Collègue

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Re: Collègue

Message non lu par Mad07 » 04 mai 2016 à 17:00

Merci vraiment pour toutes ces références, je vais m'y mettre!
Pleurer, ça je sais très bien faire, ça libère mais ça me fait aussi me sentir comme un gros boulet... ahahah surtout auprès de mon mec qui ne sait pas trop quoi dire dans ces cas là.
J'en suis au début seulement, j'ai fait tous mes examens (on sait depuis le début que le problème vient de mon homme) et là, comme j'ai eu un frottis anormal, je dois faire une colposcopie mardi prochain, pour voir si ce sont de mauvaises cellules à traiter au laser ou juste une inflammation. Je stresse, comme tu peux l'imaginer...
On a ensuite rendez-vous en juillet pour faire le point et voir si on peut commencer le protocole. Je t'avoue que j'ai peur, vu mon état psychologique, qu'ils me disent que je ne suis pas prête...
Quelle déception pour toi de devoir attendre pour ton transfert... Comment se fait-il que tu aies réagi comme ça au traitement hormonal? Ils t'ont donné une explication?
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Indiana

Fivette fidèle
Messages : 88
Enregistré le : 01 octobre 2015
Mon centre de PMA : 35- CHU Rennes Sud
Âge : 34

Message non lu par Indiana » 04 mai 2016 à 18:14

J espère pour toi que c est juste un inflammation, oui c est normal que tu stresse, tu me tiendras au courant. Moi mardi c'est prise de sang et échographie.. Donc je penserais aussi à toi vu que c'est le même jour. Bon courage. Pour les effets secondaires pas explications j avais eu aucune réaction aux 2traitements fiv.. Pourtant eu beaucoup piqûres et d hormones différentes, mais là avec le provames une horreur, pourtant la gynécologue m avait dit que c était un traitement beaucoup moins lourd que pour les fiv, faut pas chercher à comprendre.. On réagit toutes différemment au traitement. Te souhaite bon courage et donnes moi des nouvelles, j espère que mes liens pour méditation etc pourront t aider. Bisou
Moi ras 33 ans
Lui oats sévère 33 ans
Essais depuis 2013. Suivi pma depuis 2014
Fiv icsi 1: novembre 2015 :6 embryons morts dus bactérie dans milieu de culture
Fiv icsi 2: février 2016, hémorragie interne suite à la ponction, 4 embryons congelés
TEC 1: Avril2016 échec. TEC 2: juillet 2016 échec, TEC 3: février 2017 échec

Avatar du membre
Brume15

Fivette fidèle
Messages : 66
Enregistré le : 16 juin 2017
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : CHR Namur
Âge : 29

Message non lu par Brume15 » 23 août 2017 à 12:28

Bonjour à toutes :-)

Je rencontre aussi des difficultés à gérer le fait que l'une de mes collègue directe soit enceinte de 7 mois alors qu'on a justement appris il y a 7 mois que mon Chéri est OATS.
Mes collègues proches sont au courant que je démarre bientôt un traitement mais cela devient de plus en plus difficile pour moi de gérer les commentaires et attitudes de ma collègue (a qui on passe tout puisqu'elle est enceinte... et comme je ne le suis pas, j'ai juste à fermer ma gueule...

Ce qui est extrêmement difficile pour moi, c'est qu'elle est tombée enceinte en 2 mois mais qu'elle se plain tout le temps, elle marche comme un canard, mange n'importe comment,... Ca a l'air d'être une torture pour elle d'entre enceinte... Et même avec son gamin de bientôt 3ans ça ne se passe pas toujours bien : elle est du genre à avoir des enfants mais ne pas vouloir les "inconvénients" et "obligations" qui vont avec...

