Les koalas en PMA à 41 ans : présentation et suivi (FIV ICSI puis FIV DO)

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1302
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 45

Re: Les koalas en PMA à 41 ans : présentation et suivi (FIV ICSI puis FIV DO)

Message non lu par Koala » 13 janv. 2018 à 19:27

On a revu le Professeur de Foch lundi soir.
D'après lui mon endomètre trop fin est responsable des échecs d'implantation (on s'en doutait).
Il est un peu à court d’idées pour essayer de nouvelles choses :-( (en entendant ça j'ai senti les larmes monter mais j'ai réussi à maîtriser) mais il nous a dit qu'il serait avec nous jusqu'au bout pour essayer tout ce qu'on peut.
Il dit qu’à cause de mon endomètre trop fin je suis pas dans les bonnes stats de 65% de chances avec le don, mais que ça peut marcher quand même, que certaines femmes arrivent à tomber enceintes malgré un endomètre fin, sinon il ne nous encouragerait pas à continuer et nous dirait qu'il ne peut plus rien pour nous (ça a un peu adoucit la claque sur le fait qu'il soit un peu à court d'idées pour nous).

On laisse ce cycle en repos (j'étais à J7 quand on l'a vu lundi) et on reprendra sur le prochain ou le suivant encore.
Lui dit qu'on est pas obligés de faire des cycles de repos, mais nous on préfère, entre le fait que j'ai été en traitement quasi non-stop depuis juin même si on est partis en Grèce que fin septembre et mi-décembre car plusieurs protocoles stoppés, en plus j'étais bien malade cette semaine, et je suis super crevée. Donc même si ça me fait chier d'avoir 44 ans dans 4 mois :-( , je pense qu'il faut que mon corps se repose un peu de tout ça.

J’ai pas eu la prise de sang pour bilan sanguin complet de non implantation dont m’avait parlé MissTea et d'autres filles du forum (il dit que c’est ce qui se faisait y’a 20 ans mais que ça prouve rien) et idem pour Matricelab et Wintest, il a toujours le même avis tranché (« ça prouve rien »).
Je suis toujours aussi déconcertée :? quand je vois le nombre de témoignages sur le forum de femmes à qui on les prescrit encore aujourd'hui, mais bon j'avoue j'étais pas en grande forme lundi donc j'ai pas insisté (en mode blasée).

A ma demande (et il y pensait aussi), je devais faire une Nième hystéroscopie de contrôle mardi soir chez le docteur Taylor cette fois (il m'a dit d'aller la voir elle et non plus le docteur Hamou comme il me recommandait avant ??) pour vérifier si y’a pas de polypes et fibromes gênants pour la suite.
Par chance j’ai eu un rendez-vous mardi matin pour le soir-même (sûrement un désistement), j’étais dans le supposé bon timing (entre J8 et J13), mais finalement dans le cadre d’un bilan de non-implantation elle veut me voir 5 jours après ma supposée ovulation (zéro chance que je tombe enceinte naturellement entre mon IO et mon endomètre fin) donc j’y suis allée pour rien :roll: et j’y retourne le 23. En plus je suis encore partie à 17h15 du taf dans le 78 alors que j'étais déjà partie à la même heure lundi pour le rendez-vous avec le Professeur à Foch, le taf en retard s’accumule et accessoirement vu mon état microbien (j’ai une bonne grosse crève depuis le week-end dernier, j’étais déjà HS mais j'étais en vrac jusque jeudi inclus, je suis quand même allée au taf mais je me traîne) j’avais pas que ça à foutre de faire un A/R à Paris dans les heures de pointes et rentrer tad pour rien mardi :roll:

Bref, du coup entre le Professeur qui sait plus trop quoi tenter avec nous et le rendez-vous qui sert à rien chez Taylor, j'avoue que le moral est pas top Kosmil
Des fois j’ai envie de tout envoyer bouler même si je suis toujours prête à tout pour ne rien regretter.
Mais j’ai l’impression de rester perpétuellement sur le quai de la gare quand beaucoup arrivent à monter dans le train de la maternité en direction de meilleurs horizons. Ne le prenez pas mal, je suis sincèrement contente pour celles qui sont enfin enceintes et/ou mamans, vraiment ;-) Mais c'est dur de voir le temps passer, les échecs se succéder, de vieillir et de ne pas être sûre qu'on y arrivera un jour :-|

La suite au prochain épisode, le 23 chez le docteur Taylor pour l'hystéroscopie, et si tout va bien au début du prochain cycle avec le Professeur qui va tenter un autre protocole : début de stimulation à J1 avec 300ui de Menopur de J1 à J10 dans un premier temps (les dernières fois il disait que ça servait à rien de commencer la stimulation tôt car mon endomètre donnait la même chose que je la commence en début de cycle ou vers J10, du coup je comprends plus trop sonne ) + écho de contrôle vers J8 + viagra plus tard dans le protocole (il nous en avait déjà parlé mais ne m'en avait pas encore prescrit en me disant qu'on verrait plus tard, c'est un vasodilatateur qui pourrait aider mon endomètre à épaissir, même si à priori d'après lui et le docteur Préaux qui avait fait mon IRM mes vaisseaux sont bien irrigués).
En attendant il m'a remise sous Toco 500 et Torental (Pentoxifylline).

Bref encore une fois je me sens ballottée dans tous les sens suite à ces 2 rendez-vous du début de semaine, l'espoir reste là mais il est tapi derrière des tonnes de peurs et d'angoisses puisqu'on est dans la dernière ligne droite du parcours et qu'on a déjà essayé plein de choses différentes, en vain. J'espère que l'un des 2 prochains essais sera enfin le bon sinon... hanged
La pause d'1 cycle ou 2 est la bienvenue comme je le disais plus haut, on est plus à ça près de toutes façons.
En tout cas je suis bien contente de retravailler car même si je croule littéralement sous le taf avec des horaires à rallonge et pas mal de stress par moments, au moins pendant ce temps-là j'ai pas/moins le temps de cogiter sur la PMA. Bien sûr en dehors du boulot j'y pense beaucoup même si je suis assez occupée aussi, mais on ne se refait pas.
Moi IO, lui RAS. Essais depuis 2014.
- Clinique Parly 2:
11/15 FIV ICSI1 : 1j2 - ► 01/16 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC !
- Hôpital Foch:
08/16 Hystéro opératoire ► 11/16 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC - ► 03/17 FIV ICSI2ter : 3j2 - ► 04/17 Hystéro opératoire ► 09/17 FIV DO : 8j5, 2j5 frais - ► 12/17 TEV1 : 2j5 -
- gynécologue Paris 17:
04/18 TEV2 : 1j5 hatching - ► 09/18 MatriceLAB profil mixte ► 11/18 TEV3 : 1j5 éclos - ► 03/19 TEV4 : 1j5 éclos - brokenheart / Reste 1 minipingoo
06/19 MatriceLAB 2 profil toujours mixte, nouveau protocole
19 juillet : rendez-vous gynécologue

