Jeûne et fertilité

Avatar du membre
Zip25

Fivette de bronze
Messages : 165
Enregistré le : 20 mai 2020
Mon centre de PMA : 25- Polyclinique de Franche Comté (Besancon)

Message non lu par Zip25 »

Poukhette a écrit : 18 nov. 2020 à 13:22 Coucou les filles :-)

Zip, je me permets une question qui me taraude mais si elle te dérange, tu le dis et tu ne réponds pas ^^
D'ailleurs les filles si vous avez une opinion sur le sujet, je prends car c'est vraiment un sujet qui me travaille.

Pourquoi passer d'un protocole PMA à l'idée d'adoption sans passer par le don d'embryon ? Je comprends le désir d'être mère et d'être père, le souhait d'accéder à la parentalité d'une autre façon, les arguments les plus classiques en quelque sorte. Toutefois, dès lors que la question de la transmission des gènes a été balayée par le choix d'en venir à l'adoption, qu'est ce qui fait que le don d'embryon n'est pas envisagé ?

Je conçois qu'il y a une question financière. Un don d'embryon est un TEC en résumant, cela "coûte" 1500€ en République Tchèque par exemple. C'est plus cher en Espagne (je dirai comme d'habitude quand il s'agit de pma). Mais, au-delà de cette considération, le don d'embryon est un double don (comme une adoption quelque part) mais il y a pour la femme, le fait de vivre la grossesse, la naissance, l'allaitement si elle le souhaite et pour le couple, tous ces moments qui sont tellement importants dans les premiers mois de vie de l'enfant et des parents. Le père a ce temps qui est important aussi pour lui de passer du statut de conjoint à père. Y a t'il un manque de connaissance sur cette possibilité offerte par les cliniques à l'étranger ? Je précise pour être complète que cela est aussi possible en France mais cela frôle le miracle d'en bénéficier, d'où ma logique de passer directement à l'étranger.

Par rapport aux Fiv à l'étranger, à la Fiv Do ou la Fiv DD, le don d'embryon implique moins de choix par rapport aux donneurs. Ce sont des J5 donc y a plus de choix possibles mais l'adoption non plus ne permet pas de choix de caractéristiques donc ce sont deux arguments qui s'annulent. De plus, il n'y a pas tout le côté "paperasserie" ni l'aléa de l'apparentement et du temps qui passe.

Bref, sans dire que l'un est génial et l'autre non, en particulier pour des couples en PMA qui ont déjà dû abandonner tellement de choses, je suis vraiment circonspecte sur le fait de ne pas envisager le don d'embryon. Si vous avez des avis sur le sujet, je serai très honorée si vous les partagiez.

:smack:
Bonjour Poukhette,
Disons que je me sens plus en cohérence avec moi-même avec l'idée de l'adoption. Je ne peux pas répondre par un argumentaire aussi construit et carré que le tien, mais juste par mon parcours.
De façon un peu irrationnelle,c'est la première façon , je crois, dont j'ai envisagé la maternité.(Je ne rêvais jamais, alors, de ventre rond. Je dois être un extraterrestre). Mon mari m'a rappelé que lorsque l'on s'était rencontré il y a 10 ans, nous en avions parlé après un reportage sur les enfants albinos abandonnés; que la lueur dans mon regard l'avait marqué. Comme lui n'était pas ouvert à cette idée, et qu'en plus on a eu un parcours de vie marqué par les voyages et de longs temps de séparation géographique, on n'en a plus reparlé. Une fois "posés" dans un pays,on a essayé d'avoir un enfant. Je n'ai même pas songé à l'adoption alors:j'avais entendu il y a longtemps que la personne avec laquelle j'avais choisie de partager ma vie ne souhaitait pas adopter, et je l'acceptais parfaitement.
Bref, tentatives sans résultats. Entrée en parcours PMA. C'est récent, mais je m'en sens déjà fatiguée. Je me suis fait plus de 45 piqures pour mon protocole. Ca m'a perturbé, interrogé. Pour le don d'ovocyte déjà envisagé par mon médecin, je bloque sur l'idée que quelqu'un prenne des hormones pour moi. Pour le don d'embryon, je vois un peu les choses à l'inverse de toi: puisque de toute façon cet enfant n'aura ni mes gènes ni ceux de mon compagnon,cela n'a pas beaucoup de sens pour moi.
De plus, je travaille avec des enfants déjà grands et des ados. Certains sont en famille d'accueil. Leurs parcours me touchent. Alors oui, c'est vrai, on a plus de chance qu'un parcours PMA avec don d'embryon/ don d'ovocyte aboutisse. Mais j'ai besoin de me sentir en cohérence avec moi-même dans ce projet parental, qui change une vie. Bien sûr, si la FIV fonctionnait (ce que je souhaite de tout mon coeur), ce serait bien plus simple :-) Mais je ne suis pas sûre, le cas échéant, que le projet adoption serait remisé au placard pour toujours.
Bon, après , voilà où j'en suis. Tout peut changer, avec le temps et les épreuves, évidemment.
Moi: 39 ans/ AMH 0,17
Lui: 38 ans/ Du tri à faire
FIV1: protocole long. 5 ovocytes, 3 fécondables, pas d'embryon.
Avatar du membre
Zip25

