Envie de vider mon sac

Avatar du membre
Sophie88

Fivette novice
Messages : 6
Enregistré le : 06 décembre 2020
Mon centre de PMA : 72- Clinique du Tertre Rouge (Le Mans)

Envie de vider mon sac

Message non lu par Sophie88 »

Bonjour tout le monde,
J'ai longuement hésité avant de venir sur le forum et puis quand je vois tous vos messages de soutien, je me suis dis que ca me ferait du bien et je serai mieux comprise car avec mes proches, ils font de leur mieux mais il sont maladroits.
Voilà avec mon conjoint, je voulais fonder une famille il y a 5 ans. Lui n'était pas prêt. Alors, j'ai attendu mais ce n'était toujours pas le bon moment... 3 ans après plusieurs de mes amis avaient déjà des enfants. Des annonces se multipliaient. Jusqu'au jour où il a bien voulu qu'on essaye. Il avait peur que ça marche tout de suite ... Mais toujours rien 1 an après. Pendant cette année la j'étais suivie par un gynéco qui ne s'inquiétait pas.. c'était normal. Au bout de l'année, il m'a dit, c'est normal, vous êtes jeune ça met 2 ans avant de tomber enceinte et puis si ça se trouve vous avez fait plusieurs fausses sans vous en rendre compte... J'étais outrée. Il ne voulait pas me faire d'examen et laisser la nature..
J'ai changé de gynéco. Au début c'était top, ils nous comprenait, on a fait quelques examens. Il s'est avéré que les zozo de mon conjoint n'étaient au top et en quantité réduites. Nous étions plus au moins soulagés dans le sens où il y avait une raison. Le gynéco a prescrit des médicaments a mon conjoint mais en vain. La FIV était le seul moyen pour tomber enceinte. Puis au moment, où on allait faire la ponction, j'ai fait une fausse couche sans m'en rendre compte.. j'ai eu mes règles puis des petites pertes, spotting et la grosse douleur perte de sang. La ponction n'a pas pu avoir lieu. Tout s'est arrêté. Ça voulait dire aussi que ça pouvait prendre mais dur dur après coup. Nouveau traitement pour mon conjoint en vain .. de retour en mars 2020 veille du confinement, pour lancer la fiv et bah pas de chance confinement ... Tout s'est arrêté. Ponction en juillet, deux J6 et deux J3. Le transfert n'a pas pu se faire a la suite car le centre fermait... Allez on repousse encore 🙈 les embryons étaient alors vitrifiés.
1er Transfert mi septembre négatif... 2eme transfert fin novembre négatif aussi.
Entre temps annonces de 4 nouvelles grossesses autour de moi .. très contente pour eux mais fiou...
Le gynéco est un bon professionnel mais n'a pas de tact, de pédagogie... Je ressors des rendez vous comme si j'étais trop bête... Ça le saoule comme je pose des questions pour mieux comprendre.. j'ai envie de pleurer a chaque fois que je ressors.
Aujourd'hui, ça fait seulement le 2eme échec parmi les nombreux parcours que vous pouvez venir mais j'ai l'impression que ça fait une éternité que j'attends cette famille.. Le décalage avec mon conjoint je pense qui fait ça...
Ce second échec me rend très triste. Surtout que les examens avant étaient de bonne augure. Le gynéco m'avait dit qu'avec des blasto, les chances étaient plus élevées... Les deux n'ont pas tenus.. a croire que mon corps ne veut pas que ça prenne.... :(
Est ce que ça va fonctionner avec les deux J3...
J'avais été voir début septembre mon ostéo pour remettre mon bassin en place et j'ai fait même deux séances de micro kiné pour être plus libérer.
Fermeture a nouveau du centre en décembre.. donc prochain transfert fin janvier avec les deux J3 en même temps.
J'ai acheté hier le kit de survie.
Désolée pour ce roman Mais je n'ai pas personne qui vit ce combat autour de moi... Et ce n'est pas évident pour eux et pour moi.
Et merci d'avoir pris le temps de le lire.
Bon courage a vous 😘
mllle 32 ans RAS
misteer 33 ans OATS
début essai janvier 2018 nuitamour
FIV1 :juillet 2020, 12 ovocytes = 4 embryons, 2 à J6 et 2 à J3
septembre 2020, 1er transfert J6 = notpregnant
novembre 2020, 2ème transfert J6 = notpregnant
Avatar du membre
Loulounette

