Je réponds comme je peux à vos questions sur le don de sperme

Avatar du membre
Lavandine

Fivette d'argent
Messages : 313
Enregistré le : 31 octobre 2017
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)

Re: Je réponds comme je peux à vos questions sur le don de sperme

Message non lu par Lavandine » 04 janv. 2018 à 16:54

Pareil, je pense que ca dépend des cecos. Façon il n'y en a pas un qui fait pareil que les autres :-D
Nous ils ont les paillettes, mais on doit attendre 6 mois entre le biologiste et la réception des paillettes. Donc prochain rendez-vous en mai pour finaliser le dossier et commencer les iad en juin. Ca fait râler.
Bubulle je suis comme toi, l'attente est loooongue.
Moi: 31 ans RAS. Lui: 35 ans, azoospermie
Essai bb1 depuis avril 2016.
IAD1(12/06/18): Négative
IAD2(09/07/18): pregnant DPO16 : 667.
22/08: tu mesures 20 mm et ton petit coeurquibat est une douce melodie.
20/09: 65 mm de bonheur qui fait des loopings.
Image

Avatar du membre
Bubule2008

Fivette bannie

Message non lu par Bubule2008 » 04 janv. 2018 à 21:46

Pareil en mai notre dossier sera complet et nous devrons le clôturer par un appel au cecos moobile où ils nous indiqueront sous combien de temps se fera notre première IAD (entre juin et septembre!)

Avatar du membre
Marine03

Fivette habituée
Messages : 43
Enregistré le : 10 octobre 2016
Mon centre de PMA : 68- Fondation Diaconat (Mulhouse)

Message non lu par Marine03 » 05 janv. 2018 à 12:08

Merci pour vos réponses effectivement ce n'est pas pareil dans tous les cecos moi mon dossier est complet ( visites chez le biologiste et examens medicaux ( je dois juste refaire mon bilan hormonal car le dernier date d'y à 2 ans du coup je dois le refaire)

Bon courage à toutes
lui 45 ans azoospermie
moi 31 ans OPK
dossier cecos mai 2015
Première IAD février 2018 négative

Avatar du membre
Gouachwake

Fivette habituée
Messages : 29
Enregistré le : 09 juin 2017
Mon centre de PMA : 29- Clinique Pasteur (Brest)

Message non lu par Gouachwake » 07 janv. 2018 à 10:48

Bonjour tout le monde et bonne année et qu enfin en 2018 soit la fin du parcours ( de façon positive bien sûr !)
Pour nous début d année mitigée le dossier était prêt pour l Espagne (accord sécu, traitement à la Maisôn ... ) mais je suis enceinte !!! Apres 2 ans d infertilité ... et 2 mois notre img pour notre petit corto. Très difficile de se réjouir il y a de forte chance que je fasse une faussse couche ou pire une nouvelle interruption serait nécessaire ( ce qui m effraie énormément). Mais il est possible aussi que cela soit notre miracle ...
C est pas facile j aurai voulu bizarrement que cela n arrive pas maintenant et être enceinte suite au don, je n arrive pas a être sereine.
Grossesse naturelle en juillet 2015 puis fausse couche
1 ère iac novembre 2016 : negative
2 eme iac décembre 2016: négative
3 eme iac janvier 2016 positive puis fausse couche a 9sa
4 eme iac mai 2017 : positive puis img a 22 sa
Découverte de 2 translocations réciproques chez Cheri .... la suite iad, dpi, la France , l etranger ?

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Message non lu par Mad07 » 07 janv. 2018 à 18:19

Gouachwake a écrit :
07 janv. 2018 à 10:48
Bonjour tout le monde et bonne année et qu enfin en 2018 soit la fin du parcours ( de façon positive bien sûr !)
Pour nous début d année mitigée le dossier était prêt pour l Espagne (accord sécu, traitement à la Maisôn ... ) mais je suis enceinte !!! Apres 2 ans d infertilité ... et 2 mois notre img pour notre petit corto. Très difficile de se réjouir il y a de forte chance que je fasse une faussse couche ou pire une nouvelle interruption serait nécessaire ( ce qui m effraie énormément). Mais il est possible aussi que cela soit notre miracle ...
C est pas facile j aurai voulu bizarrement que cela n arrive pas maintenant et être enceinte suite au don, je n arrive pas a être sereine.
Coucou Gouachwake,
Effectivement, il est difficile pour vous de vous réjouir vu votre parcours... J'ai cru comprendre qu'il y avait tout de même une chance que la grossesse se passe bien si l'embryon n'est pas atteint par la translocation. Sais-tu à quel stade les médecins pourront se prononcer? Je croise les doigts pour que les nouvelles soient bonnes et que cette grossesse soit le miracle tant attendu fingers
Grosses bises
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers

Avatar du membre
Lavandine

Fivette d'argent
Messages : 313
Enregistré le : 31 octobre 2017
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)

Message non lu par Lavandine » 08 janv. 2018 à 12:35

Coucou Gouachwake,
La nature est bizarrement faite. Que provoque la translocation de ton mari? Il est possible qu'il ne l'ait pas transmis? Vous en saurez plus quand?
Je pense à vous et j'espère que ce sera un miracle. Prenez soin de vous et bon courage
Moi: 31 ans RAS. Lui: 35 ans, azoospermie
Essai bb1 depuis avril 2016.
IAD1(12/06/18): Négative
IAD2(09/07/18): pregnant DPO16 : 667.
22/08: tu mesures 20 mm et ton petit coeurquibat est une douce melodie.
20/09: 65 mm de bonheur qui fait des loopings.
Image

Avatar du membre
Gouachwake

Fivette habituée
Messages : 29
Enregistré le : 09 juin 2017
Mon centre de PMA : 29- Clinique Pasteur (Brest)