Bref, le poste date un peu, mais la problématique reste :( Du coup, je me demandais comment vous aviez fait pour supporter ça, pour passer outre, pour ne pas vous faire bouffer par le stress et la colère ?
Je commence les injections demain (si mes règles arrivent bien ;) et j'aurai voulu vivre cette période plus sereinement, sans trop de stress et sans "me laisser bouffer" par l'attitude de ma collègue ...

Merci d'avance
Moi 28 ans (RAS) | Lui 35 ans (OATS sévère)| Nous 10 ans multiheart
Début ttts FIV ICSI 1 le 24/08 : Puregon 150ui + Cetrotide flowerbleue
Ponction le 04/09 : 18 ovocytes micro injectés fingers
1er résultats le 06/09 : 12 embryons fingers pray treefle
Pas de transfert : hyperstim Kosmil = 7 brybrys au congèle
On attendra le cycle d'octobre novembre :cry: pleurrs

Avatar du membre
drago

Fivette de diamant
Messages : 1671
Enregistré le : 28 février 2016
Mon centre de PMA : 42- Hôpital Nord (St Etienne)
Âge : 43

Message non lu par drago » 23 août 2017 à 12:47

Brume15 a écrit :
23 août 2017 à 12:28
Bonjour à toutes :-)

Je rencontre aussi des difficultés à gérer le fait que l'une de mes collègue directe soit enceinte de 7 mois alors qu'on a justement appris il y a 7 mois que mon Chéri est OATS.
Mes collègues proches sont au courant que je démarre bientôt un traitement mais cela devient de plus en plus difficile pour moi de gérer les commentaires et attitudes de ma collègue (a qui on passe tout puisqu'elle est enceinte... et comme je ne le suis pas, j'ai juste à fermer ma gueule...

Ce qui est extrêmement difficile pour moi, c'est qu'elle est tombée enceinte en 2 mois mais qu'elle se plain tout le temps, elle marche comme un canard, mange n'importe comment,... Ca a l'air d'être une torture pour elle d'entre enceinte... Et même avec son gamin de bientôt 3ans ça ne se passe pas toujours bien : elle est du genre à avoir des enfants mais ne pas vouloir les "inconvénients" et "obligations" qui vont avec...

Bref, le poste date un peu, mais la problématique reste :( Du coup, je me demandais comment vous aviez fait pour supporter ça, pour passer outre, pour ne pas vous faire bouffer par le stress et la colère ?
Je commence les injections demain (si mes règles arrivent bien ;) et j'aurai voulu vivre cette période plus sereinement, sans trop de stress et sans "me laisser bouffer" par l'attitude de ma collègue ...

Merci d'avance
je comprends ce que tu vis ayant eu une collègue qui a réussi à être enceinte par don d'ovocytes au m^me moment ou moi j'ai eu mon don d'ovocytes qui s'est soldé par une fausse couche
j'ai choisi la stratégie de l'évitement autant que possible et je ne restais pas à côté quand les discussions portaient sur son état avec tout ce que cela comporte
après tu peux aussi lui dire gentiment si tu ne peux pas l'éviter dans ton travail que tu souhaites qu'elle ne se plaigne pas en ta présence et que la grossesse n'est pas une maladie, que cela t'indispose et que tu n'es pas obligé de partager ses états d'âme qui ne concerne qu'elle à ce sujet
malheureusement il faut parfois se faire passer pour une empêcheuse de tourner en rond pour se faire respecter
mais c'est important pour notre équilibre et notre sérénité intérieure indispensable dans ces durs protocoles qui mettent à rude épreuve notre psychisme et notre corps
ta condition est plus dure que la sienne, ne l'oublie pas donc TU es la priorité
bon courage
moi 43,une fille 16 ans, amh 1,20 (en 2015) lui 47 0 enfant: misteer poucehaut
3 IAC notpregnant (2015) et 2 FIV (2015 et 2016) 0 embryons
3ème fiv (2016) 1 embryon : notpregnant
FIV DO à BILBAO IGIN : nov 2016: transfert de deux blastocyste prise de sang pregnant : 25/11: 184 -dec 2016: 3700 mais grosses pertes de sang
aux urgences: écho précoce le 3 dec 2016 vision d'un sac gestationnel
2ème écho aux urgences car encore grosse pertes de sang: un embryon et un coeurquibat le 10 dec
12 dec 2016: fausse couche. tout est TERMINE
FIN PMA

