FIV DO à Iakentro (Grèce), qui d'autre ?

Répondre
Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

FIV DO à Iakentro (Grèce), qui d'autre ?

Message non lu par Koala » 25 mars 2017 à 02:49

Bonjour à tous,

Après 3 ans d'essais bébé (dont 2 en PMA), 4 protocoles FIV (dont 2 seulement avec transfert, 1 purement et simplement annulé et 1 autre transformé en IAC) qui furent tous négatifs, et mes 43 ans qui seront là dans 2 mois, nous mettons le cap sur la FIV DO à Iakentro en Grèce.

Nous avions choisi une clinique en République Tchèque, mais lors du rendez-vous post-FIV lundi dernier avec le Professeur qui nous suit, il nous a conseillé Iakenko en Grèce. On ne s'y attendait pas du tout ! J'avais lu quelques messages sur cette clinique le week-end dernier mais on ne pensait pas qu'ils étaient à la pointe là-bas aussi donc j'avais pas approfondi. En gros j'ai passé 2 jours et la moitié de mes nuits sur le net le week-end dernier à tout lire et comparer dans les moindres détails entre les principales cliniques en RT et Espagne, pour qu'il me sorte au final la Grèce de son chapeau :lol:
Vu qu'on lui fait confiance à 200%, qu'il a d'excellents retours des patients qu'il envoie là-bas et de ceux de ses confrères qui reviennent de là-bas, que le taux de réussite frôle les 70% pour un tarif du même ordre qu'en RT, et qu'il connaît les 2 Professeurs qui tiennent la clinique (qui ont des CV à faire pâlir les meilleurs spécialistes), on valide donc la Grèce !
La clinique est située dans une ville avec beaucoup d'étudiants même si elle n'est pas aussi grande qu'Athènes, donc le Professeur m'a assurée qu'ils ont aussi des phénotypes caucasiens comme moi (blonde aux yeux bleus et au teint clair).

J'ai envoyé un mail à la clinique mardi pour connaître leurs dispos pour faire un "entretien téléphonique" afin d'avoir des infos complémentaires non précisées sur leur site, et j'ai vite eu une réponse pour convenir de s'appeler le lendemain. On a donc appelé l'interlocuteur francophone de la clinique mercredi et on a eu un bon feeling : on a pu poser toutes nos questions, et d'après lui si je peux commencer le pré-traitement à la fin de ce cycle si mon hystéroscopie de contrôle du 29 mars et l'écho du 6 avril sont ok, ça serait jouable de faire déjà un transfert avant mon anniversaire (permettant ainsi une prise en charge partielle de la Sécu), donc on fingers pour que tout se déroule bien !
Il nous a envoyé le devis à joindre au dossier Sécu et les infos sur le traitement de la donneuse et le mien dans les minutes qui ont suivi la fin de l'appel.

Reste pu qu'à attendre la réception de la demande d'entente préalable pour les soins à l'étranger et du certificat médical que la secrétaire a postés mardi, et la réception de nos cartes de Sécu européennes demandées cette semaine, pour boucler et poster le dossier à la Sécu.
Bref, du coup nous voilà presque à nouveau dans l'action et ça fait du bien :-)

Donc après avoir tourné la page "faire un bébé comme tout le monde dans un moment d'intimité et de plaisir partagé", on va aussi tourner celle de "faire un bébé dans une éprouvette avec plein d'examens, de piqûres d'hormones et de positions gynécos tous les 4 matins", et on va commencer un nouveau chapitre : "faire un bébé grâce à une fée qui va nous "donner" ses ovocytes pour nous aider".
Je me sens prête plus que jamais pour la FIV DO dans laquelle on a beaucoup d'espoir (le Professeur nous a assurés que ça marcherait) et le rendez-vous de lundi avec le Professeur puis l'entretien téléphonique avec Iakentro mercredi nous ont bien reboostés muuscle

D'autres personnes sont-elles suivies là-bas :?:
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 24 mai 2017 à 14:05

Mon absence ces derniers temps est due à un gros passage à vide suite à de nouveaux "rebondissements" (moi qui pensais être passée à côté d'une baisse de moral suite à la dernière prise de sang négative du 17 mars, ça aurait été trop beau !) et je pense aussi que je fais une overdose de PMA, reports de protocoles, paperasse et galères avec la Sécu, et autres choses qui prennent autant de temps et d'énergie.
J'ai surtout l'impression de ne pas voir le bout du tunnel depuis 2 ans, ou que quand on pense l'apercevoir il se dérobe d'une façon ou d'une autre. Et après on nous dit que faut pas trop y penser...
Bref grand ras le bol de tout ça, envie de tout envoyer valser, l'impression de vivre un cauchemar sauf que c'est pourtant la réalité, l'impression que ça ne finira jamais, ou sinon comment ? Mais toujours ce fort désir qui ne s'éteint pas malgré ce parcours du combattant, et l'espoir que le don soit notre dernière solution :clo: fingers pray

Heureusement quelques amies sont toujours là pour moi et ma psy m'aide beaucoup à travailler sur tout ça, mais depuis fin mars je me sens à nouveau très fragilisée, j'ai l'impression que les efforts et la force que je ressentais malgré les difficultés se sont fait dépassés par les derniers événements et les dernières complications.
Du coup, même si venir sur le forum me manquait, j'ai ressenti pour la première fois le besoin de m'éloigner un peu du forum et de la PMA autant que possible. Enfin de toutes façons la PMA s'est bien rappelée à nous assez régulièrement depuis mon dernier passage ici fin mars...


En résumé : l'hystéro de contrôle de fin mars a montré à nouveau des polypes et un fibrome (empêchant une nidation donc gros regret finalement sur la dernière FIV brokenheart :cry: ).
Conséquences : j'ai donc du me refaire opérer en avril, donc décalage de notre projet FIV DO à juin (le temps de vérifier la cicatrisation avec une hystéro de contrôle post-op en mai), donc exit la prise en charge partielle de la Sécu à 2 semaines près (j'aI eu 43 ans lundi) et énorme coup au moral de cette nouvelle accumulation de mauvaises nouvelles Kosmil hanged


Pour les détails :

- 29 mars : hystéroscopie de contrôle par le docteur Hamou qui trouve à nouveau des polypes et un fibrome nécessitant une opération Kosmil et qui me dit "vous risquez pas de tomber enceinte avec ça" hanged Forcément je tombe de haut, entre la nécessité de me refaire opérer (interférant avec le planning prévu pour la FIV DO début mai) et en pensant à nos 3 embryons transférés en début de mois qui n'avaient apparemment aucune chance de s'accrocher. Et même si avec un utérus nickel ils n'auraient peut-être pas tenu non plus, on ne saura jamais et ça me fait mal au cœur que ce dernier essai - pour lequel on s'était sentis dans les meilleures conditions possibles à tous niveaux et pour lequel je n'avais jusqu'alors eu aucun regret malgré la prise de sang négative - ait aussi sûrement été compromis par ces m*rdes (pour lesquelles j'avais déjà été opérée en août 2016 + hystéro de contrôle en octobre 2016). J'ai surtout encore l'impression que rien ne sera jamais simple une seule fois pour une seule chose dans notre parcours :-(
Bien que je sois triste, déçue, en colère et blasée en même temps, je me démène pour bloquer tous les rendez-vous nécessaires et faire toutes les paperasses afin de me faire opérer le plus vite possible, surtout qu'on partait quelques jours à Londres mi-avril et que la FIV DO était prévue début mai (et d'autant plus que la prise en charge Sécu s'arrêtait le 21 mai pour moi, veille de mes 43 ans, mais j'étais consciente qu'il y avait peu de chances qu'on puisse encore tenir ce timing à cause de l'opération).

