Fiv jean villar

Avatar du membre
Sab24

Fivette de diamant
Messages : 1225
Enregistré le : 20 septembre 2018
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Localisation : Bergerac
Âge : 38

Message non lu par Sab24 »

Oui on tente de mois ci sur cycle naturel
notpregnant le 3/11
TEC d'un J5 le 1/12
PRISE DE SANG 186 ui le 10/12 le 12/12 530 ui :enceinte 22 s bébé pèse 562grs tous va très bien
Image
T3 32 semaine 2kg350 gros bébé grosse tête césarienne programmée au 1er août
Nolhan et né le 01/08/19 a 10h12 3kg460 51 cm
Avatar du membre
Isamir

Fivette de diamant
Messages : 1148
Enregistré le : 21 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)

Message non lu par Isamir »

Coucou les filles.
Merci pour vos messages de soutien qui m ont touchée!
Karine suis ravie que tu reprennes, tu nous tiendras au courant!!
Félicitations Angel. Désolée Sab, les échecs ne sont jamais faciles mais on a vite envie d aller de l avant...
Me concernant, toujours pas de fausse couche, rien... et toujours mes symptômes de grossesse ++, donc pour mon rendez-vous de mardi ça ne sera pas pour vérifier que j ai bien tout évacué mais pour programmer le curetage...C est très perturbant mais je n ai pas le choix .
Bonne journée!
Lui : RAS ( 34 ANS)
Moi : endometriose et AMH faible ( 38 ans)
10/10 : Provames
20/10 : Gonal F
26/10 : Orgalutran
2/11 : ponction de 10 ovocytes
5/ 11 : transfert d'un embryon
17/11 : testpositif
22/12 : curetage ( le coeur de l'embryon ne bat plus) brokenheart anomalie génétique
14/05 : rendez-vous geneticien : anomalie benigne bbras en route pour TEV d'un J3 en juin!!
Tev 1 et 2 notpregnant :cry:
Fiv 2 :
28/08 : provames
6/09 : gonal
18/09: ponction 5 ovocytes
21/09: transfert j3 testpositif
8/11 : l'embryon a arrêté son développement, curetage. brokenheart
Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

Deb : j'espère que tu tiens la forme
J'ai ajouté les liens de nos recherches avec d'autres fivettes dont le fichier disponible via le lien en bas de ma signature. J'ai mis à jour le bilan fausse couche, le régime boost pour mon homme et moi... sur topic cogitons. Et pour celles qui doivent surveiller leur glycémie en préconception je viens de créer un topic résistance à l'insuline.
Cela prend un temps fou. En cours de tests du traitement sous Menopur, prise de sang et échographie lundi pour savoir si go IAC. Ce qui est horrible c'est de signer la décharge comme quoi nous sommes informés des risques malformatifs...
pompom on ne lâche rien, nous allons toutes y arriver

Isa : bbras de tout coeur avec toi
Dur dur, Si curetage peuvent-ils faire des investigations plus poussées ?
As-tu essayé acupuncture, infusion clou de girofle... ?

Bisous
Avatar du membre
EssaiBébé

Fivette de diamant
Messages : 1402
Enregistré le : 18 octobre 2018
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 37

Message non lu par EssaiBébé »

Isamir a écrit : 03 nov. 2018 à 15:16 Coucou les filles.
Merci pour vos messages de soutien qui m ont touchée!
Karine suis ravie que tu reprennes, tu nous tiendras au courant!!
Félicitations Angel. Désolée Sab, les échecs ne sont jamais faciles mais on a vite envie d aller de l avant...
Me concernant, toujours pas de fausse couche, rien... et toujours mes symptômes de grossesse ++, donc pour mon rendez-vous de mardi ça ne sera pas pour vérifier que j ai bien tout évacué mais pour programmer le curetage...C est très perturbant mais je n ai pas le choix .
Bonne journée!
Kikou

Je suis vraiment désolée pour toi pleurrs

Ya un truc que je ne comprends pas, si problème génétique pour quoi les embryons ne sont pas testés avant implantation ???!!!??? J'ai regardé comment ça se passe à l'étranger et ils font d'office un test génétique embryonnaire !

