Aspects psychologiques FIV-DO

Répondre
Avatar du membre
Daphné

Fivette fidèle
Messages : 98
Enregistré le : 10 octobre 2016
Mon centre de PMA : 92- Centre Pierre Cherest (Neuilly-Sur-Seine)
Âge : 37

Aspects psychologiques FIV-DO

Message non lu par Daphné » 25 juin 2018 à 12:43

Bonjour à toutes,

Nous sommes à la fin de notre parcours FIV classique et nous hésitons à nous tourner vers une FIV-DO, encore surtout moi.

J'aimerais recueillir des témoignages concernant la gestion des émotions négatives en FIV-DO ! oui, oui... car j'ai l'impression d'envisager que les éléments négatifs (avoir un corps étranger dans mon ventre, devenir juste une mère porteuse, être exclue d'une relation fusionnelle père/enfant, m'exclure moi-même voire rejeter cet enfant, etc.).
Qu'en est-il pour vous ? Comment avez-vous vécu votre grossesse issue d'un don ?
Avez-vous consulté un psy pour vous aider ?

Merci d'avance de vos témoignages précieux !

Daphné
Faiblesse des spermatozoïdes et réserve ovarienne basse AMH 0,5

03 / 2014 : Arrêt pillule
10 / 2016 : FIV ICSI 1 - 4 ovocytes ponctionnés et un seul embryon J2 --> négatif (0 congelé)
11 / 2016 : Traitement DHEA - AMH 1,2
01 / 2017 : FIV ICSI 2 - 5 ovocytes ponctionnés, 4 embryons, 1 J2 transféré --> négatif (0 congelé)
06 / 2017 : FIV IMSI 3 - 6 ovocytes ponctionnés, 5 embryons, 2 J5 transféré --> négatif (0 congelé)
06 / 2018 : FIV ICSI 4 sur cycle naturel, follicule vide --> pas d'ovocyte

Avatar du membre
Marjo39

Fivette d'argent
Messages : 313
Enregistré le : 24 juin 2018
Mon centre de PMA : République Tchèque
Centre étranger : Reprofit

Message non lu par Marjo39 » 25 juin 2018 à 13:44

Bonjour Daphné
de notre côté, nous avons également pris la décision d'aller en fiv do. Notre volonté de devenir parents est plus forte que tout.
On a fait 4 fiv en france avec nos gamètes + 1 fiv avec don de sperme. je pensais que ca allait changer quelque chose mais finalement rien du tout. Nous souhaitons fonder notre famille même si génétiquement ce ne sera pas notre propre enfant.
je connais des personnes qui ont eu recours à des dons et les enfants prennent les mimiques; manières et état d'esprit des parents.
si tu ne sais pas, tu ne vois pas de différences !
Il faut surtout voir cette décision comme une chance d'avoir un enfant naturellement sans penser au "corps étranger". Gardez les ondes positives pour que l'embryon s'accroche et se développe... c'est le plus important.
si tu as besoin de parler, il faut surtout communiquer avec ton conjoint dans un premier temps et peut être des personnes extérieures mais ne gardes pas ca pour toi si tu as déjà des angoisses avant le début de traitement!
bon courage
Début PMA en 2014.
Moi : 37 ans. RAS
Mon Chéri : 42 ans. problème génétique
4 ICSI + 3 TEV en France avec propres ovocytes (1 fausse couche biochimique)
1 ICSI + 2 TEV en République Tchèque avec don de sperme (1 fausse couche Biochimique)
Septembre 18: Fiv DD Reprofit en Rép Tchèque
9.9: transfert 1 blastocyste (3 vitrifiés) testpositif
dpo 14 = 179, dpo 16 = 549,dpo 18 = 1347, dpo 22 = 2642
Écho de datation 18.10.18: 13mm avec un cœur qui bat la chamade💪
Écho T1 le 14.11.18
T2 le 24.1 et T3 le 4.4.2019
🍀🙏 pour la suite. On l attend depuis tellement longtemps ce bébé fingers pray treefle

Avatar du membre
Ethel

Fivette novice
Messages : 10
Enregistré le : 24 mai 2018
Mon centre de PMA : Non concernée

Message non lu par Ethel » 25 juin 2018 à 18:16

bonsoir !
je pense que c'est très bien que tu puisses exprimer librement toutes ces pensées, il y a un chemin à faire pour accepter le don et ces questions en font partie. Certes, cet enfant ne sera pas génétiquement de toi, mais dès son 5e/10e jour, il sera en communication avec toi, c'est toi/ton corps (ton sang, tes hormones...) qui permettra à ses gênes de s'exprimer ou pas. Ce que cet enfant sera, il ne le serait pas porté par une autre, tu vas "imprimer" ta marque en lui ... tu vas le porter neuf mois, je finis par trouver ça presque plus intime que d'avoir des liens génétiques avec lui. Vas voir les travaux des chercheurs sur l'épigénétique, c'est passionnant.
Après, avoir l'impression que l'enfant est un étranger, un concurrent, certaines de mes copines ont pu l'exprimer, et pourtant c'était leur enfant génétique et un enfant désiré. La maternité me semble remplie d'ambivalences et d'évidences à la fois.
Bon courage pour le chemin vers ton enfant :smack:
42 ans, célibataire, en route pour un double don en Espagne (IVI Barcelone)