- 5 avril : pré-admission puis rendez-vous anesthésiste à la clinique de La Muette où le docteur Hamou opère.

- 6 avril : rendez-vous à J18 avec le Pr Fanchin qui voulait me faire une écho vers mon ovulation.
Quand il m'a demandé comment j'allais, ça a été dur car j'ai failli rouvrir les vannes, mais j'ai réussi à répondre avec une voix très étranglée et tremblotante. Je lui ai juste parlé du fibrome et des polypes en lui disant que j'espère que ce n'est pas ce qui a empêché une accroche d'au moins 1 des 3 embryons de la récente FIV, il m'a répondu qu'il ne pensait pas car si le fibrome était si important il l'aurait vu aux échographies (ce qui voudrait dire que le fibrome s'est beaucoup développé en 1 mois seulement ? Bref de toutes façons je ne saurai jamais vraiment).
Il s'est montré positif comme d'hab en me disant que l'opération allait bien se passer car le docteur Hamou maitrise son sujet (je n'en doutais pas, mais je me serais forcément passée de me faire opérer encore) et j'ai pris sur moi pour le reste de la consultation mais c'était très dur.
Pour le délai à respecter entre l'opération du docteur Hamou et le transfert de la FIV DO, il m'a dit que c'était plutôt au docteur Hamou d'en décider, mais que normalement on fait une hystéro de contrôle sur le cycle suivant l'opération (donc mai, mais c'est le cycle initialement prévu pour le don et en plus on a la deadline du 21 mai pour la Sécu). Je sens alors le risque de report du don à juin se préciser (ce qui signifie aussi qu'on sortirait alors de la prise en charge partielle de la Sécu).
En plus normalement je devais commencer le pré-traitement à J21 donc le 9 avril (soit le lendemain de l'opération) avec une injection de Décapeptyl 3 mg en IM, et là aussi il m'a dit que c'était au docteur Hamou de me donner ses instructions. Du coup il me fallait attendre de voir le docteur Hamou à l'opération pour être définitivement fixée (même si je me doutais que ses réponses risquaient fortement de ne pas être compatibles avec le planning qu'on avait prévu avec la clinique en Grèce).
Pour en revenir au but du rendez-vous, il m'a fait l'écho en me disant que j'avais un "beau" follicule prêt à ovuler (mais vu que le docteur Hamou m'a bien dit qu'avec le fibrome + les polypes je risquais pas de tomber enceinte, j'ai souri un peu jaune en pensant "super mais ça me sert à rien").
Vu qu'il voyait que j'étais pas au top, il m'a dit de me concentrer sur l'avenir, que cette opération c'était pour bien préparer la suite, et qu'il me verrait enceinte en 2017. Si seulement... j'avoue que je gère tellement mal tout ça en ce moment que je doute encore sur plein de choses. Je sais que le don donne beaucoup plus de chances mais que le chemin est long, douloureux et usant hanged
Sa secrétaire m'a fait les ordonnances pour moi mais pas pour la donneuse finalement (alors qu'en consultation la dernière fois il avait dit ok mais on s'est ptet pas bien compris). Il me reste du Gonal et du Menopur donc ça va le faire, et pour l'Orgalutran une amie du forum m'a dépannée pink et ils acceptent aussi le Cétrotide (il m'en reste aussi à cause d'un protocole annulé).
Elle m'a aussi fait les ordos pour les examens qu'on aurait peut-être à refaire pour la clinique.

- 7 avril : appel avec notre interlocuteur de la clinique grecque pour faire le point sur les copies d'examens et autres documents à leur fournir, et au sujet de l'antibio que devra prendre mon mari qui est en rupture fournisseur (ils sont ok pour le générique qui est disponible, lui).
Je les avais déjà prévenus par mail de l'opération et devais bien sûr les tenir au courant si report de la FIV DO confirmé selon l'avis du docteur Hamou.

- 8 avril : hystéroscopie opératoire sous anesthésie générale par le docteur Hamou, ça se passe bien, il a enlevé les polypes, par contre il n'a pas pu enlever tout le fibrome (la partie donnant sur la cavité utérine oui, mais pas celle remontant via la trompe droite vers le muscle car risque de perforer l'utérus à cet endroit, mais c'est sans incidence d'après lui pour la suite en PMA car le fibrome est "loin" et donc n'empiète plus sur la cavité utérine). J'espère juste que le fibrome ne se re-développera pas (je me demande encore si c'est le même que celui dont j'avais été opérée l'été dernier) surtout que j'ai lu qu'à mon âge 80% des femmes ont des fibromes sans forcément le savoir (car pas de symptômes particuliers) et que les traitements d'hormones peuvent aussi accentuer leur présence. Le docteur Hamou m'a dit qu'on ne savait pas vraiment mais que je devrais être tranquille pour un moment. J'espère vraiment, qu'on ait le temps de faire la FIV DO et des TEC ensuite si nécessaire fingers
Il en a aussi profité pour élargir un rétrécissement "medio cavitaire" situé au fond de l'utérus entre les 2 trompes et non propice pour une nidation (c'est une hypertrophie de la muqueuse qui prend donc de la place dans la cavité, apparemment c'est d' "origine" donc je serais née avec mais personne ne m'en a jamais parlé jusque là, et personne - y compris lui lors de l'hystéro diagnostique - ne l'avaient vu avant cette opération). Il me dit que tout est prêt pour une future nidation sous réserve que l'hystéro de contrôle post-op soit ok.
Par contre il me confirme qu'il faut reporter la FIV DO à début juin en raison du délai de cicatrisation et de l'hystéroscopie de contrôle à faire sur le cycle suivant l'opération donc mai (et encore normalement c'est 2 mois après, mais vu qu'on est pressés par le temps entre mon âge et la fin de la prise en charge de la Sécu, il est ok pour me faire le contrôle sur le cycle suivant).
Conséquence de ce report : on ne bénéficiera finalement pas de la prise en charge partielle de la Sécu car j'ai eu 43 ans lundi donc à 2 semaines près on sort des clous :-( Je vous passe les heures que ça m'a pris de récupérer les bons CERFA et de monter le dossier pour la demande d'entente préalable, entre ce que me disait la Sécu au tél et sur place, ce que me disait la secrétaire du Pr Fanchin et ce que me disaient certaines personnes ayant déjà fait une FIV DO... Puis une fois le dossier envoyé en lettre AR avec tous les documents agrafés, on m'avait répondu que c'était rejeté car il manquait le certificat médical (qui était pourtant agrafé avec tous les autres documents), je l'avais donc renvoyé, j'avais ensuite reçu un accord avec les formulaires à remplir et renvoyer avec les justifs une fois le voyage fait... et depuis quasi chaque semaine je reçois encore la lettre de refus puis d'accord en alternance, ils sont vraiment grave smilvener Bref au final j'y ai passé des heures et je me suis arraché les cheveux plus d'une fois avec eux, tout ça pour ça car pour 2 petites semaines ça ne passe plus avant la date limite, on a quand même bien les boules :-(
Bref, je préviens donc la clinique en Grèce ainsi que la secrétaire du Professeur de ce report.

