40 ans et +, qui a réussi? quel parcours?

Avatar du membre
Vava32

Fivette fidèle
Messages : 51
Enregistré le : 18 août 2018
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI Barcelone

Re: 40 ans et +, qui a réussi? quel parcours?

Message non lu par Vava32 » 17 déc. 2018 à 21:09

coccinella a écrit :
16 déc. 2018 à 20:50
Ninette, Meskhenet, merci de votre accueil.

Maloug: C'est vrai que chaque cas est unique. Je suis dans la fourchette basse des taux d'euploïdes qui est de l'odre de 20% à 40/41 ans et chute à moins de 5% à 43 ans. Dans ce topic, nous avons toutes l'âge qui joue contre la montre. Ta grossesse gemellaire en cours nous prouve que ca peut marcher comme toutes celles du topic "quadra à gros bidous" que je consule pour me remonter le moral régulièrement.

Tisane: Oui j'ai payé pour tester les embryons à chaque FIV. Dans le devis, le prix est le même quel que soit le nombre de J5/J6. J'ai aussi fait faire un devis chez Procreatec qui est plus cher et qui facture selon le nombre d'embryons. Mais c'est sûr que c'est un très gros effort financier.
On pense à toi mardi.

Shooto: bonne couvade, on croise les doigts

Vava32: Je ne peux pas répondre à ton message privé. Je n'ai pas suffisamment participé aux discussions pour pouvoir envoyer de messages privés. Du coup je te réponds ici à propos d'IVI:

- Les tarifs d'IVI sont similaires à Barcelone et Valence. IVI est la meilleure clinique en termes de résultats en Europe et le groupe ivirma est même leader mondial. Sur place tout se passe parfaitement bien et le chirurgien de Valence qui m'a fait les 3 premières ponctions a des doigts en or. Moi qui ai des règles hyper douloureuses, je prends à peine 500 mg de doliprane après les ponctions!

- Pour le suivi à distance en revanche, je crois qu'IVI est victime de son succès et la communication n'est plus aussi bonne qu'il y a un an. Ils préfèrent m'appeler que de m'envoyer des emails mais ont systématiquement tendance à m'appeler précisément aux horaires impossibles pour moi professionnellement. Au final, j'attends souvent 21h avant d'avoir les instructions.
Inversement, ils peuvent m'appeler 4 fois le matin avant et même pendant mon écho pour avoir le résultat alors que je leur ai indiqué la veille l'heure de mon écho!
J'ai aussi rarement la même coordinatrice et je dois souvent tout re-expliquer comme redonner les dates de mon cycle.
Ce n'est pas de leur faute mais j'en suis à mon 3ème médecin chez eux: la première est partie à Barcelone, la seconde que je préférais est en congés mater. La 1ère était assez hautaine et a pesté quand j'ai osé demander un rendez-vous téléphonique après ma 1ère FIV pour avoir des infos sur le nouveau protocole pour la FIV2. Elle me disait que je ne devais la contacter que pour des raisons médicales mais j'avais précisément des questions médicales concernant ce nouveau traitement qu'elle ne m'avait pas expliqué.
Globalement, il vaut mieux leur envoyer des messages très simples en français, en n'usant pas des négations. Je ne parle pas espagnol mais parfois j'ai du les joindre en anglais pour enfin contacter quelqu'un. Dans la période estivale, mon 2ème médecin étant absent, j'ai du interagir avec les médecins en anglais quand les choses ont dérapé (voir ci-après). Ils me proposaient une traductrice mais je suis bilingue. Il faut parfois les harceler pour avoir une réponse sur un traitement en cas de changement de planning ou en cas de doute. C'est parfois un dialogue de sourds.
Et il faut être très attentif aux protocoles car ils peuvent commettre des erreurs et ils n'admettent pas facilement s'être trompés. Voici les deux exmples d'erreur les plus importantes:
    1. Le jour du déclenchement de l'ovulation de la FIV3, ils m'ont prescrit une hormone que je n'avais pas et que je ne devais pas prendre. C'était un samedi et passé 14h la clinique est fermée. Finalement, après avoir passé l'après-midi à chercher en urgence l'hormone et tenté de les joindre par d'autres biais, le médecin m'a envoyé un email 45 minutes avant la piqure pour me confirmer que c'était bien une erreur et que je devais m'en tenir au traitement initialement prévu.
      2. Pour la FIV4 qui suivait immédiatement la FIV3, ils m'ont demandé de démarrer le traitement long avec le decapettyl pour bloquer mes ovaires alors que j'étais toujours dans la phase folliculaire de mon cycle. En effet, mes cycles ont toujours une semaine de plus après une FIV. J'ai mis 15 jours à les convaincre, écho et dosages à l'appui de leur erreur. Il était trop tard. L'ovulation était bloquée par le traitement mais mes ovaires continuaient de faire proliférer mes follicules qui grossissaient tous sans arrêt. C'est ce qu'on appelle un 'flare-up'. Il a fallu déclencher l'ovulation puis mettre mes ovaires au repos avec une double dose de pilule pendant 15 jours pour éviter les kystes. Au final, mon cycle d'aout a dure 56 jours à cause de leur erreur.
      Et je ne vous raconte pas tout...J'ai un peu perdu confiance en eux mais ils restent les meilleurs techniquement et sur place tout est toujours nickel avec beaucoup de gentillesse. Donc je continue pour cette FIV4 maintenant je connais bien le protocole avec eux et pour ne pas perdre de temps.

