40 ans et +, qui a réussi? quel parcours?

Avatar du membre
Alila

Fivette de bronze
Messages : 267
Enregistré le : 02 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Re: 40 ans et +, qui a réussi? quel parcours?

Message non lu par Alila » 02 déc. 2017 à 11:49

Bonjour à toutes !
Remets toi bien Reanne.

@Monetoile : Oui Ginemed m'a proposé un protocole de cumul d'embryons aussi mais les résultats que tu as obtenus me confirment le pronostic peu favorable même ainsi à nos âges. Je comprends votre position, c'est important de se donner toutes ses chances si on est prêt à accepter le chemin long et qu'on est préparé à l'échec.
De mon côté, après 4 ou 5 mois d'espoir, l'idée de pouvoir n'avoir aucun transfert ou pire, une fausse couche, ça me refroidit vraiment. Nous sommes toutes différentes.

Quant aux donneuses en Espagne, je suis d'accord avec toi, oui elles sont rémunérées dans les 2000 euros je crois mais je trouve qu'au vu de ce qu'elles endurent (stimulation, ponction sous anesthésie générale...) et des risques qu'elles prennent, c'est plutôt une compensation juste.

En tout cas je croise les doigts pour toi pour le dernier transfert, j'espère de tout coeur que ce sera le bon !
Moi : 43 ans, pas d'enfant, bilan hormonal et ovulation ok sauf réserve ovarienne très basse. Lui : 46 ans, 1 enfant, RAS.
Stimulations simples en 2017 (bemfola 150 + ovitrelle 250) : 4 négatifs.
Grossesse spontanée non évolutive en décembre 2018.

Avatar du membre
Sabi01

Fivette de bronze
Messages : 143
Enregistré le : 08 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Localisation : Ain
Âge : 46

Message non lu par Sabi01 » 02 déc. 2017 à 12:41

Bonjour les quadra, comment allez vous ?
J'aime bien ce groupe des quadra :smack: même si je discute sur d'autres posts c'est le seul groupe auquel je peux m'identifier niveau échec et réussite.
Reanne : comment vas tu ? ça commence à durer ta fièvre !? mais il y a plein de cochonneries en ce moment; moi même j'ai une sinusite.
Lil : je comprends ton désarroi. Contrairement à beaucoup d'entre nous ton soucis n'est pas la fécondation !! mais plutôt d'aller à terme. Aussi (je ne sais pas si ça existe) il faudrait trouver un médecin et des examens qui se concentrent là-dessus. Il faudrait savoir si le problème vient de tes ovocytes (auquel cas le don peut aider) ou d'autre chose ... courage;
Pour celles qui ont vu en endocrinologue, qu'est ce que cela vous a apporté ?
est ce que quelqu'un a testé TERTITOP , produit naturel, fabriqué en France pour booster la fertilité ?
à très vite
Moi 44 ans - Lui 47 (pas d'enfant, ni l'un, ni l'autre)
Arrêt contraception : courant 2014
1ère consultation PMA : février 2017
mllle : âge !!!!! - réserve ovarienne faible mais pas catastrophique
misteer : zozos nombreux et vigoureux muuscle mais 80 % atypiques :?
sept 2017 : 1ère IAC = notpregnant
oct 2017 : 2ème IAC transformée en stimulation simple (ovulation pendant le week-end) smilvener
nov 2017 : 2ème IAC (bis) : notpregnant
janvier 2018 : 3ème IAC : notpregnant

Avatar du membre
jenna84

Fivette de bronze
Messages : 184
Enregistré le : 26 août 2017
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par jenna84 » 02 déc. 2017 à 14:29

Bonjour les copines,
j'ai le nez qui coule c'est la fête à la grenouille loll bon je m'égare jespere que tout le monde va bien.
Alors moi j'ai vu gynécologue et on repartira en janvier sur Fiv 3, mais je commencerai avec oromone et dhea avant...et le même traitement que fiv2
Monetoile c'est plutôt une bonne nouvelle davoir continuer en Espagne et les resulats sont la
Quel protocole as tu eu? Et j'ai oublié ton âge ta fsh et amh sont à combien que de questions!! Lolll
Moi je reflechis très sérieusement aussi à l'Espagne...
Reanne ma belle jespere que ca va mieux et que les reds ne sont pas la
Bonne journée à toutes
Lui 38 OATS et moi 42ans et demi - IO
Pma depuis nov 2016
Fiv 1 à Fiv3: transfert mais echec
Fiv 4: 2j3 congeles transfert prévu en septembre