Fivette de diamant
Messages : 3299
Enregistré le : 21 octobre 2019
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Loulounette »

Coucou @Sophie
D'abord bravo à toi d'avoir mener ce combat ces derniers mois. C'est tres difficile, avec le confinement, les annonces de grossesse qui pleuvent quand de ton côté rien ne se passe... on l'a toutes vécu, ça fait mal. Je me reconnais dans cette tempête que tu traverses, j'ai été moi même dépassée par les protocoles, les médecins qui font comme si tout était évident et tu ressors encore plus perdue qu'avant.. Et surtout l'entourage. Je me suis brouillée avec de la famille et des amis proches, qui ont eu des mots tres durs.
Mais l'espoir est au bout du chemin, je te souhaite que cela soit un de tes embryons transférés en janvier!
Sinon, j'ai trouvé qu'un accompagnement psychologique était utile, ça permet de "vider son sac" comme tu dis à une personne extérieure car clairement, ton compagnon ne peut pas être toujours cette personne. Il ne faut pas laisser les non dits et le ressenti s'accumuler contre ton conjoint, c'est un sentiment naturel mais pas sain.
De mon coté c'est plutôt lui qui était moteur pour fonder une famille, mais j'ai mis du temps à accepter que c'était un parcours "de couple" et pas "sa faute" (il est OATS). J'avais tendance inconsciemment à lui en vouloir de m'imposer tout ça. Il faut du temps pour accepter.
Courage à toi.
mllle 31 ans RAS
misteer 42 ans OATS sévère
Sept 18 - début essais / Juin 19 - 1er spermogramme.. pleurrs / Sept 19 - 1er rdv PMA
Janvier 2020 FIV ICSI/IMSI -> 6 minipingoo, pas de transfert.
Juin 2020 - TEC 1 notpregnant
Juillet 2020 - TEC 2... reporté pour cause d’adenomyose, mise au repos par Decapeptyl 💀
TEC2 d’un J5 le 9 septembre : testpositif 235 le 18/09; 2246 le 22/09, 5635 le 24/09.
T1 ☑️ T2 ☑️ T3 ☑️ :boy:
3 juin - tu es né 🌟
Avatar du membre
Ririe

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 25 novembre 2020
Mon centre de PMA : 76- CHU Rouen Charles Nicolle

Message non lu par Ririe »

