FIV DO, DD, Don de sperme à l'étranger : recueil et ponction durant COVID 19, nos donneur(se)s testés ?

Répondre
Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

FIV DO, DD, Don de sperme à l'étranger : recueil et ponction durant COVID 19, nos donneur(se)s testés ?

Message non lu par EmyLou »

Bonjour,

Avez-vous obtenu des réponses de vos centres PMA à l'étranger pour ces questions de santé publique relativement à vos embryons vitrifiés durant la crise sanitaire du COVID 19 : chronologiquement de l'apparition du COVID 19 dans le monde à la pandémie ?

Risque contamination du COVID 19 par le donneur ou/et la donneuse ?:

Les donneuses/les donneurs ayant fait une ponction/recueil durant l'épidémie puis pandémie du COVID 19 seront-ils testés par les cliniques étrangères dans le bon timing afin d'éviter de réactiver le COVID 19 lors d'un transfert post crise sanitaire du COVID 19 ?

Risque contamination du COVID 19 par l'équipe médicale à la ponction ou recueil, à l'ICSI, à l'entrée-sortie de l'embryoscope, à la biospie du DPI-A, à la vitrification ?:
Y a t'il un risque même minimum de contamination des embryons au COVID 19 par l'équipe médicale ?

Risque contamination du COVID 19 par vos gamètes pour celles qui ne sont pas en FIV DD ?:
Vous même serez-vous testés pour exclure une contamination au COVID 19 afin d'éviter de perdre des milliers d'euros ou un éventuel risque santé sur l'embryon mais en ayant l'info que dans plusieurs mois par absence de prévention de nos cliniques à l'étranger ?

Si le vaccin contre le COVID 19 est validé et appliqué dans plusieurs mois, le transfert sera t'il possible ? sans connaitre la serologie de chaque embryon conçu durant le COVID 19 ?

Les centres vont-ils saisir l'opportunité du DPI-A en cours d'épidémie du COVID 19 pour réaliser sur chaque embryon la sérologie COVID 19 ?
Une 2nde biopsie devra t'elle être faite pour écarter une sérologie positive au COVID 19 avec le risque de fragiliser les embryons alors qu'il y avait déjà eu la biopsie DPI-A et que rien n'a été anticipé malgré l'épidémie et le dépistage en cours ?


Responsabilités des centres PMA à l'étranger sur protocole durant risques sanitaires communiqués quotidiennement par l'OMS et dans chaque pays auprès des établissements de santé
Au regard de la chronologie du COVID 19, le monde, les états, l'OMS, les ministères de la santé étaient au courant de la progression de l'épidémie vers la pandémie... D'ailleurs pourquoi l'ambasse de chine dans chaque pays du monde n'aurait-elle pas l'obligation de communiquer sur l'épidémie à Wuhan ? pourquoi cette alerte n'a pas été considérée... ?
Concernant la gestion des risques pour chaque pays, la PMA ouverte aux patientes étrangères devrait être intégrée dans les principes de précautions au sens sécurité sanintaire... Ce que je ressens quand je lis les différents centres, c'est que le business a continué jusqu'au dernier jour avant confinement selon le pays et sans prévenir/informer la patiente receveuse des risques...
D'un point de vue éthique, prévention, pourquoi tous les pays ouvrant la pma aux étrangers ne communiquent aucune analyse de risques sur les ponctions et les recueils durant l'épidémie de COVID 19 ? D'autant plus si ces équipes ne sont pas encore positionnées en urgence sur les victimes actuelles du COVID 19...

Cette vidéo est très représentative de la progression, hors chine, de l'épidémie dans le monde par jour...
L'Italie alertait les autres pays du monde...
https://www.capital.fr/economie-politiq ... ne-1364855

J'ai déjà perdu 2 bébés d'un syndrome génétique. J'espère que notre espoir via la PMA à l'étranger ne va pas se solder par un problème génétique sur un 3ème bébé...
Pour nous éviter de jouer à la roulette russe avec notre santé et celle d'un bébé, il est important que nous disposions du positionnement et du plan d'actions de nos cliniques... afin de ne pas découvrir dans plusieurs mois que non seulement certaines d'entre nous seront ruinées et devront attendre encore mois ou année pour retenter... voir ne plus pouvoir retenter par absence de moyens financiers... Malgré tout, il est évident que les urgences vitales immédiates sont prioritaires et que si pénurie de tests à l'étranger en COVID 19, notre conscience privilégiera une personne ayant besoin de soins urgents pour guérir du COVID 19

Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medica ... irus-wuhan

Vidéo : que sait-on sur le coronavirus (COVID-19) au 20 février 2020 par Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur

20/02/2020...

