

05/2017 : Début des injections pour 2ème tentative ICSI.
Avatar du membre
louisette

Fivette fidèle
Messages : 64
Enregistré le : 01 juillet 2014
Mon centre de PMA : 44- CHU Nantes
Âge : 32

Message non lu par louisette »

Bonjour les filles je me permet de me joindre à vous car malheureusement je me sens dans le même cas que vous je viens de faire ma deuxième fiv rembourse et malheureusement y a eu ponction mais pas de transfert ,faut encore tout recommencer à zéro ...je suis complètement perdue je me sens seule et je me dis que sa fais quand même 6 ans que l'on essaie d avoir notre mini nous ... On s epuise on subi les annonces de l entourage et sois on nous exclu ou alors on le fais de nous même et pour la famille de mon côté je n' ose plus en parler car j ai l impression de les déranger bref je trouve le parcours en PMA dur et éprouvant je vous souhaite une bonne soirée au plaisir de vous lire
essai bébé depuis 2010
moi malformation d'une trompe et mr RAS
2012 FIV 1 ponction mais pas de transfert
FIV 2 transfert d'un j5 notpregnant et un de congelé
TEC 1 notpregnant
FIV 3: 22 de ponctionnés 3 embryons de j5 2 de transférés notpregnant un congelé
TEC 2 notpregnant
pleurrs
FIV 4 16 de ponctionner 2 de congelés
TEC 1 un J5 de transféré le 7/12 fingers
Prise de sang le18/12 pray fingers
Avatar du membre
judlachap

Fivette d'argent
Messages : 399
Enregistré le : 10 juin 2017
Mon centre de PMA : 29- CHRU Hôpital Morvan (Brest)
Âge : 29

Message non lu par judlachap »

Bonjour à toutes,

J'aimerai vous raconter une petite histoire à laquelle je m'accroche lorsque le moral est au plus bas.
La cousine de mon mari et son conjoint ont eu des problèmes de fertilité qui les ont amené à suivre un parcours PMA. Ce parcours a duré de nombreuses années et s'est soldé par un abandon de l'hôpital. Le couple n'a pas abandonné et ils sont allés trouver d'autres moyens là où il y en avait. Ces derniers se sont aussi soldés par des échecs. En parallèle ils avaient entamé une procédure d'adoption. Il aura fallu 8 ans entre le début de leur projet bébé et l'arrivée à la maison de leur petite fille adoptée. Mais cette petite fille leur va tellement bien, ils forment vraiment une jolie famille.
Alors la morale de cette histoire c'est que rien n'arrive par hasard. S'il avaient réussi à avoir un bébé, ils n'auraient pas adopté LEUR fille, et cette dernière n'aurai peut être pas eu des parents qui lui correspondent aussi bien. Alors quelque part, ils ont gagné tous les trois cette bataille contre la vie et ne peuvent maintenant pas être plus heureux !
Je ne dis pas qu'on doit toutes penser à l'adoption, je me dis juste qu'il y a une bonne raison à chaque chose et que si nous n'avons pas encore de bébé aujourd'hui, c'est pour laisser la place à celui qui arrivera d'une manière ou d'une autre, avec lequel nous serons la famille que nous avons toujours rêvés d'être. Et lorsqu'il sera là, nous ne penserons pas à celui que nous aurions pu avoir plus tôt, mais juste au fait que c'est une évidence pour nous d'être parents de cet enfant là.

Je vous souhaite à toutes énormément de courage pour ce parcours difficile, et j'espère que d'une manière ou d'une autre nous serons toutes maman. Sachez qu'il y a de plus en plus de couples qui rencontrent des difficultés. Nous ne sommes pas seuls.
Nov 2016 -> PONCTION 1 = hyperstimulation + 6 J5 congelés
Fin Janv 2017 -> TEC 1 = FCP
Mars 2017 -> TEC 2 = notpregnant
Mai 2017 -> stars2 MARIAGE stars2
Juin 2017 -> TEC 3 = pregnant
l'amour de ma vie est née le 19 mars 2018. beberoule

Projet BB2
11 avril 2019 -> TEC 1 = pregnant
Mon deuxième amour nous a comblé de bonheur en agrandissant notre famille le 21 décembre 2019.

Mon parcours en PMA se clôturera par un don d'ovocytes. Bonne chance à toutes dans cet éprouvant parcours !
Avatar du membre
Utopie06

Fivette novice
Messages : 4
Enregistré le : 10 mars 2017
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)

Message non lu par Utopie06 »