Bonjour les filles,
Je me joins à vous, tout cela est très nouveau pour moi, comme tout le monde, je connaissais l'infertilité et avais quelques connaissances lointaines en PMA mais je ne pensais pas un jour faire partie de ce "clan". Pour le moment, j'essaie de digérer les choses et de gérer cette colère envers la terre entière et je pense inconsciemment envers mon conjoint qui n'y est pour rien dans cette situation bien évidemment. À la base, il était plus enthousiasme et pressé de lancer le projet bébé, très rapidement, je me suis senti également impatiente. Onetait une équipe près à concevoir notre petit garçon (oui on était persuadé que ça serait un garçon, le prénom est même déjà choisi). On enchaîné les cycles d'essai en donnant tout pendant la période de fertilité. Bref, les choses sont toute autre aujourd'hui et je sens que quelque chose est différent entre nous.
On ne gère pas l'infertilité de la même façon, je reconnais gérer très mal la situation et me laisser couler au jour le jour. J'attends simplement les rdv médicaux pour voir l'ampleur des dégâts. Je vois un psy pour comprendre mes émotions et ne pas imploser. On a beaucoup de chances car nous sommes hyper bien entourés (famille et amis), ça fait chaud au cœur sincèrement, au moins un truc positif dans notre catastrophe. Malheureusement, nous sommes dans une bande d'amis de trentenaire dans laquelle, les annonces et naissance pleuvent en cascade. J'ai envie d'hurler, pourquoi nous? Je suis tellement envieuse de ces bébés "faciles" fait sous la couette. Alors que pour nous ça s'annonce un parcours du combattant avec un couple à 3 dans lequel la médecine s'invite.
On nous a déjà parlé de don de sperme, donc nous voilà inscrit au CECOS. Les délais étant très longs, on nous a dit de nous y inscrire, ça ne coûte rien de déposer un dossier. On verra par la suite si c'est une voie dans laquelle on s'engage.
Je reconnais que les forums sont une aubaine pour se soulager de cette peine immense que m'habite. Je mis suis mise depuis le début des essais, il y a simplement les thèmes de ceux auxquels je participe, je suis passée de projets bébé 2021 pour patienter lors des DPO à infertilité, PMA, azoospermie,... 😜
Au plaisir de vous suivre et espérons que nos bonheurs arrivent prochainement
mllle 29 ans RAS
misteer 29 ans azoospermie sécrétoire (atrophie bilatérale testiculaire sévère)
Début des essais: Mars 2020 nuitamour
Octobre 2020: début des examens et découverte infertilité minnce
Entrée en PMA: Janvier 2021
Biopsie testiculaire: 3 Mars 2021 Positive 7 paillettes :-D -> FIV ICSI
FIV 1: Juin 2021 TEF 2J2 notpregnant (attente TEC 1J6)
Avatar du membre
floflo2810

Fivette de diamant
Messages : 3234
Enregistré le : 20 juillet 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 37

Message non lu par floflo2810 »

Ririe a écrit : 07 déc. 2020 à 13:55 Bonjour les filles,
Je me joins à vous, tout cela est très nouveau pour moi, comme tout le monde, je connaissais l'infertilité et avais quelques connaissances lointaines en PMA mais je ne pensais pas un jour faire partie de ce "clan". Pour le moment, j'essaie de digérer les choses et de gérer cette colère envers la terre entière et je pense inconsciemment envers mon conjoint qui n'y est pour rien dans cette situation bien évidemment. À la base, il était plus enthousiasme et pressé de lancer le projet bébé, très rapidement, je me suis senti également impatiente. Onetait une équipe près à concevoir notre petit garçon (oui on était persuadé que ça serait un garçon, le prénom est même déjà choisi). On enchaîné les cycles d'essai en donnant tout pendant la période de fertilité. Bref, les choses sont toute autre aujourd'hui et je sens que quelque chose est différent entre nous.
On ne gère pas l'infertilité de la même façon, je reconnais gérer très mal la situation et me laisser couler au jour le jour. J'attends simplement les rendez-vous médicaux pour voir l'ampleur des dégâts. Je vois un psy pour comprendre mes émotions et ne pas imploser. On a beaucoup de chances car nous sommes hyper bien entourés (famille et amis), ça fait chaud au cœur sincèrement, au moins un truc positif dans notre catastrophe. Malheureusement, nous sommes dans une bande d'amis de trentenaire dans laquelle, les annonces et naissance pleuvent en cascade. J'ai envie d'hurler, pourquoi nous? Je suis tellement envieuse de ces bébés "faciles" fait sous la couette. Alors que pour nous ça s'annonce un parcours du combattant avec un couple à 3 dans lequel la médecine s'invite.
On nous a déjà parlé de don de sperme, donc nous voilà inscrit au CECOS. Les délais étant très longs, on nous a dit de nous y inscrire, ça ne coûte rien de déposer un dossier. On verra par la suite si c'est une voie dans laquelle on s'engage.
Je reconnais que les forums sont une aubaine pour se soulager de cette peine immense que m'habite. Je mis suis mise depuis le début des essais, il y a simplement les thèmes de ceux auxquels je participe, je suis passée de projets bébé 2021 pour patienter lors des DPO à infertilité, PMA, azoospermie,... 😜
Au plaisir de vous suivre et espérons que nos bonheurs arrivent prochainement
Coucou Ririe,
je me permet de t'écrire car je me reconnais dans ton témoignage : la colère, l'injustice, l'attente douloureuse, le psy, l'azoospermie, le CECOS..... et aujourd'hui une merveilleuse petite fille qui arrivera début Mars :amour:
Si tu as des questions, ou juste envie d'échanger je suis là !!! bises et courage, c'est un parcours éprouvant mais ça vaut le coup de se battre !!
Moi 36 ans / chéri 39 - essai bb1 depuis 2017 - azoospermie génétique.
FIV1: Oct.18/Biopsie testiculaire : 3 spermatozoides retrouvés = 1 J2 = notpregnant pleurrs
Fév.19 : CECOS pour demande de don
FIV2 (avec donneur) : Oct.19 :12 ovocytes = 6 embryons = 1 J5 : notpregnant pleurrs
FIV3 : Janvier 2020 : 9 ovocytes = 5 embryons = 1 J5 notpregnant pleurrs
FIV4 : Juin 2020 : 7 ovocytes = 2J2 = testpositif enfin !! pray
6.03.2021 Notre petite fille est née et a bouleversé notre vie bigheart
Avatar du membre
Sophie88

