Copines enceintes

Avatar du membre
Basmati

Fivette d'argent
Messages : 403
Enregistré le : 19 janvier 2022
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers
Âge : 31

Message non lu par Basmati »

Loupianka a écrit : 25 avr. 2022 à 16:20 Salut les filles,

Je tombe un peu par hasard sur cette partie du forum et je crois bien que c'est une des choses que je gère le plus difficilement dans ce parcours : la jalousie que je ressens pour mes amies / connaissances enceintes... c'est l'enfer ! Je crois qu'on m'a annoncé (sans exagérer) 20 grossesses depuis que nous essayons d'avoir un enfant, à chaque fois c'est un gros coup en pleine face...

La semaine prochaine j'ai une amie enceinte de 7 mois de passage à Paris et qui veut absolument qu'on se voit et dans 10 jours une session chez la belle famille avec ma belle soeur enceinte elle aussi de 7 mois... ces 2 grossesses, je les ai apprises au moment de ma fausse couche, je me torture en pensant que j'aurais pu / du être à leur place et accoucher en juin moi aussi.

Bref, je vous comprends tellement... moi aussi je mets des distances autant que je peux et je ne supporte littéralement plus ces annonces... surtout quand c'est le 2e ou le 3e gosse des autres qui "ohh surprise est lui aussi arrivé tout de suite"... "mais ferme là par pitié"... Enfin, je ne souhaite à toutes que ça nous arrive enfin et que nous ayons au moins chacune un bébé en bonne santé pray

PS Basmati ton histoire m'a choquée pour ta collègue ! Je trouve que t'as même été plutôt soft, moi maintenant je suis un peu sans tiep avec ce genre de comportements dégueulasses, si les gens sont trop cons pour réaliser leur méchanceté et leur indélicatesse, qqn doit se charger de leur dire, et je veux bien m'y coller ça défoule ;-)
Coucou Loupianka,

Merci pour ton témoignage 🥰

Avant de venir sur le forum, je me disais mais c'est moi qui ait un problème et qui ne tolère plus rien ?? Je pense qu'on est toutes passées par ces questionnements...

Je suis totalement d'accord avec toi, dans les parcours qui sont les nôtres, les deux principales difficultés sont d'accuser / appréhender les échecs et les GENS. Je ne crois même pas que les ttt représentent un problème majeur finalement, les piqûres au ventre font moins mal que celles au coeur 😔

Est-ce que les personnes dont tu parles Loupianka connaissent ton parcours ?

J'ai cru qu'en parlant ouvertement des épreuves que je traversais, les gens seraient plus précautionneux avec moi, mais en fait pas du tout 🤬😫... J'ai même un collègue à qui j'ai parlé de mes difficultés qui m'a dit "Nan mais attend il faut que tu prenne du recul". La blaaaague...

J'ai l'impression de m'éloigner petit à petit de tout le monde pour me réfugier sur le forum parce qu'il n'y a que là que je trouve du réconfort et de la compréhension. Je deviens aigrie et dis de plus en plus que je déteste les gens 😅, c'était la grande phrase de mon conjoint qui me dit maintenant Ah tu vois, j'avais raison.

Quoi qu'il arrive, ce parcours laissera des traces et je crois qu'on sera changée à jamais...
Moi 31 ans diagnostic d'endométriose 01/22
Mon conjoint 36 ans RAS
Essais bébé depuis 08/2019
Entrée PMA 09/2020
3 STIM + 3 IAC => notpregnant
FIV1 en 11/2021 => 0❄ mais 1J2 => pregnant natte
Écho en 01/2022 à 10SA : brokenheart curetage et rupture d'un endométriome entrainant péritonite >> coelioscopie @mbul@nce
FIV2 en 03/22 => arrêt COVID 😡
FIV2bis : ponction le 18/5. TEF 2J2 le 20/5, 4J5 stars2. PDS le 1/6 notpregnant.
TEC 07/22 annulé pour péritonite smilvener
30/08/22 : sclérothérapie
TEC 2J5 le 26/09, PDS le 6/10 fingers fingers
Avatar du membre
amélia