C'est dingue qu'en France, on soit tant à la traîne ....

Courage bbras
Essai bébé 2015 rendez-vous PMA 11.03.2019
Moi 37 FCR
J3 => mutation FacteurII g.20210G>A hétéro et MTHFR c.677C>T hétéro, SAPL, divers autoAC
J7 hystérosalpingo + écho + hystérosono RAS 5 follicules, légère IO
Lui 43 B6+ferritine ↗ écho RAS spermogramme correct et MTHFR c.677C>T hétéro

21.05.19 grossesse extra-utérine 10SA + ablation trompe droite

Refus prise en charge PMA :cry:

bébé couette lovenox 0.6 dès ovulation :enceinte: pour novembre 2020 :girl:
Avatar du membre
EssaiBébé

Fivette de diamant
Messages : 1402
Enregistré le : 18 octobre 2018
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 37

Message non lu par EssaiBébé »

Sab24 a écrit : 03 nov. 2018 à 15:15 Oui on tente de mois ci sur cycle naturel
Je suis sincèrement désolée pour toi pleurrs

bbras
Essai bébé 2015 rendez-vous PMA 11.03.2019
Moi 37 FCR
J3 => mutation FacteurII g.20210G>A hétéro et MTHFR c.677C>T hétéro, SAPL, divers autoAC
J7 hystérosalpingo + écho + hystérosono RAS 5 follicules, légère IO
Lui 43 B6+ferritine ↗ écho RAS spermogramme correct et MTHFR c.677C>T hétéro

21.05.19 grossesse extra-utérine 10SA + ablation trompe droite

Refus prise en charge PMA :cry:

bébé couette lovenox 0.6 dès ovulation :enceinte: pour novembre 2020 :girl:
Avatar du membre
EssaiBébé

Fivette de diamant
Messages : 1402
Enregistré le : 18 octobre 2018
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 37

Message non lu par EssaiBébé »

EmyLou a écrit : 03 nov. 2018 à 15:33 En cours de tests du traitement sous Menopur, prise de sang et échographie lundi pour savoir si go IAC. Ce qui est horrible c'est de signer la décharge comme quoi nous sommes informés des risques malformatifs...
Bisous
Des malformations ?!
Essai bébé 2015 rendez-vous PMA 11.03.2019
Moi 37 FCR
J3 => mutation FacteurII g.20210G>A hétéro et MTHFR c.677C>T hétéro, SAPL, divers autoAC
J7 hystérosalpingo + écho + hystérosono RAS 5 follicules, légère IO
Lui 43 B6+ferritine ↗ écho RAS spermogramme correct et MTHFR c.677C>T hétéro

21.05.19 grossesse extra-utérine 10SA + ablation trompe droite

Refus prise en charge PMA :cry:

bébé couette lovenox 0.6 dès ovulation :enceinte: pour novembre 2020 :girl:
Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

La loi bioéthique en France bloque le diagnostic pré-implantatoire par des techniques comme le DPI, le PGS, le TCG... (infos sur fiv.fr) hors maladie déjà identifiée, c'est à dire hors nomenclature des maladies autorisées pour le DPI en France (exemple de la situation de Fleurchat du forum).