Fivette de bronze
Messages : 165
Enregistré le : 20 mai 2020
Mon centre de PMA : 25- Polyclinique de Franche Comté (Besancon)

Message non lu par Zip25 »

Kitty: ça aurait été un garçon j'aurais dit "Super, un petit garçon", et en plus j'aurais gagné mon pari... Mais là, je dirai donc: "Super, une petite fille"! En tout cas, cette nouvelle permet de se projeter davantage, j'imagine.
J'espère que ta prochaine tentative va porter ses fruits, et qu'il y aura moins de flou, de sentiment d'essai hasardeux, que la dernière fois.
Alors à mon tour je vais me permettre une petite question: pourquoi avoir choisi le Portugal? Est-ce une question de tarif / de meilleure prise en charge?
Moi: 39 ans/ AMH 0,17
Lui: 38 ans/ Du tri à faire
FIV1: protocole long. 5 ovocytes, 3 fécondables, pas d'embryon.
Avatar du membre
Rodin66

Fivette de bronze
Messages : 273
Enregistré le : 09 avril 2020
Mon centre de PMA : 66- Clinique St Pierre (Perpignan)

Message non lu par Rodin66 »

Coucou les filles!
Kitty ta FSH est juste extra !! j'espère que la stimulation va être efficace sur ton cycle. cigrose trop contente pour la fille !)haha
Poukhette, pour répondre à ta question sur le don d'embryon, difficile de me situer... mais quand c'était mal parti pour ma fille je me souviens avoir pensé que si mon corps ne pouvait pas le faire avec ses propres gamètes, alors il valait mieux aider un autre enfant dans le besoin. Je ne voyais pas l’intérêt (mise à part le mien de devenir maman en accouchant et tout ça, donc tout de même un peu égoïste) d'aller chercher un truc compliqué et de créer un enfant "en labo" avec les gamètes d'une autre, plus jeune qui aurait pris des hormones pour l'argent... pour que au final ce soit moi qui le porte.. J'aurai eu l'impression de le faire pour moi. Mais l'enfant dans tout ça ? Je me disais que je devais éviter de mettre un enfant dans une situation compliquée. Du coup je me répétais : il y a des parents qui n'ont pas d'enfant, mais il y a aussi plein d'enfant qui n'ont pas de parents. Mais c’était terrible car je ressentais le besoin d'être enceinte et de porter mon enfant, de l'allaiter... donc j'étais très partagée sur le sujet. Heureusement, un de mes ovocytes a bien voulu donner quelque chose, ça m'a sauvé... Car j'étais très très mal psychologiquement et honnêtement j'aurai peut-être fini par faire le don de gamète donc voilà, pas évident...Je connais quelqu'un qui a fait appel à un don, mais elle le vit très bien et ne se posait pas toutes les questions qui me torturait donc cela dépend des gens, de ce que l'on peut encaisser ou pas, je sais que moi je n'aurai pas assumé un truc comme ça et c'est le désespoir qui me l'aurait fait faire. Bref...
Davina, je ne sais pas non plus envoyer des messages privés... on est mal partie lol je vais ressayer .
Bises à toutes les autres que je n'ai pas cité
05/2016 : pregnant après 1 cycle clomid, f c septembre/curtage
12/2016 : IO FSH 27, AMH 0.24, 2-3 follicules (35 ans)
01/2017 : début petite stimulation 75 ui gonal F, C1 -C2, C3 notpregnant C4 pregnant
01/2018 :girl: allaitement 16 mois
06/2019 essai bébé2 FSH 19.6 AMH 0.27, 11/2020 rendez-vous pma stimulation prévue pour 2020, covid...
03/2020 pregnant spontané f c 5SA
07/2020 fsh 12 stimulation 75ui
08/2020 essais naturels
09/2020 stimulation 75ui
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9507
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Merci beaucoup de vos réponses les filles ! Cela m’aide à enrichir ma propre réflexion.