Bonjour à toutes,

Je suis nouvelle sur ce forum. Nous n'avons pas encore entamé le parcours PMA mais c'est prévu à la rentrée (et oui en août, tout est fermé !) Nous sommes en essai bébé depuis 1 an et demi. Entre temps on a découvert que j'avais de l'endométriose qui m'avait sévèrement endommagé une trompe, j'ai été opérée depuis mais pour la trompe pas grand chose à faire, et il y a 1 mois un fibrome a fait son apparition. Le tout avec un endomètre très épais qui, si je comprends bien, ne joue pas en ma faveur.
Bref moi aussi je me sens tellement, tellement, mais tellement seule avec tout ça ! J'y pense sans arrêt, comme vous toutes j'imagine. Hier soir on a (encore) reçu un faire part de naissance d'un couple qui s'est rencontré après nous (je suis en couple depuis 3 ans), qui s'est marié en août dernier et dont la nana a réussi à être enceinte 1 mois après le mariage. Je ne voudrais pas passer pour un gros monstre mais j'ai à peine regardé le faire part tellement ça me mine. J'en peux plus d'avoir une vie sociale qui se réduit de plus en plus car tout le monde pouponne est n'est donc plus disponible pour des apéros, des dîners... Les sujets de conversation se réduisent à peau de chagrin parce qu'on ne peut pas partager les joies du vomi ou du popo du petit dernier. Alors une fois qu'on a parlé du boulot et des vacances, on a plus grand chose à se dire. Et au boulot je sais très bien que ça devient suspicieux que je ne sois toujours pas enceinte. Et que dire quand les collègues se mettent à parler de leurs enfants ! Je me sens, comment dire... sur une autre planète, avec des gens qui ne parlent pas la même langue que moi. Je dois donc passer pour une carriériste, ou pire pour une méchante qui n'aime pas les enfants. Si ils savaient que je n'attends que ça !
J'en parle un peu à mon chéri de temps en temps, histoire d’évacuer un peu toute cette tristesse, mais je vois bien qu'il vit à peu près les mêmes choses que moi à l'intérieur. Du coup j'ai pas envie que notre couple résume ses conversations à une mise en commun de ce mal être. Mais toute notre vie est conditionnée par ça, comme si nous avions quasiment suspendu le cours de notre existence.
Désolée pour mon message un peu long mais j'avais besoin de partager un peu...
Je vous souhaite plein de testpositif à toutes parce que je sais la galère psychologique que vous traversez, et on est de plus en plus nombreuses...
Utopie06 coeurquibat
Essais depuis fev 2016 chidog
Découverte endométriose octobre 2016
Coelioscopie nov 2016
Retour endométriose. 2ème coelioscopie oct 2017
Janvier 2018 testpositif
fausse couche Mars 2018 brokenheart pleurrs
IAC 1 mai 2018 notpregnant
IAC 2 juin 2018 notpregnant
IAC 3 juillet 2018
Avatar du membre
sobic59

Fivette de bronze
Messages : 146
Enregistré le : 26 avril 2017
Mon centre de PMA : 59- Polyclinique du Bois (Lille)
Localisation : lille
Âge : 41

Message non lu par sobic59 »

hello les filles !

qui ne s'est jamais sentie seule face à cette triste réalité de constater que les autres y arrivent et pas nous ...
on a toutes eu ce sentiment malheureusement , ou alors de se sentir seule à affronter tous ces traitements , rendez-vous , déception et j'en passe !
notre couple en général tourne en rond autour de cela .. bref cela peut vite devenir un enfer !
personnellement en novembre j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et me suis remise à une passion que j'avais quitté depuis 18 ans : le TENNIS ...
d'une parce que cela me trottait depuis longtemps , 2 parce que ca fait du bien de se bouger et penser à autre chose ( car tous ces traitements nous mettent physiquement dans un sale etat ) et 3 parce qu'au club personne ne connaissait mes problemes.
tu ne passes pas assez de temps avec les personnes que tu croises pour avoir besoin de leur expliquer ta "vie" .
resultat j'ai retrouvé un équilibre ... un peu ma ligne lol et je ressasse beaucoup moins . c'est même devenu vital pour moi d'aller faire ma séance .
quant à ton entourage ( famille , boulot) il faut doser les informations . Par exemple au boulot , je dis juste je vais à la clinique sans préciser pourquoi ...
je n'ai jamais compris cette pression sociale du : ben et vous ? alors ? et si les gens ne sont pas assez intelligents pour ne pas faire la remarque c'est que tu n'as pas beaucoup de chose à perdre à ne plus les cotoyer .
ce que nous vivons est deja tellement dur , inutile de se laisser miner par le reste .
certes il y a toujours les coups de mou ... et les hormones qui nous empeche de penser parfois positive ...mais se miner n'arrangera de toute façon en rien la situation !
en espérant que cela aurait aidé un peu ;)))

courage les filles !
Moi ; 39 ans lui : 37 ans
mariés en nov 2012,essais bébé depuis nov 2014
infertilité liée au départ à une acidité de la glaire : reglée en buvant du st yorre ! oui ca marche
depuis infertilité inexpliquée .
1 fausse couche naturelle en février 2016
Plusieurs stimulation simples, 4 IAC : notpregnant , FIV1 : notpregnant , IAC 5 : notpregnant , FIV2 notpregnant . FIV 3 : 1 TEC de 2 brybry: notpregnant , TEC 1brybry => fausse couche le 30/04 . 1 brybry au frais encore .
Avatar du membre
Heylo