Avatar du membre
Misspo

Fivette novice
Messages : 15
Enregistré le : 14 janvier 2018
Mon centre de PMA : 57- Hôpital Femme Mère Enfant Mercy (Metz-Thionville)

Message non lu par Misspo » 25 juin 2018 à 22:30

Bonsoir à toutes et Daphné merci pour les questions que tu soulèves. Ca me fait du bien de voir que je ne suis pas la seule ;-)

Avec mon compagnon, nous arrivons bientôt à la fin de notre parcours (6 FIV avec un seul transfert) et même s'il nous reste normalement encore une dernière et ultime tentative avec nos propres gamètes, nous songeons depuis des mois à partir à l'étranger pour une FIV DO.

Personnellement, il me reste encore du chemin à parcourir psychologiquement parlant pour accepter cette solution.

Je me pose les mêmes questions que toi, j'ai peur de me dire à la naissance que finalement l'enfant n'est pas le mien, de ne pas m'attacher à lui etc....
J'ai beau lire beaucoup de témoignages à ce sujet, je n'arrive pas à me convaincre pour le moment.

Merci à toutes celles qui ont déjà répondu, merci pour vos témoignages, ça ne peut que m'aider à cheminer psychologiquement.

Au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous.

Avatar du membre
Pidou27

Fivette de bronze
Messages : 149
Enregistré le : 11 septembre 2017
Mon centre de PMA : Espagne
Centre étranger : IVI Barcelone
Âge : 39

Message non lu par Pidou27 » 26 juin 2018 à 08:56

Bonjour Mispo,

J'ai effectué 4 FIV ISCI en France avec un sentiment très négatif pour ma part, je sentais que cela ne fonctionnerais pas!! J'étais suivi dans un CHU par d'accompagnement, seule, nous sommes que des numéros Bref...)

Depuis nous sommes sur le chemin du DO en Espagne chez IVI Barcelone!! Et ba je suis complètement libérer de se sentiment !! L'accompagnement est tout autre.

l'instinct maternelle prends le dessus, tu vas forcément l'aimer cet enfant!! tu seras en communication avec lui se sont tellement des enfants désirés !!

Surtout n’hésite pas à en parler avec ton mari ou même des professionnelles (médecine douce marche bien aussi)

Courage à toi bonne journée
Moi 39 ans je suis en IO
Monsieur 38 ans RAS
De Mai 2017 à Février 2018
4 FIV Icsi au CHU de Rouen une vrai catastrophe !!
Direction Barcelone chez IVI pour le Don d'ovocytes
1er rendez-vous le 06 juin 2018
29 juin lancement de la recherche de notre :clo:
Début Novembre notre :clo: nous donne 17 ovocytes 11 de matures et 10 de vitrifier
Le 24 Novembre transfert d'un exceptionnelle J5
le 5 Décembre prise de sang testpositif pregnant

Avatar du membre
Marjo39

Fivette d'argent
Messages : 313
Enregistré le : 24 juin 2018
Mon centre de PMA : République Tchèque
Centre étranger : Reprofit

Message non lu par Marjo39 » 26 juin 2018 à 20:52

Salut les filles
De mon côté c est pareil : 4 essais en France avec peu de résultats (1Fc biologique) ... on a décidé de faire la 5eme en République avec don de sperme mais même résultat (1 fausse couche biologique).
Maintenant Notre désir d'enfant est toujours aussi grand donc on a décidé de sauter le pas en faisant une FIV double don en République tchèque. Notre choix s'est porté sur la clinique Reprofit à Brno nous nous sommes déjà allé pour faire la 5eme FIV avec le don de sperme. Il est vrai que nous avons trouvé une approche totalement différente par rapport à ce qui se fait en France : les docteurs sont présents la coordinatrice française nous donne de nombreux détails avant même notre voyage, nous pouvons poser toutes les questions du monde auquel ils répondent avec beaucoup de patience de précision. Grâce à eux nous savons que notre espoir est grand pour pouvoir atteindre le bonheur que nous souhaitons est ainsi fonder notre famille.
Psychologiquement c'est un petit peu dur mais après sept ans d'attente c'est le double donc la meilleure solution pour tomber enceinte après de échecs Fiv .
Bonne soirée ...
Début PMA en 2014.
Moi : 37 ans. RAS
Mon Chéri : 42 ans. problème génétique
4 ICSI + 3 TEV en France avec propres ovocytes (1 fausse couche biochimique)
1 ICSI + 2 TEV en République Tchèque avec don de sperme (1 fausse couche Biochimique)
Septembre 18: Fiv DD Reprofit en Rép Tchèque
9.9: transfert 1 blastocyste (3 vitrifiés) testpositif
dpo 14 = 179, dpo 16 = 549,dpo 18 = 1347, dpo 22 = 2642
Écho de datation 18.10.18: 13mm avec un cœur qui bat la chamade💪
Écho T1 le 14.11.18
T2 le 24.1 et T3 le 4.4.2019
🍀🙏 pour la suite. On l attend depuis tellement longtemps ce bébé fingers pray treefle