Zika - arrêt de la prise en charge fiv

Répondre
Avatar du membre
gina

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 28 mars 2014
Mon centre de PMA : 34- CHU Arnaud De Villeneuve (Montpellier)

Zika - arrêt de la prise en charge fiv

Message non lu par gina » 20 févr. 2016 à 19:43

Bonjour,
Notre parcours FIV (fausse couche après 6 semaines de grossesse à la 2ème FIV cela a été terrible, échec à la 3ème) est stoppé par une décision de l'agence française de biomédecine de suspendre la prise en charge des couples originaires de zones infestées par le Zika. Des études doivent être réalisées pour démontrer la nocivité (ou pas) du Zika sur le développement du foetus. Cela va prendre des mois. Mon compagnon travaille en Martinique, je suis restée à Montpellier en attendant de réussir la FIV et de pouvoir le rejoindre avec notre bébé. C'est très éprouvant, cette annonce est un véritable cauchemar. Dans 6 mois j'aurai 43 ans, date butoir pour réussir notre projet. D'autres couples suivis en Métropole se trouvent-ils dans cette situation ? Peut-on obtenir une dérogation pour reporter la tentative au-delà du délai initialement autorisé ? A ma connaissance, les centres PMA de Martinique et Guadeloupe ont fermé. Mais je ne vois pas d'information des autorités de médecine sur le suivi des couples concernés (Antilles, Guyane ou Métropole) et sur les solutions possibles. Quelqu'un en sait davantage sur ce forum ? Merci de vos retours !

Avatar du membre
Budigala

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 21 février 2016
Mon centre de PMA : 971- CHU les Abymes (Guadeloupe Point à Pitre)
Localisation : Baie Mahault
Âge : 41

Message non lu par Budigala » 21 févr. 2016 à 14:48

Bonjour,
Nous avons le même soucis, sauf que nous, nous sommes en Guadeloupe, et l'annonce a eu lieu en plein milieu de la première tentative, donc arrêt brutal et aucune info sur la suite....
En plus ici il y a 2 cas avérés de ZIKA sur 400 000 hab... on se demande vraiment pourquoi tant de précautions et surtout jusqu'à quand cela va durer !

Avatar du membre
Matilda

Fivette d'argent
Messages : 393
Enregistré le : 21 mai 2015
Mon centre de PMA : 44- Polyclinique de l'Atlantique (St Herblain)
Âge : 32

Message non lu par Matilda » 21 févr. 2016 à 15:10

Je ne trouve pas ça très juste quand même... Après tout on n'interdit pas aux autres femmes de tomber enceinte! Seulement à celles qui font des FIV, c'est discriminant.

Bon courage à vous, j'espère que ce sera vite résolu.
Moi : 32 ans, RAS ; Lui : 36 ans, OATS
12/2012 : début essais
05/2015 : FIV ICSI 1 -> 20 ovocytes, 12 fécondés, 1 transféré à J5 et 2 congelés
pregnant
1/07 : petit cœur, 6 mm!
8/10 : 22 cm, une petite fille!
:girl:
Alice est née le 24 février 2016 pink

10/2018 : Début protocole TEC pour bébé 2
13/11 : transfert TEC1
24/11 : testpositif hcg à 111
26/11 : 244
28/11 : 596
20/11 : 1235
échographie le 17/12

Avatar du membre
gina

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 28 mars 2014
Mon centre de PMA : 34- CHU Arnaud De Villeneuve (Montpellier)

Message non lu par gina » 21 févr. 2016 à 18:09

Bonjour, très juste Matilda la remarque sur le fait que c'est très discriminant ! Je vis cela comme une injustice, il y a de quoi tomber fous.
Ce qui n'est pas rassurant (Budigala) c'est l'absence d'informations dans les premiers territoires touchés. J'espérais au moins que les couples ayant vécu cela avant ceux suivis en Métropole étaient mieux renseignés sur la suite de leur démarche. Très inquiétant. Je vous souhaite de poursuivre votre parcours sereinement et le plus tôt possible.
Il semble que les centres de PMA se trouvent dans une situation inédite, j'espère qu'on ne nous laissera pas tomber !

Avatar du membre
Admin

Administrateur du site
Messages : 365
Enregistré le : 31 janvier 2014
Mon centre de PMA : Non concernée
Localisation : Paris
Âge : 38

Message non lu par Admin » 26 févr. 2016 à 10:11

Ils en parlent ici :

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 360381.php

Zika : inséminations et fécondations in vitro différées

En raison de la présence du virus du zika, l'agence de biomédecine applique le principe de précaution en matière de procréation assistée.
Dans la mesure où le virus du zika pourrait entraîner des risques de complications graves pour le foetus, l'agence de biomédecine (1) a dû prendre les devants. Le 28 janvier, elle a recommandé à l'unité d'assistance médicale à la procréation du CHU de Pointe-à-Pitre, mais aussi au centre d'AMP de Martinique, de différer la prise en charge des couples infertiles pour des inséminations artificielles (IAC) et des fécondations in vitro (FIV). Les dons de gamètes (spermatozoïdes) sont également suspendus.