Avatar du membre
LOTUS06

Fivette de bronze
Messages : 132
Enregistré le : 24 mars 2017
Mon centre de PMA : Non concernée
Localisation : Alpes maritimes

Message non lu par LOTUS06 » 15 janv. 2018 à 16:24

Koala , j ai vu ton parcours qui n est pas si simple du tout et de l âge qui n arrangé pas aussi les choses. , mais dis toi qu il y a des femmes qui tombent enceintes naturellement à plus de 43 ans.
Je suis autant dans la même situation que toi, 39 ans et en fin de parcours pma.j ai eu 4 tentatives de fiv mais 3 officiellement car celle de mois de mai je n'ai pas pu avoir de transfert . là on m a annoncé que je n'ai plus droit de faire une autre tentative, je m attendais pas du tout à cette nouvelle par mon médecin.et me propose de voir pour un DO.Moi je voudrais encore essayer au moins une dernière. Tu as beaucoup de chance d avoir ton professeur qui ne te laisse pas et qui t encourage. Je me dis que si j étais à paris ’j aurais peut être plus de choix pour les centres pma et aller dans ton centre, malheureusement je suis dans le sud.quand tu dis que tu as un endomètre fin , c'est bien en 2 ème cycle et lorsque c'est sans stimulation ou avec, car moi il y a 2 mois , en période de bilan on me trouve un endomètre fin à plus de j20
Auparavant on ne m en a jamais parlé alors je me dis est ce que c'est fluctuant ou c'est à chaque cycle parce que si tu me dis que avec un DO c'est pas gagné .pour le test matricelab, je l ai jamais fait. En tout cas c'est mieux que tu puisses prendre 1 ou 2 cycles de repos pour ton Corps.je comprends tout à fait tes angoisses, moi aussi je ne sais plus où je vais et quoi faire ,je vais peut être tenter ailleurs dans un autre centre quitte à faire un peu plus de trajet.il faut qu on se serre les coudes, on l aura ce bébé.
Moi: 40 ans endometriose sévère
Lui: RAS
Début PMA en 2016 - 5 IAC notpregnant
4 FIV notpregnant

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1302
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 45

Message non lu par Koala » 18 janv. 2018 à 00:22

Merci pour ton message Lotus :smack:
J'ai fait le deuil d'une grossesse naturelle car à notre entrée en PMA en 2015 nos chances de réussite étaient estimées à 3% max et ça n'a pas dû s'arranger entre le temps qui a passé et mon corps qui vieillit, mon IO, les polypes et fibromes et ce problème d'endomètre fin. Et si la PMA n'a pas réussi à nous aider jusque là, si cela arrivait cela tiendrait vraiment du miracle !
J'ai aussi fait le deuil de mes gamètes et d'un enfant qui n'aurait pas mes gênes, tant qu'il y a un enfant au bout de cette longue et sinueuse route qu'est la PMA....
Je voudrais juste que ça marche suite à la FIV DO qu'on a faite fin septembre, et qu'1 des 4 embryons encore vitrifiés soit enfin le bon...

Si tu n'es pas eu de transfert sur une de tes 4 FIV, alors elle ne compte pas pour la Sécu et il te reste la possibilité d'en refaire une avec la prise en charge de la Sécu avant tes 43 ans. Si tu tiens à essayer une dernière fois avec tes gamètes mais que ton centre s'y oppose, alors oui va prendre un 2ème avis dans un autre centre et essaie d'avoir gain de cause.
Pour répondre à ta question, mon endomètre reste fin malgré les traitement de préparation à la FIV DO et/ou TEC, et globalement tout au long du cycle, et que ce soit avec ou sans stimulation :-( Après ça peut varier selon les cycles mais chez moi ça ne varie pas beaucoup ou du moins pas assez.
Après on m'a dit que mes 2 opérations pour retirer des polypes et des fibromes on dû jouer sur le fait que mon endomètre soit plus fin que la moyenne et surtout qu'il le soit encore plus que quelques années en arrière (car je n'avais pas ce problème avant, y compris quand on a commencé la PMA et pendant plusieurs essais avec nos gamètes).
Donc ne te focalise pas sur mon histoire, j'espère que tu arriveras à trouver un centre où faire ta dernière FIV prise en charge, et tu verras ensuite pour la FIV DO. Quant à ton endomètre je te souhaite qu'il soit moins "réfractaire" que le mien et te permette un transfert gagnant bientôt fingers
Bon courage et tiens-moi au courant si tu le souhaites ;-)
Moi IO, lui RAS. Essais depuis 2014.
- Clinique Parly 2:
11/15 FIV ICSI1 : 1j2 - ► 01/16 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC !
- Hôpital Foch:
08/16 Hystéro opératoire ► 11/16 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC - ► 03/17 FIV ICSI2ter : 3j2 - ► 04/17 Hystéro opératoire ► 09/17 FIV DO : 8j5, 2j5 frais - ► 12/17 TEV1 : 2j5 -
- gynécologue Paris 17:
04/18 TEV2 : 1j5 hatching - ► 09/18 MatriceLAB profil mixte ► 11/18 TEV3 : 1j5 éclos - ► 03/19 TEV4 : 1j5 éclos - brokenheart / Reste 1 minipingoo
06/19 MatriceLAB 2 profil toujours mixte, nouveau protocole
19 juillet : rendez-vous gynécologue

Avatar du membre
LOTUS06

Fivette de bronze
Messages : 132
Enregistré le : 24 mars 2017
Mon centre de PMA : Non concernée
Localisation : Alpes maritimes