Fivette de bronze
Messages : 177
Enregistré le : 13 août 2018
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par amélia »

Basmati a écrit : 25 avr. 2022 à 17:46
Loupianka a écrit : 25 avr. 2022 à 16:20 Salut les filles,

Je tombe un peu par hasard sur cette partie du forum et je crois bien que c'est une des choses que je gère le plus difficilement dans ce parcours : la jalousie que je ressens pour mes amies / connaissances enceintes... c'est l'enfer ! Je crois qu'on m'a annoncé (sans exagérer) 20 grossesses depuis que nous essayons d'avoir un enfant, à chaque fois c'est un gros coup en pleine face...

La semaine prochaine j'ai une amie enceinte de 7 mois de passage à Paris et qui veut absolument qu'on se voit et dans 10 jours une session chez la belle famille avec ma belle soeur enceinte elle aussi de 7 mois... ces 2 grossesses, je les ai apprises au moment de ma fausse couche, je me torture en pensant que j'aurais pu / du être à leur place et accoucher en juin moi aussi.

Bref, je vous comprends tellement... moi aussi je mets des distances autant que je peux et je ne supporte littéralement plus ces annonces... surtout quand c'est le 2e ou le 3e gosse des autres qui "ohh surprise est lui aussi arrivé tout de suite"... "mais ferme là par pitié"... Enfin, je ne souhaite à toutes que ça nous arrive enfin et que nous ayons au moins chacune un bébé en bonne santé pray

PS Basmati ton histoire m'a choquée pour ta collègue ! Je trouve que t'as même été plutôt soft, moi maintenant je suis un peu sans tiep avec ce genre de comportements dégueulasses, si les gens sont trop cons pour réaliser leur méchanceté et leur indélicatesse, qqn doit se charger de leur dire, et je veux bien m'y coller ça défoule ;-)
Coucou Loupianka,

Merci pour ton témoignage 🥰

Avant de venir sur le forum, je me disais mais c'est moi qui ait un problème et qui ne tolère plus rien ?? Je pense qu'on est toutes passées par ces questionnements...

Je suis totalement d'accord avec toi, dans les parcours qui sont les nôtres, les deux principales difficultés sont d'accuser / appréhender les échecs et les GENS. Je ne crois même pas que les ttt représentent un problème majeur finalement, les piqûres au ventre font moins mal que celles au coeur 😔

Est-ce que les personnes dont tu parles Loupianka connaissent ton parcours ?

J'ai cru qu'en parlant ouvertement des épreuves que je traversais, les gens seraient plus précautionneux avec moi, mais en fait pas du tout 🤬😫... J'ai même un collègue à qui j'ai parlé de mes difficultés qui m'a dit "Nan mais attend il faut que tu prenne du recul". La blaaaague...

J'ai l'impression de m'éloigner petit à petit de tout le monde pour me réfugier sur le forum parce qu'il n'y a que là que je trouve du réconfort et de la compréhension. Je deviens aigrie et dis de plus en plus que je déteste les gens 😅, c'était la grande phrase de mon conjoint qui me dit maintenant Ah tu vois, j'avais raison.

Quoi qu'il arrive, ce parcours laissera des traces et je crois qu'on sera changée à jamais...
CC les filles...j'espère que vous allez bien malgré tout...

Ne t'inquiètes pas Basmati, tu ne resteras pas comme çà...c'est vraiment quand on est dans le parcours, en plein traitement etc...que c'est difficile à supporter toutes ces femmes enceintes et les personnes indélicates...
Perso, j'ai fait une pause pendant 1an et demi de pma et au bout de quelques mois, j'arrivais sans difficultés à voir les femmes enceintes, à fond à regarder familles nombreuses xxl et même les maternelles lol donc après chacun est différent mais à mon sens le plus dure c'est quand on a la tête dans la pma, j'ai repris la pma depuis 1 mois et ça y est je suis déjà aigrie lol