Du 10 au 19 avril : nous nous apprêtons à partir quelques jours à Londres (heureusement les suite de l'opération toute fraîche sont simples : quelques saignements et douleurs très supportables) mais je m'interroge sur le Duphaston que m'a prescrit le Professeur depuis le début de ce cycle et que je dois prendre sans interruption. J'essaie de joindre sa secrétaire au tél en vain, donc je lui envoie un mail pour savoir si je dois continuer à prendre Duphaston sans interruption malgré le report du don car j'ai peur que la prise ininterrompue bloque les règles (absence de règles) et je crois qu'il faut l'arrêter vers J25 pour que les règles arrivent quelques jours après. Je suis alors à J22 donc encore dans les temps pour savoir quoi faire. Car si ça risque de bloquer les règles en le prenant non-stop, j'ai peur de ne plus avoir de cycle alors que c'est selon le prochain J1 que vont être calés l'hystero de contrôle et la programmation du don.
Nous partons le 11 avril et je n'ai pas de réponse, ni le 12, et cela ne ressemble pas à sa secrétaire de ne pas répondre. Je me rappelle avoir lu une histoire de fermeture du centre sur le forum donc j'essaie d'appeler le secrétariat du centre mais sans succès, je fais donc suivre le mail à l'adresse email de contact le 12 et je les relance le 14 sans obtenir la moindre réponse. Même si ces quelques jours à Londres m'ont bien aéré la tête, je n'ai pas pu déconnecté de la PMA à cause de cette histoire. Sans réponse le samedi (j'ai pourtant essayé de rappeler avant de reprendre l'Eurostar), je décide de moi-même d'arrêter le Duphaston (je suis alors à J27). Le lundi c'était le lundi de Pâques donc je ne tente même pas et le mardi matin j'essaie d'appeler la secrétaire du Professeur sans y parvenir donc je lui renvoie un mail, et elle me rappellera le lendemain (à son retour de congés) : elle m'a présenté ses excuses par rapport au fait que le centre n'ait pas répondu à mes messages pendant leur absence, et elle m'a confirmé que je devais reprendre Duphaston jusqu'à nouvel ordre (à priori jusqu'au début du cycle sur lequel aura lieu le don) car la prise ininterrompue ne bloque pas les cycles. Tout ça pour ça, mais bon c'est la première fois qu'on me dit de le prendre sans interruption donc ma question était peut-être bête mais vous savez ce que c'est quand on part en free-style parce qu'on a un doute sur quelque chose.

Fin avril : Depuis le retour de Londres, je craque. Le fait de retomber dans les paperasses et différentes démarches n'aide pas. Je pleure toutes les larmes de mon corps chez ma psy cette semaine-là, surtout que je ne l'avais alors pas vue depuis 1 mois exceptionnellement entre ses congés et les nôtres, et que je lui raconte donc les derniers événements depuis l'hystéro de contrôle amenant à l'opération et donc au décalage de la FIV DO... Et je lui parle de cette sensation de ne plus être si forte que ça pour affronter tout ça, l'impression que le sort s'acharne autant sur le côté "physique" qu'administratif, et que quand on a une éclaircie et qu'on reprend espoir (avec le don en l’occurrence), il y a toujours un truc pour nous refoutre la tête sous l'eau à un moment donné. J'ai l'impression de subir tout et je n'aime pas ça. Elle me dit que c'est juste normal vu qu'il s'est passé pas mal de choses en peu de temps, autant sur le plan physique que psychologique, et qu'il me faut aussi du temps pour encaisser tous ces nouveaux aléas. Certes, mais je n'aime pas du tout me sentir si "faible", et même si je ne passe pas mes journées à me morfondre et que je suis bien occupée, je me fais quand même souvent submergée par la douleur de ce parcours et l'inquiétude sur le futur.
Sinon on a bouclé le dossier avec la clinique en Grèce. On est peu étonnés qu'ils ne redemandent pas de spermogramme car il remonte à l'été 2015 (peut-être parce qu'il n'y a pas de soucis du côté de mon mari et qu'on a eu à chaque fois 100% d'embryons sur les rares ovocytes prélevés). Reste plus qu'à planifier notre venue si l'hystéro de contrôle est ok.

2 mai : hystéroscopie de contrôle par le docteur Hamou qui confirme que tout est "propre" et nickel, et qui me donne le feu vert pour la FIV DO sur mon prochain cycle (qui devait commencer lundi, je ne demandais que ça comme cadeau d'anniversaire afin que le don se fasse bien comme on l'a re-planifié début juin, et mon J1 a bien été lundi :-) ). Gros soulagement de repartir avec le feu vert :-) (avec tout ce qu'on a eu comme pbs inattendus, j'appréhendais beaucoup le contrôle).
Je préviens la clinique en Grèce et la secrétaire du Professeur que la FIV DO pourra se faire sur mon prochain cycle, et je cherche une infirmière pour l'injection en IM à faire à J21 en pré-traitement.


J'ai donc commencé le protocole FIV DO :-) :

- 11 mai = J21 : début du protocole sur ce cycle (pré-traitement à effet prolongé) avec une injection de Décapeptyl 3mg en IM (première fois que je ne fais pas la piqûre moi-même car en IM cela nécessite une infirmière pour piquer dans le muscle fessier : même pas mal, je m'attendais vraiment à pire, certaines piqûres dans le ventre m'ont fait plus mal que ça !). Depuis j'ai eu les seins un peu gonflés et sensibles jusqu'en fin de cycle.

- 22 mai = J1 : début de cycle pile le jour de mes 43 ans, comme je l'avais calculé mais avec mes cycles irréguliers c'était pas gagné d'avance ! Je contacte Foch pour caler une écho de contrôle avec le Professeur à J2 (pour vérifier qu'il n'y a pas de kystes) et je préviens la clinique en Grèce de mon début de cycle.

- 23 mai = J2 : écho par le Professeur pour vérifier qu'il n'y a pas de kystes.
J'ai peu et mal dormi (insomnie, bien flippée par ce contrôle et encore super mal au bide - ces derniers mois je les sens bien mes débuts de cycle !) et le matin réveil glauque avec les news sur Manchester :( Je n'en menais pas large sur la route vers Foch et quand ce fût mon tour j'étais bien crispée à cause du stress.
Le Professeur n'avait pas le compte-rendu de l'hystéro post-op que devait lui envoyer directement la secrétaire du docteur Hamou mais j'avais comme d'hab' mon gros classeur PMA avec moi.
Au moment de m'installer pour l'écho je tremblais à moitié. Même s'il disait qu'avec le Duphaston que je prends depuis 2 cycles ça devrait être bon, il regardait l'écran sans trop rien dire pendant de longues secondes (qui m'ont paru des heures) donc j'ai flippé que y'ait un couac mais non, pas de kystes et utérus nickel donc feu vert pour la Grèce :-) Le soulagement, je vous dis pas !
Ça, c'est fait ! Chaque petite étape sur le papier est une montagne de franchie car avec tout ce qu'on a eu comme aléas on se demande toujours ce qui va nous tomber sur le coin du pif.
J'arrête donc Duphaston et commence Provamès (2mg / jour jusque J5).
Je lui ai demandé s'il n'y avait pas de prise de sang de contrôle dans le cadre de la prépa de l'endomètre et il m'a dit que non sauf quand ils ont un doute à l'écho sur quelque chose.
Je le revois mardi prochain pour l'écho de J9 et mesure de l'endomètre (s'il fait mini 9 mm ce sera bon pour partir sinon il faudra recontrôler 2-3 jours plus tard).
Il est toujours aussi rassurant et encourageant, poignée de main plus appuyée en guise de soutien pour se dire au revoir, ça fait toujours du bien ces petites attentions que tant d'autres médecins n'ont jamais eu avec moi avant !
J'ai donc prévenu la clinique que l'écho est ok. Je suppose que la stimulation de la donneuse commence le même jour donc je leur ai aussi demandé une estimation de la date vers laquelle on devra y aller pour le recueil et la suite afin qu'on commence à s'organiser.
C'est parti pour la FIV DO :clo: mais je ne réalise pas vraiment, c'est trop bizarre, je ne saute pas au plafond comme à chaque début de protocole (sûrement un instinct de protection vu les récentes galères inattendues). Je suis contente, forcément, mais je n'arrive pas à me réjouir à 100%, c'est très étrange comme sensation.