Message non lu par LOTUS06 » 18 janv. 2018 à 12:15

Merci pour tes encouragements koala.mais c est vraiment dur pour moi en ce moment.je ne fais que pleurer.en plus comme j ai arrêté de bosser pendant mon parcours fiv, maintenant c est encore plus difficile.
Je me demande comment tu as fais pour accepter ce deuil de la maternité biologique. Moi suis pas encore prête à ça. Et je me dis aussi que c'est cette endometriose qui me pourrie la vie.bref...
Pour mon endomètre , ça allait quand j étais en stimulations mais j ai aussi un autre problème du fait que mon col est étroit et tordu donc à chaque fois on a eu du mal à me faire le transfert.
Je vais voir dans un autre centre qui est à 2 h 30 de route et j ai peur que la aussi on me refuse.et j ai tellement de doute que 1 autre fiv puisse marcher... c'est ce que j ai cru comprendre de mon ancienne gyneco.
Si j ai compris tu va faire une autre fiv dans ton centre en france et en même temps tu poursuis le DO .J espère que ça marchera pour toi, et comme t as des embryons vitrifiés , ça va se faire j en suis sûre.
Moi: 40 ans endometriose sévère
Lui: RAS
Début PMA en 2016 - 5 IAC notpregnant
4 FIV notpregnant

Avatar du membre
Julie1977

Fivette novice
Messages : 14
Enregistré le : 23 janvier 2018
Mon centre de PMA : 78- Parly 2 (Le Chesnay)
Localisation : Chatou
Âge : 42

Message non lu par Julie1977 » 26 janv. 2018 à 11:17

Coucou les filles,

Je suis nouvelle sur le forum mais cela fait du bien de vous lire. Ca fait surtout du bien de se sentir comprise...

J'ai eu la chance d'avoir une fille alors que j'étais jeune (25 ans). Suite à un remariage et mon chéri n'ayant pas d'enfant nous avons décidé de nous y mettre ;-)

Voyant que cela ne fonctionnait pas on s'est orienté vers un gynécologue en PMA à Parly 2. Il a été très bien dans le sens ou il a été clair sur le fait que je n'avais plus de temps à perdre, ce que j'avoue j'avais un peu pris à la légère car on voit tellement de femme avoir des bébés à 40 ans de nos jours... Aujourd'hui je m'en veux de n'avoir pas consulté plus tôt :cry:

Je m'en veux surtout pour mon chéri car c'est un homme qui m'a énormément soutenu quand j'ai perdu des proches et je m'en veux aujourd'hui de ne pas pouvoir lui donner ce que tous ses amis ont facilement ... :cry:

Mon taux de FSH est de 12,1 ... donc pas top si j'en crois tout ce que je lis sur les forums.

Je revois mon gyneco dans 10 jours, et je tremble d'avance que la clinique ne veuille pas tenter une FIV ...

Il y a trois ans suite à des kystes on m'avait fait une échographie et le médecin m'avait dis que je n'aurai plus d'enfant car 0 follicule. Ca a été un coup dur, je n'y connaissais rien...

Quelques mois après je tombe enceinte... mais fausse couche à 2 mois (le cœur s'est arrêté et j'ai du subir un curetage). Je me raccroche à ca, me dire qu'on m'avait dis que cela n'était plus possible et puis finalement s'est arrivé.

Avez vous eu des résultats de FSH élevé comme le mien et vous a t-on tout de même proposé de tenter la fiv ?

Merci pour votre aide les filles, je sais que chaque cas est particulier mais je tremblerai un peu moins d'ici mon rendez-vous si je sais qu'on a propose de vous aider dans un cas comme le mien.

nounoursbiz
Julie 41 ans
Une grande fille née en 2002
Fausse couche en 2014
Moi 41 ans : IO (FSH à 12,1 :cry: AMH 2,9)
Lui 34 ans : RAS mllle

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1302
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 45

Message non lu par Koala » 10 févr. 2018 à 20:36

Hello les filles,

Désolée de ma réponse tardive mais j'ai pu beaucoup le temps de passer ces derniers temps même si je lis régulièrement les messages.

LOTUS06, je comprends que ce soit difficiles pour toi. Je comprends également que ce soit plus dur en ayant arrêté de bosser : as-tu arrêté pour te consacrer au parcours PMA ou rien à voir ?
Cela n'a pas été facile pour moi de faire le deuil d'une maternité grâce à mes gamètes, mais il faut être lucide : nos chances étaient extrêmement fables d'y parvenir, nous avons essayé en vain, et notre parcours m'a amenée à envisager le don comme un autre chemin vers cette maternité dont à toutes envies, à vrai dire le seul puisque nous sommes trop vieux pour avoir nos chances dans l'adoption.
Malheureusement à cause de mon problème d'endomètre fin le don ne garantit pas que nous y arriverons, mais ce qui m'importe c'est de devenir enfin mère, et si j'ai la chance d'y parvenir, le fait de porter l'enfant et d'accoucher sont des arguments qui m'ont aidée à accepter le deuil de mes gamètes. Après c'est un choix personnel et je comprends que cela ne convienne pas à certaines personnes.
Laisse-toi un peu de temps pour "accepter" ton endométriose et éventuellement l'idée du don. Et si ce n'est déjà fait, pourquoi ne pas consulter un(e) psy ? Personnellement cela m'aide dans ce parcours difficile.
Tu fais bien d'aller prendre un avis dans un autre centre, quand as-tu rendez-vous ?
De mon côté non je ne fais plus de FIV dans mon centre français (la dernière FIV avec nos gamète à l’hôpital Foch remonte à presque 1 an maintenant car c'était en mars 2017). Depuis, nous sommes toujours suivis à Foch mais pour un parcours FIV DO avec une clinique en Grèce (la FIV DO a eu lieu en septembre en Grèce, où il nous reste aujourd'hui 4 embryons vitrifiés).
Merci, j'espère aussi que ça marchera à un moment pour nous avec l'un de ces 4 embryons vitrifiés, même si le fait d'avoir des embryons vitrifiés n'est pas une garantie de grossesse/naissance, le problème venant surtout de mon endomètre.