Loupianka franchement après mes 7 ans de pma il faut vraiment pas hésiter à faire l'égoiste et ne pas se forcer à faire quoi que ce soit...quand je faisais une fausse couche et j'avais des invitations à des repas entre amis avec plein de femmes enceintes...ben je n'y allais pas en sortant une vieille excuse et franchement c'est très libérateur

Courage les filles
misteer discrète teratospermie mllle hémi utérus + glaire cellulaire
essai bb depuis 2016 cigbleu cigrose multiheart
IAC 1 le 03/18 notpregnant IAC 2 le 06/18 notpregnant IAC 3 le 07/18 notpregnant
Fiv 1 en 2018 ( 6J5 transférés dont 2 grossesses biochimiques )
Fiv 2 en 2019 ( 1J5 transféré et nég.)
Fiv 3 en 2020 ( 21 ovocytes vitrifiés )
réchauffement de 5 ovocytes qui ont donné 2J5
TEF 1J5 le 12/04 notpregnant
Rdv gygy le 03/05 pour faire le point
Avatar du membre
ChouEtChou

Fivette d'argent
Messages : 352
Enregistré le : 11 février 2022
Mon centre de PMA : 75- Institut Mutualiste Montsouris (Paris 14)

Message non lu par ChouEtChou »

Bonjour les filles !
Loupianka, Basmati, Amélia je me retrouve beaucoup dans vos témoignages bbras

Basmati a écrit : 25 avr. 2022 à 17:46 J'ai cru qu'en parlant ouvertement des épreuves que je traversais, les gens seraient plus précautionneux avec moi, mais en fait pas du tout 🤬😫... J'ai même un collègue à qui j'ai parlé de mes difficultés qui m'a dit "Nan mais attend il faut que tu prenne du recul". La blaaaague...
Ah ben super le collègue... C'est sûr qu'en prenant du recul on règle nos problèmes de fertilité minnce

Loupianka a écrit : 25 avr. 2022 à 16:20 Bref, je vous comprends tellement... moi aussi je mets des distances autant que je peux et je ne supporte littéralement plus ces annonces... surtout quand c'est le 2e ou le 3e gosse des autres qui "ohh surprise est lui aussi arrivé tout de suite"... "mais ferme là par pitié"... Enfin, je ne souhaite à toutes que ça nous arrive enfin et que nous ayons au moins chacune un bébé en bonne santé pray
Mais oui c'est tellement blessant... J'ai souvent entendu aussi : "oh nous aussi on a eu du mal, c'est arrivé que au bout de 4 mois" :shock: :cry:


En ce moment je n'ai pas énormément de copines enceintes ouf. Mais voir des bébés c'est vraiment compliqué :cry: Cette sensation de ventre vide me déchire les entrailles...
Hier des collègues sont venus présenter leur bébé de quelques mois au travail. Leur fille est vraiment trop mignonne mais je suis vite partie parce que ça commençait à partir en "ça vous fait pas envie ?", "c'est pour quand le vôtre ?", etc etc
mllle 33 ans - RAS
misteer 44 ans - Teratospermie
1er rdv PMA : janvier 2022
FIV avril 2022 : TEF 1J5 notpregnant

23 juin 2022 : TEC 1J5 testpositif
écho datation 21/07 coeurquibat
écho 27/08 bébé bouge bien
écho T1 30/08 parfaite crossfingers

reste 1J5 minipingoo
Avatar du membre
Loupianka

Fivette de bronze
Messages : 111
Enregistré le : 23 septembre 2021
Mon centre de PMA : 75- Hôpital Les Bluets (Paris 12)

Message non lu par Loupianka »

Salut les filles,

En effet, vraiment pas facile tout ça, et ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seules à avoir ces émotions..

J'ai lu un des posts de cette discussion qui disait "faut pas être jalouse, faut être bienveillant, le karma te le rendra... si t'es négative t'attires le négatif..." même par les nanas qui passent par la PMA on se fait juger ! Et bien désolée mais non, ce n'est pas être une mauvaise personne que d'être jalouse ou avoir mal au coeur de voir des bébés / femmes enceintes, ne culpabilisons pas par dessus le marché !

