Calhi : IOP / 1er essai bébé

Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

Je suis à +10 jours depuis l'IAC. Je trouve ça très dur d'attendre le résultat, j'ai du mal à penser à autre chose :/
Comme c'était ma 1ère IAC, je me pose des questions, peut-être aurez-vous des réponses ???
- J'ai fait mon IAC à J12. Est-ce que du coup je suis censée avoir mes règles plus tôt à J26 (12+14) ? D'habitude j'ai plutôt des cycles de 29-30 jours. Ma prise de sang est prévue pour J29, samedi prochain.
- Mes seins sont devenus énormes. Ils sont ultra tendus et douloureux, impossible de dormir sur le ventre et ça me réveille la nuit quand je bouge. J'ai souvent les seins qui gonflent en fin de cycle mais plutôt une semaine avant les règles. Comme je prends de la progestérone, est-ce que vous pensez que c'est ça qui les a fait gonfler plus tôt et davantage ???
C'est pénible cette période d'incertitude où on ne peut s'empêcher de guetter les symptômes :-(
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

Cette première tentative n'a pas marché. :-(
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

C'est reparti pour une seconde tentative ! Avec des bonnes nouvelles ce matin à l'écho : 4 follicules dont 2 supérieurs à 18 :) Pas de polype, utérus au top :) J'ai fait du bon travail...
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

Verdict demain... J'ai pris mon dernier progestan hier soir. Je suis à J29. Pour l'instant, pas de début de règles mais pour ma 1ère IAC je les avais eu 3 jours après l'arrêt de la progestérone. Je ne me sens pas du tout excitée, je n'y crois pas, je ne me sens pas enceinte... Dur, dur cette attente et ce verdict :-(
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Cécé78

Fivette habituée
Messages : 26
Enregistré le : 05 décembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Cécé78 »

Bonjour Calhi,

Peux-tu me donner de tes nouvelles ?
Je suis également en insufisance ovarienne ce qui est assez rare j'ai l'impression alors je ressens particulièrement le besoin de te suivre. Monsieur a également des soucis de mobilité, quantité et varicocelle. Nous avons appris que nous allons partir sur une 1ère insémination en janvier mais nous n'en savons pas PLUS Et attendons le prochain rendez-vous avec le
Médecin prévu vendredi. Nous allons apporter les dernières analyses et connaître la suite. L'attente devient trop pesante quand un rendez-vous important approche à grand pas et je ne peux pas trop en parler avec mes proches car la famille n'est pas au courant Et LA meilleure amie n'ayant jamais vécu cela me fait comprendre de ne pas y penser et ne pas en parler CE qui est juste impossible dans CE contexte lol. Besoin d'en parler avec des personnes concernées directement.
J'attend ton retour d'expérience.
Diagnostics :
Moi : maladie insuffisance ovarienne précoce (IOP)
Lui : problème qtité (5 millions) et mobilité

Protocoles :
IAC 1 notpregnant (200 de gonal)
IAC 2 notpregnant (150 de gonal, orgalutran)
IAC 3 notpregnant (150 de gonal, orgalutran, ovitrelle)
FIV ICSI 1 en cours (stimulation sous 2 cycles : 75 de gonal au premier cycle puis 300 de gonal sur 2ème cycle)
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

Cécé78 a écrit :Bonjour Calhi,

Peux-tu me donner de tes nouvelles ?
Je suis également en insufisance ovarienne ce qui est assez rare j'ai l'impression alors je ressens particulièrement le besoin de te suivre. Monsieur a également des soucis de mobilité, quantité et varicocelle. Nous avons appris que nous allons partir sur une 1ère insémination en janvier mais nous n'en savons pas PLUS Et attendons le prochain rendez-vous avec le Médecin prévu vendredi. Nous allons apporter les dernières analyses et connaître la suite. L'attente devient trop pesante quand un rendez-vous important approche à grand pas et je ne peux pas trop en parler avec mes proches car la famille n'est pas au courant Et LA meilleure amie n'ayant jamais vécu cela me fait comprendre de ne pas y penser et ne pas en parler CE qui est juste impossible dans CE contexte lol. Besoin d'en parler avec des personnes concernées directement.
J'attend ton retour d'expérience.
Bonjour Cécé78,