Fivette novice
Messages : 6
Enregistré le : 06 décembre 2020
Mon centre de PMA : 72- Clinique du Tertre Rouge (Le Mans)

Message non lu par Sophie88 »

Voir vos retours me fait chaud au cœur et un réel sentiment de compréhension et d'espoir aussi fingers . J'ai tellement peur que ca nous arrive pas…

J'ai tellement envie de crier, d'exposer moi aussi mon nouveau bonheur (Pourquoi toujours pas nous, je le connais bien…), que ce forum est vraiment une bonne idée.
Je vous rejoins dans les sentiments de colère, d'injustice, d'attente… C'est tellement long et dur émotionnellement parlant. C'est les montagnes russes.

Et l'entourage qui te fait culpabiliser en essayant de te soutenir mais ils ne se rendent pas à compte à quel point ca n'a pas l'impact voulu… Je me renferme encore plus. Je te comprends Loulounette. Qu'une partie de ma famille est au courant, ma mère ne le sait pas, je sais qu'il y aura beaucoup de jugement et en plus elle ferait le téléphone arabe pour le dire à tout le monde en mettant le doigt sur mon conjoint. Je n'ai pas envie de ca, c'est déjà difficile pour lui même s'il peut rien alors je te comprends bien.

Autre sujet, la sexualité et mon intimité en ont pris un coup, on est vu tout le monde, à se déshabiller tous les 4 matins et les câlins ne sont plus vraiment des câlins, l'arrière pensée est un peu trop présente pour ma part.

Pour l'accompagne psychologique, j'ai pensé mais pour l'instant, je vais me contenter de ce forum, vous lire, voire vos ressentis qui nous rassemblent malheureusement me fait du bien déjà, de pouvoir écrire librement… MERCI

Très heureuse pour celles qui ont vu le taux de BETA HCG dépassé les 5 UI/l :D, tout plein de bonheur à vous, félicitation et pour Ririe courage à toi pour ce combat qui se poursuit et qui j'espère donnera aussi une fin heureuse.
mllle 32 ans RAS
misteer 33 ans OATS
début essai janvier 2018 nuitamour
FIV1 :juillet 2020, 12 ovocytes = 4 embryons, 2 à J6 et 2 à J3
septembre 2020, 1er transfert J6 = notpregnant
novembre 2020, 2ème transfert J6 = notpregnant
Avatar du membre
Ririe

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 25 novembre 2020
Mon centre de PMA : 76- CHU Rouen Charles Nicolle