En ce moment j'ai particulièrement du mal donc je m'épargne : ce midi je devais déjeuner avec 2 collègues dont une est enceinte et l'autre peut être (ou en tout cas en projet bébé), je viens d'annuler, prétextant un vieux rdv de derrière les fagots... je préfère aller me balader, passer un coup de fil, voir une boutique, que de faire semblant et de prendre sur moi.

Pour répondre à ta question Basmati, oui les gens sont au courant de nos difficultés mais certains arrivent malgré tout à être indélicats ! (il y a qqs semaines j'ai félicité un pote qui venait d'avoir sa petite fille il me répond "merci, et toi alors toujours pas enceinte ?" bah non, merci de me le rappeler aussi violemment...Quant à un autre, il m'a annoncé la grossesse d'une amie en commun alors qu'il venait dej avec moi juste après ma fausse couche dont il avait connaissance... bref...)

Sans tomber dans l'aigreur, ni dans l'extrême, préservons nous tant que nous pouvons et ne culpabilisons pas de ces sentiments tout à fait normaux !

Courage à nous toutes treefle :smack:
Moi 36 ans - RAS - Lui 37 ans OATS - Essais bébé 01/2020
FIV IMSI 05/21 (5 J5) *TEF 1J5 (06/21) - *TEC 1J5 (09/21) + mais fausse couche à 6/7SA
*TEC 1J5 (01/22) - *TEC 1J5 (03/22) -
Avatar du membre
Mary32

Fivette de diamant
Messages : 1053
Enregistré le : 04 juin 2018
Mon centre de PMA : 44- Polyclinique de l'Atlantique (St Herblain)

Message non lu par Mary32 »

Bonjour les filles,

Je me permets ce petit message pr vous soutenir, je suis passée par là il y a peu, 5 ans d’essais bb et plusieurs échecs en pma en parallèle des nombreuses annonces dans mon entourage proche et pro, je ne peux que comprendre ce que vous ressentez.
Ce sentiment est NORMAL n’ayez pas honte et pour rassurer certaine lorsque vous aurez terminé ce parcours (avec une jolie fin 🙏🤞c’est tt ce que je vous souhaite) vous oublierez toutes ces émotions désagréables et n’en voudrez plus à toutes ces personnes qui ont pu à un moment vous faire du mal.

Je vous envoie toutes mes bonnes ondes et mon courage et vous souhaite le meilleur 🤞👶
Infertilité inexpliquée
PMA Février 2018
2018 : 4 IAC notpregnant

FIV1 Oct 18 - 3 brybry J5 - 1 pregnant mais taux faible 13 ui - 13 ui - 7 ui :cry: - TEC 1 TEC 2 notpregnant

FIV2 avril 19 - 2 brybry J5 notpregnant

FIV3 juin 20 - Transformée en IAC notpregnant
FIV3 bis Nov 20 - 6 brybry J5 - transfert pregnant coeurquibat
Avatar du membre
Mila51

Fivette novice
Messages : 19
Enregistré le : 26 juillet 2021
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 32

Message non lu par Mila51 »

Hello à toutes,

Cet espace de parole et de partage est une bonne chose car vivre ce parcours n'est quand même pas simple du tout.

Je trouve déjà que nos propres ressentis peuvent être fluctuants: un jour, je suis très confiante alors qu'un autre je suis hyper défaitiste. Ma psy m'a également fait remarquer qu'avec l'imprégnation hormonale que nous avions, ces ressentis peuvent être décuplés.

Pour ma part, ma réaction à l'annonce va aussi dépendre de si la personne en face a connaissance de notre parcours. Je me suis habituée aux questions des coiffeuses et des gens vus une fois par an, je ne dis pas que c'est toujours facile mais je peux prendre plus de recul.
J'ai appris récemment que ça avait fonctionné pour un couple d'amis en PMA depuis quelques années et j'ai été contente pour eux. Et j'ai eu cette arrière pensée de "peut-être que si ca marche pour eux, ca voudra dire qu'on sera le couple pour qui ce ne marche pas, ce fameux pourcentage..."

