reproduction de demain: débat sur les gamètes artificielles

Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

reproduction de demain: débat sur les gamètes artificielles

Message non lu par sandy123 »

Bonjour à toutes

Une actualité intéressante, il s'agit du débat en bioéthique sur les gamètes artificielles. Il verra l'application dans les années à venir, donc dans 10 ans en fonction des recherches. Le but est de permettre d'éliminer dans l'avenir la pénurie du don de gamètes en France et de permettre à des couples infertiles d'avoir leurs propres enfants génétiques. Bien sûr dans tous les débats il y a des "pour" et des "contre". A vous de juger ce qu'il en est... Voici, le lien https://www.youtube.com/watch?v=xHkVUSN ... 3%A9thique

Bonne visualisation

Sandy
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
Félis

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par Félis »

Bonsoir Sandy,

Merci pour cette vidéo, je l'ai regardée jusqu'au bout. Si le process est au point, ça pourrait aller loin loin.
Perso, je suis pas fan de l'idée de donner naissance à un enfant soi-même...Mais chacun fait comme il veut et je ne m'opposerai à aucun progrès si on devait me demander mon avis.
Mais quelle avancée ce sera de pouvoir créer des gamètes par ses propres cellules ! Ce serait magnifique pour les couples, je serais pour à 100%.
Perso, je suis célibataire et j'ai découvert mes taux il y a un moment, sans rien pouvoir faire. J'aurais tellement aimé qu'une telle méthode me soit proposée, quand je pourrai envisager une grossesse. Dans 10 ans ça paraît loinnnn.
Bon pourvu que ce qui est proposé actuellement pour le rajeunissement ovarien puisse avoir un minimum d'efficacité.

Belle soirée !
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Bonsoir Félis

Je ne suis pas non plus "Pour" de se reproduire soi même. Je pense que ce qui fait de nous un être unique c'est le brassage génétique. Si cette méthode voit le jour et qu'il n'y ait pas de risques pour le futur bébé, çà sera une avancée fantastique pour tous les couples infertiles, les femmes seules ou les couples homosexuels. Nous pourrions produire nos propres gamètes... Ce qui nous fait défaut nous les IO c'est la qualité des follicules qui se dégradent avec l'âge et notre stocke d'ovocytes qui diminue progressivement. Avec cette technique tous les problèmes sont résolus. Pour l'instant, malgrès mes recherches aucun centre PMA ne l'utilise actuellement. C'est en cours d'expérimentation... La science progresse tout doucement. En attentant, il faut continuer le combat contre l'infertilité: hygiène de vie, nutrition, médecines douces etc... J'ai trouvé un article qui explique la difficulté que rencontre les scientifiques pour l'appliquer sur l'échelle humaine, par rapport l'éthique de l'embryon. Donc le temps que cela se débloque le temps va passer... Quand? Personne ne sait?

https://www.institutobernabeu.com/foro/ ... s-souches/
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
Félis

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par Félis »

Hello Sandy,

Les gynécologues ne proposent même pas les techniques de rajeunissement ovarien, qui ne semblent pas poser problème en matière d'éthique.
Bon après si des femmes de 60 ans veulent en bénéficier pour avoir des enfants, je comprends qu'on puisse s'interroger sur la pertinence de ce genre de traitements. Mais pourquoi en priver les autres en attendant de statuer sur la question ?
J'imagine que cela demande beaucoup de prudence et des réglementations difficiles à mettre en place, surtout en France.
C'est tellement frustrant de se dire qu'il y a des méthodes qui pourraient se révéler efficaces et qui sont légitimes dans le cadre de pathologies mais que les législations traînent...Et en parallèle les médecins font de la rétention d'info ! minnce
Quand j'aborde le sujet avec les médecins, ils se montrent sceptiques en général.
J'avais lu un article sur une femme en iop, dont on a utilisé des follicules immatures pour faire une fiv et qui a pu tomber enceinte et accoucher.
J'ai contacté l'hôpital qui a tenté l'expérience, on m'a envoyée balader car l'article aurait été mal écrit et la dame en question avait été prise à temps, avant la diminution de ses ovocytes.
Si la quantité et la qualité des ovocytes diminuent avec le temps pour tout le monde, on pourrait booster ceux qui restent quelque soit le profil de la patiente ?
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Coucou Félis

