Contre-don au sein d’un couple : à la fois en attente d’un don de spermatozoïdes + donneuse d’ovocytes

Avatar du membre
AuréCha92

Fivette de bronze
Messages : 296
Enregistré le : 19 janvier 2021
Mon centre de PMA : 35- CHU Rennes Sud

Message non lu par AuréCha92 »

Oui je suis d’accord avec toi on n’invente pas une AMH élevée et même si l’esprit a bcp d’impact sur le corps, on ne peut pas tout attribuer au stress non plus…

Vous pensez commencer les démarches pour le don bientôt du coup ? Excuse-moi tu l’as peut-être déjà dit avant.

SarahB a écrit : 21 nov. 2021 à 12:27 C'est pour ça que mon conjoint veut que l'on accepte le don car je supporte de moins en moins les traitements. Quand les hormones chutent je suis en état de dépression...je souffre.
Puis il veut du résultat. Là ce sont des traitements pour rien même si on a eu 2 grossesses sur 3.
J'ai un soucis de lâcher prise aussi mais bon on ninvente pas une AMH...perso c'est 11,83 je crois
AuréCha92 a écrit : 21 nov. 2021 à 12:00
SarahB a écrit : 21 nov. 2021 à 10:33 C'est vrai ce que tu dis. Nous c'est limité...
Être SOPK c'est avoir beaucoup d'ovocytes mais aucune ovulation...pour ma part. Je n'ai pas de règle à l'origine ou 3-4 par an. Mes cycles peuvent durer des mois.
On nous a dit que ça serait par inséminations si on passe par le don. Mais à voir ce que l'on va nous dire cette fois-ci.
Hors-sujet
C’est chouette si vous pouvez vous éviter une ponction de + en passant par l’insémination 🙂. Certains centres proposent même des inséminations sur cycle naturel, sans traitement (en Espagne par exemple).
Autrement, j’ai une copine qui a le SOPK et elle est actuellement enceinte, elle est tombée enceinte naturellement (son conjoint n’a pas de problème), elle avait rarement ses règles etc… enfin comme toi quoi. Elle me disait qu’elle avait tellement d’ovocytes que aucun n’arrivait à prendre le dessus sur les autres pour devenir mature. Au final un jour il y a eu un Warrior apparemment 💪🏻.
Les médecins lui avaient dit que le stress pourrait créer cet effet de SOPK (cette copine a effectivement beaucoup de mal à lâcher prise 🤷🏼‍♀️).
Bon elle ne savait pas trop quoi penser de tout ça (moi non plus), elle a l’impression que le sujet des SOPK n’est pas très clair, elle avait des infos qui se contredisaient selon les médecins.
- Ensemble depuis 2011 :affect:
- 1ère consultation pour infertilité en 09/2019
- Moi : 29 ans, RAS
- Lui : 29 ans, azoospermie (très rares zozos).
- Essais d’auto-conservation : négatif
- Biopsie testiculaire en 09/20 : pleurrs
- Inscription don Cecos le 22/09/20 : 12 mois d’attente (6 mois en donnant mes ovocytes)
- Don d’ovocytes (le 23/02/21) : 12 ovocytes dont 5 auto-conservés.
- 1ère IAD le 23/04/21 : testpositif (465 UI à 14 DPO, 8204 UI à 21 DPO)
- DPA : 21/01/2022
- Naissance de Basile un peu en avance le 28/12/21, tout va bien 🥰
- Démarches débutées en 08/2022 pour bébé 2
Avatar du membre
SarahB

Fivette d'argent
Messages : 341
Enregistré le : 22 juillet 2020
Mon centre de PMA : 80- CHU d' Amiens

Message non lu par SarahB »

Exactement !

On verra avec le rdv du 22 décembre....c'est pour ça que j'ai hâte d'avoir le compte rendu du staff pour voir avec les biologistes...ne pas trop tarder. Je me sens prête à l'idée d'avoir un enfant par le don. Je veux tellement que l'on soit papa et maman hihi
AuréCha92 a écrit : 21 nov. 2021 à 14:13 Oui je suis d’accord avec toi on n’invente pas une AMH élevée et même si l’esprit a beaucoup d’impact sur le corps, on ne peut pas tout attribuer au stress non plus…

Vous pensez commencer les démarches pour le don bientôt du coup ? Excuse-moi tu l’as peut-être déjà dit avant.