Je partagerai avec plaisir mon expérience avec toi. Ce n'est pas facile de gérer l'entourage, que ce soit la famille ou les amis. Ils ne comprennent pas toujours à quel point ça peut être difficile et sont parfois maladroits sans le vouloir.
Moi, je ne sais pas comment on fait pour ne pas y penser ;) Je fais le maximum pour avoir d'autres projets qui me stimulent et m'apportent des bonnes nouvelles mais le désir d'enfant est toujours dans un coin de ma tête. Bon, je pense aussi qu'il y a un complot des femmes enceintes qui n'ont jamais été aussi nombreuses dans la rue que depuis que j'essaie d'avoir un bébé ! :-D

Côté expérience, j'étais flippée par la stimulation hormonale avant la 1ère tentative d'IAC. J'avais peur d'être malade, de ne pas pouvoir travailler. J'ai eu du Gonal F (stimulation des follicules) + Cétrotide (blocage ovulation) + Ovitrelle (déclenchement ovulation) et enfin Progesten (pour favoriser la nidation). J'ai bien supporté le traitement, je me suis sentie plutôt en forme avec le gonal et des coups de fatigue avec la progestérone (ça m'a aussi fait gonfler les seins de manière spectaculaire). Tu me diras ce qu'ils te donnent ?
Les produits que j'ai eu étaient quasiment tous sous forme de stylo (comme pour les diabétiques) à injecter en sous-cutané. Je pensais me les faire moi-même mais au moment fatidique de la première injection, impossible de me résoudre à planter cette satanée aiguille. Du coup, c'est mon conjoint qui me les a faites. Je te rassure, tu ne sens quasiment rien. Au final, j'ai trouvé ça bien qu'il me les fasse, ça l'a bien impliqué dans le processus et ça a transformé ce moment pas top en moment de complicité. Pour le cétrotide, qui est en seringue normale, j'ai fait venir une infirmière.

Pour finir sur une note positive, une de mes amies est passée par la PMA (direct en FIV) et est aujourd'hui maman. Elle aussi avait une insuffisance ovarienne et, en plus, une endométriose. Quand je me suis confiée à elle, elle m'a dit : "T'inquiète pas, s'ils te font faire des IAC, c'est que vous avez un bon pronostic !".

Si tu as des questions, n'hésite pas ! Et tiens moi au courant pour ton rendez-vous. Nous, on repart sur une 3eme tentative d'IAC aussi en janvier.
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Cécé78

Fivette habituée
Messages : 26
Enregistré le : 05 décembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Cécé78 »

Calhi,
Ca me fait très plaisir que tu me réponde avec autant de détail c'est top Et c'est un véritable soulagement de pouvoir partager ca.
Tu as l'air de bien gérer l'attente et de ne pas trop y penser CE qui est vraiment top pour mettre toutes les chances de ton côté.
En CE qui concerne les femmes enceintes tu m'as bien fait rire, Et le pire c'est que depuis quelques mois c'est carrément mes proches qui font leur annonce officielle devant moi (amie d'enfance, amies, collègue plus jeune que moi qui vient d'être embauchée qui nous sort des photos de l'évolution de SON ventre :shock: :lol: ...).
En CE qui concerne les hormones j'ai peur de grossir, du coup je me suis mise à la piscine une fois par semaine pour limiter la casse. Le médecin ne m'a pas encore parlé des hormones mais je pense qu'il va me dire très prochainement. Je te dirais ce qu'il me prescrira. Et comme toi j'ai imaginé les injections à FAIRE Et je ne me sent pas non plus capable de m'injecter ca (à voir peut être que j'y arriverais on ne sait jamais) mais au pire des cas je retiens ta solution qui je suis de ton avis, est un très bon moyen de faire participer monsieur.
Pour les vrais seringues ca n'était pas compliqué pour toi de gérer une infirmière à domicile avec les journées de travail ? J'espère ne pas avoir ca sinon je ne sais pas comment je vais faire.
Sinon comment as-tu vécu ta 1ère IAC ? Quand était-CE? Je vois que ta 2ème était en début novembre, ils semblent te prendre rapidement en charge. Moi avec les mauvaises nouvelles à Chaque examens il y a toujours des autres examens complémentaires ca n'en fini jamais.
Entre-temps je viens de voir que tu as posté des commentaires au fur et à mesure de tes épreuves, c'est top de te suivre avec tous ces détails ! Je n'ai pas compris ton histoire de bactérie Et de PH par contre il faudrait que tu m'explique. Moi ils ne m'ont pas parle de solution pour l'IOP. Ils n'ont pas non plus pu expliquer Mon insufisance suite aux analyses sur ma génétique.
Euh j'ai tellement de choses à dire que je ne sais plus :lol:
Sinon CE qui m'inquiète aussi c'est les étapes d'insémination et préparation à l'IAC (hormones et rendez-vous Et échographies) avec le travail en plus. J'imagine qu'il faudra prévoir pas mal de jours d'absence au travail encore ? As-tu eu à un moment donné un arrêt de travail ? J'ai peur que ma manager finisse par me stresser à discuter mes demandes de jouR déjà assez fréquente avec les examens.
Sinon je suis contente Que l'on fasse notre IAC le même mois et je croise à fond les doigts pour vous !
Diagnostics :
Moi : maladie insuffisance ovarienne précoce (IOP)
Lui : problème qtité (5 millions) et mobilité

