Venez vous libérer, sujet défouloir : je suis en colère...

Avatar du membre
mimi93

Fivette de diamant
Messages : 2269
Enregistré le : 13 septembre 2018
Mon centre de PMA : 93- CFEP Floreal la Dhuys (Bagnolet)

Venez vous libérer, sujet défouloir : je suis en colère...

Message non lu par mimi93 » 25 nov. 2018 à 05:44

Voilà un sujet pour mettre notre smilvener du moment. Pour échanger dessus si besoin. Juste un moyen de se libérer.

Je commence.

Je suis en colère smilvener contre certain gynécologue qui n'alertent pas leurs patientes ou font faire des stimulations sans cesse pour rien au lieu de rapidement réorienter leur patiente. Malheureusement elles découvrent malheureusement des mois au pire des années plus tard un problème de fertilité. Quels gâchis de temps, moral et physique même destruction de couple ! Donc vraiment certains gynécologue devraient se remettre à la page sur l'infertilité.

A vous...
Essai depuis 8/2017
Entrée en PMA 9/2018
misteer : RAS
mllle : AMH basse et OPK
2018
IAC annulée 11/18 endomètre trop épais :cry:
IAC 1 le 17/12 notpregnant

2019
IAC 2 le 18/01 notpregnant
02/19 besoin d'une pause sleeeep
IAC 3 le 8/03 testpositif (le 23/03)

Écho 27/03 1 cigooogne
Écho 10/04 :-o cigooogne cigooogne vous êtes 2!!! sonne
Écho: 24/04, coeurquibat coeurquibat, trisomie 13/05, T1 22/05,
DPNI, T2 poucehaut

Avatar du membre
elli

Fivette de platine
Messages : 712
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Groupe médical IDK

Message non lu par elli » 27 nov. 2018 à 13:12

C'est pareil pour moi, les stimulations simples sans analyse approfondie (la perméabilité des trompes, le taux des hormones endocriniennes ne sont pas vérifiés) et résultat est là, beaucoup de temps perdu.
En PMA depuis 2014 (4 Fivs , 3 transferts, 1 fausse couche à 7.5 SA) Fiv Do à l'étranger:26/04/18- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), fausse couche à 6.5 SA hyperthyroïdie
Le transfert 1j5 le 20/09/19 negative
Merci de votre soutien et de vos encouragements!

Avatar du membre
mimi93

Fivette de diamant
Messages : 2269
Enregistré le : 13 septembre 2018
Mon centre de PMA : 93- CFEP Floreal la Dhuys (Bagnolet)

Message non lu par mimi93 » 27 nov. 2018 à 14:10

elli a écrit :
27 nov. 2018 à 13:12
C'est pareil pour moi, les stimulations simples sans analyse approfondie (la perméabilité des trompes, le taux des hormones endocriniennes ne sont pas vérifiés) et résultat est là, beaucoup de temps perdu.
Et oui tout cela est smilvener
Et maintenant où en es-tu? As-tu un meilleur suivi?
Essai depuis 8/2017
Entrée en PMA 9/2018
misteer : RAS
mllle : AMH basse et OPK
2018
IAC annulée 11/18 endomètre trop épais :cry:
IAC 1 le 17/12 notpregnant

2019
IAC 2 le 18/01 notpregnant
02/19 besoin d'une pause sleeeep
IAC 3 le 8/03 testpositif (le 23/03)

Écho 27/03 1 cigooogne
Écho 10/04 :-o cigooogne cigooogne vous êtes 2!!! sonne
Écho: 24/04, coeurquibat coeurquibat, trisomie 13/05, T1 22/05,
DPNI, T2 poucehaut

Avatar du membre
elli

Fivette de platine
Messages : 712
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Groupe médical IDK

Message non lu par elli » 27 nov. 2018 à 15:08

Avant d’être prise en charge par la PMA, j’ai perdu min 2 ans. Lorsque j’ai été finalement orientée vers la procréation assistée, toute cette gamme de problèmes a été découverte: AMH faible, trompes obstruées, la maladie auto-immune thyroïdienne.
Là, je suis à la Pma avec le don d’ovocyte, le don pour moi est unique et seule solution envisageable. Maintenant pour pouvoir tomber enceinte il faut que je me batte encore plus : aller à l’étranger, s’organiser pour les protocoles sans parler de factures considérables.
Et toi, tu en es où ?
En PMA depuis 2014 (4 Fivs , 3 transferts, 1 fausse couche à 7.5 SA) Fiv Do à l'étranger:26/04/18- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), fausse couche à 6.5 SA hyperthyroïdie
Le transfert 1j5 le 20/09/19 negative
Merci de votre soutien et de vos encouragements!