julie, bienvenue salut
Oui ça fait du bien de trouver un endroit où on se sent comprises et où on peut partager sur nos expériences, s'encourager et se soutenir :entraide: Les gens qui ne connaissent pas ce qu'on vit ont tendance à sous-estimer ce qu'on endure ou à être maladroits. Ici on sait de quoi on parle même si nos "dossiers" sont différents, on sait ce qu'impliquent les traitements et ce parcours bien souvent en dents de scie. Alors n'hésite pas à écrire ici ou dans des sujets qui t’intéressent (il y a des sujets de discussion sur chaque centre de PMA ou sur certains thèmes, tu verras ça en explorant le forum), il y a aura toujours quelqu'un pour te répondre ;-)
Je vois que tu es suivie au Chesnay, c'était mon premier centre également. Par qui es-tu suivie ?
Tu as dû le revoir depuis et j'espère qu'il va vous accompagner pour une FIV fingers ? Tiens-moi au courant.
Si tu as eu un début de grossesse il y a 3 ans, et même si ton bilan hormonal a pu évolué depuis, il y a sûrement de l'espoir.
J'ai aussi une FSH trop haute (plus que la tienne) + une AMH trop basse (alors que ton AMH est bien pour ton âge) : nous concernant les chances ont toujours été quasi nulles mais on voulait tenter, et à 41 ans ma gynécologue de la clinique Parly 2 avait réussi à faire passer notre dossier en commission (quand on arrive à la 40aine certains centres rechignent à accepter certains couples mais lorsqu'une des 2 personnes du couple n'est pas encore parent, ils laissent généralement au moins un essai, et ça avait été notre cas à Parly 2 donc j'espère que ce sera pareil pour vous ;-) ).
Qu'en est-il de ton écho CFA (écho pour comptage des follicules antraux, généralement faite à J3) ?
Juste un conseil : si Parly 2 ne souhaite pas vous accompagner, ne vous arrêtez pas là et prenez un autre avis dans un autre centre.
Allez courage muuscle et n'hésite pas à écrire sur ce forum ;-)
Moi IO, lui RAS. Essais depuis 2014.
- Clinique Parly 2:
11/15 FIV ICSI1 : 1j2 - ► 01/16 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC !
- Hôpital Foch:
08/16 Hystéro opératoire ► 11/16 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC - ► 03/17 FIV ICSI2ter : 3j2 - ► 04/17 Hystéro opératoire ► 09/17 FIV DO : 8j5, 2j5 frais - ► 12/17 TEV1 : 2j5 -
- gynécologue Paris 17:
04/18 TEV2 : 1j5 hatching - ► 09/18 MatriceLAB profil mixte ► 11/18 TEV3 : 1j5 éclos - ► 03/19 TEV4 : 1j5 éclos - brokenheart / Reste 1 minipingoo
06/19 MatriceLAB 2 profil toujours mixte, nouveau protocole
19 juillet : rendez-vous gynécologue

Avatar du membre
Julie1977

Fivette novice
Messages : 14
Enregistré le : 23 janvier 2018
Mon centre de PMA : 78- Parly 2 (Le Chesnay)
Localisation : Chatou
Âge : 42

Message non lu par Julie1977 » 10 févr. 2018 à 21:09

Coucou Koala ;-)
Un immense merci pour ta réponse, ça fait tellement de bien d’en pouvoir discuter de tout cela ... ça soulage vraiment ! crossfingers

En effet j’ai vu le docteur G (apparement on a pas le droit de donner de nom). Il a été super gentil et m’a en effet proposer de nous lancer dans une fiv.

Pour lui comme tu dis mon taux d’amh est bon, la stimulation devrait donner des résultats satisfaisants en terme de quantité. En revanche pour la qualité il ne s’en prononce pas. Surtout que pour ma fausse couche c’était le coeur qui s’était arrêté donc pour lui mauvaise qualité.

On est regonflés à bloc même si on sait qu’après 41 ans les résultats ne sont pas dingues. On garde en tête que la fiv do sera peut être envisagée mais on est déjà super contents qu’on ne nous ferme pas la porte. Après je suis tout à fait ouverte à la fiv do. Pour avoir déjà eu la chance d’avoir un enfant je sais que ce ne sont pas les gènes qui feront que je serais dingue en cet enfant, donc j’y suis tout à fait ouverte et mon ami aussi. On hésitera pas si on voit que les fiv ne donnent rien à entamer des démarches pour rapidement.

Pour l’écho dont tu parles sur il ne me l’a pas demandé. Je ne sais pas pourquoi. Pourtant à la dernière écho qu’il m’avait fait à J17 il m’avait dis qu’il y avait aucun follicule mais il ne m’a pas demandé d’en faire une. Est ce que tu pense que mon taux d’Amh lui a suffit ?

J’ai lu ton parcours et je t’avoue que sa lecture m’a beaucoup émue. Je vois ta motivation, elle est belle et je souhaite de tout mon cœur que tu ai une belle issue à tout cela ❤️ fingers

Tiens nous au courant surtout ! Tu penses à un transfert prochain ?

Je t’embrasse et te remercie à nouveau d’avoir pris le temps de répondre à mon message.

😘
Julie 41 ans
Une grande fille née en 2002
Fausse couche en 2014
Moi 41 ans : IO (FSH à 12,1 :cry: AMH 2,9)
Lui 34 ans : RAS mllle

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1302
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 45

Message non lu par Koala » 11 févr. 2018 à 00:12

Bonsoir Julie,

Mais de rien, c'est normal d'être là les unes pour les autres, je regrette juste de ne pas avoir lu et répondu plus tôt à ton message, surtout que c'était ton premier message sur ce forum.

On ne pouvait pas citer de nom avant mais c'est autorisé depuis quelques temps, donc parles-tu du docteur A. Grisey ou du docteur X. Guettier ?
Je suis contente qu'on vous autorise une FIV poucehaut Je comprends ton soulagement car nous avons ressenti le même quand Parly 2 nous a acceptés (j'avais 41 ans aussi), puis quand nous avons voulu changer de centre et avons été accepté à Foch (j'avais alors 42 ans).
Quand commences-tu un protocole ?

Effectivement pour la qualité des gamètes ils ne s'engagent pas trop car la fertilité et la qualité des gamètes décline dès 37 ans chez les femmes, mais il suffit d'un ovocyte et d'un spermatozoïde au top pour que ça marche, et même si cela n'a pas marché pour moi par expl, cela marche sur des femmes de notre âge, et je te le souhaite de tout coeur fingers ;-)
D'ailleurs je suis dans un sujet sur les quarantenaires, n'hésite pas à te joindre à nous : viewtopic.php?f=3&t=1349 ;-)

C'est bien que vous ayez déjà évoqué le sujet de la FIV DO, j'espère que vous n'en aurez pas besoin mais si tel est le cas vous êtes déjà prêts dans vos têtes et c'est super que vous soyez en phase ton ami et toi car ce n'est pas toujours le cas. Sans avoir la chance d'être déjà mère et bien avant qu'on sache si on devrait passer à la FIV DO, j'ai toujours su que ce n'est pas les gênes qui influent sur un enfant, mais juste tout l'amour qu'on peut lui porter, que ce soit après une FIV DO, une GPA ou une adoption.