Avatar du membre
Moncoeur

Fivette de diamant
Messages : 1495
Enregistré le : 19 avril 2016
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 44

Message non lu par Moncoeur » 02 déc. 2017 à 14:55

Coucou les fivettes. Je viens de voir que j'ai 3 boîtes de Cetrotide dont la date est à fin février 2018 si vous connaissez quelqu'un qui en a besoin je lui envoie tout de suite !!!
Bisous
Recap FIV DO IVI Barcelone page 1950

Avatar du membre
monétoile

Fivette de bronze
Messages : 254
Enregistré le : 15 janvier 2017
Mon centre de PMA : 44- CHU Nantes
Centre étranger : IVI Bilbao
Âge : 44

Message non lu par monétoile » 02 déc. 2017 à 21:56

Coucou Jenna84, désolée il faut que je recherche ça le protocole, je ne me souviens plus. Quant au taux d'amh, je ne sais pas et je ne m'en préoccupe pas! C'est peut-être inconscient mais je le sens mieux ainsi!
Moi : RAS sauf âge, Lui : azoospermie totale mais traitement lourd depuis 2 ans
Essai bébé depuis 2013, suivi CHU Poitiers
Été 2015 : début suivi Chu Nantes
FIV 1 TEC ICSI le 10/11/16 notpregnant
FIV 2 ICSI le 31/01/17 notpregnant
Printemps 2017 : arrêt PMA (car 43 ans) et cures médecines douces. (acupuncture, ostéopathie, naturopathie)
Eté 2017 : début suivi IVI Bilbao, 5 brybrys
Octobre 2017 : 2ème stimul puis FIV ICSI 3 : 1 brybry J6 notpregnant
15/02/18 : TEC J6 notpregnant Arrêt Pma Au revoir cigooogne

Avatar du membre
Alila

Fivette de bronze
Messages : 267
Enregistré le : 02 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par Alila » 02 déc. 2017 à 23:02

Allez hop les filles, pour les plus curieuses d'entre vous (et qui lisent l'anglais), un article scientifique de 2016 sur l'amélioration de la prise en charge FIV des patientes de +40 ans, écrit par des médecins du CHR de New York, un centre pionnier dans l'utilisation de la DHEA chez les femmes en insuffisance ovarienne. Cette étude est basée sur leur propre expérience, qui montre apparemment des taux de réussite supérieurs à la moyenne nationale chez les patientes âgées car celles-ci sont fréquemment refusées en FIV donc leur statistiques artificiellement basses. A prendre avec les précautions d'usage concernant les études sur des petits échantillons. Mais on voit que les techniques de pointe (culture prolongée, sélection embryonnaire...) font toujours débat selon les centres et les équipes médicales.

http://joe.endocrinology-journals.org/c ... /1/F1.long

Ils expliquent que les techniques et protocoles classiques de la FIV se concentrent sur les 15 derniers jours de maturation des follicules (stimulation avec gonadotrophines) mais que chez les femmes de +40 ans, c'est sur les phases amont qu'il faut concentrer les efforts. De plus, les follicules murissent plus vite que chez des femmes jeunes, donc le déclenchement est souvent trop tardif et les ovocytes obtenus trop fragiles. D'où des pertes d'embryons viables lors des cultures prolongées.

Leurs préconisations pour les patientes "âgées" vont un peu à l'encontre de ce qui est habituellement pratiqué :
- pré-traitement par DHEA pour booster la qualité des cohortes de follicules antraux dans leur phase de développement précoce
- déclenchement de l'ovulation pour des follicules pas trop mûrs (16 à 18mm)
- éviter la culture prolongée (blastocyste) et le DPI pour obtenir un maximum d'embryons

Je vous donne pas les chiffre pour pas vous démoraliser, on reste quand même à des taux de naissances vivantes très bas passé 43 ans mais il semblerait que toutes ces techniques puissent doubler les chances de grossesse de patientes en insuffisance ovarienne liée à l'âge.