Message non lu par Ririe »

floflo2810 a écrit : 07 déc. 2020 à 14:28
Ririe a écrit : 07 déc. 2020 à 13:55 Bonjour les filles,
Je me joins à vous, tout cela est très nouveau pour moi, comme tout le monde, je connaissais l'infertilité et avais quelques connaissances lointaines en PMA mais je ne pensais pas un jour faire partie de ce "clan". Pour le moment, j'essaie de digérer les choses et de gérer cette colère envers la terre entière et je pense inconsciemment envers mon conjoint qui n'y est pour rien dans cette situation bien évidemment. À la base, il était plus enthousiasme et pressé de lancer le projet bébé, très rapidement, je me suis senti également impatiente. Onetait une équipe près à concevoir notre petit garçon (oui on était persuadé que ça serait un garçon, le prénom est même déjà choisi). On enchaîné les cycles d'essai en donnant tout pendant la période de fertilité. Bref, les choses sont toute autre aujourd'hui et je sens que quelque chose est différent entre nous.
On ne gère pas l'infertilité de la même façon, je reconnais gérer très mal la situation et me laisser couler au jour le jour. J'attends simplement les rendez-vous médicaux pour voir l'ampleur des dégâts. Je vois un psy pour comprendre mes émotions et ne pas imploser. On a beaucoup de chances car nous sommes hyper bien entourés (famille et amis), ça fait chaud au cœur sincèrement, au moins un truc positif dans notre catastrophe. Malheureusement, nous sommes dans une bande d'amis de trentenaire dans laquelle, les annonces et naissance pleuvent en cascade. J'ai envie d'hurler, pourquoi nous? Je suis tellement envieuse de ces bébés "faciles" fait sous la couette. Alors que pour nous ça s'annonce un parcours du combattant avec un couple à 3 dans lequel la médecine s'invite.
On nous a déjà parlé de don de sperme, donc nous voilà inscrit au CECOS. Les délais étant très longs, on nous a dit de nous y inscrire, ça ne coûte rien de déposer un dossier. On verra par la suite si c'est une voie dans laquelle on s'engage.
Je reconnais que les forums sont une aubaine pour se soulager de cette peine immense que m'habite. Je mis suis mise depuis le début des essais, il y a simplement les thèmes de ceux auxquels je participe, je suis passée de projets bébé 2021 pour patienter lors des DPO à infertilité, PMA, azoospermie,... 😜
Au plaisir de vous suivre et espérons que nos bonheurs arrivent prochainement
Coucou Ririe,
je me permet de t'écrire car je me reconnais dans ton témoignage : la colère, l'injustice, l'attente douloureuse, le psy, l'azoospermie, le CECOS..... et aujourd'hui une merveilleuse petite fille qui arrivera début Mars :amour:
Si tu as des questions, ou juste envie d'échanger je suis là !!! bises et courage, c'est un parcours éprouvant mais ça vaut le coup de se battre !!
Félicitations pour ta grossesse, ça me donne de l'espoir et un peu de motivation. J'espère que mon parcours se terminera aussi joliment que toi 😊
Je suis contente de te trouver car j'avoue que l'azoospermie semble être une pathologie peu repandue donc on se sent vite seule, ma gynécologue avant de nous orienter en PMA nous a dit que c'était le 1er cas de sa carrière, à part dans les livres de médecine elle n'avait jamais vu ça. En regardant sur internet, j'ai vu que ça touchait 1% des hommes. Ce qui, bien entendu à renforcer mon sentiment de colère et d'injustice. 1% et on en fait parti! Bref, j'arrête le chapitre pleurnicherie.
Sinon, le CECOS, nous avons notre 1er rdv le 28 décembre, j'ai hâte de voir pour que ça soit plus concret pour nous. Nous ne sommes pas opposés au don mais évidemment ça implique une réflexion particulière. Je suis une enfant adoptée donc je fais assez facilement la distinction entre gènes et parentalité mais je sais également ce que c'est de renoncer et d'accepter de ne pas savoir qui est à l'origine de la "petite graine". C'est le chambouletout dans ma tête. J'ai conscience qu'il faut laisser le temps au temps.
J'ai toute confiance en mon homme qui essaie se me rassurer et a moins peur de ces aspects. Il souhaitent qu'on ait un enfant ensemble, même si c'est différent de ce que l'on avait projeté, ça sera très beau.
Si ça ne te dérange pas, peux-tu me donner un peu les étapes au CECOS? Etait-ce long? Comment avez-vous gérer cette idée du don?
mllle 29 ans RAS
misteer 29 ans azoospermie sécrétoire (atrophie bilatérale testiculaire sévère)
Début des essais: Mars 2020 nuitamour
Octobre 2020: début des examens et découverte infertilité minnce
Entrée en PMA: Janvier 2021
Biopsie testiculaire: 3 Mars 2021 Positive 7 paillettes :-D -> FIV ICSI
FIV 1: Juin 2021 TEF 2J2 notpregnant (attente TEC 1J6)
Avatar du membre
Ririe

