Projet de loi

Avatar du membre
nina8067

Fivette de bronze
Messages : 138
Enregistré le : 28 avril 2019
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI barcelone

Message non lu par nina8067 »

Ca dépend des techniques utilisés, des cliniques, si tu es en couple âgée de moins de 43 ans et pouvant bénéficier d'une aide de la sécu et d'une mutuelle, si tu as un médecin complaisant qui te prescrit les médicaments en remboursable ou non etc...

Si tu veux avoir une idée des tarifs selectionne les cliniques et les techniques qui t'intéresse et demande un devis
Avatar du membre
Kleret

Fivette de platine
Messages : 849
Enregistré le : 26 mai 2016
Mon centre de PMA : 31- Hôpital Paule de Viguier (Toulouse)
Âge : 38

Message non lu par Kleret »

Je trouve cette discussion intéressante car nous avons l'avis des personnes concerné par les différents points de cette loi.

L'ouverture de la PMA aux célibataires et aux lesbiennes je trouve cela juste pour elle mais injuste pour les hommes. mais pourtant cela me fait peur d'un point de vue des délais. Déjà pour le don si on augmente le nombre de demande les délais vont augmenter pour tous ces couples en attente car le sperme de monsieur est clairement indisponible. Et donc ils feront toujours jouer le "emmener une donneuse pour gagner quelques mois" (qui existe toujours dans les centres).
Cela me fait également peur pour le délai en général des traitements. A l'heure actuelle un couple hétéro sexuel doit essayer environ 2 ans naturellement avant que l'on accepte de commencer les traitements en PMA. Ce délai sera-t-il aussi demander aux femmes célibataires et lesbiennes entre le début de leur volonté de fonder une famille et les premières prise en charge. SAchant qu'en général lorsque la prise en charge commence c'est une galère sans nom pour obtenir des places pour les rendez vous qui doivent être fait à un jour spécifique du cycle et donc cela retarde le début des traitements. Donc tout cela influera sur les délais de prise en charge de tout le monde. Donc oui cela m'inquiète car c'est déjà suffisament difficile.

Pour la levée de l'anonymat je n'y suis pas confronté, mais je sais que certains ont témoigné (sur ce forum) et l'une des peurs de ces enfants issus du don est de rencontrer un demi frère ou soeur sans le savoir par exemple. Donc ce n'est pas forcément pour rencontrer leur géniteur qu'ils veulent la levée de l'anonymat.

Enfin je me pose une question: POur les célibataires (sans problèmes médicaux) à quel moment les médecins diront OK pour la PMA. Qu'est ce qui empècherait de très jeune fille d'y avoir recours alors qu'en patientant un peu elles rencontreraient peut être leur moitié pour faire un enfant sans traitement
infertilité inexpliqué

Après 4 ans d'essai, 4 stimulations simple et 6 IAC négatives
FIV ICSI 1 TEC 2 13/06/17 testpositif (352 UI 28/06/17) :girl: 08/03/2018
On reprend pour bébé 2:
FIV ICSI 1 en juillet 2019 , hyperstimulation pas de transfert (2 esquimaux)
TEC 1 novembre 2019 notpregnant
TEC 2 25/02/2020 (1j5) testpositif (3412 UI 11/03/2020) ton coeur a cessé de battre (29/04/2020) brokenheart pleurrs
FIV ICSI 2 Nov 2020, 1j2 transféré notpregnant et 6 minipingoo (3j2 et 3j5)
TEC 1 jan 2021, 1 j5 transféré le 15/01 pregnant , écho T1 le 19/03 tu fais des galipettes
Avatar du membre
nina8067

Fivette de bronze
Messages : 138
Enregistré le : 28 avril 2019
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI barcelone

Message non lu par nina8067 »

Je pense que les médecins décourageront les très jeunes genre - de 25 ans si elles se présentent. Idem j'imagine que si la femme est en grande difficulté sociale ils éviteront de lui permettre d'accéder aux traitements.

Après en tant que célibataire si je n'avais pas eu de problèmes de fertilité j'aurai utilisé une banque de sperme type cryos ou trouvé un donneur volontaire. il y en a quelque uns hors cecos a moins pour quelques cycles. La procédure est moins lourde que les traitements...
Avatar du membre
Kleret

Fivette de platine
Messages : 849
Enregistré le : 26 mai 2016
Mon centre de PMA : 31- Hôpital Paule de Viguier (Toulouse)
Âge : 38

Message non lu par Kleret »

nina8067 a écrit : 22 août 2019 à 16:56 Je pense que les médecins décourageront les très jeunes genre - de 25 ans si elles se présentent. Idem j'imagine que si la femme est en grande difficulté sociale ils éviteront de lui permettre d'accéder aux traitements.

