Gros clash avec une copine qui m'annonce sa grossesse

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Re: Gros clash avec une copine qui m'annonce sa grossesse

Message non lu par Mad07 » 10 avr. 2016 à 12:18

carole78 a écrit :Effectivement notre plus proche entourage est celui qui fait les plus grosses bourdes! et c'est le plus difficile à encaisser savoir que cela vient de la part de personnes que l'on estime. Quand mes collègues de boulo sont étonnés de me savoir sans enfant, alors pour compenser j'ai tendance à jouer la bimbo blondasse accro au shopping du coup leurs petites réflexions ne me touchent pas trop . ex j'ai la gatsro ou pas faim et ils me demandent si je ne suis pas enceinte par hasard... Bon ils ne sont pas au courant donc ça va ça passe.
De même si je prends un peu de poids, mes élèves me demandent si c'est as que je suis enceinte, ça va cela ne me touche pas des masses.

Mais lorsque j'ai mal au ventre et que mon propre chéri me demande "ne serai tu pas enceintes par hasard"... là ça me fait exploser! ou bien lorsqu'une très bonne amie me dit que c'est dans la tête que la fille de la copine de la copine de sa coiffeuse est tombée enceinte lorsqu'elle faisait une procédure adoption... ben ça me fait là aussi exploser!

Mes amis me connaissent direct et très rentre dedans! du coup s'ils percutent que ça me touche, ils stoppent direct. Ils le savent. Ce qu'a fait ton amie est jute inadmissible. Me connaissant, je me serai levée et barré sans lui adresser la parole. Quel manque de tact. Certains de mes amis lourds là dessus, j'ai coupé les ponts pendant un temps et depuis ils se sont calmés ou bien ne sont jamais revenus. Il est important de se protéger. Et d'éviter ces attaques qui peuvent nous détruire à petit feu.
Merci Carole, ça me fait du bien de voir que les émotions que je ressens parfois sont légitimes. Le plus dur dans tout ça est effectivement de se protéger sans culpabiliser, ce que j'ai tendance à faire beaucoup, me disant que les autres ne font pas exprès, que c'est moi qui devrais prendre sur moi et que ce n'est pas la faute des autres si je suis hyper sensible etc...
Le plus dur dans ce parcours est vraiment l'aspect psychologique pour moi, les examens sont désagréables, certes, et je n'ai pas encore démarré le traitement. J'espère qu'une fois qu'on sera lancés dans le vif du sujet, je gèrerai mieux, mais franchement je me demande si ça ne sera pas pire et ça me fait peur... Je n'ai pas envie non plus de me couper de tout le monde, il est évident que je dois aussi faire des efforts...
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Miel

Fivette novice
Messages : 20
Enregistré le : 16 mars 2016
Mon centre de PMA : 59- Hôpital Jeanne de Flandre (Lille)
Âge : 32

Message non lu par Miel » 20 avr. 2016 à 19:51

Bonjour à toutes!

J'ai lu à peu près tous vos témoignages et j'arrive à me retrouver dans certains d'entre eux. Pour nous préserver des "autres" on a fait le choix de ne rien dire hormis nos familles en leurs faisant jurer de ne rien divulguer.

Le sujet de la grossesse a toujours était, pour moi, un sujet anxiogène. Avant même d'avoir ce désir d'enfant, notre entourage (famille et amis) n'avait de cesse de nous poser la fatidique question "alors, c'est pour quand le bébé?" jusqu'au jour où j'ai "pété un câble": "le jour où ça sera le cas, je vous tiendrais au courant. En attendant merci de ne pas vous mêler de ma vie intime".

Mais c'est devenu beaucoup plus sensible depuis qu'on a ce désir et que nous savons que cela ne pourra pas se réaliser en dehors du cadre de la PMA. Il y a quelques temps une amie me pose LA question et gentiment je lui répond que sa question est indécente et quelle rentre dans l'intimité du couple. Elle a compris ( sans comprendre que nous sommes en PMA) qu'il ne fallait plus me poser la question.

Quand a ma famille, je leur ai annoncé par texto (c'était plus facile pour moi à gérer mes émotions). Je leur ai dit de ne me poser aucune question sur mon parcours et que je les tiendrai informés quand JE le jugerai nécessaire. Et à ce jour ils respectent ma volonté.