Ce qui va être dur, c'est pour les personnes très proches qui malheureusement peuvent commettre des maladresses.
Que ce soit famille ou amis proches, on a eu notre lot de remarques déplacées.
Des copains très proches qui savaient que notre tentative n'avait pas fonctionné et qui toute une soirée chez nous se sont plaints de leurs enfants "ah si on avait su" "faites des enfants qu'ils disaient"

Le coup de grâce pour moi ca a été une amie très proche. Elle en parcours PMA depuis longtemps, j'étais sa confidente. Je n'étais pas encore en projet bébé mais j'ai entendu pendant deux ans "ah mais qu'est ce que ca va être difficile pour moi quand ca sera ton tour". Je veux bien comprendre mais en fait, je ne conçois pas de le verbaliser comme ça.
Bref, j'ai suivi leur parcours, à pleurer quand ca ne fonctionnait pas pour eux. Miracle, ca a marché pour eux après un DO. Je ne lui ai pas parlé de notre entrée en PMA pour ne pas interférer avec sa grossesse.
Je lui parle de notre parcours quelques mois après l'accouchement. Quand on se revoit régulièrement, elle ne me parle que de sa fille, de la difficulté de se séparer d'elle pour la crèche, etc. J'encaisse.
Un jour (peu après notre deuxième échec en PMA), je reçois un texto de félicitations de la part d'une ancienne collègue qui ne m'est pas destiné "on vient de m'envoyer une belle photo de toi, cette photo me fait trop plaisir et surtout je suis trop contente de te voir aussi rayonnante future petite maman". Je crois sincèrement que quelque chose s'est brisé en moi ce jour là. Je lui envoie une capture d'écran avec en légende "La violence de ce message" et voici sa réponse "argh dur dur en effet".
J'ai vrillé à la hauteur de ma déception et de ma douleur. Elle ne m'a pas appelé pour prendre de mes nouvelles ou quoi que ce soit de plus que ces 5 mots.
Elle m'a même dit plus tard "quand on t'a annoncé la naissance de notre famille, on ne t'a pas senti très heureuse pour nous" alors que si c'était le cas et j'étais soulagée après cet accouchement long.

Enfin, j'ai dû faire le deuil d'une grossesse naturelle, je fais également le deuil de cette amitié car moi qu'elle considérait comme sa meilleure amie, elle est incapable de ne serait-ce que prendre des nouvelles.

J'essaie chaque jour de prendre du recul avec ces nouvelles annonces, c'est parfois plus facile que d'autres mais je pense que c'est aussi normal de s'éloigner de ce monde-là pour se protéger.

Je vous envoie toutes mes pensées positives <3
👩 32 ans, polype utérin retiré sous AG
👨 36 ans, OATS, translocation robertsonnienne 14/21

FIV1 (sept 2020), 5 embryons, 1 J5 ❄️ car curetage suite au polype
TEC (déc 2020) l'embryon ne résiste pas à la décongélation ☔️

FIV1 bis (mars 2021), 4 embryons, 1 J2 ✨ , 3 ☔️
28/04: 🚫

DPI (07/22) Consultation pluridsciplinaire Béclère Necker 🏥
01/22 2 embryons sains ✨
TEV 01/22 notpregnant
TEC 04/22 notpregnant

07/22 Découverte endométriose adenomyose + nouveau KO
Sous hormone pour faire disparaître le kyste 🧘‍♀️
Avatar du membre
Basmati

Fivette d'argent
Messages : 403
Enregistré le : 19 janvier 2022
Mon centre de PMA : 49- CHU d'Angers
Âge : 31

Message non lu par Basmati »

Mila51 a écrit : 10 août 2022 à 14:25 Hello à toutes,

Cet espace de parole et de partage est une bonne chose car vivre ce parcours n'est quand même pas simple du tout.