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 25 novembre 2020
Mon centre de PMA : 76- CHU Rouen Charles Nicolle

Message non lu par Ririe »

Sophie,
On fait malheureusement partie du même bateau, n'hesite pas à venir te confier ici autant que tu le souhaite. Je suis contente de papoter avec vous car parfois les communications avec mon homme sont compliquées. Nous sommes tous les 2 confrontés à l'infertilité mais pas de la même façon, je peux donc me trouver maladroite inconsciemment. Et je suis d'un tempérament plus extravagant et pessimiste alors que lui peu bavard et plus optimiste, ce qui donne lui a beaucoup de dispute inutile.
C'est tellement vrai hélas, cette perte d'intimité qu'on a avec tous ces examens, ces questions,... même dans notre entourage, on en parle facilement mais ça fait drôle de parler de spermogramme, ou d'atrophie testiculaire avec ma belle-mère qui est très pudique 😅 c'est vrai que notre entourage est hyper bienveillant mais parfois nous dit des trucs bizarres qui nous mine plus qu'autre chose, l'autre jour ma belle-soeur me dit qu'elle n'a pas trop le moral avec le confinement,... et elle me dit quand ça ne va pas je pense à toi et je me dis que c'est plus la merde dans ta vie. Allez prends toi ça dans les dents 😒 je sais que c'est sa façon de relativiser mais bon, pas obligée de me le dire, c'est une maladresse qui fait un peu mal. C'est un exemple mais je comprends que l'entourage n'est pas toujours simple à gérer. Je me suis plutôt renfermée sur moi même ces derniers temps, je sors peu, à part pour bosser. J'ai encore du mal à voir le bonheur des gens, c'est cruel mais c'est ainsi car ça me ramène à ma tristesse.
Je suis plutôt contente par contre, des délais, ma gynécologue a été très réceptive à mes angoisses et nous a prescrit des examens très rapidement, nous ne sommes en essai que depuis Mars 2020. Au moins, tout le temps gagné maintenant nous rapprochera de notre but car le parcours semble long.
Tout le mois de décembre va être consacré aux derniers examens que nous a prescrit ma gynécologue et mi Janvier, nous entrons en centre PMA. Je pense qu'on gagnera du temps au moins.
Il faut encore passer l'épreuve des fêtes de fin d'année en famille, d'habitude j'adore cette période mais avec cette annonce de Novembre, elles s'annoncent bien tristoune...
mllle 29 ans RAS
misteer 29 ans azoospermie sécrétoire (atrophie bilatérale testiculaire sévère)
Début des essais: Mars 2020 nuitamour
Octobre 2020: début des examens et découverte infertilité minnce
Entrée en PMA: Janvier 2021
Biopsie testiculaire: 3 Mars 2021 Positive 7 paillettes :-D -> FIV ICSI
FIV 1: Juin 2021 TEF 2J2 notpregnant (attente TEC 1J6)
Avatar du membre
floflo2810

Fivette de diamant
Messages : 3234
Enregistré le : 20 juillet 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 37

Message non lu par floflo2810 »

