Séance de sofrologie ou acupuncture ?

Répondre
Avatar du membre
Bibibibou

Fivette habituée
Messages : 33
Enregistré le : 02 février 2018
Mon centre de PMA : 62- Centre hospitalier de Lens
Âge : 27

Séance de sofrologie ou acupuncture ?

Message non lu par Bibibibou » 08 févr. 2018 à 07:24

Bonjour.
Hier encore un echec.
Je perd patience et me dis que tout cela est de ma faute.que je ne pourai jamais offrir le bobheur d'être parent a mon cheri.
Je pète un plomb a l'intérieur.
Je me demander si des séance de sofrologie ou acupuncture ou autre pourrait m'aider d'une part pour la prochaine TEC et d'autre part aussi pour m'aider à encaisser le coup du negatif?quelqu'un peu t'il m'orienter s'il vous plait?
Merci
Bibi(lui) RAS tout est niquel, Bibou(elle donc moi):. Examen clinique rien de particulier, trompes et tout le reste en ordre.
Parcours: duphaston pour declencher les regles
Stimulation ovarienne(gonal et ovitrelle)
2 inséminations artificielles notpregnant
Juillet 2017: ponction ovocytes, résultat: 5 brybry congelés dont 2 ensembles
1er transfert de 1 brybry: septembre 2017, résultat notpregnant ,2ème transfert de 1 brybry: 26/01/2018 notpregnant,3eme transfert: 2 brybry et testpositif mais fausse couche le 20 mars 2018.
4eme transfert:1brybry j-3 le 22 mai 2018

Avatar du membre
Fredbb

Fivette bannie

Message non lu par Fredbb » 08 févr. 2018 à 09:56

Bonjour

Je me fais suivre par une coach hypnotherapeute sur Paris.

Fred

Avatar du membre
winnie60

Fivette de bronze
Messages : 108
Enregistré le : 20 janvier 2017
Mon centre de PMA : 80- Clinique Pauchet (Amiens)
Âge : 37

Message non lu par winnie60 » 12 févr. 2018 à 10:49

Bonjour Bibibibou,

je dirai qu'il faut tester malheureusement on ne peut pas savoir comment toi tu vas appréhender plus une méthode qu'une autre.

J'ai lu plusieurs article que l'acupuncture avait fait ses preuves en matière de PMA, et comme c'est en lien avec la médecine chinoise avec les points d'accupressions etc.. ça doit certainement avoir un lien.
Personnellement j'ai fait de l'hypnologie avec une thérapeute qui m'a aussi donné des points d'accupression à "tapoter" pour éliminer certains désagréments comme la gestion du stress, de l'insomnie, et aussi pour se sentir bien au quotidien. Ainsi que des exercices de respirations profondes avec de la visualisation positive.
Et tous ces exercices m'ont permis d'accepter que ça pouvait ne pas fonctionner, c'est important de le préciser car ça fait aussi partie de la thérapie. Que l'on n'est pas dans le contrôle.

Je te/vous souhaite une belle réussite très vite :smack:
En mode infertilité inexpliqué depuis sept 2013 mais découverte IO en fiv 2bis ....
elle 37 / lui 39

4 iac nég
Fiv 1 nég 0 brybry au frais
Fiv 2 annulée reportée kyste et peu de fofo
Fiv 2 bis : 4 brybry = 2 au frais et 2 J2 Transférés le 24/06 le 06/07 test de grossesse ++
le 06/07 : 124 (hyper stimulation avec kystes donc repos +++)
T1 : 31/08 coeurquibat
T2 : 10/11 510g pr 21cm
T3 : 25/01 2,130 kg
1 mois avant tu es notre surprise :boy: 3.070kg 47cm
Léandre né le 24/02/2018
https://aventuresinfertilite.jimdo.com/

Avatar du membre
poupoune

Fivette de diamant
Messages : 1092
Enregistré le : 21 août 2015
Mon centre de PMA : 29- CHRU Hôpital Morvan (Brest)
Âge : 29