Kitty, fingers pour ta stimulation. J’espère que tu vas avoir beaucoup de follicules et que tu vas pouvoir faire ton cumul ovocytaire.
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Rodin66

Fivette de bronze
Messages : 273
Enregistré le : 09 avril 2020
Mon centre de PMA : 66- Clinique St Pierre (Perpignan)

Message non lu par Rodin66 »

Poukhette tu penses au don d'ovocyte?
05/2016 : pregnant après 1 cycle clomid, f c septembre/curtage
12/2016 : IO FSH 27, AMH 0.24, 2-3 follicules (35 ans)
01/2017 : début petite stimulation 75 ui gonal F, C1 -C2, C3 notpregnant C4 pregnant
01/2018 :girl: allaitement 16 mois
06/2019 essai bébé2 FSH 19.6 AMH 0.27, 11/2020 rendez-vous pma stimulation prévue pour 2020, covid...
03/2020 pregnant spontané f c 5SA
07/2020 fsh 12 stimulation 75ui
08/2020 essais naturels
09/2020 stimulation 75ui
Avatar du membre
BabychouBS

Fivette fidèle
Messages : 83
Enregistré le : 08 juin 2020
Mon centre de PMA : 24- Polyclinique Francheville (Perigueux)
Âge : 36

Message non lu par BabychouBS »

Bonjour les filles,

Kitty, bravo pour le jeûne! J'espère que tu pourras avoir quelques réponses à ton rendez-vous d'aujourd'hui. Je croise les doigts également pour ta stimulation fingers

Poukhette, de notre côté, on a un peu parlé de l'adoption mais pas du don d'embryon... certainement par manque d'informations dans un premier temps et puis, en y réfléchissant, je pense aussi parce qu'on a la chance d'avoir pu bénéficier de nombreux transferts et qu'il ne se passe jamais rien. Je me dis qu'il n'y aurait aucune raison qu'un autre embryon s'accroche. J'aurais encore l'impression d'être dans la même dynamique que celle des autres fiv, son lot de traitement et d'échec. Même si l'adoption n'est pas à l'ordre du jour ici, il s'agit pour moi d'un projet concret avec des enfants déjà là et en attente de parents contrairement au don.

Belle journée à toutes.
Rencontre en 2012 love2
2012 Cancer de la thyroïde
2014 Début essais bébé
2016-2018 : 6 IAC
2018 : 1re ponction et 4 TEC
septembre 2020 : ponction n°2
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9507
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Rodin66 a écrit : 19 nov. 2020 à 21:58 Poukhette tu penses au don d'ovocyte?
Non. Pas le don d’ovocyte car mon mari estime que soit l’enfant à nos gamètes à tous les deux, soit pas du tout. C’est pour ça que la question de l’adoption était venue assez vite dans la discussion (même avant la toute première fiv). En plus nous n’aurions jamais eu l’agrément (trop « âgés »).

Par contre le don d’embryon « coche » les cases qui importent à mon mari, sans que l’administration se mette au milieu et le fait de porter cet embryon le transformerait de par l’épigénétique. Ce phénomène s’applique aussi aux enfants adoptés d’ailleurs. C’est plus marqué et profond en portant l’enfant. Lors d’un don d’ovocyte, la grossesse transforme l’expression des gènes provenant de la donneuse à 92% (dixit ma gyneco Pma). Cela vous donne une idée du phénomène. Ce n’est pas vrai pour un don de sperme par contre.

À l’heure actuelle je suis incapable de renoncer à ce désir d’enfant. Du coup mon cerveau phosphore sur toutes les solutions possibles.
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
Rodin66

Fivette de bronze
Messages : 273
Enregistré le : 09 avril 2020
Mon centre de PMA : 66- Clinique St Pierre (Perpignan)

Message non lu par Rodin66 »

Je comprends :smack:
05/2016 : pregnant après 1 cycle clomid, f c septembre/curtage
12/2016 : IO FSH 27, AMH 0.24, 2-3 follicules (35 ans)
01/2017 : début petite stimulation 75 ui gonal F, C1 -C2, C3 notpregnant C4 pregnant
01/2018 :girl: allaitement 16 mois
06/2019 essai bébé2 FSH 19.6 AMH 0.27, 11/2020 rendez-vous pma stimulation prévue pour 2020, covid...
03/2020 pregnant spontané f c 5SA
07/2020 fsh 12 stimulation 75ui
08/2020 essais naturels
09/2020 stimulation 75ui
Avatar du membre
Zip25

Fivette de bronze
Messages : 165
Enregistré le : 20 mai 2020
Mon centre de PMA : 25- Polyclinique de Franche Comté (Besancon)

Message non lu par Zip25 »