Prochaines étapes :
- J6 à J9 : 4mg / jours de Provamès
(et pour mon mari de J6 au recueil : 1 cp / jour de Vibramicyn 100 mg = antibio préventif)
- 30 mai = J9 : écho par le Professeur pour mesurer l'épaisseur de l'endomètre (si < 9 mm : nouvelle écho 2-3 jours plus tard ; si > 9 mm : planification du départ pour la clinique en fonction de la préparation de la donneuse)
- J10 jusqu'au test de grossesse : 6 mg / jour de Provamès

Par contre je n'ai pas les détails du protocole pour la suite ni post-transfert.
De mémoire on commence la progestérone et le Provamès avant le transfert, puis à partir du transfert on ajoute l'Aspégic (enfin ça c'était post-FIV et à Foch, mais je sais pas si ce sera strictement pareil pour la FIV DO même si c'est le Professeur de Foch qui me suit toujours en France). Je poserai la question à la clinique.

Enfin, parce que sinon c'est trop simple côté organisation, il s'avère que nous déménageons vers le 20 juin (c'était pas prévu, ça s'est fait fin avril et on pensait alors avoir 3 mois de préavis et déménager en août mais on a qu'1 mois et les proprios ne voulaient pas attendre août) donc on prend des déménageurs car on a plusieurs meubles très lourds et surtout je ne pourrai rien porter suite au transfert qui devrait avoir lieu début juin.
Alors même si ça rajoute un peu de stress pour tout caler/organiser, ça me change aussi un peu les idées de penser à autre chose, et on a hâte d'avoir déménagé car on a eu un gros coup de cœur pour le futur appart !

Cela dit, malgré le fait de repartir un peu dans l'action et que la FIV DO approche, le moral a du mal à remonter durablement et je ne suis pas exaltée comme je le suis habituellement à chaque début de protocole. Bizarrement, et bien que les chances soient beaucoup plus importantes pour nous avec le don qu'avec mes gamètes, j'ai encore plus de doutes et de peurs (que ça ne marche pas non plus, qu'on y arrive jamais...). Je travaille le sujet avec ma psy, et je pense que ça ira mieux quand on y verra un peu plus clair bientôt sur les dates.

On est déjà soulagés que mes règles soient bien arrivées en début de semaine afin que la FIV DO ait bien lieu début juin (surtout qu'on déménage fin juin, qu'on part début juillet en vacances pour 3 semaines et que la clinique sera fermée en août) fingers pray car je voulais même pas imaginer que ça ne se fasse pas avant l'été vu comment je gère mal depuis fin mars... Et on est aussi bien soulagés depuis hier que je n'ai pas de kystes = feu vert pour la FIV DO.
Mais je ne réalise pas vraiment, c'est la première fois que j'ai cette sensation étrange en début de protocole, d'habitude je suis au taquet. Peut-être que je réaliserai un peu plus après l'écho à J9 et quand on aura pris nos billets d'avion.

Voilà les news, plus qu'à attendre mardi prochain pour connaître la suite et préciser notre départ fingers pray
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 31 mai 2017 à 13:06

Depuis quelques jours le moral n'est pas au top, sans compter le décès de la mère d'une amie la semaine dernière dont la cérémonie a eu lieu hier :-(
Je dors peu et mal, et suis un peu stressée aussi de devoir nous organiser à l'arrache pour le voyage en Grèce, l'hôtel, les enfants de mon mari et les chats à faire garder, le planning pro à ajuster, etc.
On comptait sur l'écho de contrôle à J9 pour en savoir un peu plus et préciser tout ça, mais ce ne fût pas le cas :?

J'ai donc vu le Professeur hier pour l'écho à J9 afin de mesurer l'endomètre : il s'avère qu'il est encore trop fin et ce qui m'inquiète c'est qu'il ne mesure que 4,4mm malgré les doses progressives de Provamès depuis 1 semaine :-(
Le Professeur a regardé dans mon dossier la taille de mon endomètre lors des précédents essais et m'a dit qu'il a toujours été plus fin que la moyenne, mais que c'était pas grave tant qu'il épaississait à une taille qu'il jugeait suffisante pour un transfert. Il m'a dit aussi que l'hystéroscopie d'avril joue peut-être aussi sur l'épaisseur actuelle (donc on traite d'un côté mais ça à un inconvénient de l'autre :roll: ).
Je ne m'étais pas inquiétée sur ce sujet avant car on ne m'en a jamais fait la remarque jusque là. Et moi qui croyais que ça allait être plus simple avec un protocole de don... et bien non, les galères continuent hanged
Du coup le Professeur m'a dit de passer à 4 cp de Provamès par jour depuis hier (dans le protocole de la clinique je devais passer à 3 cp par jour à partir d'aujourd'hui), et je retourne faire une écho vendredi matin (je serai à J12).

Ce qui m'a perturbée aussi c'est que j'ai demandé au Professeur comment ça se passait si moi je suis en retard niveau prépa de l'endomètre par rapport à l'avancement de la stimulation de la donneuse, et il m'a répondu qu'ils ont souvent 2 donneuses "préparées" au cas où :shock: , alors que je pensais qu'il y avait une donneuse définie d'avance pour nous ! Quand je lui en ai fait la remarque il m'a dit de voir avec eux. Après si c'est des donneuses dans mon phénotype ok, mais si c'est une brune aux yeux marrons... De toutes façons j'en saurai vraiment rien mais bon ça m'a interloquée :?

J'ai prévenu la clinique hier de la taille de mon endomètre et de la nouvelle écho à faire vendredi.
Du coup on ne peut toujours pas prendre de billets d'avions, hôtels, etc.

Je savais que la journée d'hier serait très difficile avec la crémation de la mère de mon amie (je les ai rejoint après être allée à Foch) mais elle s'est avérée encore plus difficile à gérer autant suite au rendez-vous à Foch que pour la cérémonie pour la mère de ma copine.
Nuit encore plus pourrie que les autres avec tout ça.

Ce matin on a appelé la clinique pour poser quelques questions (entre autres savoir où en est la donneuse dans sa stimulation), et là où ça m'inquiète encore plus c'est qu'ils vont directement appeler le Professeur car ils ont peur que même avec 4 cp par jour de Provamès je ne récupère pas le retard d'ici vendredi, et ils veulent une taille minimum de 8mm. J'attends donc qu'ils me rappellent pour connaître la suite :?