SarahB a écrit : 21 nov. 2021 à 12:27 C'est pour ça que mon conjoint veut que l'on accepte le don car je supporte de moins en moins les traitements. Quand les hormones chutent je suis en état de dépression...je souffre.
Puis il veut du résultat. Là ce sont des traitements pour rien même si on a eu 2 grossesses sur 3.
J'ai un soucis de lâcher prise aussi mais bon on ninvente pas une AMH...perso c'est 11,83 je crois
AuréCha92 a écrit : 21 nov. 2021 à 12:00
SOPK et azoospermie génétique
Essais 2017
PMA 2018
2019 : FIV ICSI 1 : notpregnant
2020 : FIV ICSI 2 - protocole TEC non abouti
Avril 2021 : FIV ICSI - TEC : 2 embryons J3 pregnant
Juin 2021 : finalité => oeuf clair
Octobre 2021 : FIV ICSI 3 - ponction 13 ovocytes. 0 embryon de congelés. Transfert frais 2J2. Prise de sang pregnant puis 1 semaine après notpregnant (Grosssesse biochimique apparemment)
Février 2022 : CECOS vers l'IAD
Vers l'IAD septembre 2022 fingers
Avatar du membre
CabFlit

Fivette de platine
Messages : 778
Enregistré le : 09 août 2021
Mon centre de PMA : Belgique

Message non lu par CabFlit »

Bonjour les filles,

Je reviens vous donner quelques nouvelles : nous avons fait officiellement notre demande pour le don de sperme! On doit encore rencontrer la psy vendredi prochain mais comme il n'y a pas de délais d'attente, on pourra faire une première insémination sur mon cycle de janvier. Cela sera sur cycle spontané, ce qui me réjoui beaucoup.
Comme on s'en doutait un peu, cela va nous demander un petit budget mais on s'attendait à pire : la sécurité sociale prend en charge le coût de l'acte en lui-même mais on doit évidemment supporter le coût des pailles. Environ 300€ par paille/insémination; on a la chance de bien gagner notre vie mais on va quand même espérer ne pas devoir recommencer trop souvent :lol:

2022 arrive et m'apporte beaucoup d'espoirs après deux années difficiles. J'espère que ce petit groupe connaitra beaucoup de bons moments dans les prochains mois, à commencer par AuréCha qui doit être impatience de rencontrer son petit bout dans quelques semaines.

Biz à toutes :smack:
♀️ 32 ans => RAS
♂️ 34 ans=> azoospermie sécrétoire

Début PMA novembre 2020
Biopsie testiculaire 27/04/21 : 2 pailles
FIV ICSI : 16/07/21 : 1 embryon à J+5 minipingoo =>congelé car hyperstimulation + polype
TEC: 2/11/21 notpregnant

On referme ce chapitre et on en ouvre un nouveau
IAD 1 : 20/01/22 notpregnant
IAD 2 : 17/02/22 notpregnant
IAD 3 : 15/03/22 testpositif mais FC à 9SA+3 brokenheart
En route pour bébé arc-en-ciel 🌈
IAD 4 : 18/06/22 notpregnant
IAD 5 : 14/07/22 notpregnant grossesse biochimique
Avatar du membre
AuréCha92

Fivette de bronze
Messages : 296
Enregistré le : 19 janvier 2021
Mon centre de PMA : 35- CHU Rennes Sud

Message non lu par AuréCha92 »

Oh c’est super chouette, janvier va arriver vite et sera plein d’évènements 😊.
- Ensemble depuis 2011 :affect:
- 1ère consultation pour infertilité en 09/2019
- Moi : 29 ans, RAS
- Lui : 29 ans, azoospermie (très rares zozos).
- Essais d’auto-conservation : négatif
- Biopsie testiculaire en 09/20 : pleurrs
- Inscription don Cecos le 22/09/20 : 12 mois d’attente (6 mois en donnant mes ovocytes)
- Don d’ovocytes (le 23/02/21) : 12 ovocytes dont 5 auto-conservés.
- 1ère IAD le 23/04/21 : testpositif (465 UI à 14 DPO, 8204 UI à 21 DPO)
- DPA : 21/01/2022
- Naissance de Basile un peu en avance le 28/12/21, tout va bien 🥰
- Démarches débutées en 08/2022 pour bébé 2
Avatar du membre
SarahB

Fivette d'argent
Messages : 341
Enregistré le : 22 juillet 2020
Mon centre de PMA : 80- CHU d' Amiens

Message non lu par SarahB »

