Page 1 sur 2

Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 17 juin 2020 à 00:56
par Angela91
Hello les filles,

Je me présente, Je m’appelle Angela j’ai 29 ans et mon mari a 32 ans et nous sommes ensemble depuis 4 ans.

Voici notre parcours :)

Suites aux derniers résultats de mon mari de la semaine dernière le verdict vient de tomber : OATS sévère.

Cela fait 3 ans qu’on essaie, sans se mettre la pression là première année. Au bout de 2 ans on décide de faire des examens, de mon côté RAS mais du côté de Mr le spermogramme était pas très bon. Le gynécologue nous a quand même dit d’en refaire un dans 3 mois.

3 mois plus tard, toujours pas top mais mieux que le premier et possibilité de tomber enceinte naturellement d’après lui avec des vitamines Pour mon mari ... donc à tenter pendant 3 mois et au final il nous a dirigé vers un centre PMA.

Premier rendez-vous PMA, il m’a mise sous provame, Clomide et Ovitrelle pendant 3 mois (j’ai eu pas mal d’effets secondaires d’ailleurs).

Au bout de ces 3 mois, nouveau spermogramme qui est malheureusement moins bien que le second, donc Il nous dirige vers une FIV ICSI.

Nous devons compléter notre dossier avec un rendez-vous chez le biologiste et mon prochain rendez-vous est pour début juillet.

Mon mari doit également effectuer une échographie testiculaire + examens pour chercher la cause.

Voilà, je ne vous cache pas que j’appréhende beaucoup, je suis un peu perdu pour le moment face aux différents termes etc mais j’imagine que c’est normal et qu’il faut du temps pour se familiariser et aussi se préparer psychologiquement.

Pour le moment on en a pas parlé à notre entourage et je ne vous cache pas que je me sentais seule dans cette aventure (je veux dire en tant que femme) et lire vos parcours dans ce forum m’a beaucoup aidé et aujourd’hui je veux faire partie de votre équipe de Warriors :)

J’aimerai beaucoup discuter avec des personnes qui sont au même stade dans leur parcours FIV.

Je vous remercie.

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 18 juin 2020 à 13:03
par Ju0705
Angela91 a écrit : 17 juin 2020 à 00:56 Hello les filles,

Je me présente, Je m’appelle Angela j’ai 29 ans et mon mari a 32 ans et nous sommes ensemble depuis 4 ans.

Voici notre parcours :)

Suites aux derniers résultats de mon mari de la semaine dernière le verdict vient de tomber : OATS sévère.

Cela fait 3 ans qu’on essaie, sans se mettre la pression là première année. Au bout de 2 ans on décide de faire des examens, de mon côté RAS mais du côté de Mr le spermogramme était pas très bon. Le gynécologue nous a quand même dit d’en refaire un dans 3 mois.

3 mois plus tard, toujours pas top mais mieux que le premier et possibilité de tomber enceinte naturellement d’après lui avec des vitamines Pour mon mari ... donc à tenter pendant 3 mois et au final il nous a dirigé vers un centre PMA.

Premier rendez-vous PMA, il m’a mise sous provame, Clomide et Ovitrelle pendant 3 mois (j’ai eu pas mal d’effets secondaires d’ailleurs).

Au bout de ces 3 mois, nouveau spermogramme qui est malheureusement moins bien que le second, donc Il nous dirige vers une FIV ICSI.

Nous devons compléter notre dossier avec un rendez-vous chez le biologiste et mon prochain rendez-vous est pour début juillet.

Mon mari doit également effectuer une échographie testiculaire + examens pour chercher la cause.

Voilà, je ne vous cache pas que j’appréhende beaucoup, je suis un peu perdu pour le moment face aux différents termes etc mais j’imagine que c’est normal et qu’il faut du temps pour se familiariser et aussi se préparer psychologiquement.

Pour le moment on en a pas parlé à notre entourage et je ne vous cache pas que je me sentais seule dans cette aventure (je veux dire en tant que femme) et lire vos parcours dans ce forum m’a beaucoup aidé et aujourd’hui je veux faire partie de votre équipe de Warriors :)

J’aimerai beaucoup discuter avec des personnes qui sont au même stade dans leur parcours FIV.