Je ne sais pas si ton taux d'AMH lui suffit mais normalement ce n'est pas suffisant pour établir un bilan de fertilité. Ce bilan comprend habituellement, en plus de la sérologie que tu as faite pour AMH, TSH, LH, oestradiol,progestérone etc : cette fameuse écho CFA, une hystérosalpingographie, parfois une hystéroscopie diagnostique, le test de Hühner etc ; et pour le mari un spermogramme-spermoculture-spermocytogramme + test de migration survie + MAR test
Cela dit cela dépend des gynécos/centres, mais peut-être peux-tu lui dire que tu n'as pas fait tous les examens (ou certains) du bilan de fertilité (voir https://www.fiv.fr/examens-femme-fiv/ et https://www.fiv.fr/examens-homme-fiv/).

Merci pour tes encouragements :smack: J'espère aussi que nous aurons une belle issue suite à ce long parcours semé d’embûches fingers
Pour l'instant la suite s'annonce encore compliquée, donc pas de transfert prévu pour l'instant non :-(
Je vais poster un message pour expliquer où on en est ;-)

Je t'embrasse aussi :smack: A très bientôt et tiens-moi au courant ;-)
Moi IO, lui RAS. Essais depuis 2014.
- Clinique Parly 2:
11/15 FIV ICSI1 : 1j2 - ► 01/16 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC !
- Hôpital Foch:
08/16 Hystéro opératoire ► 11/16 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC - ► 03/17 FIV ICSI2ter : 3j2 - ► 04/17 Hystéro opératoire ► 09/17 FIV DO : 8j5, 2j5 frais - ► 12/17 TEV1 : 2j5 -
- gynécologue Paris 17:
04/18 TEV2 : 1j5 hatching - ► 09/18 MatriceLAB profil mixte ► 11/18 TEV3 : 1j5 éclos - ► 03/19 TEV4 : 1j5 éclos - brokenheart / Reste 1 minipingoo
06/19 MatriceLAB 2 profil toujours mixte, nouveau protocole
19 juillet : rendez-vous gynécologue

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1302
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 45

Message non lu par Koala » 11 févr. 2018 à 01:06

Voilà les news (attention roman !) :


23 janvier : hystéro de bilan d'échecs d'implantation à J22 comme demandé par le docteur Taylor

Encore une fois rien n'est simple :-|

Il y a quand même quelques bonnes nouvelles donc je commence par ça :
- Pas de polypes, et le fibrome interstitiel (dans le muscle) n'est pas décelable dans la cavité donc pas gênant pour un futur transfert.
- Une synéchie à côté de la trompe droite mais pas d'incidence à cet endroit.

Par contre, les mauvaises nouvelles sont que :
- Je garde quelques "traces" de mes précédentes hystéros opératoires.
- Mon endomètre est beaucoup trop fin à cette période du cycle (ça on le savait déjà, encore plus sans traitement).
- De plus, il devrait être comme "un nuage blanc" mais il y a une inflammation :shock: :?

Sa conclusion : "reliefs fundiques en rapport avec les antécédents chirurgicaux. Endomètre très fin et discordant, aspect inflammatoire prédominant sur la face antérieure".

Elle m'a dit que ça sert à rien de faire un transfert si mon endomètre est comme ça car zéro chance d'accroche même avec des embryons tops (car endo trop fin + inflammation), il faut donc que je reprenne rendez-vous avec le Professeur pour qu'il me donne un traitement pour cette inflammation (je me demande d'ailleurs d'où elle vient et depuis quand est-elle là, sachant qu'à l'IRM + hystéro du 30/10 il n'y avait rien :? ).

Je supposais donc qu'une fois le traitement terminé il faudrait sûrement que je refasse une hystéro de contrôle chez elle pour vérifier que l'inflammation est bien partie mais elle m'a dit pas forcément, que normalement le traitement suffisait pour la faire partir, du coup je comprends pas trop :? Moi je préférerais être sûre qu'elle ne sera plus là avant de faire un autre essai, je poserai donc aussi la question au Professeur. C'est pourtant pas une partie de plaisir ces hystéros mais je déteste qu'on ne soit pas sûrs à 100% vu les enjeux à tous niveaux.

En tout cas même si 2 semaines plus tôt je râlais d'y être allée pour rien (car suite à des échecs d'implantation elle préférait me faire l'hystéro 4-5 jours après l'ovulation, et non sur le créneau habituel J8-J13, pour voir comment est mon endomètre au moment où les embryons sont sensés essayer de s'implanter), et bien je préfère qu'on ait fait ainsi sinon elle m'a dit qu'elle aurait pu penser que l'inflammation était due à la période du début de cycle suite aux règles, donc elle aurait sûrement "validé" un prochain transfert alors qu'en fait là elle m'a clairement dit qu'il faut traiter l'inflammation et trouver comment faire épaissir l'endomètre suffisamment avant de refaire un transfert.

Donc puisque encore une fois on ne peut pas juste suivre le chemin déjà si sinueux et difficile de la PMA en essayant de se laisser porter par les médecins et protocoles, je range mon espoir de repartir bientôt en Grèce :-( et je vais caler un rendez-vous avec le Professeur.
Mais franchement je suis en colère après je ne sais quoi de devoir subir tout ça, triste et limite blasée à force hanged

Sinon j'ai profité de ce rendez-vous pour lui dire que j'avais entendu parler de Matricelab et pour avoir son avis (par rapport à celui du Professeur). Elle m'a dit qu'elle en pensait pas grand chose donc j'ai de suite compris le message, et elle a enchaîné en me disant qu'on a pas assez de recul pour l'instant (ça rejoint un peu le "pas probant" du Professeur) et que c'est surtout pour les femmes qui ont des échecs d'implantation qu'ils n'arrivent pas du tout à expliquer car tous les curseurs sont au vert (endomètre top, etc). Mais que chez moi c'est vraiment l'endomètre qui pose problème et sur lequel il faut travailler.
Du coup je classe la question Matricelab (surtout que le Professeur m'avait dit qu'il y a un risque que l'endomètre soit encore un peu plus fin après la biopsie) mais j'essaierai d'insister pour avoir l'ordo pour le bilan sanguin de non-implantation même s'il trouve ça obsolète et que ça nous apportera pas de réponse (je lui expliquerai que j'ai bien compris son message mais que j'ai besoin de le faire pour classer le sujet - ma psy m'a recommandé de faire ça aussi).


