Nouvelle sur la route fiv

Répondre
Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Nouvelle sur la route fiv

Message non lu par lulu » 13 sept. 2014 à 22:49

bonjour
premier forum pour moi car très timide comme beaucoup d'entre vous..
essai bébé 1 depuis +2 ans.
au bout d 'un an premier bilan sanguin pour verifier RAS, puis traitement clomid très mal suporter..ovaires polykystiques..
rendez-vous dans un centre PMA apres une multitude d'examens diagnostic: endometriose très avancée stade 4..du cou FIV le plus rapidement pour freiner la progression et tentative aout de la fiv 1= negative..j essai de remonter la pente..
donc quand je vois tous vos messges c 'est bien de voir que l on est pas toute seule; car il y a pas de personnes avec qui j arrive a parler (a part mon cheri heurement!!)
comment vous arriver a rester positive tout le temps?

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 13 sept. 2014 à 23:37

Bonjour Lulu
Effectivement, c'est dur ce diagnostic...et la FIV est la technique recommandée mais c'est toujours une douleur morale à intégrer que d'avoir le diagnostic et entrer en protocole PMA. Heureusement que cela existe malgré tout, nous avons une chance que ça fonctionne même si nous n'avons aucune garantie, que nous ayions une pathologie avérée ou pas. La nature nous réserve son lot de fantaisies, de mauvaises et heureusement de bonnes surprises aussi, elle est capricieuse mais surprenante. Alors il faut que l'on y croit, la fatigue, la déception, la tristesse, la colère etc...tous ces sentiments sont légitimes, ils permettent aussi d'aboutir à un ressenti plus positif quand le moment se présente. Nous devons à la fois nous laisser aller, "lâcher prise" et y croire tout en acceptant de renoncer parfois, bref, on est torturées moralement mais je pense, en tous cas c'est mon cas, que l'on ne sait pas bien à l'avance comment l'on va réagir, il faut tenter de rester à distance. Ce que je fais moi, maintenant (que je n'ai pas fait au début) c'est que je me dis que d'une certaine façon, j'aide la science à mieux comprendre le fonctionnemqent humain et aider les personnes en difficulté, un peu en cobaye par nos traitements, comme si nous faisions parti d'une expérience scientifique, que nos situations permettront de gérer d'autres situations etc...C'est un peu bizarre, mais ça m'aide à rester à distance de mon protocole (pas toujours évidemment !)et gérer au mieux les périodes les plus difficiles
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin

Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Message non lu par lulu » 14 sept. 2014 à 11:58

coucou
j apprecie ton message et ta reponse rapide..
merci de patager ta philosophie car je pense que tu as raison on pas le droit de s'en vouloir c'est legitime; mais on cherche malgres tout un coupable et là c est difficile ...
moi je m 'occupe tout le temps pour pas y penser (un peu hyperactif sur les bords) mais dès que j'ai un vide ou je croise une femme enceinte ou un sujet de grossesse..le retour du tsunami!!! et le fait d'avoir personne a qui parler c'est dur mais maintenant que je me suis lancée!!!sur le forum!!j'espère que sa va m'aider.. ;-)
apres j'opte pour ton histoire de cobaye et traitements scientifiques sa fait polar!!et c'est une façon de dedramatiser la situation!!