Avatar du membre
Brume15

Fivette fidèle
Messages : 66
Enregistré le : 16 juin 2017
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : CHR Namur
Âge : 29

Message non lu par Brume15 » 23 août 2017 à 16:25

Merci pour ton message ;-)
Cela a dû être difficile d'une part ta fausse couche et de l'autre que ça fonctionne pour ta collègue :-(

L'éviter elle ou les conversation c'est impossible : on est 4 dans le bureau et quasi aucun raison de se lever de sa chaise. j'essaye d'aller vérifier quelque chose dans le dépôt ou près d'un collègue dès que possible, je vais aux toilettes genre 10x / jour, je vais me faire en thé,... mais je ne sais pas m’empêcher d'entre pas mal de "conneries" (genre là elle traine les pieds à mort parce que c'est lourd tu comprends ? :shock:
Elle surjoue pas mal et ça me bouffe...

Il y a quelques semaines elle a eu une insolation car elle est restée toute la journée dehors sans se protéger, sans boire,... J'ai eu un peu de mal avec le façon dont notre cheffe m'en a parlé : "Olala, la pauvre ! Mais c'est si dur d'être enceinte à cette chaleur". Donc je lui ai dit que je n'étais pas la mieux placée pour écouter ça et qu'elle savait ce que c'était d'être enceinte en été puisque son gamin est né en octobre... Et ce n’est pas du tout bien passé. J'ai été montrée comme étant la mauvaise, la méchante... Pour mes 2 collègues femmes, le discours c'est "Mais je te comprends !" Alors qu'enceinte à C1 pour l'une et 2x à C2 pour l'autre... Mon collègue homme a été plus "humain" en me disant qu'il ne pourrait jamais comprendre parce qu'il n’était pas passé par mal et qu'il n'osait pas imaginer comme cela doit être difficile à gérer pour moi et que j'étais courageuse mais qu'ils ne pouvaient pas s'arrêter de vivre et d'en parler non plus. C'est pas ce que je leur demande mais parfois juste faire plus attention... Genre tantôt la cheffe qui se plaint car elle va devoir recouvrir les cahiers d'école de sa fille (alors que, limite, je rêve de pouvoir le faire un jour) mais d'un autre côté elle dit aussi que sa fille dors mal et avec ses parents depuis les attentas de Paris "Mais que veux-tu que j'y fasse ? C'est pas de ma faute les attentats et il y en aura encore !" Franchement, ça le fend le cœur ce genre de chose brokenheart Et c'est tout le temps comme ça... 9h par jour

Ma collègue enceinte est rentrée chez elle plus tôt car elle se sent mal à cause de la chaleur (franchement en Belgique c'est le 2ème beau jours depuis des semaines et fait pas si chaud) Pendant ce temps là, j'ai mal à la tête et rien ne me soulage, sans parler des crampes de ventre pas possible (les vilaines approchent, pas de doute...

Merci pour ceci :
drago a écrit :
23 août 2017 à 12:47
ta condition est plus dure que la sienne, ne l'oublie pas donc TU es la priorité
bon courage
Cela me met du baume au cœur coeurquibat même si c'est très très loin d'être le cas

Bon courage à toi aussi ;-)
Moi 28 ans (RAS) | Lui 35 ans (OATS sévère)| Nous 10 ans multiheart
Début ttts FIV ICSI 1 le 24/08 : Puregon 150ui + Cetrotide flowerbleue
Ponction le 04/09 : 18 ovocytes micro injectés fingers
1er résultats le 06/09 : 12 embryons fingers pray treefle
Pas de transfert : hyperstim Kosmil = 7 brybrys au congèle
On attendra le cycle d'octobre novembre :cry: pleurrs

