Message defouloir

Répondre
Avatar du membre
Opalinette

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 11 septembre 2018
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Américain (Neuilly-Sur-Seine)

Message defouloir

Message non lu par Opalinette » 15 sept. 2018 à 17:20

Bonjour à toutes, et peut être même tous ?
Je suis nouvelle sur ce forum et j'avoue ne pas savoir par ou commencer. Je me dis que c'est le bon endroit pour vider son sac sans pour autant être jugée.
Nous essayons d'avoir un enfant depuis bientôt 2 ans. Certains diront que ça n'est pas si long que ça, mais pour moi, cela devient une éternité.
Tomber enceinte est devenu une obsession.
J'ai été opéré début d'année après diagnostic d'endométriose, et j'ai été remise à neuf! Sauf que depuis, toujours pas de signe de grossesse...
Ayant un taux de FSH bas, une trompe pas forcément au top de sa forme et le temps paraissant tout de même long, nous avons commencé un parcours PMA, et deux inséminations plus tard... toujours rien.

Plusieurs facteurs sont lourds à porter sur nos épaules.
-La déception des résultats négatifs après insémination: parce que c'est vrai quoi, tout est fait pour que cela fonctionne! Stimulation, observation tous les deux jours sous toutes les coutures, choix du meilleur moment, les meilleurs spermatozoides de Mr sont sélectionnés, et boostés, et puis tout cela est injecté à 3 cm des trompes... Et rien. Alors? C'est quoi le problème ??? Et c'est là que vient le 2ème facteur:
-Perte de confiance en soit: mon corps n'est il pas capable de créer comme toutes les autres femmes? Est ce que j'ai loupé quelque chose à un moment donné? J'ai peut être trop forcé au boulot et sur ces escaliers! Cela est devenu une obsession chez moi, à tel point que j'écoutais de mettre des talons par peur des vibrations dans mon corps. C'est vrai quoi, visiblement mon corps est faible, alors peut être que la nidation ne peut pas se faire en faisant telle ou telle activité.
Pas de rapport sexuel après l'insémination, pas de sport, éviter les trajets en voiture , etc etc ...
Bref. J'ai donc pris la décision d'aller voir un psy puis de faire des séances d'hypnose pour calmer cette obsession hallucinante.
Mais le plus dur, dans ce parcours PMA:
- Les autres : oui, l'enfer, c'est les autres !
Il y a ceux qui ne se doutent pas de la difficulté que nous traversons, et qui balancent des :
" hey dis donc, tu te fais vieille , faudrait pas tarder hein!" ( avec un bon AHAHAHAHAHAHHAA à la fin ) ou des " Alors ??? C'est pour quand ??" , " vous ne voulez pas d'enfant ??"
Il y a ceux qui savent et qui balancent quand même des phrases pas sympa comme " surpriiiise je suis enceinte! Mais ça aurait pu attendre après les vacances, parce que je ne vais pas pouvoir boire de cocktails pppfffff " ou des " les prochains c'est vous ".
Les autres, c'est mon plus gros problème. Je n'arrive pas à gérer. Quoi leur répondre? Continuer à les voir ? Devenir méchante dans mes réponses ?
J'ai découvert ce sentiment dont j'ai vraiment honte " la jalousie". Deux copines très proches sont tombées enceintes à quelques mois d'intervalles et rien que de l'écrire, cela me fait souffrir. Je n'ai plus envie de les voir.
J'ai cette impression que elles avancent dans leurs vies, et pas moi. J'appréhende de voir leurs ventres s'arrondir, d'être invitée à la babyshower, de voir leurs échographies et le bonheur qu'elles partagent avec leur conjoint. Oui, je suis envieuse, je suis jalouse !
Et merci pour les multiples conseils qui me donnent juste envie de leur hurler dessus et de partir loin! ( "moi j'ai fais le poirié, et ça a fonctionné!" "Faut arrêter d'y penser!! ", " fais l'amour quand tu en as envie, et ça viendra !", et j'en passe)
Grrrrrrr.