Avatar du membre
mimi93

Fivette de diamant
Messages : 2269
Enregistré le : 13 septembre 2018
Mon centre de PMA : 93- CFEP Floreal la Dhuys (Bagnolet)

Message non lu par mimi93 » 27 nov. 2018 à 16:47

elli a écrit :
27 nov. 2018 à 15:08
Avant d’être prise en charge par la PMA, j’ai perdu min 2 ans. Lorsque j’ai été finalement orientée vers la procréation assistée, toute cette gamme de problèmes a été découverte: AMH faible, trompes obstruées, la maladie auto-immune thyroïdienne.
Là, je suis à la Pma avec le don d’ovocyte, le don pour moi est unique et seule solution envisageable. Maintenant pour pouvoir tomber enceinte il faut que je me batte encore plus : aller à l’étranger, s’organiser pour les protocoles sans parler de factures considérables.
Et toi, tu en es où ?
Je suis novice. J'ai une AMH basse. Je devais faire une 1ère insémination en novembre mais finalement rien sans explication surtout que je réagissais très bien smilvener . J'attends mes règles pour revoir le gynécologue avoir une explication claire et recommencer les stimulations pour une 1ère IAC. Je ne suis qu'au début et je crains ce parcours du combattant.
Essai depuis 8/2017
Entrée en PMA 9/2018
misteer : RAS
mllle : AMH basse et OPK
2018
IAC annulée 11/18 endomètre trop épais :cry:
IAC 1 le 17/12 notpregnant

2019
IAC 2 le 18/01 notpregnant
02/19 besoin d'une pause sleeeep
IAC 3 le 8/03 testpositif (le 23/03)

Écho 27/03 1 cigooogne
Écho 10/04 :-o cigooogne cigooogne vous êtes 2!!! sonne
Écho: 24/04, coeurquibat coeurquibat, trisomie 13/05, T1 22/05,
DPNI, T2 poucehaut

Avatar du membre
elli

Fivette de platine
Messages : 712
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Groupe médical IDK

Message non lu par elli » 27 nov. 2018 à 19:01

Bien sûr, tu as le droit de poser des questions afin que le projet soit clair. Toutes les réponses aux questions dont j’ai posé à mon ancienne gynécologue « normale » ont été très déterminées, optimistes et prometteuses : vos trompes sont perméables et etc. etc. et pourtant …même le spermogramme dont elle a fait faire mon mari a été presque inutile (la mobilité après seulement quelques minutes) et de toute façon je pense qu’elle aurait dû faire tous ces examens basiques avant d’avoir commencé à me stimuler et sans qui je lui pose des questions…Voilà, mon résumé de mon suivi médical avant la PMA aboutissant finalement à la perte de temps. :oops:
En PMA depuis 2014 (4 Fivs , 3 transferts, 1 fausse couche à 7.5 SA) Fiv Do à l'étranger:26/04/18- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), fausse couche à 6.5 SA hyperthyroïdie
Le transfert 1j5 le 20/09/19 negative
Merci de votre soutien et de vos encouragements!

Avatar du membre
Biscott

Fivette de platine
Messages : 721
Enregistré le : 11 mars 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 38

Message non lu par Biscott » 04 déc. 2018 à 13:59

Je vous rejoins le filles...

La dernière fois que j'ai revu mon ancien gynécologue, j'en étais à plus de 2 ans d'essais infructueux.
Lors de ce rendez-vous, il s'est contenté de me dire "soyez patiente", "on se revoit dans un an" et "ça fera 60€"...
Il ne m'a proposé aucun examen complémentaire ni réorienté vers un de ces confrères ou centre PMA.
Evidement quand on est à plus de 2 ans d'essais, on se pose un tas de questions et on commence à se persuader que ce n'est pas que la faute à pas de chance et qu'il y a certainement un problème derrière tout ça!
J'ai mis quelques jours à réaliser ce qui était en train de se passer... et de sombrer dans une dépression me sentant seule, incomprise et l'impression que je n'arriverais jamais à avoir d'enfant!

Je dois mon salue à mon médecin traitant qui m'a donnée les coordonnées d'une gynécologue spécialisée dans les troubles de l'infertilité...
Le parcours fut long et effectivement il m'a fallu encore de la patience... au 2ème rendez-vous, elle m'annonce que je n'ovule pas, sans doute un problème hormonal... Un peu plus tard, elle m'a diagnostiqué un SOPK puis une malformation utérine... j'ai dû subir une intervention chirurgicale et testé plusieurs traitements avant d'avoir enfin le saint graal +++
Mais même dans l'attente de l'opération ou les 1ers échecs de stimulation j'avais enfin le sentiment d'être prise en charge et d'avancer...