Bonjour,

Superbe nouvelle pour vous !!! fingers :-D
SOPK et azoospermie génétique
Essais 2017
PMA 2018
2019 : FIV ICSI 1 : notpregnant
2020 : FIV ICSI 2 - protocole TEC non abouti
Avril 2021 : FIV ICSI - TEC : 2 embryons J3 pregnant
Juin 2021 : finalité => oeuf clair
Octobre 2021 : FIV ICSI 3 - ponction 13 ovocytes. 0 embryon de congelés. Transfert frais 2J2. Prise de sang pregnant puis 1 semaine après notpregnant (Grosssesse biochimique apparemment)
Février 2022 : CECOS vers l'IAD
Vers l'IAD septembre 2022 fingers
Avatar du membre
SarahB

Fivette d'argent
Messages : 341
Enregistré le : 22 juillet 2020
Mon centre de PMA : 80- CHU d' Amiens

Message non lu par SarahB »

Bonjour,
J'espère que vous allez bien.
Nous allons finalement nous orienter vers le don ... Les paillettes de mon conjoint ne sont pas assez de bonnes qualités pour une réussite. Je peux refaire une dernière fiv icsi, mais je ne veux plus refaire une 5eme ponction. Je ne sais pas si c'est égoïste ou pas mais si c'est pour souffrir pour rien ....ça nous démoralise. Nouveau rdv en février pour donner notre décision finale car l'on voit la psy car je ne me sens pas encore prête...alors que mon conjoint oui.
Pour celles passée par le don et ayant l'enfant, comment le vivez vous ? Et votre entourage ? Vous n'avez pas peur du futur et des questions de votre enfant ?
Bonnes fêtes de fin d'année. 🎄❄️
SOPK et azoospermie génétique
Essais 2017
PMA 2018
2019 : FIV ICSI 1 : notpregnant
2020 : FIV ICSI 2 - protocole TEC non abouti
Avril 2021 : FIV ICSI - TEC : 2 embryons J3 pregnant
Juin 2021 : finalité => oeuf clair
Octobre 2021 : FIV ICSI 3 - ponction 13 ovocytes. 0 embryon de congelés. Transfert frais 2J2. Prise de sang pregnant puis 1 semaine après notpregnant (Grosssesse biochimique apparemment)
Février 2022 : CECOS vers l'IAD
Vers l'IAD septembre 2022 fingers
Avatar du membre
CabFlit

Fivette de platine
Messages : 778
Enregistré le : 09 août 2021
Mon centre de PMA : Belgique

Message non lu par CabFlit »

Bonjour Sarah,

Je ne pense pas que tirer un trait sur les FIV soit égoïste de ta part. Vous semblez être tous les deux au clair par rapport aux chances de réussir avec les gamètes de ton homme; reste à accepter pour toi de passer par le don. Je trouve cela bien que tu te fasses accompagner par un psychologue dans ce processus.

Je ne sais pas quelles connaissances vos familles ont de votre parcours et de la direction que vous vous apprêtez à prendre mais je te recommanderais d'en parler aussi un peu autour de toi...si vous avez un entourage bienveillant.
On a eu beaucoup de marques de soutien quand on a annoncé à nos familles qu'on arrêtait les FIV et qu'on passait aux IAD et ça m'a personnellement beaucoup aidée à être en paix avec notre décision. Je pense que c'est aussi important pour notre(nos) futur(e)s enfant(s) de s'accompagner mutuellement avec nos familles. Après tout, le deuil de l'enfant biologique, ils le vivent aussi et peuvent potentiellement être confronté à des questions de l'enfant plus tard.

Bon courage à toi :smack:
♀️ 32 ans => RAS
♂️ 34 ans=> azoospermie sécrétoire

Début PMA novembre 2020
Biopsie testiculaire 27/04/21 : 2 pailles
FIV ICSI : 16/07/21 : 1 embryon à J+5 minipingoo =>congelé car hyperstimulation + polype
TEC: 2/11/21 notpregnant

On referme ce chapitre et on en ouvre un nouveau
IAD 1 : 20/01/22 notpregnant
IAD 2 : 17/02/22 notpregnant
IAD 3 : 15/03/22 testpositif mais FC à 9SA+3 brokenheart
En route pour bébé arc-en-ciel 🌈
IAD 4 : 18/06/22 notpregnant
IAD 5 : 14/07/22 notpregnant grossesse biochimique
Avatar du membre
SarahB

Fivette d'argent
Messages : 341
Enregistré le : 22 juillet 2020
Mon centre de PMA : 80- CHU d' Amiens

Message non lu par SarahB »