Donc, comme beaucoup d'entre vous, j'ai fais le choix de ne rien dire pour nous préserver. Je n'ai pas envie que les gens pensent à nous comme "le couple-qui-a-du-mal-à-avoir-des-enfants, je ne veux pas voie de la pitié ou de la compassion quand ils me croisent. Je veux que tout soit et reste "normal".

Et quand une de mes sœurs où belles-sœurs m'annoncent une grossesse je montre sincèrement ma joie et cache ma peine. C'est pas évident, mais je ne veux pas que ma douleur entache leur bonheur. Je ne veux pas qu'elles culpabilisent d'être enceinte. Je suis réellement heureuse pour elles même si cela me renvoi à mes propres difficultés.

Notre épreuve nous regarde, elle est liée à notre intimité.

Avatar du membre
Tn81

Fivette de platine
Messages : 974
Enregistré le : 04 septembre 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain
Localisation : Yvelines
Âge : 37

Message non lu par Tn81 » 24 oct. 2016 à 15:53

Bonjour les filles,
J'espère que depuis avril, tu as pu décolérer ... le temps joue toujours en notre faveur dans ce genre de domaine.
Je te comprends parfaitement... et faire cela au resto, j'aurais très mal vécu cela.

Le mois dernier, le jour de ma prise de sang de contrôle, alors que je pensais que c'était négatif (et j'avais raison d'ailleurs), mon amie d'enfance m'à envoyé un message pour qu'on se voit. Elle ne m'appelle jamais ou presque, c'est toujours moi qui prend des nouvelles et là, deux messages en 3 jours pour qu'on mange toutes les deux. Comme je pouvais pas aux dates proposées, je tente de botter en touche, mais elle insisté et s'invite à déjeuner la semaine suivante sur mon lieu de travail, sachant que je suis librairie et toute seule ce jour là donc journées non stop avec mes clients. J'ai fini par dire oui.
Puis je me suis dit qu'il y avait anguille sous roche pour qu'elle insisté avant. Elle avait quelque chose à m'annoncer : mariage ou bébé. Je lui ai dit que ce n'était pas forcément le bon moment pour certaines annonces, tout en demandant à mon mari d'essayer d'en savoir plus de son côté. Ma copine me répond que c'est pour rien de particulier, mais que le jour où elle serait enceinte, elle devrait bien me l'annoncer. Je lui ai répondu qu'il y avait surtout une question de timing...
Le soir, j'apprends que mon test est négatif. Dur à avaler, mais bon...
Deux jours après, mon amie appelle mon mari et il l'a questionne gentiment alors que j'étais dans la cuisine en faisant un petit gâteau pour me détendre. .. et elle finit par lui annoncer qu'elle est enceinte et elle lui demande expressément de ne rien me dire. Elle veut me l'annoncer la semaine suivante, sur mon lieu de travail...
Et mon mari me l'a dit... et heureusement pour tout le monde... j'ai très mal pris la nouvelle... la colère... c'est le sentiment principal que j'ai ressenti. Mon amie est en couplé depuis l'année dernière. Cela fait un an tout juste et elle est enceinte. Tout au fond de moi, je suis heureuse pour elle mais ma colère était plus importante. Depuis j'ai digéré l'informations et je suis prête à apprendre officiellement la nouvelle, mais pas sur mon lieu de travail, car je ne suis pas sûre de ma réaction et je ne veux pas fondre en larmes devant mes clients.

Quelques uns de mes très proches amies sont au courant de notre démarche et c'est vrai, celles qui ne sont pas mère comprennent mieux. Ma meilleure amie (3 enfants, tombe enceinte quand elle veut) me sort de ces choses... genre "si quelqu'un t'annonce qu'elle est enceinte, saute-lui au cou, sois heureuse pour elle, tu ne peux pas mal réagir. Elle n'y est pour rien." Parce qu'elle pense vraiment que je le prends mal par choix...
Hallucinant les bêtises que certaines peuvent sortir.... effectivement, elles ne sont pas passées par le même parcours du combattantout que nous, mais parfois, il faut juste réfléchir avant de parler...
Aucune cause apparente sauf un taux de progestérone un peu haut en début de cycle.