Je trouve déjà que nos propres ressentis peuvent être fluctuants: un jour, je suis très confiante alors qu'un autre je suis hyper défaitiste. Ma psy m'a également fait remarquer qu'avec l'imprégnation hormonale que nous avions, ces ressentis peuvent être décuplés.

Pour ma part, ma réaction à l'annonce va aussi dépendre de si la personne en face a connaissance de notre parcours. Je me suis habituée aux questions des coiffeuses et des gens vus une fois par an, je ne dis pas que c'est toujours facile mais je peux prendre plus de recul.
J'ai appris récemment que ça avait fonctionné pour un couple d'amis en PMA depuis quelques années et j'ai été contente pour eux. Et j'ai eu cette arrière pensée de "peut-être que si ca marche pour eux, ca voudra dire qu'on sera le couple pour qui ce ne marche pas, ce fameux pourcentage..."

Ce qui va être dur, c'est pour les personnes très proches qui malheureusement peuvent commettre des maladresses.
Que ce soit famille ou amis proches, on a eu notre lot de remarques déplacées.
Des copains très proches qui savaient que notre tentative n'avait pas fonctionné et qui toute une soirée chez nous se sont plaints de leurs enfants "ah si on avait su" "faites des enfants qu'ils disaient"

Le coup de grâce pour moi ca a été une amie très proche. Elle en parcours PMA depuis longtemps, j'étais sa confidente. Je n'étais pas encore en projet bébé mais j'ai entendu pendant deux ans "ah mais qu'est ce que ca va être difficile pour moi quand ca sera ton tour". Je veux bien comprendre mais en fait, je ne conçois pas de le verbaliser comme ça.
Bref, j'ai suivi leur parcours, à pleurer quand ca ne fonctionnait pas pour eux. Miracle, ca a marché pour eux après un DO. Je ne lui ai pas parlé de notre entrée en PMA pour ne pas interférer avec sa grossesse.
Je lui parle de notre parcours quelques mois après l'accouchement. Quand on se revoit régulièrement, elle ne me parle que de sa fille, de la difficulté de se séparer d'elle pour la crèche, etc. J'encaisse.
Un jour (peu après notre deuxième échec en PMA), je reçois un texto de félicitations de la part d'une ancienne collègue qui ne m'est pas destiné "on vient de m'envoyer une belle photo de toi, cette photo me fait trop plaisir et surtout je suis trop contente de te voir aussi rayonnante future petite maman". Je crois sincèrement que quelque chose s'est brisé en moi ce jour là. Je lui envoie une capture d'écran avec en légende "La violence de ce message" et voici sa réponse "argh dur dur en effet".
J'ai vrillé à la hauteur de ma déception et de ma douleur. Elle ne m'a pas appelé pour prendre de mes nouvelles ou quoi que ce soit de plus que ces 5 mots.
Elle m'a même dit plus tard "quand on t'a annoncé la naissance de notre famille, on ne t'a pas senti très heureuse pour nous" alors que si c'était le cas et j'étais soulagée après cet accouchement long.

Enfin, j'ai dû faire le deuil d'une grossesse naturelle, je fais également le deuil de cette amitié car moi qu'elle considérait comme sa meilleure amie, elle est incapable de ne serait-ce que prendre des nouvelles.

J'essaie chaque jour de prendre du recul avec ces nouvelles annonces, c'est parfois plus facile que d'autres mais je pense que c'est aussi normal de s'éloigner de ce monde-là pour se protéger.

Je vous envoie toutes mes pensées positives <3
Coucou Mila51,

Ton témoignage m'a mise KO je crois... Comment peut-on faire preuve de tant de cruauté, d'égoïsme et de malveillance ?? Je suis sidérée... Je t'envoie beaucoup de courage, tu as raison, il faut impérativement d'éloigner de toutes ces personnes néfastes qui ne pensent qu'à elles et ne t'apporteront aucun soutien digne de ce nom. Ça me fait sincèrement beaucoup de peine que tu aies dû traverser ça.