Il s'agit d'une recommandation émise à titre conservatoire, c'est-à-dire une mesure d'urgence prise par précaution. Objectif : « Proposer les meilleures garanties de prise en charge dans un contexte exceptionnel » .
Les couples (une quarantaine environ en Guadeloupe, mais d'autres seront bientôt prévenus par l'équipe médicale) qui étaient programmés ont donc été contactés pour ne pas commencer leur traitement. Les femmes dont la stimulation ovarienne avait déjà débuté (FIV, ICSI, IAC, prévues la semaine dernière) ont eu, après explications par les médecins, quatre options jusqu'à vendredi dernier : soit un arrêt du traitement, soit une poursuite avec la possibilité de congeler leurs ovocytes après la ponction, soit une poursuite avec la possibilité de congeler les embryons, soit un transfert embryonnaire.
Le centre préviendra toutes les patientes prévues pour les semaines à venir dès qu'il recevra les nouvelles recommandations. Dans la mesure où l'analyse du virus est en cours dans les plus grands centres de recherche mondiaux, ces recommandations peuvent évoluer rapidement.
« LA SUSPICION EST TRÈS FORTE »

« Il faut s'attendre à de nouvelles recommandations chaque semaine, souligne Guillaume Joguet, médecin biologiste responsable du centre de conservation de sperme du CHU de Pointe-à-Pitre et chef des unités de médecine de la reproduction. À ce jour, la suspicion est très forte quant au lien entre l'infection au zika et la microcéphalie chez le foetus, même si toutes les données ne sont pas prouvées scientifiquement. Idem pour la transmission sexuelle, les analyses sont en cours, rien n'est encore certain. Une étude dans ce domaine sera d'ailleurs prochainement lancée en Guadeloupe. À noter que 80% des gens porteurs du virus ne s'en rendront pas compte et pourront donc contaminer leur entourage, soit par les moustiques, soit par les rapports sexuels » .

Le centre PMA du CHU poursuit, malgré tout, une partie de ses activités : consultations, analyses, bilans, hystéroscopies et spermogrammes.
(1) L'Agence de la biomédecine est une agence publique nationale de l'État.
Une question sur la fiv,visitez Image

Avatar du membre
Sam

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 10 mars 2016
Mon centre de PMA : 59- Hôpital Jeanne de Flandre (Lille)
Âge : 33

Message non lu par Sam » 15 mars 2016 à 11:20

gina a écrit :Bonjour, très juste Matilda la remarque sur le fait que c'est très discriminant ! Je vis cela comme une injustice, il y a de quoi tomber fous.
Ce qui n'est pas rassurant (Budigala) c'est l'absence d'informations dans les premiers territoires touchés. J'espérais au moins que les couples ayant vécu cela avant ceux suivis en Métropole étaient mieux renseignés sur la suite de leur démarche. Très inquiétant. Je vous souhaite de poursuivre votre parcours sereinement et le plus tôt possible.
Il semble que les centres de PMA se trouvent dans une situation inédite, j'espère qu'on ne nous laissera pas tomber !


Bonjour Gina,

Toutes les démarches sont interrompues pour minimum 6 mois (recommandation du 18.01). N'avez vous pas envisagez la possibilité de faire votre parcours en métropole?

Avatar du membre
Budigala

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 21 février 2016
Mon centre de PMA : 971- CHU les Abymes (Guadeloupe Point à Pitre)
Localisation : Baie Mahault
Âge : 41

Message non lu par Budigala » 15 mars 2016 à 21:09

Bonjour Sam,
On avait évoqué effectivement la possibilité de faire la FIV en métropole, d'autant plus que notre familles s'y trouve. Mais rester minimum 10 mois en métropole alors que nous travaillons tous les deux ici, c'est très compliqué....
On espère une évolution positive, mais vu la progression faible du ZIKA, nous sommes loin du seuil épidémique...

Avatar du membre
Colibri972

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 22 mars 2016
Mon centre de PMA : 94- Clinique des Noriets (Vitry Sur Seine)
Âge : 37

Message non lu par Colibri972 » 22 mars 2016 à 12:03

Budigala a écrit :Bonjour Sam,
On avait évoqué effectivement la possibilité de faire la FIV en métropole, d'autant plus que notre familles s'y trouve. Mais rester minimum 10 mois en métropole alors que nous travaillons tous les deux ici, c'est très compliqué....
On espère une évolution positive, mais vu la progression faible du ZIKA, nous sommes loin du seuil épidémique...
Bonjour,

Je ne suis pas une habituée des forums, mais devant le manque d'information, je cherche un peu partout.
Nous devions faire une fiv fin février.
15 jours avant, lors du rendez-vous, la gynécologue m'a demandé si nous avions quitté la France. Bah non, nous sommes juste parti 15 jours en Martinique, retour mi novembre.
Quelle bêtise j'ai pas dite.
Elle nous a proposé de faire les examens (test urinaire et sanguin à 110€ par personne), mais après contact avec l'agence de biomédecine, tout est suspendu pour une durée de 6 mois (ce peut être plus, ce peut être moins) car ils ne connaissent pas la viabilité du virus dans le sperme.