Station ski contamines les joies identifiee en priorité mais qu en est-il des personnes qui ont partagé le même avion que le britannique ?


Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

Partage
Admin a écrit :
25 mars 2020 à 08:33
Si ça peut vous intéresser, nous avons écrit un article détaillant tous les tenants et aboutissants sur le Covid-19 et les centres de PMA en France :

https://www.fiv.fr/coronavirus-covid19-pma-fiv/

Voici le sommaire de l'article :

1.Publication des recommandations de l’eshre (european society of human reproduction and embryology) du 27 février 2020

2.Le 12 mars 2020, l’american society for reproductive medicine (asrm) a communiqué quelques grandes orientations.

3.Les courriers de l’Agence de Biomédecine et des ARS

4.L’application de ces recommandations dans les centres

5.Les conséquences sur l’avenir de votre parcours pma

6.Les recommandations de l’Eshre pour le désir de grossesse, la grossesse et la conception

7.Les questions que se posent les gynécologues de ville , réponse par le SYNGOF

8.Insolite : les new-yorkaises se sont précipitées pour congeler leurs ovocytes

9.Comment gérer l’impact émotionnel et la peur que le coronavirus ne vous empêche de devenir mère ?

10.Les documents pour aller plus loin
crossfingers Merci. Excellente consolidation, propositions de lâcher prise très appréciables

Quelques interrogations persistent pour le don d'ovocytes, don de sperme, don d'embryons sur la période Février-Mars 2020... Le test des anti-corps de la donneuse ou du donneur ne permettra probablement pas de situer la période exacte à laquelle la donneuse ou le donneur était porteur COVID 19... A suivre auprès des législateurs...

Un article de Lise Loumé le 25.09.2017 à 09h00 : Pas moins de 27 virus peuvent être véhiculés dans le sperme, selon une vaste analyse réalisée par des chercheurs britanniques et américains.
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/s ... rus_116668
"C'est alors que les scientifiques ont découvert que Zika pouvait persister dans le sperme jusqu'à 6 mois après l'infection. Il est même capable d'entrer dans les spermatozoïdes, et d'être transmis sexuellement jusqu'à 41 jours après l'infection. Mais ce virus tropical n'est pas le seul à pouvoir se cacher dans le sperme. C'est aussi le cas d'Ebola, du chikungunya, des oreillons, de la varicelle, d'Epstein-Barr (responsable de la mononucléose)..."

Malgré guérison du COVID 19, un délai "préventif" avant de redémarrer les IAC, FIV sera probablement officialisé... ?
Croisons les doigts pour que 2020 ne subissent pas plusieurs vagues de COVID 19 grâce à une durée de confinement sécuritaire

Avatar du membre
EmyLou

Fivette bannie

Message non lu par EmyLou »

Dépistage le 9/02/2020 - Coronavirus : la station de ski de Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie, un foyer potentiel en France
Ironique le nom de la station "Contamines"..."joie"...
Des tests ont été pratiqués sur une centaine de personnes après la contamination de cinq Britanniques. Les autorités locales appellent à ne « pas céder à une panique irraisonnée ».
Par Benoît Pavan Publié le 10 février 2020 à 11h29 - Mis à jour le 10 février 2020 à 18h13
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Pourtant il y aurait eu infections croisées par plusieurs voyageurs ? Quelle traçabilité d'après les trajets aériens depuis Wuhan ?

COVID 19 : le 23/01/2020, 1er patient à Bordeaux
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 24211.html

COVID 19 : le 20/02/2020, patient à Vannes
https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1583271996

COVID 19 : le 21/02/2020, patient à l'APHP Tenon en IDF
https://www.aphp.fr/contenu/covid-19-po ... vrier-2020