Mon fils a été conçu en IAC en 2017 et avait de graves malformations en raison de cumul de facteurs aggravants mais nous sommes confrontés au refus d'investigation par les médecins. C'est pour cela que je continue d'investiguer, si tu regardes ma signature, nous levons point par point certains facteurs aggravants (duphaston, tsh, glycémie, mthfr, taux de prothrombine...). Bien dommage quand on prend du recul la conclusion est que tous ces points, devraient être des pré-requis au parcours PMA ou en préconception que ce soit en pma ou grossesse naturelle. En cumulé le coût de ces contrôles est moins onéreux qu'un traitement hormonal pour un cycle de stimulation... hors cette absence de prévention nous fait, pour certaines, perdre bébés, santé, temps et vie professionnelle...
Avatar du membre
EssaiBébé

Fivette de diamant
Messages : 1402
Enregistré le : 18 octobre 2018
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 37

Message non lu par EssaiBébé »

EmyLou a écrit : 03 nov. 2018 à 16:25 La loi bioéthique en France bloque le diagnostic pré-implantatoire par des techniques comme le DPI, le PGS, le TCG... (infos sur fiv.fr) hors maladie déjà identifiée, c'est à dire hors nomenclature des maladies autorisées pour le DPI en France (exemple de la situation de Fleurchat du forum).

Mon fils a été conçu en IAC en 2017 et avait de graves malformations en raison de cumul de facteurs aggravants mais nous sommes confrontés au refus d'investigation par les médecins. C'est pour cela que je continue d'investiguer, si tu regardes ma signature, nous levons point par point certains facteurs aggravants (duphaston, tsh, glycémie, mthfr, taux de prothrombine...). Bien dommage quand on prend du recul la conclusion est que tous ces points, devraient être des pré-requis au parcours PMA ou en préconception que ce soit en pma ou grossesse naturelle. En cumulé le coût de ces contrôles est moins onéreux qu'un traitement hormonal pour un cycle de stimulation... hors cette absence de prévention nous fait, pour certaines, perdre bébés, santé, temps et vie professionnelle...
Non mais ils sont encore plus cons que ce que j'imaginais ces abrutis de frç à la bioéthique smilvener smilvener smilvener
(je suis frç que je ne provoque pas un tollé ...)

Donc, on ne peut pas tester les maladies génétiques sur les embryons avant implantation par contre on peut faire un arrêt de grossesse volontaire à cause d'une maladie ou malformation du bébé :roll: :roll: :roll: mais où est la logique ???!!!???
J'en suis pas encore à ce stade mais à priori, je préférerais qu'on me dise vos brybrys sont positif à telle maladie/syndrôme etc donc poubelle plutôt qu'on me les implante et qu'au bout de quelques semaines ou mois, ils disent bon bein avalez le cacher pour arrêter le coeur de bébé et maintenant poussez et accouchez comme une conne de votre enfant mort !

Ca m'énerve tellement que j'en deviens vulgaire et que je bous derrière mon écran smilvener smilvener smilvener smilvener smilvener

Qu'on ne veuille pas d'un système à l'américaine où l'on peut écarter tel ou tel embryon parce que c'est une fille ou un garçon etc OK que ne veuille pas faire d'eugénisme OK nous ne sommes pas des nazis mais détecter des maladies ou malformations graves avant implantation, je ne vois pas le problème !?
On ne parle pas de bidouillage sur des gènes mais juste de vérifier si l'enfant serait viable avec une bonne qualité de vie !

Oui je suis ta signature, je suis toujours dans la lecture mais j'avance pas vite :oops: ya pas une version Audible :lol:

Et bien ça me conforte qu'en fonction du devis JV si quelque chose est possible mais que j'ai des risques à cause de ma prise de sang et de ce que l'on parlait sur un autre post, mieux vaut aller à Donosti au moins je serai sûre que niveau malformations, maladies, syndrome je pourrai être sereine !
Essai bébé 2015 rendez-vous PMA 11.03.2019
Moi 37 FCR
J3 => mutation FacteurII g.20210G>A hétéro et MTHFR c.677C>T hétéro, SAPL, divers autoAC
J7 hystérosalpingo + écho + hystérosono RAS 5 follicules, légère IO
Lui 43 B6+ferritine ↗ écho RAS spermogramme correct et MTHFR c.677C>T hétéro