Oui, c'est sûr que cela remue des choses... En tout cas toutes ces réflexions qui nous sont "imposées" amènent à mieux se connaître et s'écouter. floower
Moi: 39 ans/ AMH 0,17
Lui: 38 ans/ Du tri à faire
FIV1: protocole long. 5 ovocytes, 3 fécondables, pas d'embryon.
Avatar du membre
virgie

Fivette novice
Messages : 13
Enregistré le : 26 octobre 2019
Mon centre de PMA : Espagne

Message non lu par virgie »

Bonjour Poukhette
Je vous lis beaucoup sur le forum mais ne suis pas encore intervenu sur ce post. Je me permets de rapporter que récemment dans le cadre d'une consultation de pma une gynécologue me disait qu'elle trouvait ça très beau le don d'embryon. Conceptuellement, je trouve ça magnifique aussi le don d'embryon, c'est vraiment fort de donner sa chance à un embryon déjà créé. Je pense que ce projet collerait à la philosophie de ton conjoint et te permettrait de vivre cette nouvelle grossesse tant désirée. Voilà je me permets de t'encourager dans cette belle idée que tu as car je trouve ça très beau le don d'embryon tout comme cette gyneco que j'avais rencontrée et j'ai suivi ton histoire qui m'a beaucoup touchée.
Avatar du membre
Poukhette

Fivette mentor
Messages : 9507
Enregistré le : 24 août 2017
Mon centre de PMA : 13- Hôpital St Joseph (Marseille)

Message non lu par Poukhette »

Coucou les filles :smack:

Merci beaucoup pour ton message Virgie. Cela me touche énormément !

J’espère que vos week-ends s’annoncent sous de bons auspices et que vous allez pouvoir en profiter :smack:
Sleeve en 2013 puis examens médicaux en 2014 et 2015 (plusieurs fausses couches au passage :? )
Début PMA en 2016 avec diagnostic IO AMH 0.21
:boy: en 2017
C'est reparti en PMA pour bébé numéro 2
FIV 1, 2, 3 et 3 bis : notpregnant
Juin 2019 : 🌟
FIV 4 : début 26/06 - transfo IAC 10/07 - notpregnant
Avril 2020 : AMH à 0,05 !
Mini-stimulation de juin à août, septembre : pregnant
prise de sang 1 : 108 - prise de sang 2 : 439 puis taux qui stagnent et ne dépassent pas 2800... Écho à 7SA coeurquibat ouf ! Fausse couche une semaine plus tard :cry:
Avatar du membre
kitty8084

Fivette de bronze
Messages : 184
Enregistré le : 11 février 2020
Mon centre de PMA : Autre pays
Âge : 40

Message non lu par kitty8084 »

Bonjour les filles...

Mauvais début de semaine pour ma part... :cry: Vu mes résultats FSH début de grosse stimulation, j'ai senti durant les 4-5 premiers jours que mon corps réagissait aux hormones avec des ovaires qui tiraillent, grosse fatigue, maux de tête, etc, et d'un coup plus rien depuis 3 jours...
Je suis à J8 et j'ai toujours des pertes de sang, l'écho de ce matin montrait un seul pauvre follicule de 6mm et il n'a pas réussi à trouver l'autre ovaire, je comprends pas les réactions de mon corps, c'est un truc de fou. Je vais discuter avec mon gynécologue fertilité pour voir ce qu'il en pense, sans qu'elle veuille systématiquement me renvoyer vers le don. Changement de traitement, etc?
Je pense que pour le cumul c'est mort ce cycle... Demain fertilo pour voir si mon utérus et mes trompes sont corrects, si c'est le cas on verra ce qu'on avise à ce moment.
Coup dur sur coup dur... :-(
moi: 40 ans
AMH: 0.7 novembre 2019 => 0.4 => 0.2 (juillet 2020)! FSH: entre 16 et 26 CFA: max 3-4 (insuffisance ovarienne diagnostiquée)
IAD 1: juin 2019 à 38 ans notpregnant
IAD 2 à 5: août 2019 à novembre 2020 notpregnant et kystes fonctionnels
FIV1 & FIV1bis: mai et juin 2020 - annulées
PRP fin juillet 2020 - valeurs post PRP:
FSH 3.05 U/l, LH 2,2 U/L, E2 1198 pmol/l ou 326 pg/ml, AMH 0.4 pmol/l
FSH 2.46 U/l, LH 0,1 U/l, E2 36 pmol/l ou 10 pg/ml
FSH 28.7 U/l, LH 7.2 U/l, E2 44 pmol/l ou 12 pg/ml
FSH 3.02 U/l, LH 0.82 U/l, E2 42 pmol/l ou 12 pg/ml