Bonjour CabFlit,

Merci à toi. Mon conjoint n'arrête pas de me dire que ce n'est pas égoîste car pour lui ça ne sert tellement à rien de se détruire la santé pour des échecs. Il a tellement raison et on culpabilise aussi. C'est sûrement naturel une fois de plus.
C'est sous le conseil du docteur PMA car mon conjoint et elle sont raccord sur le fait que je dois en parler et que nos chances sont infimes.
Pour mes parents, que se soit le mélange de nos gènes ou pas, pour eux c'est déjà leur petit fils/ petite fille. ça sera un enfant heureux et entourée d'amour. Du côté de mes beaux parents l'idée sera la même mais je crois que le plus dur sera pour ma belle-mère....ça peut être compréhensible. Après nous avons des amis très compréhensifs et bienveillants qui nous soutiennent depuis le début. pour le reste de la famille on verra ^^
Tu as raison. Comme ça pour l'enfant ça devient naturel et aucun tabou...donc aucun soucis de ne pas se sentir légitime.


Je te remercie pour ta lecture, ta réponse. Elle me fait du bien. Merci beaucoup.

Bonne journée !! ;-)
CabFlit a écrit : 27 déc. 2021 à 08:53 Bonjour Sarah,

Je ne pense pas que tirer un trait sur les FIV soit égoïste de ta part. Vous semblez être tous les deux au clair par rapport aux chances de réussir avec les gamètes de ton homme; reste à accepter pour toi de passer par le don. Je trouve cela bien que tu te fasses accompagner par un psychologue dans ce processus.

Je ne sais pas quelles connaissances vos familles ont de votre parcours et de la direction que vous vous apprêtez à prendre mais je te recommanderais d'en parler aussi un peu autour de toi...si vous avez un entourage bienveillant.
On a eu beaucoup de marques de soutien quand on a annoncé à nos familles qu'on arrêtait les FIV et qu'on passait aux IAD et ça m'a personnellement beaucoup aidée à être en paix avec notre décision. Je pense que c'est aussi important pour notre(nos) futur(e)s enfant(s) de s'accompagner mutuellement avec nos familles. Après tout, le deuil de l'enfant biologique, ils le vivent aussi et peuvent potentiellement être confronté à des questions de l'enfant plus tard.

Bon courage à toi :smack:
SOPK et azoospermie génétique
Essais 2017
PMA 2018
2019 : FIV ICSI 1 : notpregnant
2020 : FIV ICSI 2 - protocole TEC non abouti
Avril 2021 : FIV ICSI - TEC : 2 embryons J3 pregnant
Juin 2021 : finalité => oeuf clair
Octobre 2021 : FIV ICSI 3 - ponction 13 ovocytes. 0 embryon de congelés. Transfert frais 2J2. Prise de sang pregnant puis 1 semaine après notpregnant (Grosssesse biochimique apparemment)
Février 2022 : CECOS vers l'IAD
Vers l'IAD septembre 2022 fingers
Avatar du membre
CabFlit

Fivette de platine
Messages : 778
Enregistré le : 09 août 2021
Mon centre de PMA : Belgique

Message non lu par CabFlit »

SarahB a écrit : 27 déc. 2021 à 11:07 Bonjour CabFlit,

Merci à toi. Mon conjoint n'arrête pas de me dire que ce n'est pas égoîste car pour lui ça ne sert tellement à rien de se détruire la santé pour des échecs. Il a tellement raison et on culpabilise aussi. C'est sûrement naturel une fois de plus.
C'est sous le conseil du docteur PMA car mon conjoint et elle sont raccord sur le fait que je dois en parler et que nos chances sont infimes.
Pour mes parents, que se soit le mélange de nos gènes ou pas, pour eux c'est déjà leur petit fils/ petite fille. ça sera un enfant heureux et entourée d'amour. Du côté de mes beaux parents l'idée sera la même mais je crois que le plus dur sera pour ma belle-mère....ça peut être compréhensible. Après nous avons des amis très compréhensifs et bienveillants qui nous soutiennent depuis le début. pour le reste de la famille on verra ^^
Tu as raison. Comme ça pour l'enfant ça devient naturel et aucun tabou...donc aucun soucis de ne pas se sentir légitime.


Je te remercie pour ta lecture, ta réponse. Elle me fait du bien. Merci beaucoup.