21.05.19 grossesse extra-utérine 10SA + ablation trompe droite

Refus prise en charge PMA :cry:

bébé couette lovenox 0.6 dès ovulation :enceinte: pour novembre 2020 :girl:
Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

Toutes les maladies ne peuvent pas être détectées à l'étranger car parfois certaines malformations vont se déclencher dans les premières semaines ou le 1er trimestre de la grossesse.
Mais s'il y a pour certains cas (à priori rares) des anomalies de l'embryogénèse plus tardivement qu'un J5 (que le corps médical appelle la faute à pas de chance), c'est assez difficile d'accepter cette prise de risque par la FIV qu'on nous transfère un embryon malade (trisomie ou autre...).
L'important est de laisser le choix à chaque femme, à chaque couple selon ses convictions personnelles, religieuses...
C'est difficile d'exprimer cela au travers d'un forum ou certaines personnes préféreront que ces réalités soient censurées.

La France est le seul pays à accepter l'img (pensée à Simone Vieil) et oui étonnamment la France est en retard pour le diagnostic pré-implantatoire et de nombreux médecins, professeurs ont fait une pétition contre ce système obsolète mais la révision de la loi est longue, nous aurons le temps d'être ménopausée si la conscience collective ne se fait toujours pas. La priorité est que toutes ces souffrances qui se traduisent aussi par des pertes financières soient comprises et défendues par la majorité des élus...
Ce qui est révoltant c'est qu'il existe encore des médecins qui cachent les malformations du bébé au parent alors qu'elles sont visibles dès le 1er trimestre. La presse étrangère en parle d'ailleurs de ces situations.
C'est important d'être suivi par des praticiens qui ont les mêmes convictions que nous, une empathie, une humanité.
Généralement pas de soucis dans les hôpitaux publics car se sont eux qui doivent gérer toute la misère du monde et subissent des vrais cas de conscience, des pathologies lourdes et vivent des protocoles obsolètes qui vont à l'encontre de leur conviction personnelle...

La pensée positive est de se dire que cela touche une minorité de personnes et que les statistiques sont rassurantes.
Avatar du membre
EssaiBébé

Fivette de diamant
Messages : 1402
Enregistré le : 18 octobre 2018
Mon centre de PMA : Non concernée
Âge : 37

Message non lu par EssaiBébé »

EmyLou a écrit : 03 nov. 2018 à 17:39 Toutes les maladies ne peuvent pas être détectées à l'étranger car parfois certaines malformations vont se déclencher dans les premières semaines ou le 1er trimestre de la grossesse.
Mais s'il y a pour certains cas (à priori rares) des anomalies de l'embryogénèse plus tardivement qu'un J5 (que le corps médical appelle la faute à pas de chance), c'est assez difficile d'accepter cette prise de risque par la FIV qu'on nous transfère un embryon malade (trisomie ou autre...).
L'important est de laisser le choix à chaque femme, à chaque couple selon ses convictions personnelles, religieuses...
C'est difficile d'exprimer cela au travers d'un forum ou certaines personnes préféreront que ces réalités soient censurées.

La France est le seul pays à accepter l'img (pensée à Simone Vieil) et oui étonnamment la France est en retard pour le diagnostic pré-implantatoire et de nombreux médecins, professeurs ont fait une pétition contre ce système obsolète mais la révision de la loi est longue, nous aurons le temps d'être ménopausée si la conscience collective ne se fait toujours pas. La priorité est que toutes ces souffrances qui se traduisent aussi par des pertes financières soient comprises et défendues par la majorité des élus...
Ce qui est révoltant c'est qu'il existe encore des médecins qui cachent les malformations du bébé au parent alors qu'elles sont visibles dès le 1er trimestre. La presse étrangère en parle d'ailleurs de ces situations.
C'est important d'être suivi par des praticiens qui ont les mêmes convictions que nous, une empathie, une humanité.
Généralement pas de soucis dans les hôpitaux publics car se sont eux qui doivent gérer toute la misère du monde et subissent des vrais cas de conscience, des pathologies lourdes et vivent des protocoles obsolètes qui vont à l'encontre de leur conviction personnelle...