      =&j'étais; Mon conseil est donc de poser un maximum de questions si vous ne rentrez pas dans les clous d'un protocole classique court et d'être très bien suivi en France par quelqu'un qui ose leur tenir tête.

      Bonne semaine à toutes

      Bonsoir à toutes, bonsoir Coccinella,

      Je lis les posts, interviens peu pour l'instant.
      Ton post m'a interpellée, Coccinella, puisque je m'apprête à effectuer une FIV à IVI. Merci pour toutes ces précisons. Mes deux problèmes : mon âge et mon taux d'AMH. Mais nous voulons tenter. Dans mon cas, il sera question de cumul ovocytaire jusqu'à obtenir 3 ovocytes au minimum.
      En te lisant, je me demande dans quelle mesure il ne serait pas intéressant de récolter un maximum d'ovocytes, sur trois ou quartes mois, sans se limiter à trois ovocytes puisque les chances d'obtenir des embryons "sains" sont extrêmement faibles?
      Nous démarrons sur mon cycle de février (on se garde décembre et janvier pour profiter des congés et se préparer).
      Nous avons reçu plusieurs mails d'IVI, à chaque fois de personnes différentes. Là, ils nous demandent des analyses de sang jamais demandées précédemment. Ils auraient pu tout demander en une seule fois. Mais bon, on leur pardonne bien évidemment ;-)

      Je vous souhaite à toutes une bonne soirée et fingers

      Merci à toutes pour le partage d'infos.
      41 ans
      AMH 0,07 (première analyse en 2012)
      AMH 0,05 (novembre 2018)
      fausse couche précoce 11/2011 (après grossesse spontanée) et 09/2013 (après IAC)
      11/2018 : IVI Barcelone - en attente première FIV avec DPI (février 2019)

      Avatar du membre
      Fanny1313

      Fivette d'argent
      Messages : 453
      Enregistré le : 12 décembre 2017
      Mon centre de PMA : 13- Hôpital de la Conception (Marseille)
      Centre étranger : Eugin barcelone

      Message non lu par Fanny1313 » 17 déc. 2018 à 21:17

      Merci les filles pour vos réponses ;-)
      Moi 42 ans 2 enfants / Lui 43 ans
      Essais bébé depuis 10 ans
      FIV 17/17: 2 J2 pregnant fausse couche à 9SA pleurrs
      FIV 24 J5
      12/17: 1 j5 notpregnant 1/18: 2 j5 notpregnant 8/18: 1 j5 notpregnant
      FIV 35 J5 et 3 J6
      1/19: 2 J5 pregnant
      - Taux : 223,3 (J9) 792 (J12) 1922,8 (J14) 4889,7 (J16)
      - 5SA+5 : C'est des jumeaux
      1 est petit et le 2 ème fait 2 mm coeurquibat
      - 7SA : bébés font 8 mm et 7,8 mm coeurquibat

      Prochaine écho le 25/02 treefle

      Allez on s'accroche mes pitchounes d'amour :amour:

      Avatar du membre
      coccinella

      Fivette habituée
      Messages : 28
      Enregistré le : 11 janvier 2018
      Mon centre de PMA : Espagne
      Centre étranger : IVI-Valence
      Localisation : Paris
      Âge : 42

      Message non lu par coccinella » 17 déc. 2018 à 21:31

      Fanny, pour l'embryoscope, on nous avait dit que ce n'était pas indispensable car ils auraient quand même chez ivi des incubateurs individuels qui ne sont ouverts que pour nos embryons et car le PGS apporte une info superieure à la croissance et à l'aspect morphologique des embryons. Il n'empêche qu'on a quand même pris l'embryoscope lors de la fiv 2, la seule qui m'ait donné un embryon euploïde. Du coup je le reprends pour la FIV4. Limiter le stress des embryons est sûrement bénéfique.