Sinon j’ai eu des douleurs diffuses depuis quelques semaines, au début j’ai mis ça sur la période ovulatoire puis sur l’hystéroscopie, mais ça allait et venait sans partir définitivement, et ce n'était pas comme des douleurs de cycle/règles comme on peut en avoir dans ces circonstances, ça me faisait plutôt penser à la sensation désagréable quand le spéculum est en place ou après mes hystéroscopies opératoires.
était-ce lié à l’inflammation ? Ou à cause du début d’adénomyose détecté lors de l’IRM du 30/10 ? Ou les 2 ?
Quoiqu’il en soit ces douleurs étaient lancinantes, par moments elles étaient plus fortes qu'à d’autres, j'étais pas pliée en 2 heureusement, mais je suis pas douillette non plus et ça me réveillait quand même parfois par expl.
Bref je sais pas trop de quoi il s’agissait donc j'avais ajouté ce point à ma liste de questions pour le rendez-vous avec le Professeur.


30 janvier : rendez-vous avec le Professeur

En arrivant à Foch et en voyant un nouveau papa monter dans l'ascenseur avec un coussin d'allaitement sous le bras en plus d'autres affaires pour nouveau-né, je me disais que j’en avais marre de tout ça, marre de revenir sans cesse ici sans que les choses avancent positivement pour nous. Mais bon c’était la fatigue (je suis crevée en ce moment et j'avais mal dormi) et je lâcherai rien malgré tout, bien que je sois épuisée à tous niveaux par tout ça :-(

En résumé on est pas prêts de refaire un transfert, faudra attendre au moins 2 cycles encore hanged

En détails :
- Je lui ai montré le compte-rendu de l'hystéro du docteur Taylor, il grimaçait tout en notant des choses dans son ordi, il m'a reposé des questions sur ce qu'on a fait depuis qu'on est en FIV DO, il a vérifié différentes choses dans notre dossier, et pendant ces longues minutes j'étais en suspense et en flippe de savoir ce qu'il allait me dire.
- Il sait pas trop d'où peut venir l'inflammation mais ça ne l'étonne pas ni ne l'inquiète trop sur un cas d'endomètre fin comme le mien.
- Il ne préconise pas la prise d'antibios dans mon cas mais m'a dit d'acheter des probiotiques en pharmacie et de faire une cure 1 mois au moins, voire 2. J'étais un peu étonnée que ça suffise à soigner une inflammation :shock: mais il pense que c'est ma flore vaginale qui est fragilisée et que ça peut rentrer dans l'ordre avec les probiotiques (j'espère fingers).
- Même si le docteur Taylor m'avait dit qu'il n'était pas nécessaire de revenir la voir pour une hystéro de contrôle après le traitement (mais elle pensait à des antibios), j'ai dit au Professeur que je pensais préférable de refaire une hystéro de contrôle après la cure de probiotiques pour être sûrs que l'inflammation soit partie, il m'a dit oui, mais pas avant le 2ème cycle à venir (j'étais à J29 lors du rendez-vous, le lendemain je passais en mode spotting, J1 vendredi 02/02, donc pas avant mars vu la longueur de mes cycles :-| ). Par contre j'ai oublié de lui demander dans quelle période du cycle je dois faire l'hystéro de contrôle puisqu'habituellement c'est après la fin des règles et avant la supposée ovulation, mais le docteur Taylor avait préféré me voir 5 jours après l'ovulation pour le bilan de non-implantation : je lui poserai la question la prochaine fois car je dois recaler un autre rendez-vous bientôt de toutes façons.
- Le docteur Taylor avait aussi suggéré de faire une hystéro de contrôle pendant un protocole, je lui en ai donc parlé, il a dit pourquoi pas, sauf que depuis je me demande si on pourra bien faire un début de traitement sur mon cycle de mars et l'hystéro aussi (pas pensé à poser la question sur le moment) ?
- Pour mes maux de ventre bizarres, il sait pas trop si ça peut venir de l'inflammation ou du début d'adénomyose, même s'il écarte l'adénomyose car il dit que les douleurs sont pendant les règles. Mais 2 jours après ce rendez-vous je n'avais plus ces douleurs bizarres, donc est-ce que les règles ont aidé à les faire partir ? Mystère !
- Je lui ai demandé une ordo pour le bilan sanguin de non-implantation (immuno-thrombophilique + thyroïdien) en lui expliquant que même si j'avais bien compris son avis que ça ne nous apportera pas grand chose car le problème est physiologique, j'y pense encore et que j'ai besoin de faire cette prise de sang pour pouvoir classer le sujet, il a compris et m'a fait l'ordo dans la foulée. C'est con mais je me suis sentie soulagée qu'il sache écouter ce besoin même s'il n'y croit pas du tout.
- Il m'a dit qu'il avait pensé à quelque chose pour nous, en l'occurrence un médoc assez récent qui s'appelle Esmya. C'est un modulateur hormonal des récepteurs de la progestérone, prescrit contre les fibromes (ça les fait réduire) et l'endométriose. Ils se sont rendus compte par hasard que l'un des effets secondaires était un épaississement de l'endomètre. Il s'agit de faire une cure afin de voir si ça agit sur moi car encore une fois ce n'est pas certain puisqu'on ne réagit pas toutes de la même manière à un même traitement (j'ai pas pensé à lui demander la durée mais sur internet je vois beaucoup 3 mois, autant dire qu'on est pas rendus mais bon). Par contre dans la série des effets secondaires, il m'a alertée sur le fait qu'il y a eu 4 signalement en Europe de cas d'hépatite aigüe, ce sont donc des cas rarissimes et isolés, et l'Agence du médicament en France n'a pas interdit ce traitement mais exige un bilan hépatite avant de le commencer, et qu'au moindre symptôme inquiétant le traitement soit stoppé et qu'un nouveau bilan soit fait. Il m'a dit que si mon bilan est normal c'est une option, il m'a donc fait l'ordonnance, et m'a dit d'en parler avec mon mari pour voir si on veut essayer ou pas si les résultats sont ok. J'ai pas encore eu le temps de faire beaucoup de recherches sur le sujet donc on verra selon ce qu'on trouve. Je me dis que si mon bilan hépatique est ok, je serais partante, mais pour l'instant j'attends d'en savoir plus car j'ai pas trouvé beaucoup de témoignages.
- Du coup vu qu'on ne refait pas d'essai dès ce mois-ci comme on le pensait si mon hystéro avait été ok et si je n'avais pas eu d'inflammation, et qu'il m'a dit de réfléchir sur Esmya alors qu'au rendez-vous de début janvier il partait sur un protocole stimulé avec Menopur puis viagra, j'ai pas posé de questions sur les détails du futur protocole, sachant que je vais le revoir avant de toutes façons. Idem pour les médocs manquants sur l'ordo du protocole stimulé dont il avait parlé début janvier. Je lui ai juste dit qu'il m'avait aussi parlé du Viagra la fois précédente, et il a dit qu'il y pensait toujours et que ça n'empêchait pas de l'inclure au protocole, donc je pense que selon notre réflexion et décision sur Esmya, ce sera soit Menopur puis Viagra, ou Esmya puis Viagra.