La pensée positive est de se dire que cela touche une minorité de personnes et que les statistiques sont rassurantes.

Mouais tout ne peut peut être pas écarté mais ya quand même un grand panel de maladies, malformations, trisomies etc qui peuvent l'être !

Je ne sais pas trop comment formuler ça mais en gros pour le bilan préimplantatoire c'est un peu comme l'img, certains vont garder d'autres non.
Et c'est sur ce point que je ne trouve pas normal qu'il n'y ait pas ce bilan après chacun en fera ce qu'il veut mais en étant réellement informé du pbl !
Et s'il l'on parle strictement €€€€€ ça coûte plus chère l'implantation + img que le dépistage préimplantatoire ! Je n'ose même pas imaginer la fille qui a mis des années à tomber enceinte puis qu'on lui dise "la seule solution est l'img" ! autant lui donné un flingue chargé !

Oui les malformations cachées, une amie y a eu droit, on était plusieurs à dire qu'on trouvait bizarre la zone de la bouche de l'écho 3D
L'obstétricien lui a dit mais non, je suis médecin, tout va bien blablabla
Jour J arrive, dernier whatsapp reçu, ça y est je vais pousser puis silence radio pendant 4h ! Pas besoin d'être futfute pour comprendre qu'il se passait un truc. Résultat la petite a un SPR et ils ont dû la réanimer 9 fois !!! Hôpital pas équipé pour ce genre de chose, ça a été un cauchemar pour tout le monde, personnel soignant comme eux. Au final, la petite a été transféré à 150 bornes et mon amie aussi par "pitié" car ils lui ont dit que tout ceci aurait pu être éviter si l'obstétricien avait fait son travail, apparemment, il ne dirait pas tout aux parents ... L'accouchement aurait été programmé et déclenché dans la mater à 150 bornes avec une équipe néonatal qui aurait fait de suite le nécessaire pour la petite !
Maintenant, elle va sur ses 3 ans, elle va bien mais ils ont eu beaucoup de chance de ne pas la perdre à l'accouchement !
Essai bébé 2015 rendez-vous PMA 11.03.2019
Moi 37 FCR
J3 => mutation FacteurII g.20210G>A hétéro et MTHFR c.677C>T hétéro, SAPL, divers autoAC
J7 hystérosalpingo + écho + hystérosono RAS 5 follicules, légère IO
Lui 43 B6+ferritine ↗ écho RAS spermogramme correct et MTHFR c.677C>T hétéro

21.05.19 grossesse extra-utérine 10SA + ablation trompe droite

Refus prise en charge PMA :cry:

bébé couette lovenox 0.6 dès ovulation :enceinte: pour novembre 2020 :girl:
Avatar du membre
Lormalala

Fivette d'argent
Messages : 471
Enregistré le : 07 décembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 35

Message non lu par Lormalala »

Bonjour les filles,

Tout à d'abord un petit mot pour dire que même si j'ai un peu déserté le poste, je vous lis, pas aussi souvent qu'avant car j'essaye de passer moins de temps devant un écran et c'est en partie pour cela que je ne viens plus trop écrire cependant. Et aussi parce que ma motivation et ma façon de vivre le parcours ont forcément changé...

Cependant vu les derniers échanges, je voulais apporter mon témoignage car je rejoins réellement vos avis Emylou et Essaibébé et je crois surtout qu'en tant que patients nous avons notre rôle à jouer pour essayer de faire évoluer le système dans le bon sens...