Protocoles :
IAC 1 notpregnant (200 de gonal)
IAC 2 notpregnant (150 de gonal, orgalutran)
IAC 3 notpregnant (150 de gonal, orgalutran, ovitrelle)
FIV ICSI 1 en cours (stimulation sous 2 cycles : 75 de gonal au premier cycle puis 300 de gonal sur 2ème cycle)
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

J'ai bien fait rire mon chéri quand je lui ai dit que tu trouvais que j'avais l'air de bien gérer l'attente ! Je me prends pas mal la tête... J'ai des jours avec des gros coups de blues, j'ai parfois du mal avec les annonces de grossesse, les photos des échographies des autres et les parents qui se plaignent. Oui, je rêve de ne plus dormir et de changer des couches :-D
Pour le boulot et la gestion de la stimulation, c'est contraignant mais faisable. Les injections se font le soir à heure fixe entre 18h et 20h. On avait opté pour 19h30. Du coup si tu as une infirmière qui vient pour l'un des produits, elle se cale sur ton horaire. Le déclenchement de l'ovulation se fait pour nous à 2h du matin. Heureusement, c'est un stylo parce que tu peux te brosser pour qu'une infirmière vienne à cette horaire. Il faut te dire aussi que c'est sur dix jours environ, ce n'est pas sur tout ton cycle.
Ce qui te bloque un peu plus, c'est les échographies. Dans mon centre, ils sont assez arrangeants sur les horaires. Pour la 1ère IAC (en septembre), je n'ai fait qu'une écho, j'avais un maxi follicule donc on m'a tout de suite déclenché l'ovulation. Pour la seconde (en novembre, un cycle de repos entre les deux), j'avais eu une écho le jeudi et une autre le samedi matin (3 follicules prêts), déclenchement le samedi soir et IAC le lundi.
Le truc un peu pénible, c'est que tu ne peux pas trop savoir à l'avance quand aura lieu l'IAC. Dans notre centre, Monsieur est convoqué vers midi pour le recueil et ensuite, il faut être là tous les deux à partir de 13h. Pour nos deux tentatives, on a attendu chaque fois une heure et demi avant de passer au bloc, ensuite tu vois le biologiste qui te fait un petit bilan donc tout ça te mène facilement à 15h30. Je me suis arrangée pour ne pas travailler l'après-midi de mes deux IAC. Pour la 1ère, j'avais eu des douleurs type règles juste après, pour la seconde, je n'ai pas du tout eu mal.
Evidemment, j'appréhendais la 1ère IAC, j'avais peur d'avoir mal. En fait, ça ressemble à un frottis chez le gynécologue. Ce n'est pas hyper agréable mais pas douloureux non plus. Par contre, j'avais été émue. L'insémination se fait sous échographie et du coup tu vois les petits spermatozoïdes progresser vers l'ovule. J'ai trouvé qu'il y avait un petit côté magique à presque voir la rencontre en direct !