24/10/16, FIV1 TEC3 : testpositif
28/6/2017, Louise est née ! multiheart 49 cm, 2.560 kg


11/5/18 : testpositif
nuitamour Un bébé couette alors qu'on faisait rien pour... ma grossesse a été datée du 7 avril or on fêtait nos 10 ans ce jour-là... love2

19/6, T1 : tout va bien !
5/9, T2 : tout va bien ! Estimation à 1.3 kg
7/11, T3 : tout va bien ! Estimation à 2.1 kg
30/11 : écho supp : estimation à 2.9 kg.

DPA 5 janvier !
Image

Avatar du membre
carole78

Fivette d'argent
Messages : 348
Enregistré le : 14 mars 2016
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : Eugin
Âge : 34

Message non lu par carole78 » 24 oct. 2016 à 17:08

Bonjour Tn81

Alors déjà passer par ton mari pour lui annoncer en lui demandant de ne rien dire, est juste pas normal!
Forcer l'annonce sur le lieu de travail non plus. Elle est ton amie, elle sait à quelle point cette non maternité te fait souffrir et imposer sa joie sur ton lieu de travail n'est pas quelque chose de logique.
A la rigueur invite là chez toi afin qu'elle puisse avoir le plaisir de te l'annoncer. Au moins tu es chez toi, aucun client n'aura à te voir en miettes. C'est la moindre des choses. Enfin c'est mon avis
2010:OMPK clinique St Joseph de Marseille.
2015: Direction l'Espagne! Hyperstimulation sévère.
20/10/2016: Un MIRACLE est arrivé 8SA +5J! bigheart
4/11: Bébé mesure 41mm!!
17/11: écho T1!! coeurquibat
8/12: It's a Girl!!
13/01: échographie T2 21cm 339g
16/02: 740g tout va bien!
Image

Avatar du membre
Douki

Fivette de bronze
Messages : 276
Enregistré le : 24 septembre 2016
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Tenon (Paris 20)
Âge : 31

Message non lu par Douki » 24 oct. 2016 à 17:34

Bonjour a toutes!!
Je suis tombée par hasard sur ce sujet, mais qu'est ce que je me suis retrouvée dans vos dires!! Bon pour ma part la situation a un peu changée aujourd'hui, mais pendant les 3 ans d'essais bébé infructueux j'etais comme vous, et mon mari et moi avons été choqués par la réaction de ma belle-soeur. La soeur de mon mari donc, a eue une fille grace a une FIV classique (apres avoir eu 6 inseminations qui n'ont pas fonctionnées) donc deja un parcours pas évident qui a pris plusieures années. L'annonce de sa grossesse a été faite le jour de notre mariage, moi je venais a peine d'arrêter la pillule, grosse joie pour eux! La petite niece nait, puis grandit et 2 ans apres notre mariage nous apprenons que nous devront passer nous aussi par le parcours PMA pour devenir parents. Nous avons décidé d'en parler ouvertement autour de nous si les gens nous le demandaient, on en a été plutot satisfaits, les gens ne font plus la bourde apres coup et comprennent qu'il ne faut pas insister sur le sujet. Quelques mois apres l'avoir annoncé a nos familles proches, ma belle soeur nous annonce lors d'un repas de famille qu'ils attendent de nouveau un enfant, mais cette fois ci naturellement, et qu'ils n'essayaient même pas vraiment mais ca leur est "tombé dessus" comme ca. On y a eu le droit pendant tout le repas: et la grossesse par ci, et la grossesse par la... Une fois passé l'annonce en début de repas, ou on a été capable avec mon mari de nous montrer très enthousiastes, c'est bon quoi n'insiste pas, au fur et a mesure du repas mes beaux parents ne savaient plus ou se foutre, ils nous voyaient nous décomposer a chaque fois qu'elle relançait le sujet, et elle qui ne réalisait même pas le supplice qu'elle nous faisait endurer!! Mon mari a fini par s'énerver en fin de repas en lui expliquant qu'il fallait qu'elle arrete d'en parler, que pour nous c'était difficile d'entendre tout ca, que c'est pas juste parce qu'elle était passée par la il y a quelques années et que c'était comme si elle avait tout oubliée! Bref froid sur la table et froid dans la fratrie pendant quelques temps... Elle s'est excusée depuis et tout est rentré dans l'ordre, mais comme quoi même ceux qui sont passé par la oublient quelles ont été leurs souffrances, quelle a été leur attente pendant ces longues années!
Bon courage a toutes!
Essai bébé dp 2013
moi 31 ans RAS
Lui 37 ans OATS sévère
FIV ICSI 1: 04/16, 0 embryons
FIV ICSI 1bis: 09/16, 2 J2 pregnant mais hyperstim, puis grossesse non evolutive à 5SG :cry: ...
TEV 1 blastocyste 03/17 annulé, il n'a pas tenu a la décongélation
FIV ICSI 2: 07/17, 2 J3: notpregnant pas de brybrys congelés
FIV ICSI 3: 04/18, 2 J5: grossesse biochimique
TEV 1 blastocyste 07/18 dpo18:733 dpo20:1860 dpo24:6586
7SA+1: mininous fait 10.9mm bpm 154 coeurquibat
9SA+5: 32mm coeurquibat
12SA+5: 67mm
22SA+4: 527g qui nous comblent de bonheur!!!
Image