Avatar du membre
drago

Fivette de diamant
Messages : 1671
Enregistré le : 28 février 2016
Mon centre de PMA : 42- Hôpital Nord (St Etienne)
Âge : 43

Message non lu par drago » 23 août 2017 à 16:51

n'hésite pas à échanger sur ce forum
ça aide quand on a des coups de mou
Pour moi c'est terminé mais je reste en soutien sur les discussions, hors protocole, c'est à dire tout ce qui concerne l'aspect psychologique du parcours par rapport au regard des personnes extérieures et non concernées par la PMA
:smack:
moi 43,une fille 16 ans, amh 1,20 (en 2015) lui 47 0 enfant: misteer poucehaut
3 IAC notpregnant (2015) et 2 FIV (2015 et 2016) 0 embryons
3ème fiv (2016) 1 embryon : notpregnant
FIV DO à BILBAO IGIN : nov 2016: transfert de deux blastocyste prise de sang pregnant : 25/11: 184 -dec 2016: 3700 mais grosses pertes de sang
aux urgences: écho précoce le 3 dec 2016 vision d'un sac gestationnel
2ème écho aux urgences car encore grosse pertes de sang: un embryon et un coeurquibat le 10 dec
12 dec 2016: fausse couche. tout est TERMINE
FIN PMA

Avatar du membre
laury

Fivette d'or
Messages : 543
Enregistré le : 09 septembre 2014
Mon centre de PMA : 21- CHU de Dijon Le Bocage
Âge : 34

Message non lu par laury » 23 août 2017 à 22:42

C'est normal que tu aies du mal avec ta collègue enceinte, c'est dur de voir son entourage faire des enfants, en parler et d'être soi même toujours en attente sur le quai.

Avant d'avoir ma fille, lorsque je venais de faire ma fiv, j'ai eu un résultat négatif, ce qui m'avait aidé a retrouver ma joie et ma motivation a été de me dire que je partait en vacances avec des amis quelques semaines plus tard et que ça allait être top, que ça allait me faire du bien et que j'allais pouvoir en profiter,mais quelques jours avant les vacances, nos amis avec lesquels ont partait nous ont annoncés qu'ils attendaient un enfant... Ça a été très dur, j'ai même hésité à partir. Au final ça a été, mes amis étaient très compréhensifs, très embêtés vis à vis de nous, et mon amie n'a jamais parlé de sa grossesse sauf quand j'ai moi même abordé le sujet, j'ai apprécié leur réaction, et c'est vrai que le comportement de l'entourage est essentiel pour aider à traverser cette épreuve, malheureusement c'est rare d'être entouré de personnes aussi attentives et compréhensives.
Moi 33, lui 37
moi: endometriose sévère stade IV
lui: RAS
1ère FIV juillet 2014 ---
Tec 1: 16/10/14 ++++
Lisa est née le 15 juillet 2015! beberoule :amour:

essai bb2: tec prévu pour 09/17

Avatar du membre
drago

Fivette de diamant
Messages : 1671
Enregistré le : 28 février 2016
Mon centre de PMA : 42- Hôpital Nord (St Etienne)
Âge : 43

Message non lu par drago » 23 août 2017 à 22:51

laury a écrit :
23 août 2017 à 22:42
C'est normal que tu es du mal avec ta collègue enceinte, c'est dur de voir son entourage faire des enfants, en parler et d'être soi même toujours en attente sur le quai.