J'espère qu'on va pouvoir quand même faire la FIV DO... fingers pray
J'en mène pas large, je suis super stressée, nouée de partout et constamment au bord des larmes :-|
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 31 mai 2017 à 15:48

L'interlocuteur francophone de la clinique m'a rappelée : ils ont appelé le Professeur et convenu que je reste sur 4 cp de Provamès par jour et qu'ils referont un point avec lui suite à l'écho de vendredi et me tiendront informée ensuite.
Il m'a aussi dit qu'on en saurait plus lundi sur l'avancement de la stimulation de la donneuse.

Bref, on fingers tout ce qu'on peut pour l'écho de vendredi et pour que mon endomètre augmente suffisamment pour valider notre départ en Grèce pray
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 05 juin 2017 à 21:48

La journée de vendredi a été encore compliquée et éprouvante suite à mon écho de contrôle à J12.

J'étais déjà stressée, et en panique depuis jeudi soir, et j'ai craqué face au Professeur dès le début quand il m'a demandé comment j'allais. Je lui ai dit que j'étais stressée depuis mardi à cause de cette histoire d'endomètre trop fin, du timing pour la donneuse et la FIV DO, il m'a rassurée et dit quelques mots de soutien qui font toujours du bien tellement c'est rare dans ce milieu.
Je pensais alors enfin en savoir plus mais nan : on est toujours pas fixés car mon endomètre est encore trop fin hanged = 5,5mm vendredi malgré les 4 cp / jour de Provamès depuis mardi :-(
Vu qu'il me voyait stressée, et qu'il devait rappeler la clinique plus tard pour faire le point ensemble avant que l'un d'eux me rappelle pour me tenir informée, il a décidé d'appeler directement la clinique devant moi pour faire le point avec eux sur la situation de mon endomètre (il est confiant que ça augmente suffisamment pour faire la FIV DO) et pour leur demander leur marge de manœuvre niveau délai du côté de la donneuse (ils peuvent attendre que je refasse une nouvelle écho demain car aujourd'hui il n'était pas là).
Donc il m'a dit :
- d'augmenter encore Provamès en ajoutant 1 cp par voie vaginale le soir (sensé agir plus vite) aux 4 cp / jour par voie orale (il m'a dit que je vais le sentir genre dans la poitrine et autres effets secondaires peut-être - j'ai déjà bien gonflé et pris du gras depuis le dernier essai mais que ne ferait-on pas !),
- de revenir faire une dernière écho demain matin, et là on saura si feu vert pour partir ou annulation fingers pray

Je lui ai dit que j'avais peur de l'annulation mais il n'a pas l'air inquiet, il dit qu'il faut plus de temps mais que c'est pas grave, il semble confiant, ça m'a un peu soulagée car mardi il m'avait dit qu'il ne m'enverrait pas en Grèce s'il ne le sentait pas.
Je lui ai demandé si ça ne serait pas trop tard pour la donneuse ce décalage (pour faire la ponction), et il m'a dit de ne pas m'inquiéter, qu'ils ont toujours plusieurs donneuses dispos à différents stades (c'est la 2ème fois qu'il me dit ça donc j'ai arrêté de me prendre la tête sur ce point, le principal est d'avoir une donneuse et si déjà on arrive à faire la FIV DO ce sera déjà beaucoup vu comme c'est pas si simple que prévu).
J'ai à nouveau craqué au moment de se dire au revoir, il m'a repris la main en la serrant fort et en me disant des mots d'encouragements, vraiment aucun médecin n'a eu ces mots ou gestes de soutien avant, et rien ne l'y oblige, c'est d'autant plus appréciable.
Sa secrétaire aussi est super gentille, j'essayais de stopper mes larmes avant de rentrer dans son bureau juste à côté, mais elle m'a incitée à rentrer quand même et pendant qu'elle me faisait la feuille de soin et me donnait le timing pour venir demain, elle me disait de pleurer si j'en avais besoin, que c'était normal de craquer parfois, et que j'hésite pas à l'appeler si j'ai des questions ou même juste besoin de parler. Franchement adorable.

Une fois rentrée, on a appelé la clinique pour leur demander une estimation de la date de la ponction de la donneuse ( = date à laquelle on doit y être pour le recueil), si j'ai le feu vert demain bien sûr, mais mon interlocuteur habituel restait vague tout en me disant de ne pas stresser et qu'on en saurait plus demain ou mercredi (alors qu'à la base du côté de la donneuse il m'avait dit qu'on en saurait plus aujourd'hui donc je comprenais pas trop pourquoi après mon écho de demain il ne pourrait pas me donner une estimation de la ponction vu qu'on aurait fait nos contrôles respectifs elle et moi ?!).
Il m'a dit qu'ils voulaient 7,5mm et me conseillait de prendre 2 cp de Provamès par voie vaginale (au lieu d'1 comme indiqué par le Professeur), du coup je savais pas trop quoi faire mais finalement j'en ai pris 1 seul vendredi soir, mais 2 depuis samedi soir. Par contre le Professeur m'avait dit que je sentirais la hausse d'hormones notamment au niveau de la poitrine (avec 1 cp seulement) mais je ne sens rien même depuis que j'en prends 2, donc j'espère que ça agit suffisamment quand même fingers, et j'espère au moins être à 7mm demain car si le Professeur pense que c'est bon, je pense que la clinique suivra.
Je suis ensuite revenue sur le sujet de l'estimation de la ponction surtout par rapport à notre contrainte de devoir repartir de Grèce au plus tard le mercredi 14 juin au soir, ce qui veut dire une ponction le vendredi 9 juin au plus tard si on veut des blastos, mais il restait à nouveau vague et a fini par me passer sa collègue (j'ai lu des témoignages d'il y a quelques années qui parlaient d'elle, c'était elle l'interlocutrice française auparavant). Je pense que lui gère les questions basiques du dossier car il n'avait manifestement pas le planning de la/les donneuse(s) sous les yeux, elle par contre l'avait bien et m'a confirmé qu'elle avait un contrôle demain aussi. Elle nous a dit que si on y va la FIV risque d'être en fin de semaine et c'est pas du tout ce qu'on avait prévu (avant de connaître ce retard de mon endomètre, on pensait partir ce week-end ou aujourd'hui max à la base) donc c'est le gros bordel car il n'y a pas d'avions tous les jours, et aussi pour le planning pro de mon mari qui avait bloqué cette semaine mais pas la suivante, sans oublier le planning avec les mamans de ses 2 fils, et ça pourrait aussi décaler l'état des lieux de notre futur appart le 15 juin... Du coup vu qu'on a nos contrôles toutes les 2 demain avec la donneuse, la coordinatrice m'a dit qu'on se rappelait demain en début d'après-midi pour faire le point sur nos situations respectives et avoir une meilleure estimation de la date de ponction si c'est bon de mon côté, et a bien noté que la ponction ne doit pas avoir lieu plus tard que vendredi par rapport à nos contraintes de retour en France (sans nous confirmer que ce serait le cas, car au début elle disait que ça serait sûrement en fin de semaine, au plus tard le samedi, mais là ça foutrait à nouveau en l'air toute notre réorganisation donc on espère vraiment qu'ils en tiennent compte, surtout s'ils ont plusieurs donneuses prêtes à un stade légèrement différent, ils devraient pouvoir jongler).

