Fiv icsi pour mai 2016

Avatar du membre
mocaille

Fivette de platine
Messages : 782
Enregistré le : 15 mars 2016
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers
Âge : 34

Re: Fiv icsi pour mai 2016

Message non lu par mocaille » 03 mai 2016 à 18:28

Super Râleuse pour ton planning, ça se goupille bien! Pourvu que ça dure! fingers
Athenaure, tant mieux si tu vas mieux. Je suis passée par la même phase que toi, c'est dur ne pas se sentir maîtresse de la situation!
Beastef, j'espère que tu vis bien ton nouveau protocole. Tu as commencé du coup?

Bonne soirée les filles et bon courage à toutes!
Infertilité inexpliquée depuis septembre 2010
2014: stimulations simples ;
septembre 2015 à mars 2016 : 4 IAC ---
FIV 1 de mai à novembre 2016, 3 transferts --
FIV 2 : Ponction 20/04/17, transfert le 25/04/17 , testpositif le 5/05/17
DPA le 20 janvier 2018 : :boy: né le 13 janvier, 3,255kg et 49,5cm . multiheart

Avatar du membre
POUPEE26

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 18 avril 2016
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)
Âge : 38

Message non lu par POUPEE26 » 04 mai 2016 à 16:34

Coucou à toutes,

Pas eu trop le temps de venir par ici, mais je vous lis à chaque notification d'un nouveau message et je vois que tout le monde avance...

Pour ma part sous patchs depuis le 26, une prise de sang et une écho faite le 30 avril, mon taux de progestérone étant bien trop élevé, les injections doivent attendre... Prochaine écho et prise de sang vendredi, j'espère que les résultats permettrons d'attaquer les injections le jour même... Je languis toujours sans languir... Peur de chaque étape... Et si mes ovules ne sont pas fécondables... Et si les petits soldats ne sont pas au top... Et si aucun embryon n'arrive a maturité... Et si... Et si... Et si... Mon moral n'est pas au plus haut...

Demain est un autre jour... Rester à l'étape des patchs me mine et j'espère que vendredi, la décision d'avancer sera prise ! Le moral en a bien besoin !!!

Bon férié à toutes celle qui le chaume demain ! Profitez bien !

Bises
Essai bébé 06/14 : 09/15 Oligosp & asthéno : 18/12 PMA : ICSI

FIV 1 : 17/05/16 Ponct° 6 dt 4 en cult. 2J2 notpregnant

FIV 2 : 06/09 Ponct° 14 dt 9 en cult. 2J3 notpregnant

1J5 FINDUS 20/01/17
30/01 : 30 03/02 : 115 9 : 1910
10 : écho 17 : ❤️
28 : brokenheart 07/04 curetage

FIV 3 : 25/04 Ponct° 12 dt 10 en cult. 2J3 10/05 : 186 testpositif 17 : 2504
23 : 13980 Trop mignon coeurquibat ! 30 : 40856 échographie urg.
06/06 : 1,66 cm 29 : 5,5 cm
07/07 : 6,6 cm 14/09 : 30
DPA : 23/01/18
04/10/17 : Lenny 850 gr 35,5 cm par césarienne :boy:

Avatar du membre
Râleuse

Fivette d'or
Messages : 577
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain

Message non lu par Râleuse » 07 mai 2016 à 15:33

Bonjour les filles!

J'espère que vous allez toutes bien en ce beau weekend (prolongé pour certaines peut-être).
J'avais une ptite question:
dans le cas où il doit y avoir une surveillance quotidienne du protocole (prises de sang et échographies), comment ça se passe le weekend? (il m'a été prescrit une surveillance quotidienne à partir de S8)
Le centre est fermé non? blonnde sonne du coup, vous les faîtes faire où ces examens?
Je n'ai pas encore commencé le protocole, mais cela ne saurait tarder (et j'appréhende à fond!!)