A tous les gynécologues, quand on est à plus de 2 ans d'essais, la patience on connait déjà un peu, pas la peine de nous demander de le devenir... encouragez-nous plutôt pour continuer à l'être et ne pas baisser les bras!
Que vous ne soyez pas spécialiste en trouble d'infertilité, je peux le comprendre, mais dans ce cas, arrêtez de vous prendre pour des magiciens! Certains problèmes ne disparaissent pas grâce à la patience! Dans mon cas, j'avais besoin de la médecine pour tomber enceinte... Alors plutôt que de nous faire perdre notre temps (tout en nous rappelant que nous avons une horloge biologique bande de vicieux!), ayez l'humilité de reconnaitre la limite de vos compétences et nous mettre en relation avec des spécialistes du sujet...
blonnde Moi 38 ans
ch@peau Lui 37 ans
cuupidon En 2007, pacsé en 2015, fiancé en 2017.
beberoule Essai bébé depuis 2014
boat Embarquement PMA 2017 boat
Diag 1: SOPK
Stimulations ovariennes: 01.2018 + 02.2018 notpregnant
HSG: 03.2018 -> Diag 2: Cloison utérine
Hystéroscopie opératoire: 05.2018 Kosmil
IAC 1: 26.07.2018 notpregnant
Stimulation ovarienne: 08.2018 notpregnant
IAC 2: 20.09.2018 -> pregnant multiheart
La cigooogne est passée le 2 juin 2019, c'est une :girl: !!!

Avatar du membre
mimi93

Fivette de diamant
Messages : 2269
Enregistré le : 13 septembre 2018
Mon centre de PMA : 93- CFEP Floreal la Dhuys (Bagnolet)

Message non lu par mimi93 » 04 déc. 2018 à 17:54

Biscott a écrit :
04 déc. 2018 à 13:59
Je vous rejoins le filles...

La dernière fois que j'ai revu mon ancien gynécologue, j'en étais à plus de 2 ans d'essais infructueux.
Lors de ce rendez-vous, il s'est contenté de me dire "soyez patiente", "on se revoit dans un an" et "ça fera 60€"...
Il ne m'a proposé aucun examen complémentaire ni réorienté vers un de ces confrères ou centre PMA.
Evidement quand on est à plus de 2 ans d'essais, on se pose un tas de questions et on commence à se persuader que ce n'est pas que la faute à pas de chance et qu'il y a certainement un problème derrière tout ça!
J'ai mis quelques jours à réaliser ce qui était en train de se passer... et de sombrer dans une dépression me sentant seule, incomprise et l'impression que je n'arriverais jamais à avoir d'enfant!

Je dois mon salue à mon médecin traitant qui m'a donnée les coordonnées d'une gynécologue spécialisée dans les troubles de l'infertilité...
Le parcours fut long et effectivement il m'a fallu encore de la patience... au 2ème rendez-vous, elle m'annonce que je n'ovule pas, sans doute un problème hormonal... Un peu plus tard, elle m'a diagnostiqué un SOPK puis une malformation utérine... j'ai dû subir une intervention chirurgicale et testé plusieurs traitements avant d'avoir enfin le saint graal +++
Mais même dans l'attente de l'opération ou les 1ers échecs de stimulation j'avais enfin le sentiment d'être prise en charge et d'avancer...

A tous les gynécologues, quand on est à plus de 2 ans d'essais, la patience on connait déjà un peu, pas la peine de nous demander de le devenir... encouragez-nous plutôt pour continuer à l'être et ne pas baisser les bras!
Que vous ne soyez pas spécialiste en trouble d'infertilité, je peux le comprendre, mais dans ce cas, arrêtez de vous prendre pour des magiciens! Certains problèmes ne disparaissent pas grâce à la patience! Dans mon cas, j'avais besoin de la médecine pour tomber enceinte... Alors plutôt que de nous faire perdre notre temps (tout en nous rappelant que nous avons une horloge biologique bande de vicieux!), ayez l'humilité de reconnaitre la limite de vos compétences et nous mettre en relation avec des spécialistes du sujet...
Je dirai même dès que la personne leur dit je veux être en essai bébé en faire la batterie d'examen. Dès qu'il y a 1 an d'essai avec échec orienter vers un spécialiste PMA. Ça sert à rien de faire perdre du temps aux gens. Le parcours PMA peut être rapide mais aussi long. Donc pour avoir plus de chance physiquement et être mieux disposer psychologiquement il ne faut pas conserver sa patiente dans l'ignorance.
Essai depuis 8/2017
Entrée en PMA 9/2018
misteer : RAS
mllle : AMH basse et OPK
2018
IAC annulée 11/18 endomètre trop épais :cry:
IAC 1 le 17/12 notpregnant