Riri, en effet c'est une grande chance d'avoir commencé les examens tôt et surtout surtout d'être si jeune !!! Je sais que ça n'enlève rien a la peine et la difficulté du parcours mais crois moi que quand par dessus tu as l'angoisse de ne pas pouvoir réussir avec tes ovocytes c'est difficile...
On aura quand même perdu 3ans avec tout ça et a cause de ça j'ai peur de ne pas pouvoir avoir de second enfant mais c'est un autre sujet....
Pour revenir au don. Sur le plan pratique, après la découverte de l'azoospermie de mon.conjoint on a d'abord tenté une biopsie testiculaire pour retrouver quelques spermatozoïdes qui nous a donné 1 embryon mais ça n'a pas marché malheureusement. C'était en octobre 2018. En février 2019 nous avons eu rdv au Cocos de Cochin à Paris, mon gynécologue nous avait fait une lettre de recommandation pour écourter les délais car j'avais déjà 34ans et une réserve ovarienne en baisse. Au lieu de 12mois en moyenne, on a eu l'obtention du don en 6mois. Malheureusement après ce fut encore long car il aura fallu 3 Fivs avec des pauses entre + la coupure prolongé a cause du 1er confinement..pour que ça marche enfin en Juin dernier !!
Sur le plan psychologique, ce fut éprouvant bien sur, mon chéri était ouvert à cette option mais au début on ne pouvait pas en parler, il se fermait comme une huitre la douleur était trop à vif. J'ai devancé les choses et prit le rdv au Cecos car je savais que ça allait être long. Pendant plusieurs mois ça a mûri petit à petit... je pense que le déclic a été qd l'urologue nous a dit qu'une2e biopsie testiculaire ne nous donnerait que très peu de chance.. et puis l'opération avait été douloureuse et quand l'attente se prolonge comme ça on ressent a un moment la nécessité d'avancer et il a comprit que c'était notre seule chance d'avoir un enfant.
Jusqu'à ce que je sois enceinte ça a été dur je pense pour lui, même si il ne le montre pas et que c'est quelqu'un de très fort. Mais depuis ce bonheur a prit le pas et maintenant il se projette totalement et parle de "sa fille" les yeux pétillants de bonheur.. c'est émouvant. Mais sans que ça n'enlève rien a l'amour et au lien qu'il aura avec elle je sais quand même que ce drame fera partie de ses cicatrices qui restent à vie....
En tout cas aujourd'hui il est le plus heureux des papas et on comprend a quel point tout ce combat valait le coup.... donc voilà de tout coeur avec vous. Vous avez l'air entre de bonnes mains médicalement. Ton conjoint a l'air très ouvert c'est super... et puis vous avez encore des chances avec ses gamètes bien sur vous n'aurez peut-être pas besoin du don. On a trouvé l'origine de l'azoospermie ? Si c'est un canal bouche par exemple ça se règle très facilement...
Moi 36 ans / chéri 39 - essai bb1 depuis 2017 - azoospermie génétique.
FIV1: Oct.18/Biopsie testiculaire : 3 spermatozoides retrouvés = 1 J2 = notpregnant pleurrs
Fév.19 : CECOS pour demande de don
FIV2 (avec donneur) : Oct.19 :12 ovocytes = 6 embryons = 1 J5 : notpregnant pleurrs
FIV3 : Janvier 2020 : 9 ovocytes = 5 embryons = 1 J5 notpregnant pleurrs
FIV4 : Juin 2020 : 7 ovocytes = 2J2 = testpositif enfin !! pray
6.03.2021 Notre petite fille est née et a bouleversé notre vie bigheart
Avatar du membre
Ririe

Fivette de bronze
Messages : 197
Enregistré le : 25 novembre 2020
Mon centre de PMA : 76- CHU Rouen Charles Nicolle

Message non lu par Ririe »