Avant d'avoir ma fille, lorsque je venais de faire ma fiv, j'ai eu un résultat négatif, ce qui m'avait aidé a retrouver ma joie et ma motivation a été de me dire que je partait en vacances avec des amis quelques semaines plus tard et que ça allait être top, que ça allait me faire du bien et que j'allais pouvoir en profiter,mais quelques jours avant les vacances, nos amis avec lesquels ont partait nous ont annoncés qu'ils attendaient un enfant... Ça a été très dur, j'ai même hésité à partir. Au final ça a été, mes amis étaient très compréhensifs, très embêtés vis à vis de nous, et mon amie n'a jamais parlé de sa grossesse sauf quand j'ai moi même abordé le sujet, j'ai apprécié leur réaction, et c'est vrai que le comportement de l'entourage est essentiel pour aider à traverser cette épreuve, malheureusement c'est rare d'être entouré de personnes aussi attentives et compréhensives.
oui laury, c'est extrêmement rare et précieux pour nous de rencontrer des personnes qui sont aussi discrète quand elles vivent un positif à côté de celle qui n'ont pas encore, et pour certaines n'auront jamais, la chance d'être enceinte et d'avoir un bébé
moi 43,une fille 16 ans, amh 1,20 (en 2015) lui 47 0 enfant: misteer poucehaut
3 IAC notpregnant (2015) et 2 FIV (2015 et 2016) 0 embryons
3ème fiv (2016) 1 embryon : notpregnant
FIV DO à BILBAO IGIN : nov 2016: transfert de deux blastocyste prise de sang pregnant : 25/11: 184 -dec 2016: 3700 mais grosses pertes de sang
aux urgences: écho précoce le 3 dec 2016 vision d'un sac gestationnel
2ème écho aux urgences car encore grosse pertes de sang: un embryon et un coeurquibat le 10 dec
12 dec 2016: fausse couche. tout est TERMINE
FIN PMA

Avatar du membre
Brume15

Fivette fidèle
Messages : 66
Enregistré le : 16 juin 2017
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : CHR Namur
Âge : 29

Message non lu par Brume15 » 24 août 2017 à 10:30

C'est vrai qu'échanger avec des personnes qui vivent la même chose et comprennent c'est essentiel.
Mes 2 collègues, tombées enceinte très rapidement, m'ont dit plusieurs "Je te comprends" et ça me rend dingue ! Elles n'ont même pas attendu 3 mois avant d'être enceinte et prétendent me comprendre ? Je trouve ça dingue de manquer d'autant de tac et de compassion. La réaction de mon collègue a été plus adaptée : il m'a dit qu'il ne pouvait pas comprendre ce que je vivais (parce qu'il était un homme et parce qu'il avait aussi eu sa fille assez rapidement), qu'il ne pouvait qu'imaginer notre douleur et qu'il me trouvait très courageuse. Ca m'a vraiment aidé à me sentir soutenue.
Je sais que la vie du bureau ne peut pas s'arrêter pour moi mais quand une collègue a passé genre 20 minutes a caresser le ventre de l'autre et sentir bébé bouger, j'ai ressenti un vide et une douleur incroyable en moi. On a une put*** de cuisine, ça ne les aurait pas tué d'aller discuter plus loin ? Malheureusement, je n'avais pas l'occasion de quitter mon bureau 5 minutes, sinon je me serais éclipsée. Parfois, j'ai l'impression de me retrouver dos au mur, sans échappatoire :-(

Laury, pour le moment j'ai la "chance" que mes 2 meilleurs amies et mes 2 belles-soeurs ne sont pas dans l'optique d'avoir des enfants. Donc elles me sont d'un grand secours. J'appréhende un peu quand elles se décideront à se lancer, mais je commence les injections ce soir donc pray fingers treefle

Drago, c'est vraiment super que tu apportes ton soutient sur le forum :-) Ce n'est pas facile d'avoir un avis extérieur
Moi 28 ans (RAS) | Lui 35 ans (OATS sévère)| Nous 10 ans multiheart
Début ttts FIV ICSI 1 le 24/08 : Puregon 150ui + Cetrotide flowerbleue
Ponction le 04/09 : 18 ovocytes micro injectés fingers
1er résultats le 06/09 : 12 embryons fingers pray treefle
Pas de transfert : hyperstim Kosmil = 7 brybrys au congèle
On attendra le cycle d'octobre novembre :cry: pleurrs