Je vous remercie.
Bonjour Angela et bienvenue :-)

Nous aussi ici RAS pour moi (27 ans) et mon mari est OATS 2% de typique. Nous attendons avec impatience notre première fiv icsi ...
Mais je ne suis pas prioritaire et j’ai 3kg en trop ^^’ on verra bien ce qui se passe dans les semaines à venir ....

Mon mari a fait tout ces examens il doit juste finir par une autoconservation - Mon centre veut avoir un plan B si jamais le jour J cela ne se passe pas bien.

Nous sommes en essaie bébé depuis bientôt 3 ans. Nous avons commencé les examens en janvier 2019.
Pour ma part on ne m’a jamais donné de traitement à prendre vu que je n’avais pas de problème.

Moi aussi à part 3/4 personnes autour de nous, personne est au courant... deux grandes familles pour nous deux avec déjà beaucoup de bébé ^^
Je n’ose pas me confier on verra avec le temps.

Si tu as des questions et que je peux t’aider ce sera avec plaisir :-)

Bon courage à vous deux :-)

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 20 juin 2020 à 13:30
par Emma88
Bonjour Angela91 et Ju0705,

Je me permets de me joindre à vous car je suis dans la même situation.

J'ai 32 ans à présent, je n'ai en principe aucun problème de fertilité mais mon mari présente une 0ATS extrême qui a été diagnostiquée en décembre 2017 (quelques jours avant Noël...) et, après + de 2 ans et demi de suivi en PMA, nous devrions démarrer enfin notre première tentative de FIV IMSI vers septembre/octobre. Car notre centre exigeait aussi une congélation préalable avant de pouvoir entamer un protocole mais selon les biologistes du laboratoire les résultats du spermogramme n'étaient à chaque fois pas suffisamment bons pour le permettre et il a finalement dû se faire opérer pour obtenir des échantillons.
Début mars, grâce à une biopsie testiculaire, 10 paillettes ont pu être obtenues et nous devions enchaîner directement avec mon traitement, mais malheureusement la crise sanitaire nous a stoppés dans notre élan. Et comme notre centre ne ré-ouvre que début juillet car ils avaient en + une ré-organisation de leurs locaux à ce moment là et que seules les patientes arrêtées en mars en pleine stimulation ainsi que les patientes en insuffisance ovarienne (ce qui est normal ceci dit) seront prises en charge durant l'été, la FIV n'a pas pu être reprogrammée dès la fin du confinement.

Voilà pour le résumé de notre situation. Je suis désolée aussi de lire que vous traversez également cette épreuve. Je n'ai donc pas encore l'expérience du protocole en lui-même à vous transmettre mais je pourrais par exemple répondre à certaines questions sur les examens, les traitements et compléments alimentaires éventuels etc.
Je partage votre peine et je vous souhaite bon courage. Je sais combien tout ça peut être frustrant (surtout quand tout à priori allait bien de notre côté), peut sembler injuste et angoissant et j'imagine que l'on est passées toutes les trois un peu par les mêmes sentiments au moment du choc du diagnostic et au cours de ce début de parcours en PMA donc j'échangerais volontiers avec vous à ce sujet aussi si vous voulez.

Il y a aussi un autre topic intitulé "MARI OATS, FIV ICSI prévue en septembre 2017" sur lequel je vais souvent et où nous sommes assez nombreuses dans le même cas à se soutenir les unes les autres. C'est vrai que ce n'est pas toujours évident d'en parler avec son entourage et certaines personnes ne comprennent pas toujours vraiment ce que cela nous fait vivre intérieurement de se retrouver confrontées à ça donc ce forum fait beaucoup de bien.

Bon week-end à vous en attendant.

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 16 sept. 2020 à 15:14
par Angela91
Bonjour les filles,

Merci pour vos messages, pour ma part je commence les piqûres OVALEAP dès aujourd’hui.
J’ai pris un rendez-vous avec l’anesthésiste pour tout préparer pour la ponction.
J’appréhende un peu les effets secondaires et évidement l’échec... j’ai également commencé a voir une psychologue afin de m’aider à libérer parole concernant cette aventure sans jugement.
J’en ai parlé à quelques personnes autour de moi mais honnêtement leurs réactions (même si c’est bienveillant) me mettent mal à l’aise et j’en ai marre d’entendre que « c’est dans la tête » et « il faut souffrir pour la bonne cause » donc je ne veux plus en parler à part à mon conjoint et la psy et ça me fait beaucoup de bien.