Merci pour vos réponses,

Bon après-midi!
love2 depuis 2010- Pacsés en 2012 -Essai depuis 2014 - PMA depuis 2015
Moi: 30 ans: RAS à priori & Lui: 33 ans: OATS extrême: ICSI
2016: ICSI 1 - 05/2016: échec; ICSI 2- 09/2016 :abandon; ICSI 2 bis-11/2016: 0 transfert
2017:Changement de technique: IMSI
IMSI 2 ter- 03/2017:échec (EC); TEC 1- 06/2017: échec; TEC 2- 07/2017:échec
IMSI 3 -11/17: échec (EC)
2018:PAUSE En attente d'examens complémentaires pour moi avant de reprendre les TEC.

Avatar du membre
POUPEE26

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 18 avril 2016
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)
Âge : 38

Message non lu par POUPEE26 » 07 mai 2016 à 23:38

Bonsoir,

pour la surveillance les jours fériés ou dimanche, je ne sais pas trop... Mais j ai l impression que pour ma part ma gynécologue, est un peu spéciale à ce niveau là...

Vendredi 29 les vilaines me font penser qu elles arrivent... La secrétaire me donne rendez-vous en urgence le samedi matin, elle m explique qu il faut aller vite... Première échographie et prise de sang samedi 30 avril. La prise de sang ne se passe pas très bien, 2 veines lâchent, 1 tube de rempli au lieu de 4... Finalement un taux de progestérone trop haut, donc les patchs (hormone) à poursuivre. Prochain rendez-vous pour le mercredi qui suit... Puis appel pour m expliquer qu il faudrait mieux un rendez-vous vendredi... Entre urgence et patience, je sais pas trop comment tout ceci est décider, j ai des doutes... Mais j accepte le report du rendez-vous au vendredi (avais je le choix ?!?)
rendez-vous vendredi 5 : prise de sang impossible... 2 autres veines éclatent (j ai les 2 bras tout bleu du coude jusqu au poigné) finalement l infirmière me demande de voir le gynécologue et de revenir ensuite...
La gynécologue me fait une écho et me dit on laisse tomber les prises de sang, on s en passera... Elle nous dit vous attaquer les injections demain à 175, puis se rend compte que jeudi prochain elle sera absente, que sa remplacente n acceptera pas l absence de prise de sang donc elle ferme la porte et nous dit, finalement vous attaquez ce soir et a 200, comme ça on se voit mercredi ! Elle a du voir sur ma tête le doute m envahir et elle a rajouter "vous voyez c est votre poid le problème, faudrait voir à faire des efforts et pour les prises de sang et pour vos ovules !" Je suis restée un sourire jaune et figé avec mon conjoint à plus savoir où me mettre...
Je peux comprendre que mon poid soit problématique, mais jusqu à là elle ne m avait dit de perdre du poid ! Jamais ! Je dois bien avoir 30 kilos de trop mais jamais elle n en avait parlé... Puis les prises de sang on toujours été un problème chez moi, mes veines ne sont pas visibles et roulent... même quand je n avais pas de kilos en trop ! Bref... Vendredi à été cauchemardesque... Et la vexation, l étonnement on laissé place aux doutes... Je n ai plus du tout confiance en ma gynécologue qui se passe de prise de sang, qui passe d un dosage a 200 plutôt qu a 175 juste pour me voir mercredi et éviter sa collègue jeudi...
Je fais ce qu elle m a dit, et depuis deux jours j ai attaqué les injections... Mon chéri m épate et se charge de tout ! Mais dernière interrogation : ou faites vous vos injections ? J ai demandé à ma gynécologue mais vu qu elle est pas très aimable, elle m a juste répondu "où vous voulez !" Sans me dire où se serait le mieux...
Mon chéri a choisi de me les faire sur les fesses car au moins je ne vois pas l aiguille...

Ne pensez pas que je critique pour critiquer mais vraiment le rendez-vous de vendredi m a bien fait mal (psychologiquement)...