C'est vrai, certains moments j'arrive à reconnaître la chance dans notre malheur. Merci pour ton résumé de parcours, il est très beau et j'adore la réaction de ton mari face à ton ventre qui s'arrondie. J'imagine que renoncer à ses "genes" doit être très dur pour ton homme mais c'est très beau ce qu'il accepte pour toi, pour vous 😊
Avez-vous déjà pu discuter avec d'autres couples qui sont également passés par le CECOS? Parlez-vous à votre entourage?
Nous ne savons pas encore la cause de l'azoospermie, nous attendons encore le résultat du caryotype mais la gynéco ne nous a pas trop donné d'espoir et évoque plus une forme secrétoire car l'écho a montré une atrophie testiculaire sévères. Il a également une FSH très élevée à 30.
On ne se fait pas trop d'illusions sur nos chances, il faudra qu'on prenne les décisions quand on aura plus d'informations mais on ne veut pas "s'acharner ", au risque d'y laisser trop de plumes pour notre couple. J'ai l'impression qu'on joue à l'équilibriste pour maintenir nos objectifs, nos émotions, nos envies, nos humeurs , nos peurs,...mais avant tout ne pas oublier notre couple. D'ailleurs, nous partirons 4 jours entre Noël et l'an certainement en Bretagne pour respirer en cette année 2020.
mllle 29 ans RAS
misteer 29 ans azoospermie sécrétoire (atrophie bilatérale testiculaire sévère)
Début des essais: Mars 2020 nuitamour
Octobre 2020: début des examens et découverte infertilité minnce
Entrée en PMA: Janvier 2021
Biopsie testiculaire: 3 Mars 2021 Positive 7 paillettes :-D -> FIV ICSI
FIV 1: Juin 2021 TEF 2J2 notpregnant (attente TEC 1J6)
Avatar du membre
floflo2810

Fivette de diamant
Messages : 3234
Enregistré le : 20 juillet 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 37

Message non lu par floflo2810 »

Ririe a écrit : 07 déc. 2020 à 21:55 C'est vrai, certains moments j'arrive à reconnaître la chance dans notre malheur. Merci pour ton résumé de parcours, il est très beau et j'adore la réaction de ton mari face à ton ventre qui s'arrondie. J'imagine que renoncer à ses "genes" doit être très dur pour ton homme mais c'est très beau ce qu'il accepte pour toi, pour vous 😊
Avez-vous déjà pu discuter avec d'autres couples qui sont également passés par le CECOS? Parlez-vous à votre entourage?
Nous ne savons pas encore la cause de l'azoospermie, nous attendons encore le résultat du caryotype mais la gynécologue ne nous a pas trop donné d'espoir et évoque plus une forme secrétoire car l'écho a montré une atrophie testiculaire sévères. Il a également une FSH très élevée à 30.
On ne se fait pas trop d'illusions sur nos chances, il faudra qu'on prenne les décisions quand on aura plus d'informations mais on ne veut pas "s'acharner ", au risque d'y laisser trop de plumes pour notre couple. J'ai l'impression qu'on joue à l'équilibriste pour maintenir nos objectifs, nos émotions, nos envies, nos humeurs , nos peurs,...mais avant tout ne pas oublier notre couple. D'ailleurs, nous partirons 4 jours entre Noël et l'an certainement en Bretagne pour respirer en cette année 2020.
J'ai trouvé a l'époque sur le forum une fille qui était passé par le don, nous sommes restés en contact et ça m'a bcp aidé. J'avais vu une émission sur le sujet également avec un témoignage d'homme, ce qui est rare, et cela m'avait donné bcp d'espoir.
Pour ce qui est de l'entourage, oui on a toujours parlé très librement et malgré leurs maladresses parfois (dur à comprendre quand on ne vit pas une telle situation) notre famille et nos amis nous ont bcp soutenus.
C'est super que vous partiez quelques jours en amoureux.... le plus important dans tout ça est de rester soudés. L'amour deplace des montagnes et on apprend bcp dans les épreuves.. ca fera de vous un couple en béton et je n'ai nul doute que vous traverserez tout ça et que vous fonderez une magnifique famille 🥰
Moi 36 ans / chéri 39 - essai bb1 depuis 2017 - azoospermie génétique.
FIV1: Oct.18/Biopsie testiculaire : 3 spermatozoides retrouvés = 1 J2 = notpregnant pleurrs
Fév.19 : CECOS pour demande de don
FIV2 (avec donneur) : Oct.19 :12 ovocytes = 6 embryons = 1 J5 : notpregnant pleurrs
FIV3 : Janvier 2020 : 9 ovocytes = 5 embryons = 1 J5 notpregnant pleurrs
FIV4 : Juin 2020 : 7 ovocytes = 2J2 = testpositif enfin !! pray
6.03.2021 Notre petite fille est née et a bouleversé notre vie bigheart