Moi, je suis une vieille PMette, je connais le problème depuis longtemps... J'ai bientôt 10 ans de combat contre l'infertilité. Quand j'étais dans le parcours PMA, la DHEA était très critiquée. Les médecins ne donnaient pas systématiquement cette hormone pour booster la production d'ovocytes. Maintenant, c'est rentrer dans les "moeurs". Ils ont remarqué son efficacité. La PRP ovarien, c'est ma même chose. En France, les médecins sont sceptiques parce qu'ils n'ont pas assez de recul sur cette technique . Donc ils la renient en bloc... Je trouve que c'est navrant pour ne pas dire un gros mot. D'autant plus que la prp existe déjà en rhumatologie pour soigner les genoux et les épaules et elle a montré son efficacité. A mon avis, il ne faut rien leur dire faire sa PRP et revenir faire ces tentatives et ces stimulations. Si çà fonctionne avec un joli +++ on ne diminue pas leur statistique de réussite. Ils sont contents et nous également avec un joli :girl: :boy:
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
Félis

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par Félis »

Coucou Sandy :)

Oui j'ai lu ton parcours, je te souhaite une réussite très bientôt.
Et oui faut tracer sa route sans les gynécologues parfois, même ceux de l'étranger qui sont beaucoup plus ouverts généralement.
J'ai été suivie par IVI entre 2015 et 2017, je leur posais des questions sur le rajeunissement ovarien, notamment pendant ma stimulation (la seule que j'ai faite jusqu'ici, en 2017). La gynécologue qui m'encadrait m'a dit que les techniques n'étaient pas au point, pas garanties, et m'a plutôt recommandé de faire 3 autres cycles de stimulation, ce qui m'a complètement découragée, vu les prix (3000 € si ma mémoire est bonne, sans les frais de séjour). J'allais avoir une année chargée devant moi, avec un déménagement et une formation.
Un an après, IVI a commencé à introduire des techniques de rajeunissement. Le prp et la fragmentation des ovaires.
Genre en 2017 elle ignorait que ça allait se mettre en place à partir de 2018 ?
J'aurais voulu le savoir à ce moment là pour m'y préparer aussi bien financièrement que psychologiquement.
On m'a acceptée pour le traitement vers fin juin 2020, mais les process m'ont saoulée. Je me dis que si c'est vraiment efficace y a moyen de faire du forcing pour y avoir droit à 39 ans voire 40 ans.
D'ailleurs j'ai une question. Le PRP et la greffe de cellules souches, c'est une seule et même technique ou 2 bien distinctes ?
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Félis

En fait, la PRP, c'est une technique dans laquelle le sang est prélevé sur l’avant-bras et centrifugé afin que le plasma riche en plaquettes soit isolé puis réinjecté dans l’ovaire. Le but est réactivé les cellules souches déjà présent dans les cellules ovariennes pour qu’elles deviennent de jeunes œufs. Le traitement peut être effectué à tout moment chez les femmes qui n’ont pas de règles, tandis que chez les femmes qui en ont, il est préférable de le faire pendant la menstruation ou au début du cycle, avant le développement de l’ovule. Les propriétés bénéfiques peuvent être déterminées en mesurant les niveaux des hormones AMH, FSH, LH et estradiol, après trois mois.

Par contre, la greffe de cellules souches, c'est de réintroduire des cellules souches pour fabriquer de nouveaux follicules.

C'est vrai qu'ils auraient pu te prévenir qu'ils allaient introduire ces techniques de rajeunissement 1 an après. J'ai l'impression que c'est à nous patiente d'être à jour sur les nouvelles techniques alors que ce sont eux les médecins. Ils sont censés nous conseillés. On ne fera jamais le monde. Comme je dis toujours à une cops de galère, heureusement qu'il y a des forums qui nous permettent de grouper nos recherches et nos connaissances.

Moi, j'ai passé l'âge de la prise en charge de la PMA. J'aurai bientôt 45 ans. C'est pour cette raison que je me tourne vers les gynécologue étrangers qui sont plus tolérants sur l'âge de la patiente. Le covid m'a retardé dans mes démarches donc un temps précieux pour commencer une PRP. Je suppose que tu es plus jeune que moi. Au fait, tu as quel âge?
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
Félis

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par Félis »

J'ai 38 ans, bientôt 39 ans.
J'ai découvert l'iop en 2015, j'avais 33 ans, mais comme je n'ai pas eu de relation stable depuis, j'ai perdu confiance en moi à cause de l'iop et en parallèle j'ai plein de choses à gérer qui me freinent. Je n'ai pu faire qu'une préservation en 2017, 1 seul follicule seulement, d'où l'idée de la gynécologue de refaire encore 3 cycles. (D'ailleurs je ne sais pas si je peux leur faire confiance côté conservation...)
Là mes taux doivent être encore + mauvais, et pour la première fois depuis 6 ans, je suis à j52. J'ai eu quelques cycles longs de maximum 36 jours, mais en général ils dépassent pas 29 jours.
Je veux être maman, je veux avoir mon petit ou ma petite, dans le cadre d'une vie de couple et avec nos gênes. Donc je me repenche sérieusement sur tout ça.
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Félis

