Infertilité inexpliquée : besoin d'espoir et de conseils

Avatar du membre
Lilipma

Fivette de bronze
Messages : 121
Enregistré le : 20 février 2018
Mon centre de PMA : 21- CHU de Dijon Le Bocage
Âge : 31

Re: Infertilité inexpliquée : besoin d'espoir et de conseils

Message non lu par Lilipma » 25 oct. 2018 à 15:10

Bonjour à toutes,

Je me permets de vous rejoindre pour vous redonner un peu d'espoir les filles.

Tous comme vous, il y 9 mois j'en avais bien besoin alors j'espère que mon témoignage vous permettra de vous accrocher.

Pour nous, la mission bébé a commencé en Juillet 2014. Je ne prenais pas la pilule car je ne la supportais pas (mycose à la chaine) donc pas d'histoire d'hormone à éliminer de mon corps (Notre contraceptif était tout simplement, la capote).

En Septembre 2015, j'ai commencé à beaucoup m'inquiéter en voyant que je n'étais toujours pas enceinte. Nous avons donc été voir mon gynécologue en Octobre 2015 qui nous a fait passer une batterie d'examen. Ces examens m'ont absolument rien révéler d'anormal. Mon gynécologue était donc confiant. Pour lui, la nature avait juste besoin d'un petit coup de pouce. J'ai donc fait ma première stimulation simple en Octobre 2015 qui a échoué.
En Janvier 2016, j'ai changé de gynécologue car le mien est partie à la retraite. Avec le nouveau gynécologue, nous avons continué les stimulations simples (5 au total qui ont toutes échouées).

En 2017, nous avons été pris en charge par le service de PMA du CHU de Dijon. On nous a fait quelques examens supplémentaires. Résultat : Infertilité toujours inexpliqué. On nous a même expliqué que mon compagnon avait des résultats supérieurs à la moyenne. L'équipe médicale nous a alors dirigés vers une FIV.
Ma première stimulation de FIV s’est faite en Mars 2017 : Arrêter en cours de stimulation car hyperstimulation (donc pas de ponction et pas de transfert).
Ma deuxième stimulation de FIV s'est déroulé en Juin 2016 : Ponction d'ovocytes réalisée mais aucun embryons n'a survécu pour être transférer. Les trois ovocytes qui s'étaient fécondé en embryons se sont rapidement (au bout de 1 ou 2 jours) arrêtaient de se diviser. Cela a clairement été l'épreuve la plus dur de notre parcours. Je ne disais que nous avions certainement un gros problème pour que tous nos embryons n’arrivent pas à diviser. L'équipe médicale avait l'air étonné de voir de tels résultats et ne leur trouvaient pas d’explication. Ils nous ont expliqué qu’il ne fallait pas se focaliser pour le moment sur ces résultats. En effet, pour eux, il était difficile d’établir des conclusions avec une seule stimulation.
Nous avons donc retenté une nouvelle stimulation pour voir s’il se produirait la même chose que la dernière fois (arrêter de la division). L’équipe a cependant changé un peu les dosages et le traitement (car j’avais mal supporté la ponction sur la tentative d’avant) et nous ont passé en ISCI plutôt qu’en FIV. Ma première stimulation d’ICSI s'est donc déroulée en Octobre 2017. Cette fois-ci, nous avons obtenu deux embryons transférables (aucun ne s’est arrêté de se diviser). J'ai donc eu un transfert de deux embryons qui ne se sont pas accroché. Nouvelle échec pour nous. Quel frustration et quel désespoir de n’avoir aucune explication à ces échecs.

En Mars 2018, alors que j'attendais mes règles pour appeler le CHU afin de commencer une nouvelle tentative, j'ai eu un retard de règle de 4 jours. Il faut savoir que je suis hyper régler - cycle de 28 jours. De plus, je ne me sentais pas moi-même car cela faisait 15 jours que je ne dormais plus sans explication apparente. Je suis une grosse dormeuse et il n'en faut vraiment beaucoup pour ne pas dormir d’où mon inquiétude à ne pas comprendre mon comportement. Je commençais à paniquer de ce petit retard, à m'en rendre malade. Cependant, je n'étais pas très motivé à l’idée de faire une prise de sang au moindre petit retard. Néanmoins, je commençais à devenir hystérique alors j’ai été faire cette fameuse prise de sang qui allait me confirmer que comme d’habitude dame nature allez débarquer et que pauvre idiote que j’étais, il ne fallait pas se monter le bourrichon pour rien. Deux jours plus tard, les résultats tombent « Pauvre idiote est ENCEINTE de 3 semaines ». Nous avons eu beaucoup de mal à réaliser. Et pour ma part même à l’accepter les premières semaines car je voulais des explications : pourquoi cela ne marchait pas avant ? Pourquoi quasi 4 ans d’attente, de souffrance ? Etc… Aujourd’hui, je suis à 4 semaines de mon terme. Nous avons hâte de rencontrer notre fils (même si j’appréhende affreusement les contractions) et j’espère que dans la dernière ligne droite, tous se passera bien pour ce bébé tant attendu.
Juillet 2014 : essai bébé
Diagnostique PMA : Infertilité inexpliquée

Tentatives réalisées :
10/2015 au 09/2016 : 6 tentatives de stimulation simple - Résultat : x6 négatif
03/2017 : FIV - Résultat : Arrêt en cours de protocole pour cause d'hyperstimulation (pas de ponction)
06/2017 : FIV - Résultat : 0 transfert (Les embryons se sont arrêtés de se diviser à J1)
10/2017 : ICSI - Résultat : Transfert de 2 embryons, 0 congelé - Résultat : négatif

09/03/2018 : Prise de sang positive qui révèle une grossesse spontanée cigooogne
11/11/2018 : Naissance de notre fils :boy:

Avatar du membre
Mary32

Fivette d'argent
Messages : 438
Enregistré le : 04 juin 2018
Mon centre de PMA : 44- Polyclinique de l'Atlantique (St Herblain)

Message non lu par Mary32 » 25 oct. 2018 à 18:19

Bonjour Lilipma, bienvenue et surtout merci pour ton message d’espoir! C’est vrai que c’est pas simple à gérer comme situation mais tu es le bel exemple que tout n’est pas perdu! J’essaye de me convaincre quotidiennement qu’il faut y croire mais c’est pas simple tous les jours!
Je te souhaite une bonne fin de grossesse et surtout plein de bonheur avec ton petit bébé à venir 😍
Infertilité inexpliquée
PMA Février 2018
IAC 1 Fév 18 notpregnant
IAC 2 Mars 18 notpregnant
IAC 3 Juin 18 notpregnant
IAC 4 Juin 18 notpregnant

FIV1 Oct 18 - 3 brybry
1 transfert J5 pregnant mais taux faible 13 ui - 13 ui - 7 ui :cry:
11/18 - TEC1 1J5 notpregnant
02/19 - TEC2 1J5 Encore notpregnant