Message non lu par poupoune » 23 mai 2018 à 20:48

Bonjour bibibou! La sophrologie c'est bien mais c'est long et ne convient pas à tout le monde. Moi j'ai eu de l'acupuncture pour l'iac 2 et ça a marché mais je pense qu'il ya le fait que j'ai visualisé mon ventre enceinte et vivre au jour le jour car mon chéri m'a dit après l'iac ne pense pas aux fiv. On est pas rendu la. Après tout dépend du problème. Moi je pense qu'il y avait du psy chez moi du à une hymenectomie et aussi un souci d'ovulation même si ça pas été confirmé. Sur nos protocoles c'était note dysovulation.
Moi : 29 ans RAS. Phase luteale courte.
Lui : 33 ans teratospermie en juin 2015 puis ça s'est amélioré. Spermogramme normal en novembre 2016 et en janvier 2018.
Infertilité primaire depuis 2014. Prise en charge IIU 15/03/2018.
IAC/IIU 1: 28/03/2018 notpregnant
IAC/IIU 2 : 27/04/2018 prise de sang 12/05/2018 testpositif taux 232 ui prise de sang 16/05/2018 taux 1698 ui.
échographie 29/05/2018 : un bébé de 5 mm dans l'utérus avec une activité cardiaque.
échographie 11/06/2018 : un bébé de 15.8 mm avec un bigheart
échographie T1 06/07/2018 : un bébé qui va bien de 52 mm de la tête au coccyx et un bigheart qui bat à 169 bpm.

Avatar du membre
gamzatti

Fivette novice
Messages : 1
Enregistré le : 13 août 2018
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)

Message non lu par gamzatti » 17 août 2018 à 11:30

Bonjour,
j'aimerais témoigner de l'efficacité de l’acupuncture. J'ai 42 ans depuis peu et en IO avancée, et mon conjoint 35 ans. En juin dernier, nous avons suivi un processus de FIV qui a échoué: avec seulement 3 follicules en fin de FIV, le médecin a décidé que c'était insuffisant pour faire une ponction et a donc transformé la FIV en IAC, qui a malheureusement échoué également.
Il faut dire que je pars avec un sacré handicap: une IO avancée, des taux de FSH pouvant atteindre 20 voire 30 à J3, et une AMH à 0.43. Autant dire quasiment aucune chance de tomber enceinte et d'aller au bout d'une grossesse.
j'ai commencé l'acupuncture en début d'année 2018, initialement pour des problèmes de sommeil et de cystites à répétition. La personne qui me suit est également spécialiste de la pharmacopée chinoise (plantes chinoises médicinales). Ces deux techniques de médecine chinoises combinées ont eu des effets incroyables sur la qualité de mon sommeil et sur la fréquence des cystites. Ensuite, nous nous sommes attaqués à la fertilité, en recourant aux mêmes outils. Ayant récemment changé de gynécologue et de centre de PMA car peu satisfaite des précédents (en particulier s'agissant de la prise en charge psychologique et de l'empathie générale), j'ai dû refaire récemment un bilan hormonal complet + échographie folliculaire.
Les résultats m'ont laissé sans voix: FSH à 5 (elle était montée à 32), AMH en hausse (à 0.73), et 13 follicules dénombrés contre 6 en novembre 2017. Certes, mon taux d'estradiol est toujours élevé (94), mais il a diminué lui aussi par rapport aux précédentes analyses. Pour le moment je ne suis certes pas enceinte et je ne sais même pas si le nouveau gynécologue va accepter de me prendre en charge en PMA, mais je voulais simplement témoigner de l'efficacité de la médecine chinoise en matière de fertilité qui, sur moi, a eu des effets spectaculaires. N'hésitez pas à essayer cette technique de soin, de toute façon au pire vous n'avez rien à perdre!