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Message non lu par Mad07 » 24 oct. 2016 à 19:48

Coucou les filles
Et bien depuis cette fameuse soirée, je n'ai eu aucune nouvelle de cette "amie" sauf pour me faire part de la naissance de son fils en août. Autant dire qu'elle est définitivement rayée de mon carnet d'adresse. Si elle avait formulé des excuses sur son attitude inadmissible j'aurais réfléchi mais là il est clair que je ne veux pas de mauvaises ondes autour de moi, j'ai déjà suffisamment à gérer avec ce parcours. C'est elle qui s'en mordra les doigts le jour où elle devra affronter une situation difficile car je ne serai pas là pour l'épauler. Son égoïsme et égocentrisme n'étaient et ne sont toujours pas les bienvenus!
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Tn81

Fivette de platine
Messages : 974
Enregistré le : 04 septembre 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain
Localisation : Yvelines
Âge : 37

Message non lu par Tn81 » 25 oct. 2016 à 16:47

Waouh Douzième ! C'est hallucinant ton histoire ! Je n'aurais jamais pensé qu'une femme l'ayant vécu puisse faire ce genre de bourde, surtout sachant ce que vous traversez...
Mais bon, je vois que depuis, il y a eu du changement pour ton chéri et toi. :-)
Profites-en bien !

Mad07, certains événements nous permettent de faire du ménage dans nos amitiés... Il vaut mieux se débarrasser des personnes qui nous sont toxiques. C'est mon collègue qui me l'a dit un jour et il a vraiment besoin.

Pour mon amie, ça n'arrive pas à ce stade, elle ne sait juste pas comment me le dire et à dû prendre son courage à deux mains. Mon chéri à dit qu'elle pleurait au tel quand elle lui a dit.
La seule chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle était si pressée de me le dire... car on se voit rarement, on ne vit pas dans les mêmes villes donc aucune chance de se croiser par hasard. Et elle n'est pas du genre à étaler sa vie sur Facebook donc aucune chance que je l'apprenne par hasard en voyant une photo de son bidon sur Facebook.
Aucune cause apparente sauf un taux de progestérone un peu haut en début de cycle.

24/10/16, FIV1 TEC3 : testpositif
28/6/2017, Louise est née ! multiheart 49 cm, 2.560 kg


11/5/18 : testpositif
nuitamour Un bébé couette alors qu'on faisait rien pour... ma grossesse a été datée du 7 avril or on fêtait nos 10 ans ce jour-là... love2

19/6, T1 : tout va bien !
5/9, T2 : tout va bien ! Estimation à 1.3 kg
7/11, T3 : tout va bien ! Estimation à 2.1 kg
30/11 : écho supp : estimation à 2.9 kg.

DPA 5 janvier !
Image

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Message non lu par Mad07 » 25 oct. 2016 à 22:38

Tn81 a écrit :Waouh Douzième ! C'est hallucinant ton histoire ! Je n'aurais jamais pensé qu'une femme l'ayant vécu puisse faire ce genre de bourde, surtout sachant ce que vous traversez...
Mais bon, je vois que depuis, il y a eu du changement pour ton chéri et toi. :-)
Profites-en bien !