Après en tant que célibataire si je n'avais pas eu de problèmes de fertilité j'aurai utilisé une banque de sperme type cryos ou trouvé un donneur volontaire. il y en a quelque uns hors cecos a moins pour quelques cycles. La procédure est moins lourde que les traitements...
merci de ta réponse.
Et de ton avis sur la 2eme partie, je ne savais qu'il existait ce genre de "banque"
infertilité inexpliqué

Après 4 ans d'essai, 4 stimulations simple et 6 IAC négatives
FIV ICSI 1 TEC 2 13/06/17 testpositif (352 UI 28/06/17) :girl: 08/03/2018
On reprend pour bébé 2:
FIV ICSI 1 en juillet 2019 , hyperstimulation pas de transfert (2 esquimaux)
TEC 1 novembre 2019 notpregnant
TEC 2 25/02/2020 (1j5) testpositif (3412 UI 11/03/2020) ton coeur a cessé de battre (29/04/2020) brokenheart pleurrs
FIV ICSI 2 Nov 2020, 1j2 transféré notpregnant et 6 minipingoo (3j2 et 3j5)
TEC 1 jan 2021, 1 j5 transféré le 15/01 pregnant , écho T1 le 19/03 tu fais des galipettes
Avatar du membre
celinef

Fivette novice
Messages : 13
Enregistré le : 14 février 2019
Mon centre de PMA : 31- Hôpital Paule de Viguier (Toulouse)
Localisation : Lot (46)
Âge : 36

Message non lu par celinef »

Cobalama a écrit : 19 août 2019 à 14:30 Concernant l'accès d'informations à l'enfant sur le donneur/donneuse, je vous conseille un documentaire qui m'a bouleversé "Don de sperme anonyme, les enfants du secret".
Ma femme est psy, elle a étudié les différentes situations pouvant arrivées à des enfants nés d'un don et voilà sa conclusion. Si l'enfant né d'un don anonyme connait son histoire depuis le début, qu'il n'y a aucune peur et pas de tabou alors l'enfant a un pourcentage très réduit d'envie de retrouver ce donneur.
Par contre, si les parents mentent à l'enfant (ce qui a été largement fait dans les année 70 par incitation des médecins) là on voit ces enfants chercher toute leur vie un lien avec le donner ou la donneuse.

De notre côté, le Luxembourg ne laisse pas le choix, c'est un don non anonyme. C'est à dire que nous avons choisi le donneur sur le site de la banque de sperme, nous savons acheté les paillettes et nous avons un dossier complet sur le donner. Notre enfant pourra y avoir accès s'il le demande.
Le don non anonyme ne veut pas dire que le donneur connaîtra notre enfant et inversement mais il permet de répondre plus largement aux questions de l'enfant sur son "histoire" génétique.
C'était notre choix de vouloir un donneur non anonyme avant même de savoir que le Luxembourg nous y obligerai.
Notre enfant aura deux mamans mais si un jour il veut faire des recherches, ma femme et moi avons assez confiance en nous pour l'accompagner dans ces démarches. Ça n'enlèvera pas notre statut de mamans et c'est pas pour cela que notre enfant rejettera notre maternité vis à vis de lui.

Chez nos amies lesbiennes ayant des enfants d'ages différents et de don différent anonyme et non anonyme, on peut constater qu'aucun enfant souhaite connaître son donneur, que leur équilibre psychique est bon.