Si j'ai bien compris, tu as pu faire qu'une seule conservation de tes ovocytes en 2017 avec un seul ovocyte. Je pense que tu devrais faire une PRP. Elle permettrait de rebooster ton cycle. Si en 2016, j'avais eu vent que la PRP existait, j'aurai retenter une autre fiv avec mes propres ovocytes après ma fausse couche. Je te conseille de recontroler ton FSH Oestradiol progestérone et ton Amh. Puis après ta PRP regarder si ces taux évoluent de manière positive en particulier ton amh c'est à dire environ 3 à 6 mois post PRP . Seulement aprés, tu reprends les cycles de préservation pour cryoconserver le plus d'ovocytes, le temps que tu trouves la bonne personne pour une vie de couple. Pendant le covid, nous avons essayé nuitamour mais çà ne fonctionne pas mon mari est OATS mais j'ai continué à prendre toutes mes vitanimes et surveiller mon alimentation :-D Il y a des OATS qui arrivent à faire bébé couette seulement quand la femme n'a pas de problème de fertilité. Nous, on cumule les 2 : OATS et insuffisance ovarienne. On a besoin d'un coup de pouce
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
Félis

Fivette novice
Messages : 24
Enregistré le : 28 mai 2020
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par Félis »

Hello !

C'est vrai que si le profil du mari n'aide pas, ça facilite peu les choses. Qui sait je vais être confrontée à ça aussi, comment savoir si mon futur sera super fertile ? :lol:
De votre côté vous n'êtes pas à l'abri d'une surprise, je vois de tout depuis que je m'intéresse à la question.
Ton mari fait attention à son alimentation aussi ? Le PRP concernerait les hommes aussi, je viens de faire une petite recherche vite fait. Si j'ai une info intéressante, je te mettrai le lien ici.
Je ne m'intéresse plus aux infos et à l'évolution du Covid, du coup j'ai encore moins de visibilité que les autres sur nos possibilités de voyage. Tu as pensé à demander à de tes médecins un courrier pour justifier ton voyage ? Genre que tu as un problème urgent d'ordre gynécologique qui n'est pas pris en charge en France, sans rentrer dans les détails, tu pourrais y joindre ton justificatif de rendez-vous.
Les vols pour motifs impérieux sont autorisés, et le seront davantage début mai, si on est déconfinés...
Et oui, je pense de + en + au PRP aussi.
Faut tout tenter. Je suis sûre que plus le chemin vers la maternité est long, plus on en ressent la magie. C'est peut-être un clin d'oeil de l'univers pour nous faire prendre conscience de la valeur d'un tel cadeau.

Belle soirée, tiens-moi au courant si tu as des news de ta PRP
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Coucou Felis

Mon homme , il ne s'intéresse pas du tout à l'alimentation. Il est désespérant... :-( Par contre, il ne fume pas , ne boit pas et ne se drogue pas. C'est déjà çà :lol: La PRP pour les hommes, je ne suis pas au courant. Dans mes recherches j'ai trouvé que sur l'érection et sur l'impuissance masculine. Rien à voir :lol: . Pour le convaincre de faire la PRP çà sera dûr... Il n'était pas très chaud pour le 3ème bébé. Il m'a dit qu'il n'a pas envie de revivre encore le parcours PMA. J'ai eu du mal à le convaincre qu'on ne fera qu'une seule tentative et seulement une seule. C'est pour cette raison que c'est maintenant ou jamais, tant qu'il a encore envie. Je suis en train de refaire mon passeport il a expiré depuis 2020. J'ai contacté 2 cliniques en Ukraine. Ils sont en train de me faire un devis. C'est vrai que tu as raison, il faudrait que je justifie mon voyage à l'étranger. Je vais voire avec mon gynécologue. J'espère que d'ici la fin de l'année, le confinement va s'assouplir
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??
Avatar du membre
sandy123

Fivette de bronze
Messages : 126
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 »

Pour la PRP, n'hésite pas, fonce. Tu n'as rien à perdre, tu as tout à y gagner :-P
Moi: 45 ans IO et lui: 45 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
zozo de Mr se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds + aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transf. en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

2019:Essais Bb3 AMH = 0,21
PRP Intersono Ukraine arrêt cse covid smilvener Je réfléchis pr la suite??