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 14 sept. 2014 à 12:39

Moi aussi tu sais, je suis en fermeture dès que j'entend parler de grossesse. Par exemple, dans ma belle-famille, (je suis éloignée de ma famille d'origine) je suis la seule et la plus vieille de toutes, divorcée sans enfant et à 42 ans, je ne connais rien de ce que décrivent les filles toutes plus jeunes et maman sans aucune difficulté (parfois, elle ne le voulaient pas !) c'est un langage et une planète dont je me sens exclue, lors des réunions de famille, le sujet ne tourne que sur les enfants, le temps qui passe, les progrès des uns et des autres, les projets etc...et moi, rien, rien, rien !!! Personne ne me demande comment je vis les choses, ce que je ressens, elles n'y pensent même pas, ma situation est un fait dont on ne parle jamais ! Par contre, quand il s'agit de se raconter, alors là, ça y va et on me raconte à moi !! je n'en peux plus d'entendre se plaindre pour les levers biberons avec les phrases "profites, t'as du temps, toi", "tu peux pas savoir ce que c'est", blabla, j'ai envie de hurler !! Mais, maintenant, je ne garde plus pour moi, je renvoie ma situation, calmement mais fermement, car j'en ai assez de prendre sur moi, on n'a pas à le faire avec ce que l'on traverse, il faut replacer notre contexte aussi souvent qu'il est nécessaire pour que les autres cessent de nous laminer le moral, même si ce n'est pas voulu. Du coup, avec calme et d'un air distant (mais pas agressif) mais placé quand mm, quand j'entend, "t'as de la chance, t'as du temps" je répond "bah ouais, c'est le grand avantage de la stérilité" ou quand l'on se plaint des hormones et de ses effets, je répond "au moins toi, t'as le bonus à la fin, moi j'ai le baby-blues à fond aussi, sauf que j'ai jamais le bébé, j'ai que le blues" et crois-moi, même dis calmement, ça fait son effet car la prochaine fois, les filles sont un peu plus prudentes et moi, je me sens libérée d'oser dire ce que je ressens à entendre ces phrases même si je sais qu'elles ne sont pas faites pour blesser volontairement. Nous devons nous tenir à distance sans être hermétique au monde qui nous entoure et la dictature de la sacrosainte famille que l'on voit partout : à la téle, il n'y a que des séries et des spots sur la famille, les pubs pareil, les films au bout d'un moment dans le scénario, on s'y colle, bref on est cernées !!! A chaque entretien d'embauche, on y a le droit ou dans toute nouvelle relation, on a aussi droit au "t'as des enfants ?". Là, on est invités à un anniversaire des 18 ans d'un gamin, on va encore entendre les plaintes du petit qui quitte le nid, le temps qui passe trop vite, le flasbac des années de bébé à l'ado, photos et vidéos à l'appui et nous nada-nada-nada, pas de progression de vie ni de grands évènements à annoncer. C'est normal que l'on craque on est sur terre pour se reproduire, pas de bol pour nous, on est confrontées en permanence avec notre frustration, c'est le plus dur je trouve. Il faut que l'on apprenne à vivre avec, moi, j'ai trouvé une expression de moi-même à travers laquelle je crée quelque chose, à défaut de créer un bébé, je crée de l'artistique : je suis soliste dans une troupe de comédie musicale et je joue divers rôles, mdr, on m'a collé des rôles de nounou et de maman dans les castings :-o mais là au moins j'exprime des choses hors réalité et ça me fait un bien fou ! Il faut trouver une voie personnelle, une échappatoire, un excutoire pour lâcher prise avec tout ça, c'est toute la difficulté d'un équilibre à trouver qui est sans cesse fragilisé par la vie que nous constatons autour de nous sans en faire partie intégrante....Mais un jour, nous aurons aussi notre chance, courage à nous ! trophee
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin

Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Message non lu par lulu » 15 sept. 2014 à 00:36

je me retrouve dans ce que tu dis , on a vraiment l impression certaine fois de ne pas appartenir a ce monde quand les discutions sont tournées vers les enfants ou la grossesse.moi j ai 26 ans mais je suis la seule dans notre groupe d'amis de n'avoir pas eu ENCORE (il faut être optimiste!!) d'enfant donc personne ne nous comprends
les personnes nous disent sa doit être difficile puis 30secondes plus tard recomence a se plaindre que leurs enfants pleures ou autres..donc on voit plus beaucoups de monde..
le pire que j'ai eu c'est pendant l'attente de la prise de sang pour la FIV 1 ami est passé, il me fait la bise et me dis "j'en ai marre de mes gosses vivement que je reprenne le boulot, en ce moment je les donnerai bien a quelque un"je sais bien que c'était pas en mal que les gens ne se rendent pas compte du mal qu'ils font...sa reste dur!!
mais je me dis que c'est un combat et tout ce qu'il ne te tue pas te rend plus fort!!on va vraiment être super woman!!!