Ensuite, concernant l'ouverture de la loi aux couples de femmes et femmes célibataires. Je pense qu'il n'y a pas de débat à avoir. Si vous êtes hétérosexuels, vous ne savez pas la violence de la discrimination qu'on subit dans notre propre pays dans tous les domaines de notre vie et aussi concernant l'accès à la parentalité donc vous ne pouvez pas donner votre avis.
Comme moi en tant que femme blanche, je ne peux pas donner mon avis sur le racisme que subit une femme noir dans son quotidien. Ou en tant que femme valide, je ne peux pas donner mon avis sur la situation des personnes porteuses de handicapes.
C'est un droit à l'égalité rien d'autre. Oui les délais seront peut être plus long je comprends votre crainte, mais ils seront long pour nous aussi. Nous subissons assez de violences comme ça et méritons une égalité stricte avec les couples hétérosexuels.
La GPA est un tout autre sujet, elle implique le corps d'une femme marchander par deux hommes. Dans une société non patriarcale/égalitaire on pourrait l'ouvrir directement aux couples d'hommes mais en l'état actuel des choses... Je pense que le sujet n'a rien à voir avec l'accès de la PMA aux femmes qui n'impliquent que le propre corps et nous ne sommes soumises à aucune domination systémique dans un don de sperme.
Bonjour,
Mon compagnon et moi souhaitons également que notre ou nos enfants puissent avoir la possibilité de connaître leurs origines mais en cherchant à trouver des informations sur les démarches à faire pour réaliser un don de sperme à l'étranger, nous tombons sur un grand vide d'informations. Pour le moment je ne tombe que sur des entreprises privées qui monnayent du sperme que l'on peut mettre dans notre "panier" comme si on allait faire nos courses...
Je cherche donc des informations plus détaillées sur le déroulement de ces démarches, des contacts pour débuter notre projet, ...
Est ce qu'il serait possible de nous dire comment cela se passe au Luxembourg svp?

Merci d'avance pour les retours 😊
Lui: 32ans azoospermie
Moi: 32ans RAS
28/02/19: début démarche PMA
03/07/19: pas d'explication pour l'azoospermie
29/07/19: biopsie testiculaire
08/08/19: sonne aucune cellule germinale donc impossibilité de fabriquer des zozos...
26/09/19: rdv avec l'andrologue pour déclencher une démarche de don de sperme
11/10/20: Réalisation d'une IAD au Portugal notpregnant
Avatar du membre
nina8067

Fivette de bronze
Messages : 138
Enregistré le : 28 avril 2019
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI barcelone

Message non lu par nina8067 »

Bonjour,
Mon compagnon et moi souhaitons également que notre ou nos enfants puissent avoir la possibilité de connaître leurs origines mais en cherchant à trouver des informations sur les démarches à faire pour réaliser un don de sperme à l'étranger, nous tombons sur un grand vide d'informations. Pour le moment je ne tombe que sur des entreprises privées qui monnayent du sperme que l'on peut mettre dans notre "panier" comme si on allait faire nos courses...
Je cherche donc des informations plus détaillées sur le déroulement de ces démarches, des contacts pour débuter notre projet, ...
Est ce qu'il serait possible de nous dire comment cela se passe au Luxembourg svp?

Merci d'avance pour les retours 😊

Bonjour,
Aucune idée pour le Luxembourg.
Dans ta recherche je pense que tombes sur les fameuses banques de sperme évoquées précedemment Cryos notamment. Elles te fournissent juste le sperme à toi de le faire entrer en toi à l'aide d'une pipette à priori au bon moment. J'ai entendu dire que certains gynécos complaisants aidaient aussi dans ce cas là.

Bon courage
Avatar du membre
Coco06

Fivette novice
Messages : 23
Enregistré le : 15 juin 2020
Mon centre de PMA : Espagne
Âge : 44

Message non lu par Coco06 »

Enfin du nouveau sur la loi bioethique.

J’ai entendu à midi qu’après avoir hésité sur le renvoi de la deuxième lecture en septembre, puis en juillet puis en septembre, celle ci sera effectuée avant fin juillet.
fingers fingers
Avatar du membre
Audrey85

Fivette d'argent
Messages : 320
Enregistré le : 17 juin 2017
Mon centre de PMA : 34- CHU Arnaud De Villeneuve (Montpellier)
Localisation : Proche Nîmes
Âge : 37

Message non lu par Audrey85 »

C'est pas trop tôt !
Moi : 34 ans RAS - Lui : 37 ans OATS sévère - En couple depuis 17 ans coeurquibat
Essai bébé depuis 10 ans brokenheart - Début prise en charge PMA en 2013
Refus prise en charge car en obésité sévère poucebas
Sleeve le 22/02/2016 - Perte de 120 kilos à 2 trophecoupe
Reprise parcours PMA 04/2017 - Fin parcours PMA Nîmes 03/2018
Inscription CECOS Montpellier 03/05/2018 - Agrément adoption 01/2019
IAD le 16/12/19 testpositif
Evan est né le 15/09/20 bigheart
Inscription Cecos pour bébé 2 Mars 2021