Finalement, ce que j'ai trouvé le plus dur c'est les quinze jours entre l'IAC et le verdict. Pas facile de gérer l'incertitude.

J'ai failli oublier ta question poids ;) Je n'ai jamais surveillé mon poids, j'ai plutôt de la chance de ce côté là. Par contre, pendant la stimulation, j'ai pas mal gonflé d'un peu partout : le ventre, les seins, les cuisses. Pour la première fois de ma vie, je me suis retrouvée en galère pour fermer mes pantalons. La bonne nouvelle, c'est que tu dégonfles ensuite... Je ferme à nouveau mes jeans ! Bon, évidemment la vraie bonne nouvelle serait de continuer à gonfler pendant 9 mois. :-D

J'espère t'avoir rassurée. Et oui, c'est chouette d'avoir quelqu'un avec qui partager ses doutes et ses inquiétudes. On pourra patienter ensemble en janvier ;)
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Cécé78

Fivette habituée
Messages : 26
Enregistré le : 05 décembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Cécé78 »

Ca me semble tout à fait normal que tu ai du mal à supporter les annonces Et échographies des autres. Je pense qu'avec une insufisance ovarienne c'est particulièrement éprouvant du moins Ca a été un choc pour moi. Celles que je vois tous les jours au boulot dont LA dernière enceinte, a annoncé SA grossesse, je l'ai félicité en l'embrassant Et je suis partie illico pleurer aux toilettes, 2 autres collègues proches étant au courant lui ont expliqué CE qui m'arrivait. Du coup grâce au fait qu'elle sait elle parle beaucoup de sa grossesse et montre des photos mais LA plupart du temps elle le fait quand je ne suis pas LÀ ou bien un peu plus loin. Devant moi elle en parle mais a très petite dose c'est surtout les autres qui LA questionnent devant moi et c'est assez dur comme ca quand ça arrive: LA semaine dernière une collègue qui est au courant lui touche le ventre j'étais en face d'elles, Et me regarde et me dit "tu trouves pas qu'elle a prit du ventre regarde"... je n'ai pas regardé Et je lui ai fait une réponse brève et vague. Je me suis dit que la collègue devait vraiment sous estimer CE qui m'arrive pour me poser une question pareille alors que je ne regarde jamais SON petit ventre pour pas m autoflageller.
Est-ce aussi dur comme cela pour toi ou moins ?
Par contre les femmes enceintes que je ne connais pas c'est PLUS facile ca ne m'atteint pas vraiment.
Je racontais à mon amie qui est au courant LA semaine dernière que c'était dur Que ma collègue parle de SA grossesse assez souvent en ce moment Et elle m'a répondu qu'il ne fallait pas que je sois jalouse et mauvaise qu'elle a le droit d'être heureuse et d'en parler, qu'on dirait que je déteste toutes les femmes enceinte et Que tant qu'à faire je pouvais même être jalouse d'elle qu'elle ai 3 enfants. SA réponse m'a choqué à un point Que j'ai décider de discuter uniquement ac des personnes qui ont vécu ces moments difficiles car a aucun moment j'ai parlé de jalousie je lui confiais uniquement mes ressentis que je ne peux dire à perSonne à part à elle. Cela fait deux fois que ses réponses me choquent je vais essayer de ne pas craquer et ne PLUS rien lui confier. J'imagine qu'elle est à l'ouest parce qu'elle a conçu ses 3 bebes en 2 semaines à chaque fois lol et qu'elle ne fait que se mettre dans la position de la femme enceinte qui est une victime car quand elle était enceinte elle s'était fait des amies sur les forums (qui contrairement à elle avaient des problème pour tomber enceinte), une copine la jalousait et elle en souffrait. Du coup elle me sort un discours de "tu es jalousie et elle a le droit d'être heureuse LA pauvre" lol. Je lui en veut beaucoup de SA réaction à côté de la plaque alors que je confiais uniquement mes ressentis que c'était dur pour moi. Ensuite elle m'a dit de ne plus y penser et de ne plus en parler et quand je lui donne mes nouveaux résultats d'analyses encore pas bon (plaquette et lymphocyte) elle change de sujet. Le pire c'est que je lui parle rarement de ca.
Voilà pourquoi je suis arrivée ici je me sent très incomprise et ma famille n'est pas au courant.
Et LA tienne est elle au courant ?
Je ne connais pas de personnes infertiles dans mon entourage en PLUS. J'ai une amie qui a attendu 14 mois pour avoir SON bébé (il a 6 mois aujourd'hui) Et c'est LA seule à me comprendre bien qu'elle n'avait aucun problème médical et a eu un enfant naturellement. Mais je ne veux pas trop l'embêter avec ça.
Ton récit sur le jouR de l'IAC à l'air effectivement très émouvant je suis certaine que je vais ressentir la même émotion que toi.
Il n'est pas toujours facile d'avoir un résultat positif après une IAC mais je pense qu'on doit s'accrocher sur le fait que c'est très excitant à FAIRE, les choses bougent enfin Et dans ces moments là tout peut arriver ! On se dit que le bout du tunnel n'est pas si loin Et qu'on a passé le pire.
Et dans les moments d'excitation et d'attente interminable et ingérable pour nos nerfs on peut toujours se soutenir Et en parler pour se soulager mutuellement !!
D'ailleurs est CE Que les hormones t'ont rendues sensible comme une femme enceinte ? Il paraît que c'est pire qu'une femme enceinte.
En tout cas si niveau poids on gonfle et on dégonfle ca me va!
Diagnostics :
Moi : maladie insuffisance ovarienne précoce (IOP)
Lui : problème qtité (5 millions) et mobilité