Avatar du membre
Brume15

Fivette fidèle
Messages : 66
Enregistré le : 16 juin 2017
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : CHR Namur
Âge : 29

Message non lu par Brume15 » 24 août 2017 à 12:25

J'ai envie de "mourir" parfois ! J'ai sonné à la PMA pour confirmer le début des injections ce soir et tout est ok. Mercredi prochain 1er rendez-vous de contrôle donc j'en parle à ma cheffe parce que je serais en retard au boulot...

Par après, un collègue a dit (il n'est pas au courant pour moi) que s'il était patron il donnerait 2 mois de congés en plus à ma collègue enceinte et on a pas mal plaisanter avec ça: untel se donne 1 mois de congé parce que son boulot est au point mort en juillet, une autre parce que le patron l'appelle en réunion systématiquement 5 minutes avant la fin de la journée,... Bref c'est marrant et je demande, sur le ton de la rigolade, à combien de jours j'ai droit durant le traitement ? Ma collègue enceinte proteste parce qu'elle n'a pas eu droit à des jours de congés quand elle couchait avec son mec pour tomber enceinte ! Elle compare la PMA avec une partie de Jambes en l'air !!! Mais merde ! Je ne relève pas et on continue à blaguer sur le même sujet et je demande à combien j'ai droit si c'est négatif ? Ma cheffe me conseille sérieusement, si c'était le cas, d'aller chez mon médecin et de prendre maladie le temps qu'il faut. Ma collègue enceinte ne comprend pas le sérieux et surenchéri en demandant combien de jours elle avait droit pour tous ces tests de grossesses négatifs... Du coup, j'ai pas pu m'empêcher de lui foutre à la gueule que si elle voulait jouer à ça, je gagnais haut la main ! En 14 mois, j'ai eu le temps de faire plus de tests de grossesses négatifs qu'elle pour ses deux grossesses réunies ! Pauvre conne ! Ca lui a coupé la chique ! Et comme je l'ai dit en rigolant sur le ton de la blague, personne n'a mal pris ce que j'ai dit. Retournée comme une crêpe la fille !

Mais merde ! C'est vraiment une belle saloppe ! Et elle lâche que je vais avoir pleins de vergetures et tout... Merde, ça me dégoûte des gens si méchants ! Ca ne me dérange pas de rigoler avec nos soucis, j'ai pas mal d'auto dérision et d'humour noir (genre hier quand mon chéri a dit que la serre ne donnait pas légumes cette année, on a bien rit en disant qu'on n'était pas les seuls infertiles, Ouais c'est moyen mais sur le coup on a bien rit) mais elle va trop loin dans sa méchanceté !
Moi 28 ans (RAS) | Lui 35 ans (OATS sévère)| Nous 10 ans multiheart
Début ttts FIV ICSI 1 le 24/08 : Puregon 150ui + Cetrotide flowerbleue
Ponction le 04/09 : 18 ovocytes micro injectés fingers
1er résultats le 06/09 : 12 embryons fingers pray treefle
Pas de transfert : hyperstim Kosmil = 7 brybrys au congèle
On attendra le cycle d'octobre novembre :cry: pleurrs

Avatar du membre
drago

Fivette de diamant
Messages : 1671
Enregistré le : 28 février 2016
Mon centre de PMA : 42- Hôpital Nord (St Etienne)
Âge : 43

Message non lu par drago » 24 août 2017 à 12:49

brume la plaisanterie est possible quand c'est NOUS qui sommes concernés, l'initions
et oui les filles qui n'ont pas vécus ne serait ce qu'un seul protocole de notre parcours ne peuvent absolument pas comprendre
ne pas dire qu'on comprend quand on n'est pas passé par la PMA
et même certaines qui sont passées par là, semblent tout oublier quand elles ont leur bébé comme ma collègue secrétaire par exemple