Mad07, certains événements nous permettent de faire du ménage dans nos amitiés... Il vaut mieux se débarrasser des personnes qui nous sont toxiques. C'est mon collègue qui me l'a dit un jour et il a vraiment besoin.

Pour mon amie, ça n'arrive pas à ce stade, elle ne sait juste pas comment me le dire et à dû prendre son courage à deux mains. Mon chéri à dit qu'elle pleurait au tel quand elle lui a dit.
La seule chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle était si pressée de me le dire... car on se voit rarement, on ne vit pas dans les mêmes villes donc aucune chance de se croiser par hasard. Et elle n'est pas du genre à étaler sa vie sur Facebook donc aucune chance que je l'apprenne par hasard en voyant une photo de son bidon sur Facebook.
Oui, ma copine n'a pas fait preuve d'une once d'empathie et d'ailleurs elle ne s'est pas gênée pour me dire qu'elle ne pouvait ni ne voulait se mettre à ma place pour comprendre ce que je vivais. Certaines personnes sont trop auto-centrées pour éprouver de la compassion et se retenir de dire des choses blessantes. Seul leur bonheur importe. Je pense que ton amie était probablement mal, mais elle n'aurait pas dû faire de forcing, à sa place j'aurais annoncé la nouvelle par écrit (texto ou mail) pour te laisser le temps de digérer l'information et ne pas avoir de réaction émotionnelle en face d'elle. Quant à raconter ça à ton homme dans ton dos... comment dire... je trouve ça limite malsain. Je ne comprends même pas la démarche en fait.
Si tu tiens à elle, tu devrais lui écrire ce que tu ressens calmement, si elle tient vraiment à toi, elle comprendra :-)
Après elle est peut-être tellement centrée sur son propre bonheur d'être enceinte qu'elle ne se rend pas compte à quel point elle est maladroite, ça arrive souvent...
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Message non lu par Mad07 » 25 oct. 2016 à 22:42

Douki a écrit :Bonjour a toutes!!
Je suis tombée par hasard sur ce sujet, mais qu'est ce que je me suis retrouvée dans vos dires!! Bon pour ma part la situation a un peu changée aujourd'hui, mais pendant les 3 ans d'essais bébé infructueux j'etais comme vous, et mon mari et moi avons été choqués par la réaction de ma belle-soeur. La soeur de mon mari donc, a eue une fille grace a une FIV classique (apres avoir eu 6 inseminations qui n'ont pas fonctionnées) donc deja un parcours pas évident qui a pris plusieures années. L'annonce de sa grossesse a été faite le jour de notre mariage, moi je venais a peine d'arrêter la pillule, grosse joie pour eux! La petite niece nait, puis grandit et 2 ans apres notre mariage nous apprenons que nous devront passer nous aussi par le parcours PMA pour devenir parents. Nous avons décidé d'en parler ouvertement autour de nous si les gens nous le demandaient, on en a été plutot satisfaits, les gens ne font plus la bourde apres coup et comprennent qu'il ne faut pas insister sur le sujet. Quelques mois apres l'avoir annoncé a nos familles proches, ma belle soeur nous annonce lors d'un repas de famille qu'ils attendent de nouveau un enfant, mais cette fois ci naturellement, et qu'ils n'essayaient même pas vraiment mais ca leur est "tombé dessus" comme ca. On y a eu le droit pendant tout le repas: et la grossesse par ci, et la grossesse par la... Une fois passé l'annonce en début de repas, ou on a été capable avec mon mari de nous montrer très enthousiastes, c'est bon quoi n'insiste pas, au fur et a mesure du repas mes beaux parents ne savaient plus ou se foutre, ils nous voyaient nous décomposer a chaque fois qu'elle relançait le sujet, et elle qui ne réalisait même pas le supplice qu'elle nous faisait endurer!! Mon mari a fini par s'énerver en fin de repas en lui expliquant qu'il fallait qu'elle arrete d'en parler, que pour nous c'était difficile d'entendre tout ca, que c'est pas juste parce qu'elle était passée par la il y a quelques années et que c'était comme si elle avait tout oubliée! Bref froid sur la table et froid dans la fratrie pendant quelques temps... Elle s'est excusée depuis et tout est rentré dans l'ordre, mais comme quoi même ceux qui sont passé par la oublient quelles ont été leurs souffrances, quelle a été leur attente pendant ces longues années!
Bon courage a toutes!
Oui je trouve ça dingue aussi ton histoire. Quand tu as vécu la douleur d'un parcours FIV, tu sais ce que les couples qui vivent la même chose traversent... et tu prends des pincettes! Ce que les gens peuvent être égoïstes... franchement smilvener
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Ninilex