Bises, bon dimanche à toutes !
Essai bébé 06/14 : 09/15 Oligosp & asthéno : 18/12 PMA : ICSI

FIV 1 : 17/05/16 Ponct° 6 dt 4 en cult. 2J2 notpregnant

FIV 2 : 06/09 Ponct° 14 dt 9 en cult. 2J3 notpregnant

1J5 FINDUS 20/01/17
30/01 : 30 03/02 : 115 9 : 1910
10 : écho 17 : ❤️
28 : brokenheart 07/04 curetage

FIV 3 : 25/04 Ponct° 12 dt 10 en cult. 2J3 10/05 : 186 testpositif 17 : 2504
23 : 13980 Trop mignon coeurquibat ! 30 : 40856 échographie urg.
06/06 : 1,66 cm 29 : 5,5 cm
07/07 : 6,6 cm 14/09 : 30
DPA : 23/01/18
04/10/17 : Lenny 850 gr 35,5 cm par césarienne :boy:

Avatar du membre
Râleuse

Fivette d'or
Messages : 577
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain

Message non lu par Râleuse » 08 mai 2016 à 00:36

Oula! Le gynécologue ne me paraît plus très fiable après de tels propos! Je comprends bien que tu ne te sentes plus en confiance! Je ne sais pas si c'est possible d'en changer alors que vous avez entrepris quelque chose?

Quant aux injections, à mon centre, on m'avait dit lors de la réunion d informations qu'il fallait se piquer dans le ventre....

Bon courage! J'espère que ton prochain rendez-vous se passera mieux et que tu pourras parler de ton mal-être avec ton gynécologue.
love2 depuis 2010- Pacsés en 2012 -Essai depuis 2014 - PMA depuis 2015
Moi: 30 ans: RAS à priori & Lui: 33 ans: OATS extrême: ICSI
2016: ICSI 1 - 05/2016: échec; ICSI 2- 09/2016 :abandon; ICSI 2 bis-11/2016: 0 transfert
2017:Changement de technique: IMSI
IMSI 2 ter- 03/2017:échec (EC); TEC 1- 06/2017: échec; TEC 2- 07/2017:échec
IMSI 3 -11/17: échec (EC)
2018:PAUSE En attente d'examens complémentaires pour moi avant de reprendre les TEC.

Avatar du membre
mocaille

Fivette de platine
Messages : 782
Enregistré le : 15 mars 2016
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers
Âge : 34

Message non lu par mocaille » 08 mai 2016 à 10:26

Salut les filles!

Alors Râleuse, pour ma part, je suis suivie à l'hôpital de ma ville où ma gynécologue travaille et elle m'a dit que si je devais faire un contrôle le weekend, il faudrait se déplacer au centre PMA d'Angers... mais le pire: il faudrait que je demande à une infirmière de me faire une prise de sang à domicile avant de me rendre à Angers avec le tube! sonne J'avoue que cela me met très mal à l'aise et que j'espère échapper à cela mais il y a de fortes chances que cela arrive..... on verra bien! Donc pour toi, je te conseille de demander au docteur qui te suit comment cela se passe car j'ai l'impression que chaque centre est différent. S'ils sont fermés, ils doivent te parler d'une alternative! Moi ils ne m'ont pas parlé du dimanche (comme si la vie s'arrêtait ce jour là!) donc on sautera ce jour-là.... la gynécologue m'a parlé d'un suivi très régulier mais pas quotidien donc là encore, cela doit dépendre du protocole...

Poupée, je suis outrée par ce que tu nous racontes!! Je rejoins râleuse, peut-être pouvez-vous envisager de changer de gynécologue? Cela me rappelle mon ancienne gynécologue qui à l'époque des essais sous stimulation simple me faisait doubler les doses sans prise de sang ou contrôle écho! Au final, j'avais dû arrêter tout net à la dernière minute car un autre toubib m'avait dit que je faisais une hyperstim! Heureusement que j'avais eu ce 2ème avis!!!!
Bon, dans ton cas, elle te contrôlera de toute façon mercredi donc c'est quand même rassurant mais c'est vrai qu'il pourrait être bon de parler de tes doutes avec elle...
Avant, j'avais peur de poser des questions, de rappeler quand j'avais des doutes. Maintenant, je débarque carrément avec un cahier et ma liste de questions!! Bon, j'ai de la chance, j'ai trouvé une super gynécologue qui accepte de me répondre... et j'ai bien conscience que ça ne court pas les rues....

Pour les injections, on m'a dit de les faire dans le ventre...

Bon , en tout cas, en relisant tes messages, je me rends compte que tu as une baisse de moral et c'est normal avec tout ce que tu encaisses. J'espère que tu vas remonter la pente!! Profite du soleil si tu peux, prends le temps de vivre, respirer.... et n'hésite pas à vider ton sac ici si besoin!!!!