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 15 sept. 2014 à 10:00

Toujours une phrase qui enfonce le clou ! La dernière que j'ai entendue était dans le mm genre que toi : "pff...j'en peux plus, ils m'bouffent la vie", du coup j'ai répondu ce que j'entends à longueur de temps en conseil pour m'aider à trouver la solution (bah voyons...) en ironisant un peu, j'ai répondu "t'as pensé à l'adoption ?" et j'ai ajouté gentiment mais je l'ai placé quand mm : "Parce qu'avec tout c'que tu te plains, faudrait penser à les donner !!", :lol: du coup rire un peu coincé et excuses de m'avoir dit ça à moi. En ce moment, j'ai plus envie d'encaisser !! Si tu souffres de ces phrases, il faut que tu remettes les gens un peu à leur place, car ne rien dire n'est pas bon pour nous, ça nous bouffe le moral encore plus. Il faut, je pense, recadrer, gentiment mais recadrer malgré tout, que l'entourage garde à l'esprit notre souffrance et reprenne le recul sur leur vie finalement bien construite qu'ils ne voient mm plus comme elle est. Garde courage, tu es jeune, tu as un maximum de chances, je te souhaite que tout se déclenche naturellement et si ce n'est pas le cas, que ton parcours soit le plus court possible vers ton rêve de devenir Maman :enceinte:
Courage :smack:
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin

Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Message non lu par lulu » 15 sept. 2014 à 23:20

Coucou oui tu as raison et je commence a le faire depuis peu.(peu être un peu tard et doucement ) car sa me blesse trop et jpense que lon souffre deja assez gratuitement..la dernière fois la personne c était plaint et je lui dis que l on avait chacun ses propres problemes..c est leger mais sa ma fait du bien ..un petit pas par petit pas..pour mon parcours il ne peu pas être naturel j'ai une endometriose qui c est propager au niveau du rectum et surment au niveau de la vessie donc si je n arrive pas a être enceinte rapidement pour freiner la maladie on va être obliger de me retirer une partie du rectum et de la vessie pour estomper mes douleurs...mais je garde espoir j'ai confiance en notre couple on surmontera..
Je te souhaite a toi aussi plein de courage pour ton parcours et qu il aboutisse du plus beau cadeau du monde..

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 16 sept. 2014 à 12:58

Effectivement, tu traverses un parcours extrêmement douloureux, je le partage sur certains points même si je ne souffre pas de ta pathologie, moi c'est mon âge et ma qualité ovocytaire qui fait barrage ansi que des antécédents gynécologue. Par ailleurs, j'ai déjà vécu ce protocole avec mon ex-mari qui n'a pas été là pour moi et mon compagnon actuel a du mal à s'impliquer et a le mm problème de son côté d'infertilité mais fait un peu l'autruche...Du coup, le temps passe et les portes se ferment les unes après les autres...Replacer les gens fait du bien, tant que c'est dans le respect car on n'a aucune utilité à devenir agressive, ça nous desservirait encore plus. Par contre, ce qui maintient mon espoir d'une grossesse naturelle (eh oui, je continue à rêver, il faut !) c'est qu'une amie à moi a eu une greffe suite à leucémie, on l'avait condamnée à l'âge de 15 ans, elle en a 35 aujourd'hui, on l'avait condamnée aussi pour avoir des enfants : "impossible, il faut oublier" ! car son aplasie lui a coûté un anéantissement ovocytaire, du coup elle a dû faire avant un dépôt au CEGOS. Et contre toute attente, je l'ai revue récemment et elle est maman d'une petite fille qu'elle a eu spontanément malgré tout son parcours médical, elle n'y croyait plus mais la nature lui a fait ce joli cadeau bien mérité. Alors, au fond de moi, je me dis pourquoi pas nous ? Les moments à endurer sont très durs psychologiquement et moralement sans parler de physiquement, nous nous sentons "inachevée", "incomplète" et incomprises ! Mais gardons espoir. J'espère que tu vas venir à bout de cette saleté d'endométriose, quels sont tes symptômes, comment as-tu été diagnostiquée ? Perso, ça fait longtemps que je dis que je sens que j'ai un problème, et ce n'est que maintenant que l'on a trouvé la cause de mon infertilité, à 42 ans alors que j'en parlais déjà à 25 ans...Mais les pathologies sont sournoises, elles jouent à cache-cache...
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin

Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Message non lu par lulu » 16 sept. 2014 à 21:46