Voilà, si ça peut orienter certaines d'entre vous dans leurs choix fingers
Moi : 43 ans, pas d'enfant, bilan hormonal et ovulation ok sauf réserve ovarienne très basse. Lui : 46 ans, 1 enfant, RAS.
Stimulations simples en 2017 (bemfola 150 + ovitrelle 250) : 4 négatifs.
Grossesse spontanée non évolutive en décembre 2018.

Avatar du membre
Lil

Fivette fidèle
Messages : 60
Enregistré le : 29 mars 2017
Mon centre de PMA : 76- CHU Rouen Charles Nicolle

Message non lu par Lil » 02 déc. 2017 à 23:59

Merci les filles pour votre retour.
De mon côté je pense que tous les les examens possibles ont été fait, mais je vais vérifier au sujet de l'immunité . Mais franchement je pense avoir passé toute la panoplie d'examen possible. Finalement rien n' explique les fausses couche. Si ce n'est une insuffisance ovarienne dite précoce il y a deux ans et dite physiologique aujourd'hui.

Sinon avec avec un peu de recul le DPI me semble peu exploitable dans mon cas. Combien de fiv il me faudrait pour obtenir suffisamlent d'ovocytes? A l'etranger en plus, difficile de s'organiser ...

C'est vrai que mon problème n'est pas a priori de tomber enceinte,je n'ai eu droit d'ailleurs qu'à une seule stimulation puisqu'a priori dans mon cas c'est inutile. Quoi que sur deux ans, il n'y a eu "que 3 grossesses" avec pourtant des rapports ciblés tous les mois , des tests d'ovulation , des prises de sang et chaque mois le désespoir de cette grossesse qui ne vient pas..vous connaissez... En revanche quand le test est positif et que la grossesse évolue, de semaines en semaines , on oublie que ça ne puisse mal se passer. On oublie les fausses couches passées on se raccroche à ce petit coeur qui bat et on y croit, on croit que cette fois c'est la bonne. On se projette dans les mois à venir... Et quand la fausse couche arrive, aucune explication à part l'hypothese d' une erreur chromosomique. .. Mais si statistiquement à partir de 40 on a 80 % des ovocytes sont porteurs d'anomalie , alors pourquoi alors dans les centres de PMA ils acceptent autant de femmes de 40 ans et plus pour un protocole FIV ?

Alila , l' étude dont tu parles sur la DHEA est très intéressante. J'avais déjà entendu parler de la DHEA pour ameliorer la qualité des ovocytes , mais ni ma gynécologue habituelle ni la gyneco qui me suit en PMA n'a voulu m'en prescrire. Je devrait peut-être insister. J'ai été tenté de m'en procurer sur Internet mais je n'ai pas osé.

Je vais continuer à vous lire les filles en esperant très fort pour vous de bonnes nouvelles prochaines!
Moi 40 lui 44 ans
Essai bébé depuis septembre 2015
fausse couche decembre 2015 (10 SA)
Diagnostique IOP
1 ere stimulation avec menopur mars 2017
Fiv prévue pour avril...
testpositif le 1/04/17 ... fausse couche avril 2017
Grossesse spontannée septembre 2017
fausse couche novembre 2017 9 SA

Avatar du membre
Alila

Fivette de bronze
Messages : 267
Enregistré le : 02 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par Alila » 03 déc. 2017 à 11:18

Lil, je compatis, c'est très touchant ce que tu racontes sur cet espoir qui renaît à chaque grossesse...
Je pense que les centres acceptent des femmes mûres car les médecins ici font "ce qu'ils peuvent" et ne peuvent refuser de soigner une patiente qui aurait ne serait-ce que 10% de chances ...

Effectivement, cumuler des cycles, c'est long (plusieurs mois, sans doute au moins 3 ou 4 cycles) et toute la logistique qui va avec.