On est vraiment saoulés de tout ce bordel, c'est tellement usant à force hanged Le Professeur et la clinique me disent de ne pas stresser mais franchement c'est encore plus compliqué que les FIV en France, avec la/les donneuses à synchroniser et parceque je réponds pas assez vite au Provamès avec ce problème d'endomètre fin dont personne ne m'a parlé avant.
J'aurais jamais pensé que ce serait si compliqué en FIV DO, et dès le début, et encore on en est pas à organiser le voyage à l'arrache sûrement du jour au lendemain.
On a re-travaillé et adapté toute la logistique pendant 4h non-stop quand je suis rentrée vendredi (planning pro de mon mari et de ses enfants à recaler, vérifier les vols dispos sans pour autant pouvoir déjà réserver, etc).
J'espère qu'on pourra partir même si tout se fera à l'arrache au dernier moment fingers , maintenant il faut encore attendre (difficile de ne pas stresser dans ces conditions), enfin on a pas le choix de toutes façons.

En fin de journée je me suis sentie pas bien (faut dire que j'avais pas mangé depuis la veille au soir et tellement peu et mal dormi encore) : mal de crâne (sûrement d'avoir pleuré plusieurs fois dans la journée), plus de force dans les jambes (comme si elles se dérobaient), tête qui tourne, nausée... Je suis allée m'allonger et j'ai dormi un peu pendant 1h. Pour que je fasse une sieste en pleine journée c'est vraiment que je n'en pouvais plus (pourtant y'avait des trucs à faire : courses et autres réjouissances) mais j'en étais incapable, je ne tenais plus debout, peut-être aussi la tension qui retombait un peu même si on n'y voit toujours pas plus clair et qu'on sera pas rassurés tant qu'on nous donnera pas le feu vert pour partir. J'étais encore vasouillarde toute la soirée.

Malgré les nausées H24 depuis vendredi (le Provamès m'avait jamais fait ça avant mais j'en ai jamais pris autant non plus = 6 par jour (dont 2 par voie vaginale), j'ai mieux géré mes émotions samedi et hier même si je pense quasi non-stop à la FIV DO, mais j'étais plutôt calme et blasée sur le sujet en me disant que je peux rien maîtriser et que ça sert à rien de stresser à l'avance sans savoir ce qui va se passer, et puis on est bien occupés avec les cartons à faire pour le déménagement donc ça aide même si c'est fatiguant.

Mais l'échéance de la dernière écho de contrôle demain et le naturel revenant au galop, ce matin je me suis réveillée en panique encore, et j'en mène pas large. On a pas vu la journée passer avec les cartons encore, c'est toujours ça, mais vivement demain qu'on soit fixés, j'en peux pu de ce suspense insupportable :? Je ne m'attendais pas à ce que ce soit si compliqué déjà côté préparation de l'endomètre donc encore un truc qu'on a pas vu venir et qu'il faut gérer, avec un risque d'annulation à la clé, et perso je gère pas super bien c'est clair. Mais on s'accroche tant bien que mal.

J'espère qu'on aura le feu vert demain fingers pray
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
milo83

Fivette fidèle
Messages : 95
Enregistré le : 26 décembre 2016
Mon centre de PMA : République Tchèque
Centre étranger : Gynem
Localisation : Toulon
Âge : 47

Message non lu par milo83 » 05 juin 2017 à 22:31

Koala : je fingers pour toi.
Dur de gérer le stress avant le départ quand tu as beaucoup de choses en même temps. Moi aussi j'ai connu et mes patrons m'avaient dit que certains clients les ont contactés car je leur avais communiqué mon stress !!!!
Ce soir je suis au chocolat..... tellement peur du résultat de demain pray
Quant au gonflement de la poitrine ce n'est pas du jour au lendemain !!!! Mais tu gonfles et ils sont douloureux. Tu t'en aperçois quand tu mets certains soutien-gorges ou quand tu te rends compte que ton maillot de bains est trop petit !!!!
Si cela peut te rassurer pour l'endomètre : avec les œstrogènes par voie vaginale il a gonflé + vite et mieux que par voie orale. Il faut y croire.
Bonne nuit :smack:
beaucoup de mois perdus avant de trouver enfin une clinique à Prague pray
agrément adoption en parallèle - avis défavorable en décembre 2016 => nouvelle équipe et 9 mois + tard agrément ! Ouf ! => mariage en mai 2018 car le PACS n'est pas reconnu :lol:
FIV DD 1j5 31/08/16 notpregnant
TEC 2j5 19/12/16 notpregnant
FIV DD 2j5 23/05/17 notpregnant
biopsie pour Matricelab le 24/07 => mal faite par le gynécologue donc refaite le 10/10 => traitement de 3 mois + quelques examens
TEC 2j5 le 26/02/18 notpregnant
FIV DD prévue le 30/07/18 mais annulée cause découverte d'un polype

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 06 juin 2017 à 00:52

Merci milo :smack:
Je viens de t'envoyer un p'tit mot dans le sujet "club des FIV DO" ;-) (j'ai du retard de lecture, j'ai pas encore vu toutes mes notifs).
Je t'envoie plein de bonnes ondes pour demain en espérant du fond du cœur que tu auras une belle nouvelle à nous annoncer fingers Tiens-nous au courant ;-)
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 07 juin 2017 à 00:16

Les mauvaises nouvelles continuent, encore et encore... hanged

Malheureusement, la FIV DO est annulée :-( Inutile de vous dire dans quel état je suis :cry:
Malgré l'augmentation de Provamès, je n'étais qu'à 6,2mm ce matin. Le Professeur dit que c'est pas impossible de tomber enceinte comme ça mais que - même si je serai sûrement jamais aux fameux 9mm - j'ai déjà eu un meilleur endomètre que ça avant, donc il préconise d'annuler et reporter pour se donner de meilleures chances.

On pensait que Iakentro était fermé en août du coup il m'a donné 2 options de traitements :
- le premier si on veut tenter sur fin juillet (quitte à revenir quelques jours de vacances plus tôt) avant la fermeture de Iakentro en août et son départ en vacances aussi (et là j'aurai direct 4 Provamès + 1 patch de Vivelledot par jour pendant 13-14 jours puis écho de contrôle, avec un système de rétro-planning par rapport à la fermeture de Iakentro mais j'ai pas tout suivi car en gros il me parlait en jours de traitement et par en jours du cycle, bref je vous passe les détails mais c'était pas super clair et moi sûrement trop bouleversée pour tout capter direct aussi) ;
- le second si on patiente jusqu'à une consultation fin juillet pour préparer la FIV sur fin août ou début septembre à son retour (celui là est à base de Provamès et Progestan pendant les prochains jours afin de déclencher un cycle bientôt, même si je ne suis qu'à J16).

Me voyant mal, le Professeur m'a dit que c'était peut-être pas plus mal d'attendre Septembre, du coup je lui ai pas fait répéter l'histoire des traitements vu qu'on a calé une consultation fin juillet pour faire le point justement.
Mais en prévenant ensuite Iakentro de l'annulation et du report à septembre, ils nous ont dit qu'ils sont finalement ouverts en août sauf le 15, donc l'histoire du rétro-planning par rapport à leur fermeture ne tient plus et je ne sais pas quand je devrais commencer le traitement :?
J'ai donc contacté sa secrétaire pour retourner le voir demain matin afin qu'il me ré-explique précisément le protocole à suivre et surtout à partir de quand, et poser les quelques questions que je me suis posées depuis que je suis rentrée de Foch (dois-je reprendre du Duphaston, quel jour commencer le traitement puisqu'il n'y a pas plus de rétro-planning à faire par rapport à Iakentro, combien faudra-t-il d'échographies de contrôle à priori....).