2019
IAC 2 le 18/01 notpregnant
02/19 besoin d'une pause sleeeep
IAC 3 le 8/03 testpositif (le 23/03)

Écho 27/03 1 cigooogne
Écho 10/04 :-o cigooogne cigooogne vous êtes 2!!! sonne
Écho: 24/04, coeurquibat coeurquibat, trisomie 13/05, T1 22/05,
DPNI, T2 poucehaut

Avatar du membre
Biscott

Fivette de platine
Messages : 721
Enregistré le : 11 mars 2018
Mon centre de PMA : 67- CMCO (Schiltigheim)
Âge : 38

Message non lu par Biscott » 08 déc. 2018 à 23:09

Oui je suis bien d'accord avec toi...
Même une fois prise en charge j'avais l'impression d'avancer au tâtonnement...
On essaye un truc, ça marche tant mieux, ça marche pas on essaye autre chose ou on fait des examens complémentaires... du coup le parcours peut être hyper long...

Mais je pense que vu le coût de certains examens, on demande aux gynécologue de procéder d'abord à des examens légers puis explorer au fur et à mesure d'autres pistes pour des raisons économiques... je pense que c'est une histoire de sous derrière tout ça...
Peut être que beaucoup de cas infertilité se résolvent avec juste quelques examens?
Peut être aussi que ce n'est pas la peine de traumatiser des femmes avec des examens trop lourds qui ne se justifient pas dans leur cas?
blonnde Moi 38 ans
ch@peau Lui 37 ans
cuupidon En 2007, pacsé en 2015, fiancé en 2017.
beberoule Essai bébé depuis 2014
boat Embarquement PMA 2017 boat
Diag 1: SOPK
Stimulations ovariennes: 01.2018 + 02.2018 notpregnant
HSG: 03.2018 -> Diag 2: Cloison utérine
Hystéroscopie opératoire: 05.2018 Kosmil
IAC 1: 26.07.2018 notpregnant
Stimulation ovarienne: 08.2018 notpregnant
IAC 2: 20.09.2018 -> pregnant multiheart
La cigooogne est passée le 2 juin 2019, c'est une :girl: !!!

Avatar du membre
carborara

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 13 décembre 2018
Mon centre de PMA : 29- CHRU Hôpital Morvan (Brest)

Message non lu par carborara » 13 déc. 2018 à 20:37

Bonsoir,
je suis très très très en colère, énervée et à bout.
2018 c'est 4 inséminations , 3 fausse couche, 1 curetage et on vient m'em********der avec mes heures de trajet et d'attente à récupérer.
Merci la fonction publique

Avatar du membre
mimi93

Fivette de diamant
Messages : 2269
Enregistré le : 13 septembre 2018
Mon centre de PMA : 93- CFEP Floreal la Dhuys (Bagnolet)

Message non lu par mimi93 » 13 déc. 2018 à 23:02

carborara a écrit :
13 déc. 2018 à 20:37
Bonsoir,
je suis très très très en colère, énervée et à bout.
2018 c'est 4 inséminations , 3 fausse couche, 1 curetage et on vient m'em********der avec mes heures de trajet et d'attente à récupérer.
Merci la fonction publique
Vraiment c'est dingue. Les gens ne se rendent pas compte de ce que l'on vit. Ils restent collés à leurs administratifs. Vraiment tenons bon.
Essai depuis 8/2017
Entrée en PMA 9/2018
misteer : RAS
mllle : AMH basse et OPK
2018
IAC annulée 11/18 endomètre trop épais :cry:
IAC 1 le 17/12 notpregnant

2019
IAC 2 le 18/01 notpregnant
02/19 besoin d'une pause sleeeep
IAC 3 le 8/03 testpositif (le 23/03)

Écho 27/03 1 cigooogne
Écho 10/04 :-o cigooogne cigooogne vous êtes 2!!! sonne
Écho: 24/04, coeurquibat coeurquibat, trisomie 13/05, T1 22/05,
DPNI, T2 poucehaut

Avatar du membre
matisren02

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 15 janvier 2019
Mon centre de PMA : 75- Clinique de la Muette (Paris 16)

Message non lu par matisren02 » 22 janv. 2019 à 04:51

elli a écrit :
27 nov. 2018 à 15:08
Avant d’être prise en charge par la PMA, j’ai perdu min 2 ans. Lorsque j’ai été finalement orientée vers la procréation assistée, toute cette gamme de problèmes a été découverte: AMH faible, trompes obstruées, la maladie auto-immune thyroïdienne.
Là, je suis à la Pma avec le don d’ovocyte crédit surendettement, le don pour moi est unique et seule solution envisageable. Maintenant pour pouvoir tomber enceinte il faut que je me batte encore plus : aller à l’étranger, s’organiser pour les protocoles sans parler de factures considérables.
Et toi, tu en es où ?
C'est donc ici qu'on parle à coeur ouvert, et bien moi je suis fâché contre les pompistes.