En fait il y a deux problèmes majeurs à la qualité des ovocytes après 40 ans : les erreurs chromosomiques et la baisse du métabolisme des ovocytes (au niveau des mitochondries) qui empêche le développement normal de l'embryon. La FIV n'a aucune influence sur ces deux paramètres. Par contre la DHEA semble améliorer en partie le problème. Dans ton cas ta FSH est déjà haute mais ton AMH pas trop basse alors si tu peux la faire remonter au dessus de 1... Il y a aussi une technique toute nouvelle et encore expérimentale testée chez Ivi en Espagne : rajeunissement ovarien par injection de cellules souches propres :
https://ivi-fertilite.fr/notes/le-rajeu ... ovarienne/

Essaie de trouver un 2d avis auprès d'un autre gynécologue. Pour la DHEA tu peux effectivement en trouver sur Internet, mais je te conseille d'en parler à un médecin pour éviter toute interférence avec d'autres traitements.
Moi : 43 ans, pas d'enfant, bilan hormonal et ovulation ok sauf réserve ovarienne très basse. Lui : 46 ans, 1 enfant, RAS.
Stimulations simples en 2017 (bemfola 150 + ovitrelle 250) : 4 négatifs.
Grossesse spontanée non évolutive en décembre 2018.

Avatar du membre
Sabi01

Fivette de bronze
Messages : 143
Enregistré le : 08 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Localisation : Ain
Âge : 46

Message non lu par Sabi01 » 03 déc. 2017 à 11:24

mince !! j'avais mis un message mais il n'apparait pas ?!?
Moi 44 ans - Lui 47 (pas d'enfant, ni l'un, ni l'autre)
Arrêt contraception : courant 2014
1ère consultation PMA : février 2017
mllle : âge !!!!! - réserve ovarienne faible mais pas catastrophique
misteer : zozos nombreux et vigoureux muuscle mais 80 % atypiques :?
sept 2017 : 1ère IAC = notpregnant
oct 2017 : 2ème IAC transformée en stimulation simple (ovulation pendant le week-end) smilvener
nov 2017 : 2ème IAC (bis) : notpregnant
janvier 2018 : 3ème IAC : notpregnant

Avatar du membre
Alila

Fivette de bronze
Messages : 267
Enregistré le : 02 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par Alila » 03 déc. 2017 à 11:45

Mince... Il disait quoi ce message ?
Moi : 43 ans, pas d'enfant, bilan hormonal et ovulation ok sauf réserve ovarienne très basse. Lui : 46 ans, 1 enfant, RAS.
Stimulations simples en 2017 (bemfola 150 + ovitrelle 250) : 4 négatifs.
Grossesse spontanée non évolutive en décembre 2018.

Avatar du membre
Sabi01

Fivette de bronze
Messages : 143
Enregistré le : 08 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Localisation : Ain
Âge : 46

Message non lu par Sabi01 » 03 déc. 2017 à 11:51

En fait, Alila je te remerciais pour tes infos et surtout d'avoir décortiqué l'article en anglais;
et je constatais qu'effectivement mes ovocytes mûrissent vite car déclenchement à J8 ou J9
Moi 44 ans - Lui 47 (pas d'enfant, ni l'un, ni l'autre)
Arrêt contraception : courant 2014
1ère consultation PMA : février 2017
mllle : âge !!!!! - réserve ovarienne faible mais pas catastrophique
misteer : zozos nombreux et vigoureux muuscle mais 80 % atypiques :?
sept 2017 : 1ère IAC = notpregnant
oct 2017 : 2ème IAC transformée en stimulation simple (ovulation pendant le week-end) smilvener
nov 2017 : 2ème IAC (bis) : notpregnant
janvier 2018 : 3ème IAC : notpregnant

Avatar du membre
Alila

Fivette de bronze
Messages : 267
Enregistré le : 02 novembre 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par Alila » 03 déc. 2017 à 13:24

De rien !
En fait c'est surtout la stimulation qui accélère le mûrissement je pense. Ce qui est décrit c'est que à taille égale, le follicule d'une femme 'âgée' est plus mûr que celui d'une femme jeune.
Je sais pas si les médecins français tiennent compte de ça dans les stimulations simples et IAC ni même en FIV.
L'auteur de l'article a l'air assez novateur ...
Moi : 43 ans, pas d'enfant, bilan hormonal et ovulation ok sauf réserve ovarienne très basse. Lui : 46 ans, 1 enfant, RAS.
Stimulations simples en 2017 (bemfola 150 + ovitrelle 250) : 4 négatifs.
Grossesse spontanée non évolutive en décembre 2018.