Par où commencer... Comme certaines le savent, j'ai traversé ces derniers temps l'épreuve d'une fausse couche découverte lors de l'échographie T1. C'était le 2ème transfert de ma 1ère FIV, donc finalement ce qu'on considère ici comme un tout début de parcours. Malgré tout, cela reste éprouvant sur tous les plans : émotionnellement bien sûr, mais forcément aussi physiquement, cela cumulé au parcours PMA complique sacrément la vie de tous les jours, la vie professionnelle, la foi en la vie tout court...
Dans ce malheur, j'ai cependant la chance, d'être suivie à JV par une docteur qui est tout de même assez ouverte et avec laquelle nous avons enclenché dès cet épisode un bilan fausse couche complet qui bien souvent n'est proposé aux couples qu'après plusieurs épisodes problématiques. Il faut dire qu'elle me connaît bien et sait bien que je ne suis pas de celles qui peuvent se contenter de vivre cela en se disant que c'est le destin sans chercher à comprendre. Résultat, on a écarté les causes physiques, immuno, trombo, coagulation, les anomalies de nombre de chromosomes... Mais pourtant génétiquement, il y a tout de même un os. Dans mon caryotype a été découvert un polymorphisme sur un petit bout d'un chromosome. Ma docteur m'a d'abord énoncé le résultat de mon caryotype comme tout à fait normal, je ne m'en suis aperçue qu'après avoir récupéré le document spécifiant le résultat après la visite. Certes ce n'est absolument pas grave pour moi puisque cela n'entraine pas d'anormalité phénotypique, d'où ce que m'a dit ma docteur mais en vérité cela n'est pas aussi simple... Nous avons donc pris le partie de commencer à consulter les cliniques espagnoles sur notre cas. Et effectivement en combinant la perte d'un embryon à la dévitrification et cette fausse couche malgré le fait que nos embryons soit à première vue de qualité, les médecins espagnols pensent que nous avons dans nos embryons une part plus élevée que la moyenne qui présente des anomalies génétiques certainement pas de forme les plus sévères mais qui impacte le développement du bébé. Nous entrons donc typiquement dans le cas où ils préconisent des analyses génétiques pré-implantatoires. Donc il est vrai que quand on réfléchit à tout ça, j'ai vu ce qu'a couté cette fausse couche à notre système de santé comparé par rapport à des investigations préventives qui serait utile à toutes les PMettes, je sais la difficulté du parcours PMA qui suffit déjà à nos peines, je sais ce que c'est de se reconstruire et d'affronter la vie après cette épreuve de la fausse couche et pourtant je suis loin d'avoir vécu tout ce que certaines ont enduré, je sais aussi que les curetages ne sont pas toujours sans conséquences... Je sais aussi que nos problèmes de fertilité sont dû à mon contexte hormonal d'OPK qui fait que naturellement je n'ai aucune chance de tomber enceinte mais pour lequel le système actuel préfère me proposer l'artillerie lourde de la FIV plus que d'essayer de comprendre et traiter la cause, déjà un comble en soit !!! Donc je ne peux que abonder dans votre sens ! Je ne veux pas être alarmiste mais je veux juste vous encourager à vous poser certaines questions afin de rendre certains choix et certaines épreuves plus supportables...

Bref voilà où nous en sommes aujourd'hui... Dans quelques jours, j'entame les traitements en vue d'un prochain TEC. Ici bien sûr puisqu'il nous reste des embryons congelés. Mais tout de même, le fait d'aller à la rencontre de ces embryons reste assez déroutant, bien sûr il pourra s'agir du bon, d'un qui n'aurait pas de problème donc il faut saisir cette chance mais voilà, il y a déjà assez d'incertitudes dans ce parcours pour ne pas en avoir d'autres qui viennent se rajouter...