Fivette de bronze
Messages : 104
Enregistré le : 21 octobre 2016
Mon centre de PMA : 17- Clinique du Mail (La Rochelle)
Âge : 32

Message non lu par Ninilex » 26 oct. 2016 à 16:17

Bonjour les filles!
Qu'est ce que ça fait du bien de voir que vous toutes avez les mêmes réactions que moi, car je m'en veux de certaines réactions...
En mars 2014 j'ai fait une fausse couche à 6SA. J'avais aurait été le premier petit enfant de mes parents , et le premier neveu de mes sœurs...
En janvier 2015, j'apprends par Facebook qu'un de mes cousins va avoir un bébé, et j'ai pleuré, pleuré et pleuré toute la soirée , je n'ai quasiment pas dormi de la nuit et le lendemain au boulot j'étais toute la journée au bord des larmes . Le soir même ma grande sœur et son homme ( qui est le frère de mon mari, ils se sont rencontrés à notre mariage) viennent à la maison nous ramener des chaises qu'ils nous avaient emprunté . Sauf que ma sœur était bizarre, elle n'a pas voulu de bière, elle qui en buvait énormément. Elle avait une chemise en carton à la main, et la j'ai compris .... mon cœur s'est mis à battre fort et vite... qu'est ce que j'étais mal... mais ils ne m'ont rien dit jusqu'à ce que mon mari rentre. Et la ils nous l'annoncent. J'ai essayé de toutes mes forces de me retenir de pleurer , j'ai tenu 5 min, mais j'ai fini par craquer ... du coup ils ont voulu nous rassurer en disant que ca viendra , qu ils ont mis 2 ans à y arriver... qu'il fallait penser à autre chose . A ce moment là je n'avais pas encore passé d'examens. J'avais encore de l'espoir, je me disais que c'était juste que c'était pas le moment.
Enfin bref , pendant la grossesse de ma sœur , son homme nous a fait deux réflexions que je n'oublierai jamais .
La première, on était à un repas de famille, et mon mari et son frère se taquinaient. Et je suis rentrée dans leur jeu en disant que mon cheri était parfait que c'était un homme un vrai ! ( tout ca c'était de l'humour ) et la mon beau frère a sorti en regardant le ventre rond de ma sœur : " oui Ben moi en tout cas ca se voit "...
La deuxième, toujours pareil, les frères se taquinaient par rapport aux voitures . Et mon mari sort à son frère :
" t'es jaloux car on a une voiture familiale " ( encore une fois ce n'était que de l'humour ) et mon beau frère a répondu : " oui Ben pour ce qu elle sert ..."
Vous vous doutez bien que je n'ai pas digéré ces réflexions et que je crois que je ne les digérerai jamais ...

On avant dans le temps, plusieurs cousins ont des enfants , Ca me touche mais je supporte car je ne les vois jamais.
En juin de cette année , c'est au tour de ma sœur jumelle de m'annoncer sa grossesse, au moment où je commence un traitement clomid + duphaston . Alors elle était très stressée de me le dire car elle savait très bien que Ca me ferait du mal même si je suis très heureuse pour elle qu'elle ne vive pas ca ... la encore j'ai pleuré et pleuré pendant une semaine j'ai pleuré pour tout et rien .... alors que je vais l'aimer ce petit bébé , je suis très heureuse pour eux , mais moi qui était reboostee en commençant un traitement , ca m'a complètement cassé ...

Je m'en veux de ces réactions car en effet les autres n'y sont pour rien ...
c'est très dur à vivre. Moi qui était la première enceinte, je me retrouve la dernière sans enfant ....