      Maloug j'ai lu ton parcours et je souhaite de tout coeur une grossesse heureuse et épanouie.

      Angelle, le DPI pour les aneuploïdies (ou PGS) fait en Espagne teste bien toutes les anomalies chromosomiques, qu'elles soient viables à la naissance comme la trisomie 21 ou 18, ou quelles soient non viables. C'est en France que le DPI ne peut se faire pour des anomalies chromosomiques dues à l'âge. Il y est limité à une anomalie chromosomique connue d'un des parents ou à une anomalie génétique, touchant un gene muté connu dans le couple parental, comme une mutation du gène CFTR entraînant la mucovicidose. Si au cours d'un tel DPi en France on identife de façon incidente un autre problème génétique ou chromosomique, la législation actuelle interdit au médecin de révéler cette autre anomalie. Donc dans ton cas, si tu fais du DPI en Espagne, tu évitera les fausses couches dues à des anomalies chromosomiques mais tu évitera aussi un embryon viable atteint d'une trisomie. Après il y a malheureusement d'autres causes de fausses couches ou de mortalité mais tu auras au moins évité une cause chromosomique. Personnellement, comme Ninette, j'aime autant savoir avant le transfert que me nourrir de faux espoirs et risquer une fausse couche, ce qui n'est jamais anodin et peut avoir des complications, ou pire recourir à une img.
      Maintenant cela dépend bien évidemment de ton budget et du nombre de blastocystes que tu auras. Si tu en as peu, tenter un double transfert sans PGS est une bonne option car un embryon aneuploïde, par sa présence, peut aider l'endomètre utérin à accrocher un bon embryon euploïde. Il y a une sorte de synergie.
      Ne te décourage pas. Mes taux d'euploïde sont certes très bas mais ils sont supérieurs chez d'autres femmes. Le topic quadra à gros bidous nous montre que c'est possible.

      Ninette oui c'est un vrai dilemme entre ivi et une clinique plus humaine. Je me suis renseignée chez Procreatec qui m'a fait très bonne impression, annonce une bonne communication et a des taux de réussite presque aussi bons qu'IVI. Je suis allee les voir lors de leur visite à Paris. Ils sont quand même plus chers...et finalement ont fait une grosse erreur déontologique de communication par émail en m'adressant une émail destiné à d'autres clients! Aucune clinique n'est parfaite. Si je passe au don, je ferai peut être appel à eux car ils annoncent moins d'attente qu'ivi, ayant toujours une centaine de donneuses prêtes à démarrer.

      Maty2b, oui c'est dur cette nouvelle décision de 59 ans pour nos hommes. Je ne savais pas qu'elle était effective. J'avais cru comprendre que ça dépendait des centres de pma mais n'était pas encore légiféré. Mon homme a eu son 100% fertilité valable 5 ans au delà de cet âge fatidique. Dans les faits, son sperme est nickel. Ce n'est pas son âge qui nous empêche d'être parents mais bien le mien. Je ne pensais pas qu'un jour je me sentirai la plus vieille du couple!

      Vava32, oui le cumul ovocytaire est une bonne stratégie plutôt que de perdre du temps entre chaque fiv.
      C'était notre idée d'enchainer FIV3 et FIV4 avant d'envisager un transfert. Mes FIVs marchent mieux sur protocole long donc je dois laisser passer un cycle entre deux FIVs car je commence le traitement par un blocage ovarien avec des piqûres quotidiennes de decapeptyl dès que l'ovulation du cycle précédent celui de la stimulation est passée. Du coup, ils ont le temps de faire le PGS et de nous donner les résultats avant la fiv suivante. Si tu peux enchainer les FIVs et que tu en as l'énergie et les moyens, fonce. Prends juste le temps de faire le point sur toutes les approches complémentaires alternatives que tu veux tester pour ne rien regretter en te précipitant entre les FIVs.