Alors oui, avoir du soutien de celles qui sont passées ou passent encore par la PMA, est important
pour moi la PMA c'est fini mais je soutiens, car cela me fait du bien, quand on est confronté aux regards extérieurs indélicat voire carrément jugeant par moment
moi 43,une fille 16 ans, amh 1,20 (en 2015) lui 47 0 enfant: misteer poucehaut
3 IAC notpregnant (2015) et 2 FIV (2015 et 2016) 0 embryons
3ème fiv (2016) 1 embryon : notpregnant
FIV DO à BILBAO IGIN : nov 2016: transfert de deux blastocyste prise de sang pregnant : 25/11: 184 -dec 2016: 3700 mais grosses pertes de sang
aux urgences: écho précoce le 3 dec 2016 vision d'un sac gestationnel
2ème écho aux urgences car encore grosse pertes de sang: un embryon et un coeurquibat le 10 dec
12 dec 2016: fausse couche. tout est TERMINE
FIN PMA

Avatar du membre
Brume15

Fivette fidèle
Messages : 66
Enregistré le : 16 juin 2017
Mon centre de PMA : Belgique
Centre étranger : CHR Namur
Âge : 29

Message non lu par Brume15 » 21 sept. 2017 à 16:04

Hello,

Je reviens vers vous parce que je suis en plein questionnement par rapport à mon boulot... Je me demande si je prends trop tout à coeur ou s'il y a vraiment un soucis...

Ça ne va pas très bien pour moi là-bas pour le moment... J'ai eu mon évaluation, qui c'est moyennement passée.
Dans l'ensemble c'est positif mais j'ai quand même vachement mal pris pas mal de réflexions (genre "Je sais ce que tu vis", "Tout le monde à son fardeau à porter et ses difficultés perso", "Tu n'es pas très présente à ce que tu fais", "Je suis là si tu as besoin de parler, nous on n'ose pas te demander", "On sait que c'est difficile mais il faut restée concentrée sur ton travail et être disponible", "Mais ne t'en fait pas, c'est une évaluation très positive !" )
Qu'est-ce qu'ils peuvent comprendre ce que je vis ces cons ?!
"Chacun ces problèmes" me dit ma cheffe alors que début de semaine elle pleurnichait parce que son mari n'avait pas cuit son putain de poisson et l'avait laisser congèle dans le frigo !

A la question "Tient compte des effets secondaires de ses actions sur les autres membres de l'équipe" Ma pouffiasse de cheffe à cocher "en cours d'acquisition" avec comme remarque "Ton côté personnel prend beaucoup de place pour le moment". Je suis sur le cul...

J'hésite vraiment à me barrer parce que merde... Mon boulot est fait, c'est vrai que je suis moins pro active mais le taf est fait !
Ma cheffe n'en touche pas une de toute la journée, fait des allusions (bien crases parfois) sur ma collègue enceinte (toute la journée elle en parle !), téléphone tout les jours, plusieurs fois, à sa mère + son mari,...
Ma collègue enceinte fait des travaux chez elle donc elle n'arrête pas de téléphoner pour prendre des rendez-vous, parler devis, téléphoner à son mec et sa mère, elle dort carrément sur sa chaise l'après-midi !

Comme quoi, les gens sont des gros connards :( Je sais plus trop si c'est moi qui deconne ou pas :(
Moi 28 ans (RAS) | Lui 35 ans (OATS sévère)| Nous 10 ans multiheart
Début ttts FIV ICSI 1 le 24/08 : Puregon 150ui + Cetrotide flowerbleue
Ponction le 04/09 : 18 ovocytes micro injectés fingers
1er résultats le 06/09 : 12 embryons fingers pray treefle
Pas de transfert : hyperstim Kosmil = 7 brybrys au congèle
On attendra le cycle d'octobre novembre :cry: pleurrs