Mon mari est adorable, il est rentré ce midi se doutant de mon état (enfin je l'avais eu au tél depuis Foch de toutes façons) et on a réévalué les différentes options depuis que Iakentro nous a dit qu'ils étaient ouverts en août. Et ce soir il n'est pas rentré tard.

Sinon j'avais rendez-vous cette après-midi chez ma psy, elle a encore dû me prêter sa boîte à kleenex. J'avais déjà passé toute la route du retour de Foch à voir flou tellement je craquais, mais il y en a encore en stock, de toutes façons faut que ça sorte.

Mais bon j'ai encore l'impression de m'être pris une bonne droite dans la tronche et d'être complètement sonnée Kosmil et surtout bien triste et dégoûtée de ce Nième aléa dans notre parcours hanged
Il faut tout refaire à zéro, du traitement à l'organisation et la logistique des plannings pros et persos, avec des équations à 2 inconnues entre ma réponse au traitement et celle de la donneuse qu'on ne peut pas prévoir à l'avance, et des prix en août bien plus élevés qu'en juin (avion, hôtels... tout est à notre charge y compris la FIV vu que j'ai récemment passé les fameux 43 ans :-( ).
Décidément aucun protocole ne se passe "normalement", chacun a son lot de désagréments. J'aimerais tant pouvoir une fois me laisser porter par un protocole qui suit son cours (je ne parle même pas du résultat de la prise de sang, juste de tout ce qu'il y a avant).
Bref c'est comme ça.

On revoit donc le Professeur demain pour faire le point et tout caler.
Ensuite ce sera reparti pour l'attente, en espérant que le prochain essai sera concluant...
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 08 juin 2017 à 14:36

Nous avons donc fait le point avec le Professeur hier matin et calé le prochain essai :
- 15 juin : injection Décapeptyl 3mg en IM
- 14 juillet : début du traitement de préparation de l'endomètre (4 cp de Provamès 2mg par voie orale + 1 patch de Vivelledot 100 par jour)
- 24 juillet : 1ère écho de contrôle + pour mon mari début de prise de Vibramicyn (antibio préventif)
- entre le 24 et le 31 juillet : échographies de contrôles et ajustement du protocole si nécessaire

Le but est d'avoir le feu vert le 31 juillet au plus tard (il part en congés le 4 août) pour :
- arrivée en Grèce le 3 août,
- ponction de la donneuse entre le 4 et le 6 août au plus tard,
- transfert de J5 blastocystes entre le 9 et le 11 août au plus tard,
- vol de retour le 12 août.

Et depuis hier je dois prendre pendant 7 jours 4 cp de Provamès par voie orale + 4 Utrogestan par voie vaginale.
J'ai oublié de demander pourquoi (j'aime bien comprendre pourquoi je prends des médocs), il m'a juste dit que j'aurai peut-être quelques saignement après avoir fini ce traitement mais a précisé que si c'est le cas ce ne serait pas un nouveau cycle.
J'avoue que mettre des ovules matin et soir sans avoir eu de transfert me fait un gros pincement au cœur à chaque fois mais bon...

Et après avoir posé les questions qui restaient en suspend, c'est bien plus clair que mardi :
- En parlant de cycles, j'en aurai pas forcément avant la FIV DO à cause de l'injection de Décapeptyl 3mg (je viens de lire sur le net que ça provoque une ménopause artificielle pendant 1 mois, il m'aurait dit ça j'aurais compris tout de suite mdr !).
- Du coup pas d'écho de contrôle à J2 mais après 10 jours de prise de Provamès + Vivelledot (et le Décapeptyl doit empêcher les kystes).
- Et on a demandé s'il fallait refaire une hystéro de contrôle et il a dit que non, la dernière datant du 2 mai.

En rentrant on a appelé la clinique et eu la collègue de notre interlocuteur habituel, mais je préfère autant qu'on tombe sur elle car on a bien compris que c'est elle qui gère et coordonne beaucoup de choses alors que lui fait plutôt l'administratif.
Par contre pas cool : elle avait pas eu l'info donnée par tél à notre interlocuteur mardi qu'on arrêtait l'essai en cours à cause de mon endomètre trop fin, on a trouvé ça moyen (enfin moi je m'en fous mais ça veut dire que la donneuse n'a pas été stoppée mardi, ou alors ils vont quand même la ponctionner pour congeler ses ovocytes car ils proposent des FIV DO avec ovocytes vitrifiés aussi je crois, enfin bref pas top la communication ou alors il a complètement oublié de lui dire ?).
Bref, on lui a confirmé ce planning et protocole préconisé par le Professeur, elle a tout noté et j'ai refait un mail récap dans la foulée pour éviter tout quiproquo (ils utilisent la même boîte mail donc les 2 peuvent checker si besoin).

Voilà, je suis quand même soulagée qu'on y soit retournés hier matin et que les choses soient plus claires et précises niveau timing.
Je suis encore sous la déception et la tristesse de l'annulation bien sûr, mais un peu reboostée par la mise en place du prochain protocole qui va vite arriver, en espérant que cette fois ça marche correctement fingers pray
Je vais donc commencer le traitement pendant nos vacances, on rentre le 21 juillet et j'ai ma 1ère écho de contrôle le 24, donc je sais qu'entre le déménagement dans 2 semaines et les vacances début juillet tout va s'enchaîner même si ça n'empêche pas de cogiter :?
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 27 juil. 2017 à 21:52

Ça fait un bail que je ne suis pas passée, entre notre déménagement en juin et les vacances en juillet, et l'impression d'être encore passée sous un rouleau compresseur depuis l'annulation de la FIV DO en juin hanged

Me voilà repartie dans l'action même si j'ai du mal à réaliser (je sais pas si c'est un réflexe de protection mais je me sens bizarrement "déconnectée") : j'ai fait mon injection de Décapeptyl 3mg le 15 juin et j'ai commencé la préparation de l'endomètre le 14 juillet avec de fortes doses d’œstrogènes (8mg de Provamès + 1 patch Vivelledot 100µg par jour).
J'ai encore une fois des effets secondaires (plus forts que le mois dernier) : grosse fatigue, nausées quasi H24, bouffées de chaleur et ventre gonflé, parfois mal au ventre (comme une sensation de pesanteur ou de tiraillement) ; je suppose que la grosse dose d'œstrogènes n'y est pas pour rien.
J'ai fait ma première écho de contrôle lundi avec le Professeur, mais je reste inquiète car à J11 de traitement et avec des doses bien plus fortes que le mois dernier, je ne suis qu'à 4,7mm :? On s'attendait à mieux tous les 2 (surtout avec le dosage que j'ai).
J'avais fait une écho au même stade le mois dernier avec alors des doses moindres et j'étais à 5,5mm et vous connaissez la suite... J'en ai fait la remarque au Professeur, il dit qu'il faut pas comparer, que c'est un démarrage lent qu'il estime à un J6 de cycle naturel (suis sur cycle artificiel là alors que le mois dernier j'étais sur cycle naturel) mais qu'il faut rester confiant. Il l'était aussi le mois dernier, je ne doute pas de lui (il ne peut pas tout maîtriser non plus et il n'est pas magicien) mais je peux pas m'empêcher de m'inquiéter et le moral n'est pas très bon, je cogite (beaucoup trop) et du coup je culpabilise encore plus :?
Il m'a dit d'ajouter 1 cp de Provamès par voie vaginale à partir du soir-même (en plus des 4 cp de Provamès + 1 patch Vivelledot par jour) et j'y retourne demain matin.
Il a dit que j'assimile pas vite l'œstrogène alors que mes vaisseaux sont biens (d'après l'écho ??). Là j'ai voie orale + transdermique + vaginale et ça fait 9mg rien que de Provamès sans compter l'apport du patch 100µg.
J'appréhende énormément que le mauvais scénario du mois dernier se reproduise et je suis encore une fois tiraillée H24 entre peur et espoir, du coup j'arrive pas (ou pas longtemps) à déconnecter.
J'espère que mon endomètre va se "réveiller" et qu'on pourra partir en Grèce cette fois fingers pray
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 28 juil. 2017 à 13:21