Bonne journée !! ;-)

De rien Sarah! Après tout, je vis avec les mêmes questions et les mêmes angoisses que toi. Et même si je suis convaincue que l'absence de lien génétique entre mon homme et notre futur enfant n'empêchera pas le lien de se créer, je sais que j'aurai toute ma vie dans un coin de ma tête cette peur qu'un jour l'un ou l'autre finisse par en souffrir.
Je ressens chaque jour la chance qu'on a de vivre dans une société qui accepte les différents modèles de famille et où nos enfants ne ressentiront pas qu'on les jugent comme différents ou illégitimes, comme cela pouvait être le cas il n'y a pas si longtemps.
♀️ 32 ans => RAS
♂️ 34 ans=> azoospermie sécrétoire

Début PMA novembre 2020
Biopsie testiculaire 27/04/21 : 2 pailles
FIV ICSI : 16/07/21 : 1 embryon à J+5 minipingoo =>congelé car hyperstimulation + polype
TEC: 2/11/21 notpregnant

On referme ce chapitre et on en ouvre un nouveau
IAD 1 : 20/01/22 notpregnant
IAD 2 : 17/02/22 notpregnant
IAD 3 : 15/03/22 testpositif mais FC à 9SA+3 brokenheart
En route pour bébé arc-en-ciel 🌈
IAD 4 : 18/06/22 notpregnant
IAD 5 : 14/07/22 notpregnant grossesse biochimique
Avatar du membre
SarahB

Fivette d'argent
Messages : 341
Enregistré le : 22 juillet 2020
Mon centre de PMA : 80- CHU d' Amiens

Message non lu par SarahB »

"je sais que j'aurai toute ma vie dans un coin de ma tête cette peur qu'un jour l'un ou l'autre finisse par en souffrir." ==> C'est ce sentiment là que j'ai aussi ... c'est tellement étrange et sûrement normal également ... mon conjoint dit que non... mais bon.

C'est vrai ce que tu écris ... Mon beau-frère (le petit frère de mon conjoint) a eu une fille il y a un an et demi, et souvent l'entourage cherche des ressemblances etc ... et tu te dis que toi on ne verra jamais de ressemblance avec son père (même si les biologistes gèrent bien de ce côté).
CabFlit a écrit : 27 déc. 2021 à 11:30
SarahB a écrit : 27 déc. 2021 à 11:07 Bonjour CabFlit,

Merci à toi. Mon conjoint n'arrête pas de me dire que ce n'est pas égoîste car pour lui ça ne sert tellement à rien de se détruire la santé pour des échecs. Il a tellement raison et on culpabilise aussi. C'est sûrement naturel une fois de plus.
C'est sous le conseil du docteur PMA car mon conjoint et elle sont raccord sur le fait que je dois en parler et que nos chances sont infimes.
Pour mes parents, que se soit le mélange de nos gènes ou pas, pour eux c'est déjà leur petit fils/ petite fille. ça sera un enfant heureux et entourée d'amour. Du côté de mes beaux parents l'idée sera la même mais je crois que le plus dur sera pour ma belle-mère....ça peut être compréhensible. Après nous avons des amis très compréhensifs et bienveillants qui nous soutiennent depuis le début. pour le reste de la famille on verra ^^
Tu as raison. Comme ça pour l'enfant ça devient naturel et aucun tabou...donc aucun soucis de ne pas se sentir légitime.


Je te remercie pour ta lecture, ta réponse. Elle me fait du bien. Merci beaucoup.

Bonne journée !! ;-)

De rien Sarah! Après tout, je vis avec les mêmes questions et les mêmes angoisses que toi. Et même si je suis convaincue que l'absence de lien génétique entre mon homme et notre futur enfant n'empêchera pas le lien de se créer, je sais que j'aurai toute ma vie dans un coin de ma tête cette peur qu'un jour l'un ou l'autre finisse par en souffrir.
Je ressens chaque jour la chance qu'on a de vivre dans une société qui accepte les différents modèles de famille et où nos enfants ne ressentiront pas qu'on les jugent comme différents ou illégitimes, comme cela pouvait être le cas il n'y a pas si longtemps.
SOPK et azoospermie génétique
Essais 2017
PMA 2018
2019 : FIV ICSI 1 : notpregnant
2020 : FIV ICSI 2 - protocole TEC non abouti
Avril 2021 : FIV ICSI - TEC : 2 embryons J3 pregnant
Juin 2021 : finalité => oeuf clair
Octobre 2021 : FIV ICSI 3 - ponction 13 ovocytes. 0 embryon de congelés. Transfert frais 2J2. Prise de sang pregnant puis 1 semaine après notpregnant (Grosssesse biochimique apparemment)
Février 2022 : CECOS vers l'IAD
Vers l'IAD septembre 2022 fingers