Je dois donc faire les bilans sanguins (enfin c'est surtout le bilan hépatique qui lui importe) et reprendre rendez-vous après les résultats pour faire le point sur la suite : Esmya ou pas, etc. Je pensais y aller cette semaine mais la neige s'en est mêlée donc j'irai lundi ou mardi matin au plus tard (et vu qu'il faut être à jeûn et que j'ai cru comprendre que le bilan de non-implantation représentait pas mal de tubes de prélèvements, je vais prévoir un petit-déj à prendre en sortant et avant de reprendre le volant pour aller bosser).
En fonction du délai pour avoir les résultats, j'appellerai ensuite sa secrétaire pour caler le rendez-vous pour faire le point sur la suite.


Sinon depuis quelques temps je cogitais sur le fait de prendre un 2ème avis au sujet de ce problème d'endomètre trop fin. Ce n'est pas qu'on a plus confiance ou qu'on doute des compétences du Professeur, mais j'ai envie de tout soit exploré au maximum afin de ne pas avoir de regrets plus tard, et vu que je n'arrivais pas à m'enlever cette idée de la tête depuis quelques semaines/mois, j'ai décidé de le faire. Mon mari n'était pas très chaud quand je lui en ai parlé, car nous sommes suivis par un des meilleurs spécialistes du pays, donc comment trouver un autre bon spécialiste, et surtout qui contacter, et sous quel délai aurons-nous un rendez-vous ? Mais c'est comme pour le bilan sanguin de non-implantation : j'arrêtais pas d'y penser et en discutant il a compris que j'ai besoin d'avoir ce 2ème avis.
La question était donc ensuite : à qui s'adresser ? 2 FIVettes du forum m'avaient déjà donné le nom d'autres gynécos bien avant que je formalise l'idée de prendre un autre avis, ainsi que 2 FIVettes que je connais par l’association BAMP dont je fais partie, et qui me parlaient en bien de la leur, qui a été leur dernier recours après des parcours difficiles, et qui sont depuis mamans suite à des TEV de FIV DO. D'ailleurs l'une d'elles avait le même problème d'endomètre trop fin. Je suis bien consciente que ce n'est pas parceque ça a marché pour elles que ça marchera forcément pour moi, mais j'ai donc décidé de contacter leur gynécologue : il s'agit du docteur Davy à Paris (elle a longtemps travaillé avec le Pr Olivennes qu'on m'avait suggéré mais dont les retours que j'ai eu disaient qu'il est très compétent mais très froid, et dans l'état émotionnel dans lequel je suis actuellement je suis pas sûre d'être prête pour une personne froide, surtout selon ce que cette personne aura à me dire en 2ème avis). Le problème c'est que le secrétariat du docteur Davy m'a dit qu'elle ne prenait plus de nouvelles patientes, ni de patientes au-delà de 42 ans, ou de patientes en parcours FIV DO (alors que jusque l'année dernière elle a suivi une des 2 FIVettes de BAMP dont je parlais, du même âge que moi et en parcours FIV DO, elle a accouché il y a quelques mois), donc là forcément je cumulais les 3 critères de refus et ma motivation est aussi vite redescendue :-( J'ai insisté gentiment en disant qu'on souhaitait juste un 2ème avis, pas forcément un suivi, et le secrétariat m'a alors donné son mail afin qu'on lui fasse part de notre demande, et elle verra ensuite si elle veut nous recevoir ou pas.
Nous avons donc envoyé un mail fin janvier récapitulant notre parcours et notre demande pour un avis. Pas de réponse dans les jours qui ont suivi. Les premiers jours je me disais que c'était plutôt bon signe car au moins on avait pas un "non" direct en retour, mais les jours passant et même si je me doute qu'elle est overbookée, je commençais à m'inquiéter et à perdre espoir. Pour en avoir le cœur net, surtout que j'ai pas essayé de contacter un(e) autre gynécologue en parallèle, j'ai relancé au bout d'une semaine (le week-end dernier) pour savoir si elle avait eu notre mail et avait pu en prendre connaissance, et dès lundi matin j'avais une réponse qui disait juste : "Nous vous proposons un rendez-vous dès que possible", du coup j'étais contente :-) Mais vu qu'il n'y avait pas de date ni de délai dans le mail, j'ai appelé et en fait elle veut donc bien nous recevoir mais pour l'instant les dates/créneaux ne sont pas encore réservables, et les prochains seront pour mai :shock: donc ils vont revenir vers moi quand les prochaines consultations possibles seront ouvertes. Faut que je rappelle d'ailleurs pour demander si en cas de désistement il y a une liste d'attente ?
En tout cas on est contents, par contre mai ça fait loin même si en théorie on pense qu'on pourra rien reprogrammer avant avril minimum le temps de faire l'hystéro de contrôle sur mon cycle de mars, et si tout est ok l'essai de TEV sur le mois suivant donc avril. Je verrai déjà comment tout ça avance avec le Professeur et le docteur Taylor (résultats des bilans sanguins de non-implantation et hépatique, et hystéro de contrôle) et on avisera si on attend de voir le docteur Davy pour programmer un TEV.


A part ça ce début de cycle a été trop bizarre : jeudi 01/02 spotting (ça c'est plutôt habituel), vendredi et samedi flux léger (idem), par contre dimanche et lundi flux important, mardi flux normal, mercredi et jeudi flux léger et hier spotting pour finir.
Je suis étonnée que ça ait duré quasi 1 semaine et que j'ai eu un flux important sur 2 jours alors que d'habitude ça dure plutôt 2-3 jours avec flux moyen/léger à cause de mon IO + endomètre fin. Donc là je comprends pas trop :? Ou alors c'est une conséquence de l'inflammation ?
En tout cas les fameuses douleurs bizarres dont je parlais plus haut ne sont pas revenues depuis que ce cycle a commencé donc je me demande s'il n'a pas "aidé" à les faire disparaître, mais ce n'est qu'une supposition.