Fivette d'or
Messages : 539
Enregistré le : 26 juillet 2017
Mon centre de PMA : 94- CHI de Créteil

Message non lu par Heylo »

Bonjour à toutes!
Figurez Vous Que lors de Ma première tentative.... on m'a fait espérer pendant 1mois avant de faire l'échographie qui a révélée un oeuf clair .... De la, il a fallut déclencher la fausse couche.... j'ai Ma sœur qui a pourtant fait 3ans De PMA pour avoir ses jumelles.... figurez Vous Que même elle !!!!! Même elle a eu le filet de me Les emmèner a garder Alors Que je me vidait de mon sang en fausse couche déclenchée....
Quant à mon mari.... le seul moment où il a réagit était il y a 20 Minutes lorsque je lui ai annoncé que notre premier TEC était notpregnant ...et Que du coup comme il nous reste 1 embryon au congel qui devrait être transféré le mois prochain, il faut qu'il commence à adopter un mode de vie saint (pas de clope du tout et réduire l'alcool même en soiree) en prévision de la seconde FIV qui pourrait être en septembre.... Alors Là.... il a tout simplement soupiré et m'a raccroché au nez..... voilaaaaa....
Vous pensez que je suis excessive ou c'est juste un immense c*****d?
Ensembles depuis 11ans, PMA depuis octobre 2016.
Lui: RAS :-)
Moi: endo ovarienne profonde + OPK+ hashimoto :?
FIV1 decembre 2016 : 3 blastocytes, decembre transfert d'un blastocyste frais pregnant œuf clair fausse couche Déclenchée
Juillet2017 TEC1 notpregnant
25/09/17 TEC2 pregnant .... taux à 15DPO :45,9... :oops fausse couche
Fiv 2 : hyperstim => ponction le 08/02/18=>21 follicules => 9 j5 et 1 j6 :-D hop au congel
03/04/18 : TEC 2J5 => fausse couche spontanée le 18/04
12/05: TEC 2J5 => notpregnant
Avatar du membre
Râleuse

Fivette de diamant
Messages : 1178
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain
Âge : 32

Message non lu par Râleuse »

Heylo a écrit :Bonjour à toutes!
Figurez Vous Que lors de Ma première tentative.... on m'a fait espérer pendant 1mois avant de faire l'échographie qui a révélée un oeuf clair .... De la, il a fallut déclencher la fausse couche.... j'ai Ma sœur qui a pourtant fait 3ans De PMA pour avoir ses jumelles.... figurez Vous Que même elle !!!!! Même elle a eu le filet de me Les emmèner a garder Alors Que je me vidait de mon sang en fausse couche déclenchée....
Quant à mon mari.... le seul moment où il a réagit était il y a 20 Minutes lorsque je lui ai annoncé que notre premier TEC était notpregnant ...et Que du coup comme il nous reste 1 embryon au congel qui devrait être transféré le mois prochain, il faut qu'il commence à adopter un mode de vie saint (pas de clope du tout et réduire l'alcool même en soiree) en prévision de la seconde FIV qui pourrait être en septembre.... Alors Là.... il a tout simplement soupiré et m'a raccroché au nez..... voilaaaaa....
Vous pensez que je suis excessive ou c'est juste un immense c*****d?
Bonjour,

J'avoue que dans ce parcours, personne ne nous aide.
Je ne pense pas que ton compagnon soit un immense c*****d, mais je pense que tu as réagis à chaud, sous le coup de l'émotion (et des hormones)

C'est tellement douloureux que de voir ses espoirs réduits à néant.
Nous (les femmes) ne réagissons pas de la même manière que les hommes, car nous "subissons" les traitements et contrôles et prenons de plein fouet les échecs.
Laisse le temps à ton mari de "digérer" l'échec et reparle-lui à tête reposée de son hygiène de vie en vue de la seconde FIV.
Il te reste encore un TEC, ça peut marcher pour celui-là! Garde espoir!

Courage!
♀️ 32 ans: "Ras" (suspicion d'ovocytes ↘️) & ♂️ 35 ans: OATS extrême + crohn
Fin 2015: PMA après 1 an d'essais =>ICSI
2016: ICSI 1-mai: ❌; ICSI 2-sept: stop; ICSI 2 bis- nov: 0 transfert
2017: =>IMSI
IMSI 2 ter-mars: ❌(EC); TEC 1- juin: ❌; TEC 2- juill. : ❌; IMSI 3 -nov: ❌ (EC)
Fin 2018:  biopsie ERA : RAS
2019: TEC 1 - mars: ❌, TEC 2 - nov: petit ✅ puis ❌
2020: IMSI 4- février: stop ; autoconservation de spermatozoïdes: 2 paillettes
IMSI 4 bis- septembre: ❌

Un livre se ferme: FIN DE L'AVENTURE PMA mais la vie continue, avec de très beaux projets à venir.