En plus dans tout ça, on craint d'en parler avec notre docteur car on ne voudrait pas que cela ait un impact négatif sur la relation de confiance que nous avons avec elle et que nous apprécions sincèrement. Et autre point qui nous chagrine un peu et sur lequel il faut encore qu'on creuse pour avoir des réponses, c'est dans le cas où nous déciderions la suite d'un parcours en Espagne (ou ailleurs en Europe) avec les précautions génétiques évoquées (PGS), nous n'aurions certainement pas le droit de mobiliser le remboursement forfaitaire de la sécurité sociale puisque nous nous livrons à des pratiques interdites en France... Bref, qu'est-ce que nous réserve l'avenir, nous verrons bien, la seule certitude aujourd'hui, c'est que je vais mieux mais je ne suis définitivement plus la même, nous continuons notre combat, tous les deux, ensemble, dans tous ces choix, nous avons au moins le bonheur d'être toujours sur la même longueur d'ondes et de nous aimer...

Je ne vous écris pas un mot à chacune car j'ai déjà trop écrit mais tout de même. Sab désolée pour cette mauvaise nouvelle aujourd'hui, les lendemain des prise de sang sont toujours les plus durs, alors restez concentrés sur le prochain petit brybry. Angel, je croise les doigts pour que la suite t'apporte plus de réponses et qu'elles soient bonnes. Rose, Karine, Laura, nous serons ensemble pour nos protocoles de novembre, que cela nous porte chance. Isa, Isa, Isa, si tu savais comme je pense à toi, sincèrement, de tout mon coeur, si seulement je pouvais t'aider... A toutes celles que je ne cite pas mais que j'ai découvertes ici, sachez que je pense à vous aussi.

Tendres bises
mllle Moi : 32 ans SOPK atypique
misteer Lui : 33 ans peu de spz typiques

Fin 2017 3 stimultations : notpregnant
Début 2018 2 IAC : notpregnant


Mars / Avril / Mai 2018 FIV 1
Protocole court antagoniste
03/05 : ponction, risque HSO :arrow: vitrification des embryons

Juin 2018 TEC 1 1J3 : notpregnant
Juillet 2018 TEC 2 1J3 : pregnant mais FCS à 9 SA détectée à la T1, aspiration le 18/09


En route pour le prochain TEC en Novembre 2018
Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

Lormala, ton message est plein de maturité sur les failles du système Français.
J'en ai des belles aussi sur mon parcours mais je reste étonnée par l'absence d'explications par ton médecin du polymorphisme sur un petit bout d'un chromosome détecté dans ton caryotype. Une chance que tu aies pu avoir tous ces bilans.
Est-ce contrariant de te demander si les bilans qui t'ont été fait rejoint la liste du bilan fausse couche disponible sur le topic cogitons ? Cela nous aidera toutes beaucoup. Merci pour ton aide.

je ne saurai retrouvé facilement la page sur le topic cogitons mais j'ai posté un lien aussi pour des pistes sur les SOPK envoyé par PteLoutre. Il parle notamment des bienfaits de l'inositol (my-inositol)
Je croise fort les doigts pour qu'un ou plusieurs brybrys soient en parfaite santé et te permettre d'être mère rapidement.
J'aurais tant aimé que des fivettes averties me préviennent avant de démarrer la PMA... bien dommage que certaines publications, livres soient encore censurés à ce jour...
Nous avons trouvé 3 gygys PMA sur plus d'une dizaine de gygys PMA qui arrivent à en parler librement.
Un seul gynécologue pma arrive à dédramatiser la situation dans un humour absurde que le système nous contraint à adopter pour ne pas partir en dépression...
Heureusement mon médecin traitant possède aussi cette capacité de désamorcer cette pression mais c'est très éprouvant tant pour le patient que pour le praticien. Crever l’abcès dans certaines régions doit être compliqué. Nous avons été très stressés d'en parler à nos praticiens de peur de leur position, réaction... finalement nous nous sentons libérés, c'est d'autant plus important pour nous d'être en confiance au regard des omissions vécues, absence de vigilance et prévention : la plus représentative => les malfos de notre bébé nous ont été cachées à la T1.

Lormala bravo pour ta lucidité sur ta situation, nos situations. Je croise les doigts pour qu'un bébé en pleine santé se manifeste dans vos, nos vies.
Le meilleur à toutes.