Protocoles :
IAC 1 notpregnant (200 de gonal)
IAC 2 notpregnant (150 de gonal, orgalutran)
IAC 3 notpregnant (150 de gonal, orgalutran, ovitrelle)
FIV ICSI 1 en cours (stimulation sous 2 cycles : 75 de gonal au premier cycle puis 300 de gonal sur 2ème cycle)
Avatar du membre
Calhi

Fivette de bronze
Messages : 114
Enregistré le : 08 octobre 2014
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin

Message non lu par Calhi »

Nos familles sont plus ou moins au courant. J'en ai parlé assez tôt à mes parents qui ont été un peu dans le déni au début. Mon beau-père a deviné, comme il est dans le milieu médical. Tous sont très discrets. Pour mes amis et ma famille, on a un accord sur le fait que c'est moi qui en parle quand j'en ai envie. Ma copine Pmette m'avait conseillé de rester floue sur la date du verdict des IAC et je trouve que c'est un bon conseil. Si ça ne marche pas, tu n'as pas forcément envie d'avoir plein d'appels pour te dire "alors ?"

Ça me semble normal d'être """jalouse"""" quand tu vois les autres faire des bébés en claquant des doigts et que toi tu galères. Ça ne veut pas dire que tu n'es pas contente pour eux, juste que tu aimerais faire partie du club ;) On a des amis qui ont commencé leurs essais bébé après nous et qui en ont déjà deux. Ce genre de constat est un peu douloureux pour moi, j'aimerai que ce soit mon tour...

Pour les "annonces", la plupart du temps, j'arrive à faire abstraction et ça se passe bien. On a un couple d'amis qui est venu nous voir quelques jours avec leur bébé et ça c'est très bien passé, je n'étais pas du tout en bad trip. En fait, ça dépend beaucoup des périodes. Il y a des moments où j'ai beaucoup de mal avec les naissances et grossesses et d'autres moments où je suis très zen et détachée.

Je te rassure, j'ai aussi eu droit à mon lot de phrases déplacées dont ma préférée (que tu as peut-être lu dans un message précédent) sur le fait qu'il ne fallait pas que "j'ai une attitude trop consumériste". Cette copine m'a fait un festival de manque de tact. Elle me faisait la morale sur le fait que je devais être patiente alors qu'elle était tombée enceinte en deux mois, chaque fois qu'elle m'appelait, elle se plaignait de sa grossesse, du fait que pour le deuxième ils n'étaient pas très motivés mais qu'il l'avait fait quand même "pour le bonheur du premier", puis venait la liste de l'intégralité des femmes enceintes qu'elle connaissait (et que je ne connaissais pas, hein ^^). Quand je raccrochais, j'avais envie de me pendre :-D Perso, j'ai fait un peu de tri dans mes amis. Ras-le-bol d'être la bonne poire qui écoute et qu'ensuite on ne prenne pas de pincettes avec moi.