Au final, outre les traitements, l'angoisse, l'attente et les échecs de la PMA, le plus dur, je pense, c'est cette énorme déception que nous inflige nos proches sur qui on pensait pouvoir compter. Le pire, c'est qu'ils ne s'en rendent même pas compte smilvener

Samedi, on a un brunch avec des amis, ma copine m'a annoncé difficilement sa grossesse donc là je pense qu'ils vont l'annoncer officiellement à toute la bande d'amis. Je redoute d'ores et déjà la réaction des autres amis qui vont se sentir mal à l'aise vis à vis de nous (ils connaissent notre parcours) et donc vont probablement faire des réflexions maladroites Kosmil
Moi 31 ans diagnostic d'endométriose 01/22
Mon conjoint 36 ans RAS
Essais bébé depuis 08/2019
Entrée PMA 09/2020
3 STIM + 3 IAC => notpregnant
FIV1 en 11/2021 => 0❄ mais 1J2 => pregnant natte
Écho en 01/2022 à 10SA : brokenheart curetage et rupture d'un endométriome entrainant péritonite >> coelioscopie @mbul@nce
FIV2 en 03/22 => arrêt COVID 😡
FIV2bis : ponction le 18/5. TEF 2J2 le 20/5, 4J5 stars2. PDS le 1/6 notpregnant.
TEC 07/22 annulé pour péritonite smilvener
30/08/22 : sclérothérapie
TEC 2J5 le 26/09, PDS le 6/10 fingers fingers
Avatar du membre
Mila51

Fivette novice
Messages : 19
Enregistré le : 26 juillet 2021
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 32

Message non lu par Mila51 »

Basmati a écrit : 10 août 2022 à 18:55
Au final, outre les traitements, l'angoisse, l'attente et les échecs de la PMA, le plus dur, je pense, c'est cette énorme déception que nous inflige nos proches sur qui on pensait pouvoir compter. Le pire, c'est qu'ils ne s'en rendent même pas compte smilvener
C'est déjà énorme les traitements, l'angoisse, l'attente et les échecs quand on y pense! Mais oui je suis d'accord avec toi, c'est difficile d'être déçue en plus par ses proches, je travaille beaucoup dessus avec ma psy: moins en attendre et accepter que l'autre ne réagisse pas comme on peut s'y attendre.
Basmati a écrit : 10 août 2022 à 18:55 Samedi, on a un brunch avec des amis, ma copine m'a annoncé difficilement sa grossesse donc là je pense qu'ils vont l'annoncer officiellement à toute la bande d'amis. Je redoute d'ores et déjà la réaction des autres amis qui vont se sentir mal à l'aise vis à vis de nous (ils connaissent notre parcours) et donc vont probablement faire des réflexions maladroites Kosmil
Je penserai à toi, essaie de faire des petits exercices de respiration en pensant à ce moment et ca devrait t'apporter une certaine détente physiologique et puis qui sait, peut être qu'ils vont avoir "la bonne réaction".

N'hésite pas si besoin
👩 32 ans, polype utérin retiré sous AG
👨 36 ans, OATS, translocation robertsonnienne 14/21

FIV1 (sept 2020), 5 embryons, 1 J5 ❄️ car curetage suite au polype
TEC (déc 2020) l'embryon ne résiste pas à la décongélation ☔️

FIV1 bis (mars 2021), 4 embryons, 1 J2 ✨ , 3 ☔️
28/04: 🚫

DPI (07/22) Consultation pluridsciplinaire Béclère Necker 🏥
01/22 2 embryons sains ✨
TEV 01/22 notpregnant
TEC 04/22 notpregnant

07/22 Découverte endométriose adenomyose + nouveau KO
Sous hormone pour faire disparaître le kyste 🧘‍♀️
Avatar du membre
CarineP

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 16 août 2022
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 33

Message non lu par CarineP »