Allez, les filles, hauts les coeurs, on va réussir!!!!! Moi, j'ai pris mon premier cachet de provamès ce matin, écho le 17 prévue... ça y est, je me lance enfin!!
bises et bon dimanche!
Infertilité inexpliquée depuis septembre 2010
2014: stimulations simples ;
septembre 2015 à mars 2016 : 4 IAC ---
FIV 1 de mai à novembre 2016, 3 transferts --
FIV 2 : Ponction 20/04/17, transfert le 25/04/17 , testpositif le 5/05/17
DPA le 20 janvier 2018 : :boy: né le 13 janvier, 3,255kg et 49,5cm . multiheart

Avatar du membre
Râleuse

Fivette d'or
Messages : 577
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain

Message non lu par Râleuse » 10 mai 2016 à 17:00

Bonjour les filles

J'espère que vous allez bien!
Moi, j'ai entamé les protocoles dimanche (protocole court, antagoniste), je me fais mes injections toute seule comme une grande, lol (j'ai déjà eu à le faire par le passé)
Hier j'ai été au rendez-vous chez l'anesthésiste, qui voulait absolument me convaincre de changer de méthode (j'ai décidé de faire la ponction en anesthésie générale)
J'ai profité d'être à l'hôpital pour aller me renseigner pour les horaires du labo et pour les échographies.

Aujourd'hui, j'ai fait un malaise au boulot, hypertension, bouffées de chaleur, jambes qui tremblent, palpitations.
Je suis allée voir l'infirmière du service qui une fois ma tension prise m'a demandé d'aller voir la cadre de santé qui gère mon service en l'absence de la cadre socio-éducative (je travaille dans une structure hébergeant des personnes adultes handicapées) et là, j'ai craqué: j'ai tout dit concernant le projet pma. Elle m'a écouté, conseillé.
J'ai maintenant peur que ça se sache dans les hautes sphères.. et la crainte que mon contrat ne soit pas prolongé (la prolongation doit se faire avant la fin du mois de mai)
Elle m'a alors dit que je semblais indécise, à savoir si je voulais avoir un enfant ou le boulot car je suis en cdd depuis bientôt 3 ans (je veux les 2, mais ne sont ils pas possibles à concilier?), elle m'a aussi dit que je devrais en parler à ma cadre "officielle", afin qu'elle m'aide à mieux gérer mon planning avec les rendez-vous successifs à la pma. Elle m'a aussi dit que je ne devrai pas me mettre en arrêt car je n'en suis qu'à la stimulation et d'autre part, vu que je suis seule la semaine (Mon compagnon est actuellement en formation, et ce jusqu'à mi-juin. Il est interne car pas gérable les allers-retours quotidiens (l'Ile de France et son continuum espace-temps... minnce )), il n'est pas bon que je reste chez moi.
Elle m'a alors dit que nous n'aurions peut-être pas dû entamer les protocoles car seule, c'est peut-être pas gérable sur le plan psychologique.
Sauf que vous savez toutes à quels points les délais sont longs, donc on ne voulait pas perdre de temps.

Selon elle, je devrais aller voir la psy de la pma car elle pense que j'ai besoin d'en parler, elle me dit que j'ai de la rancoeur envers mon compagnon (qui n'y est pour rien dans notre situation, c'est pas sa faute si on doit avoir recours à la pma, je le sais mais bon, je trouve cela tellement injuste...).
Cette rancoeur toujours selon la chef risque de mener mon couple à la rupture (la pma, ou ca passe ou ca casse. Elle a quelqu'un dans son entourage qui vit exactement la même situation que nous). Sauf que je suis certaine de ce que j'éprouve pour mon compagnon et certaine que je veux vivre cette aventure avec lui, même si c'est dur

Bref, je suis allée voir mon médecin traitant qui m'a mise en arrêt, tant pis pour le qu'en dira t on.
Mon projet parental passe avant, et même si c'est dur d'essayer de zapper ce que pensent mes collègues.
Cela me permettra de pouvoir aller "tranquillement" à la pma vendredi pour la prise de sang et l'écho de contrôle.
love2 depuis 2010- Pacsés en 2012 -Essai depuis 2014 - PMA depuis 2015
Moi: 30 ans: RAS à priori & Lui: 33 ans: OATS extrême: ICSI
2016: ICSI 1 - 05/2016: échec; ICSI 2- 09/2016 :abandon; ICSI 2 bis-11/2016: 0 transfert
2017:Changement de technique: IMSI
IMSI 2 ter- 03/2017:échec (EC); TEC 1- 06/2017: échec; TEC 2- 07/2017:échec
IMSI 3 -11/17: échec (EC)
2018:PAUSE En attente d'examens complémentaires pour moi avant de reprendre les TEC.