Ah oui, le changement d'humeur... Honnêtement, je n'ai pas l'impression que ça m'ait fait quoi que ce soit. Pourtant, ça me faisait peur aussi. Mais j'ai eu des petites doses d'hormones. Quand tu auras ton protocole, on pourra comparer. Je t'en dirais plus sur les produits si tu as les mêmes :-)
Moi 37 ans IOP modérée - Lui 43 ans RAS
Ma présentation : http://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=4&t=283
Début essai bébé : 01/2013 et 1er rendez-vous PMA : 09/2014
4 IAC et 3 FIV entre 2015 et 2019
Orientation vers une FIV DO en avril 2019
Avatar du membre
Cécé78

Fivette habituée
Messages : 26
Enregistré le : 05 décembre 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Cécé78 »

c'est bien Que beaucoup de tes proches et des membres de ta famille soient au courant. Quand tu dis que tes parents etaient dans le Déni, c'est à dire qu'est CE qu'ils t'ont dit ?
Moi je sais d'avance que ma mère aurait une réaction inverse et jamais une comme j'attendrais. Un peu comme ma meilleure amie d'ailleurs qui a bien réagit que au tout début en me disant "je ne peux pas te dire quoi FAIRE car je ne vis pas CE Que tu vis" (c'est qu'à CE moment LA qu'elle était juste lol et je pense que c'est parce qu'elle a su Que j'ai mis 1 mois pour lui en parler de peur d'être déçue de ses réponses) après c'était du "bon tu arrêtes d'y penser et ça sert à rien d'en parler" (les rares fois où j'en parle).
Ma mère aurait parlé d'elle, fait des comparaisons avec SON vécu Et je déteste ca donc elle ne saura pas. Et ma belle mère m'aurait dit "je t'avais prévenu de t'y prendre avant c'est PLUS difficile à 30 ans". Donc ca aussi non merci pas besoin de ca lol.
Les collègues c'est moins bête lol et parfois des amies moins proches sont moins moralisatrices. Je comprend donc ton ménage dans tes amis lol.
Ton histoire de patience et consumérisme c'est pas mal mdr. Dans le genre ma meilleure amie m'a dit "je te donne mes ovocytes si besoin" (comme si j'en étais LA Et Que je l'envisageait mon dieux j'apprenais à peine mes problème elle aurait pu me faire vomir lol) Et 3 collègues m'ont sorties "sinon c'est pas grave au pire tu peux adopter". deux qui me l'ont dit tel quel et une avec un peu plus de tact heureusement! Mdr. Je leur ai dit quil n'en était pas question je veux vivre le même bonheur que tout le monde même pe en rêve! Non mais !
Bon tu sembles quand même avoir eu pas mal d'annonces bébé pendant tes essais. Et le coup du couple d'ami qui est venu avec SON bébé tu as bien géré bravo !
Ils devraient nous donner une médaille a chaque fois qu'on est face à une situation pareille lol. On est des guerrières (comme me dit une collègue) lol.
Oui c'est mieux de pas donner de date de ton IAC.
Perso LA famille Et les amis c'est de la pression supplémentaire. Pour nous c'est primordial de parler si besoin pour se soulager mais on doit avoir aucune pression sociale on doit être au top de notre forme Et zeennn !
Diagnostics :
Moi : maladie insuffisance ovarienne précoce (IOP)
Lui : problème qtité (5 millions) et mobilité

Protocoles :
IAC 1 notpregnant (200 de gonal)
IAC 2 notpregnant (150 de gonal, orgalutran)
IAC 3 notpregnant (150 de gonal, orgalutran, ovitrelle)
FIV ICSI 1 en cours (stimulation sous 2 cycles : 75 de gonal au premier cycle puis 300 de gonal sur 2ème cycle)