Je ne sais plus si je continue

Avatar du membre
Laeti33

Fivette d'or
Messages : 613
Enregistré le : 09 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 33

Re: Je ne sais plus si je continue

Message non lu par Laeti33 » 11 janv. 2019 à 12:11

Gane je pense que ce n'est pas une mauvaise chose de te projeter comme tu le fais. Je ne sais pas si tu connais le concept de la "visualisation créatrice". C'est quelque chose dont ma mère me parlait quand j'étais adolescente et très honnêtement je crois beaucoup à ce concept que certain peut voir comme légèrement perché :lol:
Le tout est que tu fasses des choses qui te font du bien, peu importe ce que peuvent penser les autres. N'oublie jamais que le plus important c'est toi !

Concernant les annonces, tout comme vous c'est toujours difficile. En 9 mois j'ai eu environ 10 annonces (entre les annonces et les accouchements) là j'avoue avoir battu un record :lol: Mais étrangement au fil du temps j'ai appris à "me gérer", j'ai réalisé que je me faisais plus de mal au cerveau en étant toujours dans le registre du "c'est injuste, je l'envie, etc" (qui est totalement légitime soit dit en passant), grâce à cette prise de conscience les annonces se font plus douces avec, malgré tout, toujours ce soupçon d'envie et de jalousie avouons-le :-)
Début des essais : Mai 2015
Entrée en PMA : Juin 2017
Notre situation : Infertilité inexpliquée

Août 2017 à Janvier 2018 : 4 Stimulations ovariennes avec Gonal et Ovitrelle : notpregnant
Année 2018 : "pause PMA"
2019 : c'est reparti floower

Sourions à nos rêves coeurquibat Bientôt je serai Mamanbeberoule

Avatar du membre
elli

Fivette d'argent
Messages : 428
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par elli » 11 janv. 2019 à 12:34

Laeti, je trouve aussi que ce concept "visualisation créatrice" fait du bien (en tout cas à moi) mais pendant quelque temps.
Par exemple, on visualise dans la tête, on imagine, la chambre, le lit, bien on imagine le décor et au moment donné il va falloir faire quelque chose pour soi-même car les nuits blanches prolongées ne font pas du bien :lol:
En PMA depuis 2014
3 fiv dont 1 positif mais fausse couche; 1IAC negatif
2 grossesse naturelles mais fausse couche précoce
Fiv Do à l'étranger:26/04- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), arrêt du développement à 6.5 SA
biopsie endomètre -OK, TSH - OK, hématologie - mutation facteur V hétérozygote =>anticoagulants.
11/18 - transfert annulé car le taux d’œstrogène trop élevé

Avatar du membre
Laeti33

Fivette d'or
Messages : 613
Enregistré le : 09 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 33

Message non lu par Laeti33 » 11 janv. 2019 à 13:07

Oui tout à fait. Je la pratique beaucoup pendant mes méditations aussi :-D
Début des essais : Mai 2015
Entrée en PMA : Juin 2017
Notre situation : Infertilité inexpliquée

Août 2017 à Janvier 2018 : 4 Stimulations ovariennes avec Gonal et Ovitrelle : notpregnant
Année 2018 : "pause PMA"
2019 : c'est reparti floower

Sourions à nos rêves coeurquibat Bientôt je serai Mamanbeberoule

Avatar du membre
azzural

Fivette de bronze
Messages : 101
Enregistré le : 29 août 2018
Mon centre de PMA : 68- Fondation Diaconat (Mulhouse)
Âge : 36

Message non lu par azzural » 12 janv. 2019 à 15:40

Faire un pause, c'est une très bonne idée !!! J'ai aussi fait une pause entre les IAC et les FIV. Elle était un peu imposée par les délais, mais j'en ai profité pour prendre du recul. J'ai fait un stage de yoga qui m'a fait beaucoup de bien.
Après les FIV ont beaucoup plus de chances de marcher que les IAC surtout quand la réserve ovarienne est un peu faible. Si ça peut te donner du courage !
Préparer la chambre de bébé, c'est aussi super positif ! Cela permet de se préparer à sa venue
Moi 36ans Monsieur 38 - love2 depuis 2009 m@ri@ge 2014
début essais bébé 2014 - infertilité inexpliquée
IAC 09/17, 12/17, 2/18, 3/18, 6/18 toujours négatif
FIV 1 Oromes du 13 au 19/9, Puregon à partir du 20/9, ponction 3/10, 7 ovocytes prélevés, 2 fécondés, pas de transfert :-(
FIV 1 bis annulé après blocage, une trompe dilatée - cœlioscopie RAS - FIV 1 bis en janvier

Avatar du membre
Gane

Fivette novice
Messages : 19
Enregistré le : 03 mai 2018
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : Centre PMA St-Vincent Rocourt
Âge : 35

Message non lu par Gane » 13 janv. 2019 à 09:30

J'étais tombée sur un blog où la fille faisait des cartes postales visualisatrice, si je retombe sur le post je vois l'envoie ;)

Oui, je crois que préparer au moins de la place c'est pas plus mal.
Essai bébé depuis 2010...
iac le 9 mai 2018.... notpregnant
iac de juin 2018 notpregnant
iac Juillet 2018 notpregnant

Pause depuis juillet 2018...