Avatar du membre
mocaille

Fivette de platine
Messages : 782
Enregistré le : 15 mars 2016
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers
Âge : 34

Message non lu par mocaille » 10 mai 2016 à 19:46

Bonsoir Râleuse!

Ouh là, j'espère que tu tiens le coup! Je ne sais pas sur quel ton elle t'a dit tout ça mais attention aux collègues qui se sentent obligé(e)s d'émettre des jugements!! (J'en ai une qui m'a carrément sorti: "Non mais tu es sûre que tu veux vraiment un enfant avec ton homme? Peut-être que vous êtes incompatibles." !!!!!! :shock: ) De quoi je me mêle là?!!!!!

Tu as fait un malaise, tu es en arrêt, profites-en pour te détendre, profiter du soleil si possible (pas sûr qu'il y en ait chez toi cette semaine mais bon), lis, regarde la télé...... ou ballade-toi... bref, profites de ce temps là pour toi!! Votre situation n'est pas facile mais c'est votre choix, il vous appartient. Ne regrette pas ce que vous avez décidé, du moins toute seule pendant que ton chéri n'est pas là. Si jamais tu as un gros blocage, tu en parleras avec lui.

Je pense que nous passons toutes par des phases de grand désespoir avec ce parcours qui semble sans fin. Je te souhaite juste de repasser dans une phase positive et d'espoir!!!!
Excuse-moi, je ne sais pas comment te répondre exactement, mais en lisant ton message, j'ai vraiment envie que tu prennes cet arrêt pour vraiment penser à toi. Après tout, ton médecin t'a mise en arrêt, il y a bien une raison. Les gens n'ont pas à la juger!

Moi je suis dans une phase d'excitation / bonne humeur bien étrange après quelques angoisses passagères..... mais j'ai eu des phases très noires en février/ mars et je sais qu'elles peuvent revenir. Désormais, je me crée une bulle au boulot, je pense à notre projet qui est ma priorité pour le moment.. bien sûr cela comporte des risques quand le projet stagne ou échoue!

Allez, bbras de réconfort et j'espère que tu nous feras un compte-rendu sympathique de ton repos!! ;-)
Infertilité inexpliquée depuis septembre 2010
2014: stimulations simples ;
septembre 2015 à mars 2016 : 4 IAC ---
FIV 1 de mai à novembre 2016, 3 transferts --
FIV 2 : Ponction 20/04/17, transfert le 25/04/17 , testpositif le 5/05/17
DPA le 20 janvier 2018 : :boy: né le 13 janvier, 3,255kg et 49,5cm . multiheart

Avatar du membre
Râleuse

Fivette d'or
Messages : 577
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain

Message non lu par Râleuse » 10 mai 2016 à 20:38

Bonsoir Mocaille!

Merci pour ta réponse. Ca m'a fait du bien de te lire!

C'est ma supérieure hierarchique qui a émis "ces jugements". J'ai fait le choix d'en parler, fallait que je crève l'abcès. Ca aurait été peut-être mieux si j'en avais parlé à ma chef "directe" mais elle est absente.

Depuis que le diagnostic d'infertilité de mon conjoint a été posé, je me suis toujours tue. N'ayant quasiment pas d'amis ni de famille dans la région dans laquelle j'habite (pas ma région d'origine), il m'a été difficile d'extérioriser mes ressentis et surtout de me sentir comprise. Peu de gens comprennent ce qu'on traverse.
Depuis que notre projet parental s'est accéléré d'un coup, je suis passée d'un état d'euphorie (super, ca bouge enfin) à une espèce d'angoisse (oh purée, mais c'est tout proche!!! vais-je arriver à tout gérer, est ce que le traitement va marcher, est ce que l'icsi va fonctionner?!) et pour extérioriser, j'en parle.
Peut-être plus que ce que je devrai, mais faut que ça sorte.
Ce qui est dit est dit.
Comme je l'ai dit dans mon précédent post, j'ai peur que ça joue en ma défaveur quand à mon renouvellement de contrat.