A l'écho de ce matin c'est encore pas terrible : 5,3mm à J15 de traitement :-( Le mois dernier au même stade et avec un traitement moins fort j'étais à 6,2mm...
Je continue le même traitement (je peux pas avoir plus fort) et j'y retourne mardi, et on verra si on part ou pas jeudi (on a rien réservé).
Mais si j'arrive à 6mm mardi, ce sera déjà bien (c'est même pas sûr).
Il a revérifié mes vaisseaux et dit qu'ils sont bien, et que mon endomètre n'est pas abîmé, donc il sait pas trop non plus pourquoi je réagis peu.
Il a repris encore le dossier et dit que peut-être que "6 et quelques" c'est mon "rythme de croisière", même s'il pensait qu'on pourrait avoir mieux genre 7, mais que de toutes façons mon endo est plus fin que la moyenne.
Je lui ai demandé quelles sont nos chances avec un endo à 6, il dit qu'il y a pas de règle, qu'il y a aussi des grossesses avec des endomètres fins, et que selon l'écho de mardi il nous donnera son avis et ensuite à nous de décider si on part ou pas (si tant est que la clinique soit ok aussi). Après vu le budget et la logistique que ça représente, on va pas partir si on a peu de chances.
Si lui pense que ça vaut le coup, on suivra, mais je lui ai dit qu'il faudra qu'on appelle la clinique ensemble car eux voulaient 7,5mm mini.
Mais ça fait beaucoup de "si" tout ça...
Bref c'est reparti pour 4 jours de suspense, j'en peux plus hanged
Si on part pas, je lui demanderai s'il faut que je fasse une pause d'un cycle vu que je suis en traitement depuis mai à cause de l'annulation du mois dernier (ça reporterait à octobre) et s'il faut re-déclencher un cycle naturel.
Je lui ai aussi demandé si nous avions toujours nos chances en FIV DO (nan parceque'avec tout ça je doute encore plus), si on reporte encore mais que j'ai jamais mieux que 6mm, et il m'a dit que oui.
Vraiment on pensait pas que ce serait si compliqué en FIV DO, ne serait-ce que pour la préparation (sachant qu'on sait encore moins ce que ça donnera ensuite).
Je suis vraiment perdue, je ne sais plus quoi penser mais c'est très dur à gérer pour moi.
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo

Avatar du membre
Koala

Fivette de diamant
Messages : 1239
Enregistré le : 25 septembre 2015
Mon centre de PMA : Gynécologue de ville
Centre étranger : Iakentro (Grèce)
Localisation : 78
Âge : 44

Message non lu par Koala » 01 août 2017 à 14:53

J'étais pas au top suite à l'écho de vendredi dernier, mais je me suis mise de gros coups de pied au c*l encore pour m'occuper à fond et essayer de positiver quand même en espérant que mon endomètre se réveille, j'étais inquiète bien sûr mais moins oppressée que la semaine dernière.
Bon cela n'aura pas suffi car la FIV DO est encore annulée :-( hanged A l'écho de ce matin mon endo n'avait pas évolué du tout et est resté à 5,2mm (et encore à la première mesure qu'il a faite il trouvait même 4 et quelques). Pourtant le Professeur a revérifié à nouveau et il est bien vascularisé et pas abîmé, et a bien 3 "feuillets". Bref j'arrête bien sûr le traitement et j'ai prévenu la clinique.
Je lui ai demandé s'il fallait laisser un cycle de pause (car ovaire bloqués depuis mai), c'est ce qu'il allait me dire, sauf que lui parle en terme d'ovulation et moi de règles donc au début on s'est pas compris car lui parlait de retenter en septembre et moi je pensais que ça amènerait plutôt à octobre.
Il m'a expliqué que je ne dois plus être sous l'effet du blocage du Décapeptyl 3mg faite le 15 juin, ou plus pour longtemps, donc je vais ovuler courant août et il pense que j'aurai mes règles fin août / début septembre.
On retentera alors, sûrement avec un protocole stimulé cette fois-ci (donc retour des piqûres).
Je dois donc appeler à mon J1 pour aller faire une écho en début de cycle afin de déterminer le protocole.
En attendant je commence à prendre aujourd'hui Toco 500mg + Torental/Pentoxifylline 400mg (2 de chaque par jour) qu'il m'a prescrit en plus de l'acide folique 0,4mg afin de préparer le terrain, apparemment ça peut aider.

Il a encore repris l'historique de notre dossier et il pense que je n'arriverai plus à monter à 8 et quelques comme je l'étais à la dernière FIV en mars à cause de l'hystéroscopie d'avril (mais si on m'opérait pas je pouvais pas tomber enceinte à cause du fibrome et des polypes :roll: ), mais qu'il faut au moins que je sois à 6 et quelques (j'y étais le mois dernier mais bon bref).

Je suis bien évidemment dégoûtée :cry: limite blasée.
Il m'a dit que c'est possible de tomber enceinte sinon il m'aurait déjà dit s'il n'y avait plus rien à espérer, que ça dépend aussi beaucoup de l'embryon, et de ne pas focaliser sur la PMA même si c'est dur (mais là franchement, plus le temps passe et plus on a de galères, plus c'est dur, surtout sans taf - et encore une fois je ne vois pas comment aborder un nouveau taf avec toutes les absences que ça signifie en arrivées tardives voire demi-journées pour les contrôles puis 8-10 jours pour la FIV DO ?).

En repartant j'ai croisé 2 femmes enceintes aux ascenseur et dans le parking, et 1 autre en allant à la pharmacie à côté de chez moi avant de rentrer, dur dur.

Je suis soulagée que le suspense soit fini mais je ne sais plus quoi penser, je suis encore bien sonnée de cette nouvelle annulation Kosmil Bref on verra la prochaine fois...
Moi IO, lui RAS, essais depuis 2014
- Clinique Parly 2:
11/2015 FIV ICSI1 : 4 follicules, 1 ovo, 1 J2 notpregnant
01/2016 FIV ICSI2 : 2 follicules, ponction annulée, pas d'IAC!
- Hôpital Foch:
08/2016 Hystéroscopie opératoire
11/2016 FIV ICSI2bis : 2 follicules, ponction annulée, IAC notpregnant
03/2017 FIV ICSI2ter : 3 follicules, 3 ovo, 3 J2 notpregnant
04/2017 Hystéroscopie opératoire
09/2017 FIV DO : 12 ovo, 2 J5 notpregnant
12/2017 TEV1 : 2 J5 notpregnant
- gynécologue Paris 17:
04/2018 TEV2 : 1 J5 hatching notpregnant
09/2018 MatriceLAB profil mixte
11/2018 TEV3 : 1 J5 éclos notpregnant
Reste 2 minipingoo