Oui sa doit être dur dans ton cas car tu doit sentir le temps passé et vouloir accélérer les choses et a côté ton mari qui a du mal a s'exprimer. ..moi mon cheri n a pas de problèmes donc c est très differents mais il n arrivait pas s'exprimer et un soir apres une dur journée je me suis mise a pleurer et je lui que j avais vraiment besoin de savoir se qu il pensait même si j'allai s encore pleurer ou me faire du mal car je n arrivait plus a le comprendre..et on a parler pleurer ...et depuis sa va beaucoup mieux.je sais pas trop quoi te conseillé il ya aussi les psy spécialiste PMA moi j'ai pris rendez-vous mais il a été annulé..pas de chance
Pour les miracles medicaux j y croit car je travail a l hopital je suis manip radio et il y a des choses que l on peut pas expliquer ou que seulement les medecines douce on reussies a guerir ...donc j aime a me dire que lon peut être un de ces miracles!!
Ma maladie a été decouverte lors de la coelioscopie pour deboucher mes trompes j avais pas eu de symptômes a part des douleurs pour aller a la selle et des saignement de l anus que lon pensait être des hémorroïdes
Et toi ta eu il ton fait le diagnostic comment?

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 16 sept. 2014 à 23:28

Coucou Lulu :-P
Oui, le chrono court, court, ça me stresse !! J'ai entendu parler de l'endométriose, c'est une cochonerie vicieuse qui vous fait vivre un calvaire que vous seule ressentez et qui est parfois dur à cibler, de mon côté, j'ai questionné à ce sujet car j'ai toujours ressenti des "anomalies" en période de règles, et aux rapports : des tiraillements, des gros caillots mais on n'a rien vu et l'on m'a indiqué que de toutes façons, à mon âge et avec la pathologie de mon conjoint (problème de quantité, mobilité, viabilité des spermatozoïdes) c'est direct la FIV ICSI, technique la plus aboutie mais après les 4 échecs en 1 an, on me dit que le transfert d'embryons à J+5 ne fonctionnerait pas car finalement mes ovocytes sont nombreux mais "creux"...Donc, nos 2 problème associés, c'est pas gagné !! Il faut penser à l'espagne pour une FIV ICSI toujours avec les zozos de Monsieur mais les ovocytes d'une donneuse espagnole. Fin septembre, je tente ma dernière FIVICSI en protocole long et je pense aussi à rencontrer la psy du centre essentiellement pour faire comprendre à mon conjoint que le fatalisme ne m'aide pas et qu'il faut que l'on tente le maximum en se soutenant, mais lui, c'est plus déni-fatalisme-acceptation de la situation sans trop rien bouger ni exprimer...ça fait plusieurs batailles à mener, si finalement on a des jumeaux, on devrait s'en sortir, tu crois pas ? avec tout ce qu'on doit gérer en même temps, on est déjà dans l'bain :lol:
Bon courage pour ton suivi, n'hésite pas à te confier en cas de besoin et merci merci pour ton écoute et tes conseils
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin

Avatar du membre
lulu

Fivette fidèle
Messages : 86
Enregistré le : 13 septembre 2014
Mon centre de PMA : 51- Polyclinique de Courlancy (Reims)
Âge : 29

Message non lu par lulu » 17 sept. 2014 à 21:45

Coucou ton problème et egalement très compliqué au niveau psychologique j espère vraiment que la deniere machera! Et puis la dernière c est toujours la bonne! Je croise les doigts pour vous.et les miracles existent ;-)
Et pour les jumeaux c est mieux que tout tu sera deux fois plus comblée et puis on montera un forum spécial jumeaux apres...je te souhaite énormément de courage et plein de bonheur

Avatar du membre
Lapikard

Fivette fidèle
Messages : 70
Enregistré le : 10 septembre 2014
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)
Localisation : Isère
Âge : 45

Message non lu par Lapikard » 17 sept. 2014 à 23:43

Merci Lulu :smack:
A toi aussi, bon courage, et ondes testpositif
42 ans 0 enfant mais toutes ses dents !
2 PMA : 2 hommes tératospermie :(
1999 : PMA 1 (stop : divorce)
2007 : PMA 2 (stop : problème gynécologue)
2013 : 4 ICSI : 4 échecs
2014 : ICSI n°5 en octobre
Diagnostic : qualité ovocytaire :(
Pronostic : FIVdo Espagne Eugin