:clo:

Avatar du membre
elli

Fivette d'argent
Messages : 428
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par elli » 14 janv. 2019 à 22:52

Coucou les filles. J'ai pensé à une chose. Quand on a une idée (dans la tête) on change des objets pour les faire correspondre à nos idée. Si c'est juste un objet c'est ok (on peut les déplacés quand on veut) mais si ce n'est pas un objet et vous essayer de le déplacer selon vos idées (ou les craintes) et là ça pose une question. Cela ne fera pas beaucoup de dégâts si ce objet (on va dire "vivant") est assez solide pour supporter les caprices (ou les craintes) et si ce n'est pas le cas???? Question.....Apaiser nos craintes en utilisant la pression sur un être vivant, est-il une solution????
En PMA depuis 2014
3 fiv dont 1 positif mais fausse couche; 1IAC negatif
2 grossesse naturelles mais fausse couche précoce
Fiv Do à l'étranger:26/04- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), arrêt du développement à 6.5 SA
biopsie endomètre -OK, TSH - OK, hématologie - mutation facteur V hétérozygote =>anticoagulants.
11/18 - transfert annulé car le taux d’œstrogène trop élevé

Avatar du membre
Gane

Fivette novice
Messages : 19
Enregistré le : 03 mai 2018
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : Centre PMA St-Vincent Rocourt
Âge : 35

Message non lu par Gane » 14 janv. 2019 à 23:12

Je parlais juste de faire de la place dans une des chambres. Pas d'acheter direct le berceau lol. Par contre je ne comprends pas de quoi tu parle quand tu parle d'être vivant ayant une pression?
Essai bébé depuis 2010...
iac le 9 mai 2018.... notpregnant
iac de juin 2018 notpregnant
iac Juillet 2018 notpregnant

Pause depuis juillet 2018...

:clo:

Avatar du membre
Laeti33

Fivette d'or
Messages : 613
Enregistré le : 09 septembre 2017
Mon centre de PMA : 33- Polyclinique Jean Villar (Bruges)
Âge : 33

Message non lu par Laeti33 » 15 janv. 2019 à 08:47

Elli : je ne comprends pas trop ta réflexion. Veux-tu dire qu'il suffirait de se mettre une pression pour se persuader, par exemple dans notre contexte, d'arriver à tomber enceinte ?

De mon côté, je projette souvent mon bébé dans la chambre où il sera, j'imagine régulièrement la déco et l'emplacement des meubles. Au début de nos essais je n'osai pas car j'avais peur que ça me porte la poisse :lol: Mais aujourd'hui ça me fait du bien :-D
Début des essais : Mai 2015
Entrée en PMA : Juin 2017
Notre situation : Infertilité inexpliquée

Août 2017 à Janvier 2018 : 4 Stimulations ovariennes avec Gonal et Ovitrelle : notpregnant
Année 2018 : "pause PMA"
2019 : c'est reparti floower

Sourions à nos rêves coeurquibat Bientôt je serai Mamanbeberoule

Avatar du membre
elli

Fivette d'argent
Messages : 428
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par elli » 15 janv. 2019 à 10:59

Les filles, là il ne s'agit pas d'une chambre. Vous faites bien en faisant les projets agréables, c'est relaxant.
Bon, oublions la chambre et imaginons une autre situation, par exemple le travail.
Je travaille avec un client. Imaginons que mon client apprenne ma situation sur la fiv et il est au courant que cela veut dire.
Ce que je veux c'est pouvoir accueillir ce problème d'infertilité dans ma vie et continuer à travailler et faire mes fiv, bref vivre avec ce problème.
Le client sans aucune explication entame un jeu pour me tester et je ne connais pas la raison de ces testes et pourtant je suis obligée de le voir et travailler avec lui. Le client me met dans les situation diverses sans-gêne et en plus il applique tout son entourage pour que ces testes devienne plus efficace. Bref, je suis obligée de dialoguer car ce jeu peut endommager notre travail et là je vois que la communication ouverte est impossible. Le client donc continue à me plonger dans ces testes. Cela devient lourd pour moi et pour le travail et par dessus de tout ça j'ai les épreuves à passer avec les fiv. Le client donc s’amuse en me déplaçant (sans me demander, la communication est complètement absente) et en étant dans son excitation ne remarque pas que notre Travail (le but final) prend un coup et la Confiance également prend un coup et surtout Moi, je prends un coup pour rien et portant j'ai essayé de Dialoguer. Résultat de ce jeu, c'est un effondrement de celui-là qui est plus faible, donc de-celui là qui est plus souffrant.
En PMA depuis 2014
3 fiv dont 1 positif mais fausse couche; 1IAC negatif
2 grossesse naturelles mais fausse couche précoce
Fiv Do à l'étranger:26/04- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), arrêt du développement à 6.5 SA
biopsie endomètre -OK, TSH - OK, hématologie - mutation facteur V hétérozygote =>anticoagulants.
11/18 - transfert annulé car le taux d’œstrogène trop élevé

Avatar du membre
elli

Fivette d'argent
Messages : 428
Enregistré le : 03 février 2017
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville

Message non lu par elli » 15 janv. 2019 à 11:31

Ah et je rajoute un truc important: pour pouvoir travailler sereinement on essaye de comprendre le but de ce jeu. C'est comme avec la chambre, par exemple, le but est de pouvoir se relaxer. Quant au client, on essaye de dialoguer....
En PMA depuis 2014
3 fiv dont 1 positif mais fausse couche; 1IAC negatif
2 grossesse naturelles mais fausse couche précoce
Fiv Do à l'étranger:26/04- transfert 1j5 (3 embryons vitrifiés), arrêt du développement à 6.5 SA
biopsie endomètre -OK, TSH - OK, hématologie - mutation facteur V hétérozygote =>anticoagulants.
11/18 - transfert annulé car le taux d’œstrogène trop élevé