Donc les prochaines étapes pour nous sont :
- lundi ou mardi : prise de sang pour le bilan de non-implantation + bilan hépatique
- Reprendre rendez-vous avec le Professeur pour faire le point sur les résultats des bilans sanguins et aviser de la suite
- Prévoir l'hystéro de contrôle chez le docteur Taylor sur le cycle d'avril
- Fixer un rendez-vous avec le docteur Davy quand les résas seront ouvertes


Avec tout ça, et vu qu'on ne peut pas programmer de TEV pour l'instant, dur dur de garder le moral :-(
Le fait d'être overbookée au boulot depuis plusieurs semaines et que les soirées et week-end passent vite m'aide à ne pas cogiter H24 et à m'accrocher à la moindre petite branche, sinon je pense que je serai à nouveau tombée très bas...
Mais bon, je suis assez blasée et je me demande vraiment si nous y arriverons enfin un jour :? ?
Je continue quand même de m'accrocher encore et encore malgré ces nouveaux aléas qui se mettent en travers de notre route, en espérant que les choses s'améliorent pour qu'on puisse refaire un TEV dans de meilleures conditions bientôt pray
Moi IO, lui RAS. Essais depuis 2014.
- Clinique Parly 2:
11/15 FIV ICSI1 : 1j2 - ► 01/16 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC !
- Hôpital Foch:
08/16 Hystéro opératoire ► 11/16 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC - ► 03/17 FIV ICSI2ter : 3j2 - ► 04/17 Hystéro opératoire ► 09/17 FIV DO : 8j5, 2j5 frais - ► 12/17 TEV1 : 2j5 -
- gynécologue Paris 17:
04/18 TEV2 : 1j5 hatching - ► 09/18 MatriceLAB profil mixte ► 11/18 TEV3 : 1j5 éclos - ► 03/19 TEV4 : 1j5 éclos - brokenheart / Reste 1 minipingoo
06/19 MatriceLAB 2 profil toujours mixte, nouveau protocole
19 juillet : rendez-vous gynécologue

Avatar du membre
Vivie

Fivette de diamant
Messages : 1354
Enregistré le : 29 décembre 2014
Mon centre de PMA : République Tchèque
Centre étranger : Reprogenesis (République tchèque)
Localisation : Lyon
Âge : 43

Message non lu par Vivie » 11 févr. 2018 à 13:49

bonjour koala
Contente de te lire même si les nouvele Ne sont pas bonnes
Je suis comme toi dans l’attente et c’est trop long notre parcours est semé d’embûches :cry:

Le seul côté positif c’est que tu as un médecin qui cherche toutes les solutions pour t’aider et ca c’est positif

Moi aussi j’ai une endométrite chronique que je dois traiter par anti inflammatoire durant mon protocole
Mais la bas News c’est la dégradation du spermogramme de chéri on voit l’andrologue la semaine prochaine
Donc j’ai les boules car on avance pas
Mais je garde espoir...
treefle treefle treefle
lui : 42 ans-oats sévère / moi 43 ras sauf mon âge minnce
01/2015 A 11/2018
8 fiv icsi: 8 embryons transférés notpregnant
Fin du parcours pma France

Nouveau parcours : fiv do cigooogne
République tchèque
Fiv do 1 : fin 02/2019 transfert 2J5 pregnant j11:à 22 :?: j13:62 j16:272 J20:944 j26:3562
échographie 3/04 : 4 mm de bonheur et un ❤️ Qui bat/ échographie 12/04: 13 mm
fausse couche 9sa 😢 curetage 7/05
Fiv do 2 septembre 2019 treefle

Avatar du membre
Julie1977

Fivette novice
Messages : 14
Enregistré le : 23 janvier 2018
Mon centre de PMA : 78- Parly 2 (Le Chesnay)
Localisation : Chatou
Âge : 42

Message non lu par Julie1977 » 12 févr. 2018 à 13:06

Coucou Koala :smack:

En effet je suis suivie par le docteur GUETTIER.

Il m'avait été conseillé lors de ma fausse couche en 2015, c'est lui qui avait effectué mon curetage et je l'avais trouvé top car très honnête. Il n'avait pas hésité à me dire que c'était surement mon âge qui avait fait que le cœur se soit arrêté, mais que pour autant cela ne voulait pas dire que je ne pourrais pas avoir à nouveau un enfant (j'avais 39 ans à l'époque).

J'ai donc sans hésitation pris un rendez-vous avec lui en voyant que bébé 2 n'avait pas décidé de venir ;-)

Il m'a en effet fait faire une hystérosalpingographie qui n'a rien révélé. Il m'a demandé de faire refaire mon taux de prolactine, car il était un peu élevé mais pour lui cela peut être du au stress (mon papa est décédé il n'y a pas longtemps... brokenheart )

Mon ami va refaire un spermogramme, cette fois ci celui dont tu parles avec migration.

Mais en effet il ne m'a absolument pas demandé pour cette fameuse échographie ... :shock:

Au dernier rendez-vous on a commencé le dossier clinique et on a fait partir la demande de prise en charge. Je le revois le 6 mars avec mon ami, peut être me parlera-t-il de cette fameuse écho à ce stade ?

Ton parcours n'est pas simple en effet :cry: , et j'espère de tout mon cœur que tout va vite revenir à la normale pour que tu puisses poursuivre cela rapidement.

On voit tellement de cas compliqué qui finalement ont une happy end qu'il faut toujours y croire. Et ton médecin à l'air vraiment d'être top par son accompagnement.

Il faut garder espoir et se regonfler à bloc. Je ne sais pas si tu crois au magnétisme ? beaucoup de personnes m'en ont parlé et je me suis dit pourquoi pas, cela ne peut pas me faire de mal. J'ai pris rendez-vous le 28 février voir si cela peut nous aider d'une certaine façon ou d'une autre.

Je t'embrasse et t'envoie des tonnes de force et de courage pour te regonfler à bloc !! fingers :smack:
Julie 41 ans
Une grande fille née en 2002
Fausse couche en 2014
Moi 41 ans : IO (FSH à 12,1 :cry: AMH 2,9)
Lui 34 ans : RAS mllle

Avatar du membre
Petitcoeur

Fivette habituée
Messages : 41
Enregistré le : 09 avril 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par Petitcoeur » 09 avr. 2018 à 16:21

Salut les filles ,

Je me présente ,je suis en insuffisance ovarienne j ai 40 ans ,un enfant de 7 ans ( naturellement ) et je suis suivi à cherest ,normalement je ferai une fiv naturelle dans qques jours .j ai fait des iac qui n ont rien donné .
À bientôt j espère