J'en ai parlé à une de mes copines d'infortune (du malaise, de l'arrêt, du fait d'en avoir parlé avec ma supérieure). Elle aussi, me conseille d'aller voir un psy.
Mon chéri, quant à lui, qui est rentré ce soir suite à mon malaise (je lui ai dit que ca serait bien s'il pouvait rentrer tous les soirs jusqu'à la fin du traitement, mais bon, ça malheureusement pour moi, c'est pas possible je pense :cry: ) me dit que si j'en ai besoin, j'ai qu'à y aller, que si ça peut me permettre de me sentir mieux.
Moi je ne veux pas, car mes phases "noires" ne durent pas, c'est juste qu'en étant seule, je trouve le protocole un peu plus dur à gérer et la présence de mon amoureux me rassure énormément (quand il me serre dans ses bras avant et après avoir fait l'injection, je me sens apaisée et "fière").

Hier soir, il n'était pas là physiquement, mais il me demandait par sms si j'avais sorti la seringue du frigo, qu'il pensait à moi lors de l'injection et était content que ça se passe bien une fois que c'était fait, si j'avais pas mal au point de ponction ou dans le ventre.

Il me soutient, on se soutient mutuellement. J'ai besoin de lui. Je lui ai dit.
Mon projet parental compte plus que tout, c'est ma priorité également!

Pour ce qui est de mes occupations prévues pendant mon arrêt, je pense que je vais balader ma chidog en forêt, faire du tri dans une armoire, bouquiner, aller à la pma pour mes contrôles, regarder la tv, enfin, j'ai toujours quelque chose à faire.
Affaire à suivre!

J'ai entendu également ce genre de commentaire, ce qui a eu tendance à m'énerver.. (il y a un post ouvert sur le forum à ce sujet d'ailleurs, on en voit des vertes et des pas mûres)

Préserve toi autant que possible! Je te souhaite que du positif.

Bonne soirée!
love2 depuis 2010- Pacsés en 2012 -Essai depuis 2014 - PMA depuis 2015
Moi: 30 ans: RAS à priori & Lui: 33 ans: OATS extrême: ICSI
2016: ICSI 1 - 05/2016: échec; ICSI 2- 09/2016 :abandon; ICSI 2 bis-11/2016: 0 transfert
2017:Changement de technique: IMSI
IMSI 2 ter- 03/2017:échec (EC); TEC 1- 06/2017: échec; TEC 2- 07/2017:échec
IMSI 3 -11/17: échec (EC)
2018:PAUSE En attente d'examens complémentaires pour moi avant de reprendre les TEC.

Avatar du membre
POUPEE26

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 18 avril 2016
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)
Âge : 38

Message non lu par POUPEE26 » 10 mai 2016 à 21:32

Bonsoir à toutes !

Tu as bien fait d en parler à ton boulot râleuse, ça évite un stress supplémentaire... Ne culpabilise pas pour ton arrêt de travail, si le médecin te l a prescrit c est qu il a jugé que tu en avais besoin et profites en pour penser à toi et te chouchouter !
Les gens ont toujours quelque chose à dire... Pour critiquer ou juger y a toujours du monde ! Comme le dit aussi mocaille, ils devraient se mêler de leur vie !

Pour le cheri, je comprends ton sentiment d injustice... Pour moi aussi le problème principal est "masculin", je lui ai dit dans des moments de colère, que tout ça c est sa faute, ect... Je lui en ai même voulu quelques fois... J ai exteriorisé ma colere... Mais je sais au fond de moi, qu il se sent suffisamment coupable et que pourtant il y est pour rien... Les petits soldats assurent pas et sont pas assez nombreux... Mais on a pas besoin de million de petits soldats vaillant, un seul solide et fort suffira à nous offrir notre petite merveille !!!