On a eu un premier rendez-vous PMA ce mois ci. Dans la famille je n'en ai parlé qu'à ma sœur jumelle et mes parents en leur demandant de n'en parler à personne . J'espère qu'ils respecteront cette promesse ....
Mes amies , Ben j'essaie d'en parler à certaines car ça me fait du bien d'en parler, mais apparemment elles ne comprennent pas mon appel au soutien... même ma sœur j'ai l'impression qu'elle n'ose pas m'en parler ... c'est dur

Bon courage à vous les filles , il faut rien lâcher, on l'aura ce bébé tant attendu... comme dit ma mère , il aura tellement été désiré qu'il sera le plus beau du monde :)
Début des essais en Septembre 2013
Grossesse Février 2014 --> Fausse couche à 6 SA
Début parcours PMA Octobre 2016 --> pour l'instant le docteur prévoit IAC
Deuxième rendez-vous PMA Novembre 2016 --> Utérus antéversé, adénomyose à minima, flux sanguin pas tip top, ovaires polykystiques ...
IAC 1 le 20/02/17 notpregnant :cry:
IAC 2 le 27/03/17 notpregnant pleurrs
IAC 3 le 04/05/17 testpositif

Avatar du membre
Tn81

Fivette de platine
Messages : 974
Enregistré le : 04 septembre 2016
Mon centre de PMA : 78- CHI Poissy St-Germain
Localisation : Yvelines
Âge : 37

Message non lu par Tn81 » 26 oct. 2016 à 18:52

Ninilex : hallucinant la répartie de ton beau-frère ! Et ton mari l'a vécu comment ?

Sinon pour les réactions suite aux annonces de grossesse de notre entourage... Je pense que c'est naturel de réagir comme ça... ça dépend des jours, de notre cycle/traitement, de la personne concernée...
Avant d'être en pma, j'ai eu plusieurs annonces de grossesse quasi simultanées et j'avais réagi favorablement à 2 sur 3, la troisième, j'ai vraiment eu du mal : ma meilleure amie qui savait que je n'arrivais pas à tomber enceinte et qui venait e quitter son mari pour s'installé avec son ami et paf' un mois après elle est enceinte et m'apprend ça e souriant. Oui, j'ai eu beaucoup de mal à avaler la nouvelle.
Aucune cause apparente sauf un taux de progestérone un peu haut en début de cycle.

24/10/16, FIV1 TEC3 : testpositif
28/6/2017, Louise est née ! multiheart 49 cm, 2.560 kg


11/5/18 : testpositif
nuitamour Un bébé couette alors qu'on faisait rien pour... ma grossesse a été datée du 7 avril or on fêtait nos 10 ans ce jour-là... love2

19/6, T1 : tout va bien !
5/9, T2 : tout va bien ! Estimation à 1.3 kg
7/11, T3 : tout va bien ! Estimation à 2.1 kg
30/11 : écho supp : estimation à 2.9 kg.

DPA 5 janvier !
Image

Avatar du membre
Ninilex

Fivette de bronze
Messages : 104
Enregistré le : 21 octobre 2016
Mon centre de PMA : 17- Clinique du Mail (La Rochelle)
Âge : 32

Message non lu par Ninilex » 27 oct. 2016 à 07:00

Bonjour les filles,

Tn81, ben mon mari est loin d'oublier, surtout que déjà les rapports avec son frère sont mauvais, alors la ca n'a pas aidé.
Le pire de tout c'est qu'avant d'être en couple avec ma grande sœur, il a essayé pendant 7 ans d'avoir un enfant avec son ex.
Donc il sait ce que c'est quand même... je ne comprends pas du tout ces réactions...
Début des essais en Septembre 2013
Grossesse Février 2014 --> Fausse couche à 6 SA
Début parcours PMA Octobre 2016 --> pour l'instant le docteur prévoit IAC
Deuxième rendez-vous PMA Novembre 2016 --> Utérus antéversé, adénomyose à minima, flux sanguin pas tip top, ovaires polykystiques ...
IAC 1 le 20/02/17 notpregnant :cry:
IAC 2 le 27/03/17 notpregnant pleurrs
IAC 3 le 04/05/17 testpositif