      Douce nuit à toutes!
      Moi 42 ans, mauvaise qualité ovocytes due à l'âge, utérus bicorne bicervical
      Lui 63 ans, homozygote mutation 677 MTHFR
      essais depuis 12/15
      02/16: fausse couche à 7 SA après inscription à la mater
      3 autres FCprécoces
      => orientation PMA en Espagne pour FIV ICSI - PGS
      11/17: FIV1, 13 follicules, 9 ovo matures, 6 J1, 4 J5/J6, 0 euploïde
      02/18: FIV2, 16 follicules, 13 ovo mat, 8 J1, 5 J5/J6, 1 euploïde, TEV avril notpregnant
      07/18: FIV3, 14 follicules, 9 ovo mat, 9 J1, 7 J5/J6, 0 euploïde
      12/18: FIV4 après 2 faux départs, 12 fo, 8 ovo mat, 2 J1, 2J5, 1 euploïde minipingoo
      02/19: FIV5
      puis ERA et TEV

      Avatar du membre
      shooto

      Fivette d'or
      Messages : 512
      Enregistré le : 26 septembre 2017
      Mon centre de PMA : 28- Centre Hospitalier de Dreux

      Message non lu par shooto » 17 déc. 2018 à 21:59

      Ninette bon courage pour ton rendez vous 😉 bonne soirée
      Moi 43 ans rien
      Lui 38 ans rien
      Un petit garçon de 4 ans
      2 IAC notpregnant
      FIV 1 transfert de 2 j2 le 7/10
      prise de sang pregnant puis fausse couche :oops:
      TEC1 J5 notpregnant
      Transfert 2J2 le 13/04 notpregnant
      TEC 2 J5 le 22/05 pregnant puis grossesse extra utérine
      Dec 2018 fin de la PMA

      Avatar du membre
      Angelle

      Fivette d'or
      Messages : 635
      Enregistré le : 01 septembre 2018
      Mon centre de PMA : Espagne

      Message non lu par Angelle » 17 déc. 2018 à 22:17

      Merci Ninette et coccinella pour vos avis..je vais voir début d'année avec la clinique.
      Je voulais mettre le maximum de J3 mais c’est clair que je risque une fausse couche aussi sinon 2J5 mais cela dépendra de mes résultats avec la stimulation.De toute façon avec soit disant deux beaux J5 je n’ai pas eu de grossesse.
      J’ai fais que deux fiv je n’ai pas beaucoup de recul..
      Ninette pensées pour ton rendez-vous de demain.
      Moi 43 (2 enfants naturellement) mon mari 33 (pas d’enfant)
      Septembre 2017 essais bébé (février 2018 bilans hormonaux satisfaisants/découverte mai 2018 les 2 trompes bouchées)

      Fiv 1 août 2018 (ponction 5 ovocytes/4 fécondés aucun vitrifié) transfert 2 blatocystes/J5 notpregnant

      Fiv 2 fin septembre 2018 (ponction 7 ovocytes/6 fécondés aucun vitrifié) transfert 3A/J3 pregnant
      Taux:J14/182ui J17/782ui J20/2060ui
      Échographie 8SA arrêt développement.

      Fiv 3 début février 2019 🍀

      Avatar du membre
      Maty2b

      Fivette de platine
      Messages : 760
      Enregistré le : 10 juin 2017
      Mon centre de PMA : 13- IMR Rocca Clinique Bouchard (Marseille)
      Âge : 40

      Message non lu par Maty2b » 17 déc. 2018 à 22:52

      Bonsoir à toutes et encore merci pour toutes vos témoignages et expériences qui apportent énormément d’informations.
      Merci Maloug je te souhaite aussi que tes jujus soient en bonne santé fingers .
      Merci Coccinella car tu m’eclaires sur beaucoup de points, sachant que notre Gyneco pma nous conseille depuis très récemment l’Espagne avec sa technique de pgs .
      Mon homme a 60 ans mais lui aussi à son 100% stérilité qui va jusqu’en mai 2019. Penses tu qu’il faudrait que je sollicite d’autres centres pour voir si ils accepteraient de nous prendre?
      Le remboursement de tes hormones se fait par un Gyneco pma ou classique ?
      J’ai peur que le pgs ne nous convienne pas car à ma 1ère fiv j’avais 4 ovocytes matures qui ont donné 3j2 , deux ont été transférés et le 3e à été poussé à j5 meus n’a pas tenu. À ma 2ème fiv je n’avais que 2 ovocytes matures qui ont donné 1j2 qui lui même avait donné une grossesse.
      Encore merci pour ta mine d’information.
      Bon courage à toutes celles qui sont en traitement ou qui sont dans l’attente...
      misteer oligospermie modérée
      mllle trompes bouchées
      11/2017 FIV ICSI1 2J2 notpregnant
      01/2018 FIV ICSI2 1J2 testpositif
      05/2018 Perte de notre petit ange brokenheart à 20 SA + 3 jours
      11/2018 bébé couette puis fausse couche