Je pense que il faut dire les choses, parler, communiquer avec son conjoint, la PMA est un engagement du couple...

Tout comme toi, je suis aussi très seule ou je vis, j ai déménagé depuis 2,5 ans et mes amis sont loin maintenant et les contacts sont rares... De plus je ne suis pas très sociable et j ai beaucoup de mal à me faire de nouveaux amis... Je me sens très seule parfois...

Et le protocole arrenge rien, entre la fatigue et le moral au plus bas depuis quelques temps, c est difficile de trouver du réconfort... Puis j ai commencé les injections vendredi et aujourd'hui gros tiraillement dans le ventre, sensation de gonflement et du mal à respirer... Demain j ai une échographie, vivement, j ai besoin d être rassurée...

Bref le parcours est difficile mais on est forte !!! :-)

Bises à toutes !
Essai bébé 06/14 : 09/15 Oligosp & asthéno : 18/12 PMA : ICSI

FIV 1 : 17/05/16 Ponct° 6 dt 4 en cult. 2J2 notpregnant

FIV 2 : 06/09 Ponct° 14 dt 9 en cult. 2J3 notpregnant

1J5 FINDUS 20/01/17
30/01 : 30 03/02 : 115 9 : 1910
10 : écho 17 : ❤️
28 : brokenheart 07/04 curetage

FIV 3 : 25/04 Ponct° 12 dt 10 en cult. 2J3 10/05 : 186 testpositif 17 : 2504
23 : 13980 Trop mignon coeurquibat ! 30 : 40856 échographie urg.
06/06 : 1,66 cm 29 : 5,5 cm
07/07 : 6,6 cm 14/09 : 30
DPA : 23/01/18
04/10/17 : Lenny 850 gr 35,5 cm par césarienne :boy:

Avatar du membre
Râleuse

Fivette d'or
Messages : 577
Enregistré le : 16 février 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain

Message non lu par Râleuse » 10 mai 2016 à 21:54

Depuis que le diagnostic est posé, j'ai ce mot en tête: instoppable..
Rien ne pourra me démotiver à ne pas mener mon projet à bien, rien ne me découragera! Même si j'ai des hauts et des (très) bas.
Nous sommes instoppables, tous et toutes motivés à avoir enfin notre bébé.
Je trouve que cette chanson d'une interprète que j'aime beaucoup correspond bien à ce que je ressens face à ce parcours long et semé d'embûches.
Cette chanson me redonne la pêche, je me permets de vous partager ce coup de coeur musical, qui a beaucoup de sens pour moi en ce moment...



Poupée, je me sens comme toi, je ne me fais pas facilement des amis, j'ai quelques collègues de boulot avec qui je m'entends bien, mais depuis mon arrivée en Ile de France il y a bientôt 5 ans, j'ai peu d'amis proches.
Courage pour tes piqûres! Il est vrai que ces injections peuvent jouer sur le moral (je me sens aussi à fleur de peau), mais bon, c'est pour la bonne cause! Hauts les coeurs!

Bises à toutes et bonne soirée!
love2 depuis 2010- Pacsés en 2012 -Essai depuis 2014 - PMA depuis 2015
Moi: 30 ans: RAS à priori & Lui: 33 ans: OATS extrême: ICSI
2016: ICSI 1 - 05/2016: échec; ICSI 2- 09/2016 :abandon; ICSI 2 bis-11/2016: 0 transfert
2017:Changement de technique: IMSI
IMSI 2 ter- 03/2017:échec (EC); TEC 1- 06/2017: échec; TEC 2- 07/2017:échec
IMSI 3 -11/17: échec (EC)
2018:PAUSE En attente d'examens complémentaires pour moi avant de reprendre les TEC.

Avatar du membre
Moncoeur

Fivette de diamant
Messages : 1483
Enregistré le : 19 avril 2016
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 44

Message non lu par Moncoeur » 11 mai 2016 à 11:33

mocaille a écrit : Beastef, j'espère que tu vis bien ton nouveau protocole. Tu as commencé du coup?

Bonne soirée les filles et bon courage à toutes!
Coucou.

Le nouveau protocole commence par SYNAREL le 19 mai, donc la semaine prochaine ... j'ai hâte !!!
Recap FIV DO IVI Barcelone page 1950