Comme vous le dites si bien, on interdit à aucune femme de lancer un projet grossesse même si elle ou son conjoint est parti ou vit dans un territoire touché.
Après je comprend aussi leur point de vue, ce sont des techniques qui sont éprouvantes pour le corps et l'esprit et qui coûtent chères. Est ce q'on aurait envie de devoir avorter parce qu'on a pris ce risque après parfois de longues années d'attente?

Si vous avez des précisions sur la prise en charge en métropole, je suis preneuse.

Bon courage à toutes.

Avatar du membre
kikou

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 24 mars 2016
Mon centre de PMA : 971- CHU les Abymes (Guadeloupe Point à Pitre)
Âge : 39

Message non lu par kikou » 25 mars 2016 à 19:45

hello les filles
moi aussi je suis à la recherche d'info quand vont-ils reprendre la pma en guadeloupe?
J'étais également sur le point de commencer le traitement pour une fiv quand tout à été stoppé DÉGOÛTÉ!!!!! depuis plus de 6 mois j'attentais pour cette fiv.
Tout mes projets sont tombés à l'eau.
avez vous des renseignements si la reprise se fera?
Connaissez vous des filles qui sont partis en France? Comment ont-elle fait?
Je m'inquiète beaucoup car on est même pas au pic de l'épidémie du zika donc je me demande si tout cela ne va pas durer jusqu'en 2017

Avatar du membre
Alexiaa

Fivette de bronze
Messages : 115
Enregistré le : 10 février 2016
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)
Âge : 36

Message non lu par Alexiaa » 07 avr. 2016 à 12:12

Bonjour les filles,
Colibri972 as tu eu plus d'infos ? Je suis dans le même cas que toi puisque nous partons à Cuba en juin et notre gyneco refuse de nous faire le transfert d'embryon prévu avant un délai d'attente de 6 mois....
Merci !
Décembre 2015 : FIV ICSI 1 : 5 ovocytes, 1 embryon, pas de transfert
Janvier 2016 : FIV ICSI 1 bis : 4 embryons, transfert d'un J5 > fausse couche à 3SG
Septembre 216 : TEC1 > négatif
Mai 2017 : TEC 2 : grossesse biochimique
Juin 2017 : TEC 3 : négatif
Septembre 2017 : coelioscopie et hysteroplastie
Octobre 2017 : grossesse surprise !!

Avatar du membre
espoir972

Fivette novice
Messages : 5
Enregistré le : 08 avril 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 36

Message non lu par espoir972 » 08 avr. 2016 à 23:30

coucou les filles,

Je suis nouvelles sur le forum. Je vit en Martinique; j'ai à mon actif 3 fiv négatives faites au centre fiv de Martinique et 2 fiv négatives faites à Paris donc une sans transfert!
Je sais que le zika sévit en Martinique, mais je n'étais même au courant que les fivs faites dans les doms étaient suspendues à cause de l'épidémie, n'étant plus suivie ici.

C'est en regardant un reportage à la télé hier soir que j'apprends cela. j'ai éclaté en sanglot!!!!!

Ma prochaine fiv est prévu à Paris au mois de juin!!! je n'en ai pas parlé à mon gynécologue, car j'ai peur qu'il annule d'autant que j'ai déjà acheter le billets d'avion!!
Je suis dans le doute d'autant plus que l'épidémie stagne en Martinique, je n'ai pas été contaminée!!!

j'espère que d'ici peu tout rentre dans l'ordre. si vous avez des infos merci de me les donner

bisous fingers
fiv 1 (2009):-
frv 2 (2010):-
fiv 3 ( 2013):-
fiv 4 (2014): 0 embryon
fiv 4 bis (2015):-
fiv 5: juin 2016
moi, j'attends mon testpositif cigrose

Avatar du membre
Alexiaa

Fivette de bronze
Messages : 115
Enregistré le : 10 février 2016
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)
Âge : 36

Message non lu par Alexiaa » 09 avr. 2016 à 07:37

Bonjour espoir972,
Je suppose que ton gynécologue parisien sait que tu vis en Martinique. S'il n'a pas déjà annulé ta Fiv, pas de soucis. Cette procédure est en place depuis fin janvier apparemment.
Décembre 2015 : FIV ICSI 1 : 5 ovocytes, 1 embryon, pas de transfert
Janvier 2016 : FIV ICSI 1 bis : 4 embryons, transfert d'un J5 > fausse couche à 3SG
Septembre 216 : TEC1 > négatif
Mai 2017 : TEC 2 : grossesse biochimique
Juin 2017 : TEC 3 : négatif
Septembre 2017 : coelioscopie et hysteroplastie
Octobre 2017 : grossesse surprise !!