Mon plus grand bonheur serait de tomber enceinte et d'avoir à l'annoncer à mon compagnon. J'ai tellement envie de le voir heureux. Et voici un autre facteur :
- le compagnon! Il n'a pas l'air comme cela, mais il en souffre. Il gère juste la situation différemment. De grosses tensions sont arrivées dûes à ce sujet, les rapports sexuels sont majoritairement programmés, on voit moins les copains ( par ma faute ) et cela le gène, je me sens moins femme, et donc moins désirée. Bref.

Je me rend compte que je viens d'écrire un pavé et je doute que beaucoup iront jusqu'au bout de mon monologue, mais ça m'a juste un peu libéré.

Alors, voici comment je " fonctionne" en ce moment:
-Psy / hypnose pour parler, évacuer, reprendre confiance
-Gestion du stress par de la méditation, prise de recul.
-Re-conquete de mon homme. Les talons de retour, et le sexe + present en dehors des périodes dites propices. Se donner de petits moment rien qu'à nous, sans parler de cela.
-voir d'autres gens, que ceux qui me font souffrir
-prise de vitamines
-occupation de l'esprit par d'autres activités
-reprise du sport : natation / aquagym

Enfin voila, je sais que beaucoup ont traversé bien pire, et en sont à plusieurs années d'essais. Et mon message doit vous paraître inutile.
J'avoue aussi éviter ce genre de forum, car j'y ai passé beaucoup de temps et ça n'était pas forcément très " motivant " ou plutôt optimiste. Je lis beaucoup de message avec des années et des années d'attente et d'essais. Ou des passages à l'adoption. Cela me fait très peur.
J'espère pouvoir revenir sur ce forum et vous annoncer un beau ++ pour cette année.
En attendant, je vous souhaite beaucoup de courage et de chance dans ce parcours !!!
En essai BB1 depuis 2016
Moi: 32 ans, Endométriose détectée en janvier 2018, opérée, nettoyée, comme neuve :-D
LH / FSH : basse : 1,5 au plus haut sous stimulation.

Lui: 34 ans, RAS :smack:
En PMA depuis mai 2018
2 IAC ( mai puis juin) qui n'ont pas fonctionnées
1 IAC en octobre, en attente du verdict pray

Avatar du membre
Stval09

Fivette d'argent
Messages : 388
Enregistré le : 19 mai 2017
Mon centre de PMA : 86- CHU Poitiers La Miletrie
Âge : 31

Message non lu par Stval09 » 16 sept. 2018 à 22:47

Bonsoir opalinette!
Et si ton message sera lu jusqu’au bout! ;-)
Ne culpabilise pas d’être jalouse on est toute passé par là je pense! Après parle avec tes amis/es proches et net n’en éloigne pas à mon avis! Pas facile mais essaie au moins de leur dire ce que tu ressent. Ils seront parfois maladroits mais après tout nous aussi nous le sommes sûrement parfois!
Enfin pour ton parcours, je ne suis pas passé par l’IAC mais je sais que c’est pas la solution « la plus efficace » même si bien sûr ça peut marcher donc qu’il faut y croire! Mais dis toi qu’il reste encore‘ plein de solutions! Fait confiance à ton corps même s´il est récalcitrant en ce moment il finira bien par céder et te donner ce qu’en tu veux ce petit saligaud :-P
Bon courage et je te souhaite un positif à venir!
Moi 31 ans lui 40 ans
Moi: cycle anovulatoire, lui: soldats pas très vigoureux!
Ensemble depuis 2009
Essai bébé fin 2012
Mai 2017 premiers pas en PMA
FIV 1: bilan 8 embryons au congélo TEC de 1j5 testpositif
Écho de datation le 23/03: B4 mesure 9mm et pour l’instant tout va bien!
échographie T1 le 2/05! Tout est ok
échographie T2 le 10/07: confirmation d’une fille de 520g pour l’instant!
échographie T3 le 8/09: 1kg400 donc petit bébé; surveillance tous les 15jrs.
35SA : elle pèse 1kg955!