Petit + : j’ai appris que ma réserve ovarienne commence à baisser à ...29 ans tic tac tic tac petit coup de pression en plus de tout ça...

Et vous, où en êtes vous dans votre parcours, je vous souhaite que du bonheur en tout cas.

Je vous embrasse ;-)

Angela

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 16 sept. 2020 à 16:27
par Emma88
Bonjour Angela.

Cela faisait longtemps. C'est bien si tu commences ta première tentative. Bon courage pour tes injections alors dans ce cas.
Par rapport à tes appréhensions par rapport aux effets secondaires, je suis dans le même cas que toi. C'est un point qui me stresse un peu et j'espère que nous arriverons à bien les gérer. Surtout au travail etc.
Apparemment d'après les témoignages certaines femmes les ressentent + que d'autres et c'est assez variable. Toutes ne réagissent pas de la même façon.
Par rapport à l'échec, nous avons toutes cette peur et là encore cela dépend des parcours car certaines parviennent à une grossesse menée à terme dès la première tentative et d'autres ont besoin de plusieurs protocoles pour y parvenir, mais il faut que l'on garde espoir. Cela peut vraiment fonctionner.
Et pour ce qui est de la réserve ovarienne, je te comprends parfaitement. J'ai 3 ans de + que toi et la mienne a déjà beaucoup baissé depuis le début de nos essais de conception il y a 4 ans (je suis passée d'une AMH à 4,7 en septembre 2017 lors du bilan d'infertilité, à 2,85 en janvier de cette année) donc ça m'angoisse beaucoup aussi. Mais là encore, des miracles existent même chez des femmes qui ont une AMH en dessous de 1 donc cela devrait aller quand-même en principe.
Enfin, nous entendons malheureusement, hélas, souvent des phrases maladroites dans notre cas et c'est bien si tu as pu trouver une professionnelle à qui te confier pour pouvoir un peu "vider ton sac" de temps en temps. Cela fait du bien et c'est important pour tenir.
Et n'hésite pas effectivement à venir ici de temps en temps si tu en éprouves le besoin en cas de coup de blues.

Bonne fin d'après-midi et à bientôt (je commencerai les comprimés du pré-traitement de mon premier protocole vendredi donc on pourra se soutenir comme ça!).

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 01 févr. 2021 à 20:11
par zoumzoum
Bonjour Angela91,

Je suis désolée que vous soyez en pma, ce n’est malheureusement pas évident.

Mon conjoint est OATS 100 % d’atypiques et tous immobiles.

Après le choc du spermogramme vient celui des examens...
Le reste est dans ma signature.

Pour les réflexions, entre les personnes qui connaissent un couple infertile est qui ont eu un enfant naturel car c’est psychologique.
Tu as envie de hurler au gens mais quelles pathologies étaient présentes. C’était quoi ? Le spermogramme les ovocytes ?
Ou alors vous verrez ça viendra quand vous n’y penserez plus?

Ou alors tu prends trop les choses (=pma) à cœur ...

Euh ...comment dire j’ai eu des envies de distribution de claques à la Obelix tu sais avec les romains. ( touche d’humour)

Bref tu trouveras ici vraiment un soutien car on est toutes passées par là.

Je te souhaite un positif le plus tôt possible comme à toutes ;)

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 20 mars 2021 à 13:22
par Chou3125
Bonjour les filles,

Je suis dans le même cas que vous.
J’ai commencé à m’inquiéter très rapidement de l’absence de grossesse malgré les tests d’ovulation ect.
Évidemment « c’était dans ma tête », « à force de ne penser qu’à ça, forcément nous n’y arriverions pas » et j’en passe.
J’ai quand même réussi à faire une échographies au bout de 5 mois d’essais, mon gyneco hyper confiant me fait une ordonnance d’acide folique et une pour une future prise de sang parce que « belle activité, ça ne devrait plus être long ».
Tout de suite j’insiste auprès de mon mari pour un spermogramme.
Résultat : oligozoospermie sévère, impossible de réaliser les autres examens à cause du nombre.
Depuis on enchaîne les examens, pour mon mari pour l’instant rien n’explique le problème mis à part une cryptorchidie unilatérale opérée tardivement.
On a rendez-vous en pma en mai, j’attends ce rendez-vous comme je le redoute (et s’il ne pouvaient rien faire ?) pareil pour le 2ème spermogramme de mon mari (et s’il était pire ?).
Je suis obsédée par ça, j’y pense tout le temps, j’ai l’impression d’avoir le cœur brisé...