      Avatar du membre
      Fanny1313

      Fivette d'argent
      Messages : 453
      Enregistré le : 12 décembre 2017
      Mon centre de PMA : 13- Hôpital de la Conception (Marseille)
      Centre étranger : Eugin barcelone

      Message non lu par Fanny1313 » 18 déc. 2018 à 06:49

      Merci coccinella pour ta réponse
      Ninette courage pour ton rendez-vous
      Moi 42 ans 2 enfants / Lui 43 ans
      Essais bébé depuis 10 ans
      FIV 17/17: 2 J2 pregnant fausse couche à 9SA pleurrs
      FIV 24 J5
      12/17: 1 j5 notpregnant 1/18: 2 j5 notpregnant 8/18: 1 j5 notpregnant
      FIV 35 J5 et 3 J6
      1/19: 2 J5 pregnant
      - Taux : 223,3 (J9) 792 (J12) 1922,8 (J14) 4889,7 (J16)
      - 5SA+5 : C'est des jumeaux
      1 est petit et le 2 ème fait 2 mm coeurquibat
      - 7SA : bébés font 8 mm et 7,8 mm coeurquibat

      Prochaine écho le 25/02 treefle

      Allez on s'accroche mes pitchounes d'amour :amour:

      Avatar du membre
      Meskhenet

      Fivette de bronze
      Messages : 135
      Enregistré le : 16 octobre 2018
      Mon centre de PMA : 92- Hôpital Foch (Suresnes)
      Localisation : Région parisienne
      Âge : 41

      Message non lu par Meskhenet » 18 déc. 2018 à 12:27

      Ninette, on pense bien à toi pour ton rendez-vous, tiens nous au courant. fingers
      Moi 41 ans RAS sauf mon âge et infertilité inexpliquée nervous .
      Lui 34 teratozoospermie puis spermogramme "normal"
      multiheart depuis 3 ans. Pas d'enfant.
      FIV icsi 1 : 9 ovocytes, 7 embryons : 2j2 implantés notpregnant
      Aucun j5, développement bloqué à j6.
      FIV icsi 2 mai/juin : changement de centre : 12 ovocytes, 9 embryons, culture prolongée. Aucun j5 (blocage développement)
      FIV icsi 2 bis juillet : 16 ovocytes, 12 embryons, transfert 2j2 : testpositif mais taux faible... Grossesse biochimique minnce
      TEV oct. : 1j5 (le seul) notpregnant brokenheart
      FIV icsi 3 en janvier 2019

      Avatar du membre
      coccinella

      Fivette habituée
      Messages : 28
      Enregistré le : 11 janvier 2018
      Mon centre de PMA : Espagne
      Centre étranger : IVI-Valence
      Localisation : Paris
      Âge : 42

      Message non lu par coccinella » 18 déc. 2018 à 20:02

      Tisane, comment s'est passée ta ponction et ton scratching ?
      Ninette, que t'a dit ta gynécologue ?
      Maty2b, c'est une gyneco pma qui connait bien ivi qui me suit en France et me prescrit les hormones. Oui tente éventuellement un autre centre de pma. Je ne suis pas sûre que la loi soit passée. J'ai juste vu une décision de justice saisie par l'agence de biomedecine dans le cadre d'un procès. Si tu as les références d'une loi, je suis preneuse.

      Aujourd'hui, j'ai fait mon écho de jour 5 de stimulation. J'ai 18 follicules dans la course mais ils sont encore petits. Je suis toujours lente au démarrage mais la fatigue commence déjà à être intense et mon ovaire gauche douloureux. Prochain contrôle vendredi. Ponction vers le 28...L'infirmier a réussi à me prélever sans causer de bleu. Ça fait des mois que ça ne m'était pas arrivée, je suis contente!
      Moi 42 ans, mauvaise qualité ovocytes due à l'âge, utérus bicorne bicervical
      Lui 63 ans, homozygote mutation 677 MTHFR
      essais depuis 12/15
      02/16: fausse couche à 7 SA après inscription à la mater
      3 autres FCprécoces
      => orientation PMA en Espagne pour FIV ICSI - PGS
      11/17: FIV1, 13 follicules, 9 ovo matures, 6 J1, 4 J5/J6, 0 euploïde
      02/18: FIV2, 16 follicules, 13 ovo mat, 8 J1, 5 J5/J6, 1 euploïde, TEV avril notpregnant
      07/18: FIV3, 14 follicules, 9 ovo mat, 9 J1, 7 J5/J6, 0 euploïde
      12/18: FIV4 après 2 faux départs, 12 fo, 8 ovo mat, 2 J1, 2J5, 1 euploïde minipingoo
      02/19: FIV5
      puis ERA et TEV