Bonjour a toutes,

Comme je vous comprends, c'est extremement complique d'en parler et de se faire comprendre.
De mon cote, j'en ai parle a que quelques copines mais les reactions n'ont pas ete celles que je voulais. Une copine a mal vecu mon projet famille (parce que celib) et ca a vraiment casse qqch. Une autre m'a ecouté la premiere fois mais ne me demande jamais comment je vais : j'aurai aimé qu'elle fasse le 1er pas pour me proposer un truc en tete a tete pour en parler mais rien. On parle de tout sauf ca (on s'est toujours revu en groupe mais bon quand meme). Une autre m'a dit de me detendre et que ca se jouait dans la tete... merci. Et pareil pas de mots sympa depuis.
Et les amis mec (parce que je bosse dans un milieu masculin) qui me disent a chaque fois qu'on se voit "tu bois pas , t'es enceinte ?", "tu bois ? tu t'es pas faite engrosser encore haha" ou"ben alors, c'est quand, tu vas perimer ?" Bon c'est sans mechanceté, ils savent pas mais j'ai jamais reussi a leur dire que j'etais en PMA et qu'ils feraient mieux de se taire, je veux pas fondre en larme devant tout le monde...
Du coup je me défoule sur le forum, ca fait du bien. 🙂
♀️ 33 ans RAS
♂️ 34 ans RAS
:smack: En couple depuis 2010
nuitamour tentatives depuis oct 2020
pregnant juillet 2021 puis FC précoce à 6SA
IAC 1 04/22 notpregnant
IAC 2 05/22 notpregnant
IAC 3 06/22 : hyper stimulation 🛑
IAC 3Bis 07/22 notpregnant
FIV prevue 09/22 🕑
08/22 surprise : testpositif
Avatar du membre
Lylyblue229

Fivette novice
Messages : 4
Enregistré le : 03 octobre 2021
Mon centre de PMA : 31- IFREARES (Toulouse)

Message non lu par Lylyblue229 »

C’est toujours dur l’entourage. Au final après toutes ses déceptions, je me retourne vers mon chéri qui essaye aussi de me réconforter maladroitement mais au moins on se comprend.

Dernièrement ma meilleure amie qui était enceinte a passé des semaines a me parler de tout ses effets secondaire de grossesse, des envois de photo d’elle en robe de grossesse et autres articles nouveaux né, j’ai réussi a lui dire que ça me faisait mal… j’aurais même pas eu besoin vu qu’elle connait mon parcours..elle s’est excusé, m’a promis de faire attention. Je lui ai dit merci que je voulais pas etre exclue totalement mais qu’elle diminue au moins. Elle m’a repondu je comprends…. Ca a tenu 2 semaines.
J’ai eu droit a des photos début fin de grossesse dans la meme robe, a la photo de la préparation de la chambre… et le pire, a un roman détaillé et graphique de son accouchement, puis de retour a la maison avec le petit.
J’ai fini par craqué et la mettre en silencieux. Je ne vais voir ses messages qu’une fois toutes les deux semaines, je lui réponds donc rarement… et ça ne l’arrête quand même pas. C’est très décevant mais j’ai fini grâce a ma psy a me faire a l’idée que si elle ne m’apporte rien ou que de la tristesse, la mettre de côté n’est pas une mauvaise chose.
J’en viens a me dire que même si demain je devais être enceinte, je ne la tiendrai même pas au courant…
Et depuis j’applique cette règle aussi aux collègues « maladroits » qui font des réflexions du style « à quand les enfants? » « tu te frottes le ventre t’as une bonne nouvelle a nous annoncer? » etc….
Courage les filles!!!
mllle 34 ans RAS mais faible réserve ovarienne
misteer 33 ans RAS
nuitamour Essai bb depuis 2016
03/21: FIV1 - pas de transfert (pas d’embryon)
06/21 : FIV1 bis - hyperstimu- 1EC (le seul)
09/21: TEC notpregnant
12/21: FIV2 - notpregnant
03/22: burn out sous antidépresseurs
10/22: FIV3 à venir fingers