Bref je veux bien intégrer votre petit groupe de soutien, même si je ne suis pas sure de pouvoir vous remonter le moral en retour.

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 20 mars 2021 à 13:52
par zoumzoum
Bonjour Chou3125,

Malgré les circonstances qui nous ont fait venir sur ce forum et dans le parcours pma: bienvenue à toi.

Ça a été un choc pour nous aussi. Mon conjoint est OATS sévère comme dit dans ma signature.
Le deuxième spermogramme était quasiment égal au premier.
Nous n’avons à ce jour aucune explication sur son infertilité.
Rassures toi le spermogramme peut être fluctuant selon les saisons si il y a un état fiévreux ou autre.

Certains compléments alimentaires peuvent arranger.

En tout cas tu trouveras sur ce forum beaucoup d’informations et du soutien.

Bon courage à vous deux.

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 20 mars 2021 à 17:09
par Chou3125
C’est un peu la descente aux enfers.
Recevoir ce type de résultat, un soir par mail, que mon mari a lu seul au travail entre deux autres mails, sans un coup de téléphone, ni explication je trouve ça inhumain, on ne lui a pas annoncé un mauvais taux de cholestérol mais bien anéanti un projet de vie...
Et les médecins que j’ai vu seule (gyneco et médecin G) qui me disent « au pire vous aurez recours à un donneur » comme si c’était anodin...

Je vois dans ta signature que tu as fait quelques analyses génétique, c’est la prochaine étape, sans indiscrétion, que signifient tes résultats ?

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 22 mars 2021 à 21:41
par zoumzoum
Bonsoir Chou,

Tout comme toi mon conjoint m’appelle il était au travail et il me dit c’est pas bon du tout...

Il commence à me lire les examens et là je me dis mais non tu dois mal lire.

Le soir je te dis pas l’ambiance. Nous avons fait le choix d’en parler à un thérapeute de couple car ça a failli nous faire exploser surtout avec le contexte sanitaire.

Les médecins sont obligés de te donner toutes les informations mais tu n’es pas à ce stade là.

Nous avons fait les tests génétiques car aucune explication de l’oats. Il ne fume pas, à une hygiène de vie exemplaire... et on ne sait toujours pas d’où ça vient.

On a une mutation du gène MTHFR qui permet de dégrader l’acide b9. En gros la protéine ne fait bien son travail et cela donne des problèmes lors de la nidation ou des risques cardiovasculaires ou cancer. Mais c’est assez récent. Ça n’explique pas l’oats mais rassures toi c’est pour écarter plein de pathologies.

Comment vas tu ? Où en êtes vous dans votre parcours ?

Bonne soirée

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 22 mars 2021 à 23:43
par Chou3125
Bonsoir Zoumzoum,

Merci pour tes réponses.
Pour l’instant nous en sommes aux premiers examens, nous avons notre 1er rendez-vous PMA en mai et on essaye d’avoir le maximum d’examens à leur donner ce jour là en espérant accélérer un peu les choses.

Je pense également consulter une psychologue, seule car mon mari ne souhaite pas en parler à quelqu’un d’autre que moi pour l’instant.

C’est sur qu’en cette période c’est difficile de se concentrer sur autre chose.

Comment s’est passé l’enchaînement des examens chez toi ?

Re: Mari OATS sévère, FIV ICSI à venir

Posté : 23 mars 2021 à 19:45
par zoumzoum
Pour les examens ça a été rapide.

Le spermogrammes septembre octobre. Et rendez-vous pma avec la gyneco en septembre et de septembre à novembre tout était fait grâce à la télé consultation.

C’est rapide en passant en privée mais cela représente un coût.

Comment vas tu?
Tu sais mon conjoint c’était pareil il ne voulait pas en parler et puis après il m’a dit qu’il avait peur que je parte.
C’est compliqué ce qui m’a aidé c’est mes deux meilleurs amies, un soutien sans faille ni jugement.