      Avatar du membre
      Angelle

      Fivette d'or
      Messages : 635
      Enregistré le : 01 septembre 2018
      Mon centre de PMA : Espagne

      Message non lu par Angelle » 18 déc. 2018 à 21:06

      Super Cocinella! 18 follicules,tu réagis super bien à la stimulation..c’est de bonne augure pour ta ponction 🍀
      Moi 43 (2 enfants naturellement) mon mari 33 (pas d’enfant)
      Septembre 2017 essais bébé (février 2018 bilans hormonaux satisfaisants/découverte mai 2018 les 2 trompes bouchées)

      Fiv 1 août 2018 (ponction 5 ovocytes/4 fécondés aucun vitrifié) transfert 2 blatocystes/J5 notpregnant

      Fiv 2 fin septembre 2018 (ponction 7 ovocytes/6 fécondés aucun vitrifié) transfert 3A/J3 pregnant
      Taux:J14/182ui J17/782ui J20/2060ui
      Échographie 8SA arrêt développement.

      Fiv 3 début février 2019 🍀

      Avatar du membre
      tisane

      Fivette fidèle
      Messages : 88
      Enregistré le : 05 janvier 2018
      Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

      Message non lu par tisane » 18 déc. 2018 à 21:46

      J écris pas beaucoup mais la je suis contente qu il y ait le forum.
      Franchement ça a été hard de faire scratching et ponction en anasthesie locale.
      J'ai douille surtout pour le scaching en fait et je me disais que le plus gros avait pas commencé. La ponction en elle même ça a été... Mais après douleurs horribles et j'ai saigné et j'ai vomi...
      Apparemment dans ce centre ils sont pas habitués aux locale. Donc ils m ont rien filé. C'est moi qui ai pris lamaline que j avais de ponctions d avant quand je les ai faites dans un autre centre.
      Donc 20 ovocytes. A voir la suite.
      40 ans.
      2016: IAC 1et 2: notpregnant
      2017: Fiv1: 2 J2: notpregnant ; tec1 (2J2): notpregnant ; tec2 (1 j2): notpregnant
      Fiv2: 1 J5: notpregnant
      Matricelab: Sous activation immunitaire. Scratching.
      2018: Fiv3: 2 J3: notpregnant
      Tec2: 2 J5: notpregnant
      2019: fiv 4: 2 j3 notpregnant
      Il reste 8j3

      Avatar du membre
      tisane

      Fivette fidèle
      Messages : 88
      Enregistré le : 05 janvier 2018
      Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

      Message non lu par tisane » 18 déc. 2018 à 21:55

      Et quand je suis retourné dans ma chambre, mon conjoint m'a raconté comment ça s'est passé pour lui. Gros blocage malgré films etc.. Gros stress. Il m'a dit qu il avait eu envie de pleurer... Que en plus il avait pression car autres hommes attendaient leur tour...
      Il a du aller voir secrétaire (!) et biologiste qui l ont détenu, se sont transformé en sexologue !!!
      Il est allé faire le tour de l immeuble et il a ressayer en revenant. Ça a marché mais "sans grand plaisir",
      Tout ça quand j étais au bloc. Heureusement que je l'ai pas su avant, car j aurais vraiment croiser...
      Il se voyait pas revenir et me dire qu il avait pas pu donner son sperme.
      On en sort pas indemnes de tout ça. Ni nous les femmes mais les hommes non plus
      40 ans.
      2016: IAC 1et 2: notpregnant
      2017: Fiv1: 2 J2: notpregnant ; tec1 (2J2): notpregnant ; tec2 (1 j2): notpregnant
      Fiv2: 1 J5: notpregnant
      Matricelab: Sous activation immunitaire. Scratching.
      2018: Fiv3: 2 J3: notpregnant
      Tec2: 2 J5: notpregnant
      2019: fiv 4: 2 j3 notpregnant
      Il reste 8j3