Programme FIV en Afrique

Répondre
Avatar du membre
Docha

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 19 août 2019
Mon centre de PMA : Autre pays
Centre étranger : Hopital Mère Enfant de Berginville (Côte d'Ivoire)

Programme FIV en Afrique

Message non lu par Docha » 21 août 2019 à 18:00

Bonjour et merci de m'avoir accepté dans ce groupe.

Je suis Camerounaise agée de 34 ans et j'ai un problème d'infertilité qui me rend triste. j'aimerai partager mon histoire, en espérant trouver la solution à mon problème et sans heurter les adhérents.

En Août 2016, une échographie présente un résultat > Uterus myomateux en nécrobiose pour un myome sous sereux de 103mm de grand axe.

En Novembre 2016, opération à ventre ouvert et dont 5 jours après l'opération, et de retour chez moi, la cicatrise lache, le ventre s'ouvre et s'écoule un liquide du sang; je ressens encore à ce jour l'horreur et la peur que j'ai ressentis. ramené à l'hopital d'urgence, le gynécologue dit" l'hématome qui était responsable de mes fluctuation de température à frayé son chemin" aussi, "vous faites alergie au fil de suture". je suis donc restée entre mi-novembre à mi-janvier 2018 ventre ouvert. je faisais des pansements journalier puis espacé jusqu'à ce que le gynécologue m'a donné l'autorisation d'effectuer personnellement les pansements.

jusqu'en 2017, pas de bébé, pas de test positif. inquiète, je vais consulter un autre gynécologue, qui me recommende de faire la HSG - nous sommes là en octobre 2017. résultats: obstruction tubaire distale bilatérale et recommende par la suite une coelioscopie diagnostique. j'étais vraiment effrayé! rentrer de nouveau au bloc, pensant aux précédentes complications.
finalement, je la fais cette coelioscopie, octobre 2018. résultat: hyper adhérence des trompes, boudinée avec phimosis tubaireet plein d'autres détails où il revient le terme adhérence. Alors le gynécologue me dit FIV.

C'est alors que je fais des recherches, je pleure, j'angoisse, je démissionne de mon boulot, je me replis sur moi. en gros, dépression en totalité. puis, en Mars 2019, je suis l'émission de Canal+ appelé "les mardi d'Afrique". le sujet: les infertilité en Afrique. A termes, je découvre par là un centre AMP en côte d'ivoire. toute seule, je me bats, pour entrer en contact avec succès. mon idée, fuir les spécialistes de mon pays, sur qui je remets les erreurs et complications que j'ai traversé. je commence alors une batterie d'examen. seulement, les examens s'allongent encore et encore, le stress aussi et le suivi psychologique néant. arrivée au 21 Aoput 2019, à 14 jours de ce projet, desir qui m'anime depuis une dizaine d'année, je me rend compte que je suis financièrement bloquée. pourtant:
1- je me suis battu pour trouver un donneur
2- je me suis battu pour payer les examens (prix restant confdentiel)
3- je me suis battu pour tout et j'apprends que mon AMH = 084ng/ml (reference 2-6,8ng/ml) et le gynécologue envisage un don d'ovocyte.

Je suis rentrée chez moi ce jour desespérée et pleure dans le silence. je ne bénéficie pas de subvention, et je veux bien me résigner à mon désir, qui ont vécu ma sitution ou qui pourraient me remonter le moral ou tout simplement m'aider.

Je suis une femme, et la nature est entrain de m'enlever ce droit à la procréation; c'est tellement douloureux.

@Docha.

Avatar du membre
sandy123

Fivette novice
Messages : 21
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 » 27 août 2019 à 16:10

Bonjour Docha

Nous sommes toutes passées par les stades où tu es passée, les batteries d'examen pour finalement nous dire: " il faut faire une fiv Madame ou une fiv do". Nous comprenons toute ta souffrance, je comprends également... Peut être que nous n'avons pas les mots justes pour te remonter le moral, tout simplement qu'il y en n' a pas... Ton combat pour devenir Maman est un combat honnorable car toute femme a le droit de l'être. nous sommes nées pour devenir mère... Je me revois quelques années en arrière, je me disais: " je ne me vois pas la vie sans enfant." Alors, comme toi, je me suis battue contre Dame nature... Avec le temps et avec de la patience, je suis devenue Maman de 2 enfants.... Le premier enfant j'avais une Amh à 0,7 et le de deuxième j'ai fait appel à une FIV DO. Si tu te sens épuisée et le moral à zéro c'est normal.... Essaye de faire un break... Ces années de combat contre l'infertilité usent physiquement et moralement... Je me rappelle qu'à une époque devenir maman devenait une obsession et j'oubliais tout simple de vivre.. Changes toi les idées voyage, détente cure thermale etc... Le temps de reunir à nouveau l'argent pour ton traitement . C'est un gouffre financier la PMA. Il faut que tu continues le combat... tu n'as pas le choix si tu veux un jour devenir maman. Bonne chance et bon courage pour la suite...
Moi: 43 ans IO et lui: 43 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
Les zozo de monsieur se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds plus aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transformés en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

Essais Bb3 AMH à déterminer en crs???
PRP à Intersono Ukraine en crs??

Avatar du membre
Docha

Fivette novice
Messages : 2
Enregistré le : 19 août 2019
Mon centre de PMA : Autre pays
Centre étranger : Hopital Mère Enfant de Berginville (Côte d'Ivoire)

Message non lu par Docha » 29 août 2019 à 10:25

Bonjour Sandy,

Je te remercie de ta franchise et saches que tes mots réconfortent.
Une amie m'a dit de ne pas donner raison au malin et de continuer d'y croire. pour croire, tu as aussi raison sur un point: je dois poursuivre ma quête vu que financièrement je ne suis plus loin des factures.
Présentement j'occupe beaucoup mon esprit à la lecture Biblique et au boulot. Très prochainement je serai en congé; ce sera pour moi le moyen de me donner au sport et loisirs pour combler le vide et déstresser.
Bien que je ne suis pas prête pour sourire comme jadis.

Très sincèrement, merci Sandy et bien de chose à toi et à ta famille.
@Docha

Avatar du membre
sandy123

Fivette novice
Messages : 21
Enregistré le : 22 août 2019
Mon centre de PMA : 84- Polyclinique Urbain V (Avignon)

Message non lu par sandy123 » 07 sept. 2019 à 11:04

Bonjour Docha

Oui, il faut y croire... Croire qu'un jour... Que ses années sans enfant ne seront plus qu'un mauvais souvenirs...Et que tu tiendras ton bébé dans les bras. Crois en toi, bats toi et continue le combat

:smack:
Moi: 43 ans IO et lui: 43 ans OATS
2009 : après 2 ans sans pillules, ts les 2 infertiles :-(

2011: Essais Bb1 AMH : 0,7
FIV1 testpositif emmitoufle

2012: Essais Bb2 AMH: 0,4
Les zozo de monsieur se dégradent on passe aux ISCI
je ne réponds plus aux stimulations, prise de la DHEA

3 FIV transformés en 3 IAC notpregnant
FIV1 et 2- ISCI notpregnant avec DHEA
2015: FIV3-ISCI pregnant Fausse Couche à 3 mois de grossesse brokenheart
2016: FIV4 DO -ISCI en RT testpositif emmitoufle

Essais Bb3 AMH à déterminer en crs???
PRP à Intersono Ukraine en crs??