Message non lu par Gouachwake » 08 janv. 2018 à 20:17

Merci de vos gentils message. Il y a malheureusement 5 probabilité sur 6 que cela se termine soit en une fausse couche ou que notre enfant ait soit une trisomie 13 ( a priori décès à la naissance ) ou qu il ait un retard psycho moteur important ( ce qui était le cas de notre petit garçon au mois d octobre). On en saura plus, si la grossesse tient avec un dépistage pré natal qui a lieu à la 10 eme semaine de grossesse.
On essaie de ne pas se projeter. Mais oui la nature est bizarre, en espérant que cela soit un miracle.
Grossesse naturelle en juillet 2015 puis fausse couche
1 ère iac novembre 2016 : negative
2 eme iac décembre 2016: négative
3 eme iac janvier 2016 positive puis fausse couche a 9sa
4 eme iac mai 2017 : positive puis img a 22 sa
Découverte de 2 translocations réciproques chez Cheri .... la suite iad, dpi, la France , l etranger ?

Avatar du membre
Marine03

Fivette habituée
Messages : 43
Enregistré le : 10 octobre 2016
Mon centre de PMA : 68- Fondation Diaconat (Mulhouse)

Message non lu par Marine03 » 27 janv. 2018 à 20:31

Bonjour,

j'ai une petite question concernant le bilan hormonal:

Il y a 2 ans j'avais une amh à 11,4 ng/ml on m'a alors dit que j'avais des ovaires polykystiques.

J'ai dut refaire une bilan hormonal la semaine dernière ( dans mon centre il demande un bilan hormonal tous les 2 ans) je viens de recevoir les résultats et la mon amh est à 8 ng/ml

je voulais savoir si pour vous ce taux est normal (sachant que la norme est de 2 à 6,8 ng/ml )


Merci de vos réponses, belle soirée
lui 45 ans azoospermie
moi 31 ans OPK
dossier cecos mai 2015
Première IAD février 2018 négative

Avatar du membre
Bubule2008

Fivette bannie

Message non lu par Bubule2008 » 27 janv. 2018 à 21:06

COucou!

Wah !!! Super élevée ton amh 😳 la moyenne etant estimée aux alentours de 2.
Perso, j’etais à 1,71 (basse) en 2015 et je dois egalement refaire mon bilan hormonal prochainement. Normalement, ca baisse au fil des années vu qu’on se rapproche de la menopause Lol

Avatar du membre
Lavandine

Fivette d'argent
Messages : 313
Enregistré le : 31 octobre 2017
Mon centre de PMA : 07- Clinique Pasteur (Guilherand Granges)

Message non lu par Lavandine » 29 janv. 2018 à 09:04

coucou marine,
Si tu es opk, ca me semble normal que ton amh est élevée. Après il y a d'autres critères: le nombre de follicules, le rapport lh fsh, la régularité de tes cycles,...
je pense que dans un majorité de cas, la pma sait bien gérer ce symptôme.
Qu'en dit ton gyneco?
Moi: 31 ans RAS. Lui: 35 ans, azoospermie
Essai bb1 depuis avril 2016.
IAD1(12/06/18): Négative
IAD2(09/07/18): pregnant DPO16 : 667.
22/08: tu mesures 20 mm et ton petit coeurquibat est une douce melodie.
20/09: 65 mm de bonheur qui fait des loopings.
Image

Avatar du membre
will

Fivette novice
Messages : 6
Enregistré le : 29 septembre 2017
Mon centre de PMA : 69- Hôpital Femme Mère Enfant (Bron)

Message non lu par will » 04 mars 2018 à 18:47

Bonjour,

J'ai l'intention de faire un don au Cecos.J'ai vu une émission sur C8 et j'ai vu que les centres sont toujours en pénurie.
J'utilise le terme "toujours" parce qu'il y a quelques années,je voulais faire un don mais cela m'était impossible parce que je n'avais et je n'ai toujours pas d'enfants.

De ce fait,je me suis renseigné auprès du professeur G du Centre qui m'a expliqué qu'un don est possible selon la nouvelle législation pour des hommes n'ayant jamais procréé.

Par contre,il faut que je fasse la démarche d'aller obligatoirement voir un(e) psychologue du service ce qui n'est pas le cas pour un homme qui serait en couple.

De ce fait,je me suis documenté sur le sujet et j'ai été étonné qu'il était demandé une très grande réflexion pour faire ce don qui est pourtant simple et anonyme.
Je suis un peu déçu de ce que j'ai lu sur le site et après avoir lu la bibliographie qui est proposé sur l'acte de don de gamètes.

Apparemment,il y a une raison pour ce don et qu'il n'est pas dénué de sens et que le psychologue doit en chercher les raisons.
Ainsi se serait un "fantasme" de prouver sa masculinité au monde entier avec une " dimension narcissique phallique" .Il y aurait une "excitation pulsionnelle" . Je trouve le concept ridicule et humiliant surtout il m'a bien fait rire.

Selon leurs statistiques les classes sociales et types hommes qui souhaitent donner leurs gamètes seraient de haut potentiel et de position social élevé en France.Je vais augmenter leur pourcentage même si je préfère être un donneur qu'un cobaye pour thèse de psychologie."Est ce que je dois sauver ce monde avec mes gamètes et mon égo surdimensionné ?" comme l'énonce les théseux en psychologie.Suis je obligé de donner mon métier et mes diplômes universitaires avant de faire un don.

Si l'on arrive à de tels extrêmes,il vaudrait mieux passer par un concept payant comme au Danemark avec Cryos où le "tout venant" pourrait faire des dons en France.La rémunération serait le premier leitmotiv et l'on ne passerai pas pour un pseudo-détraqué qui veut montrer les pouvoirs de son phallus au Cecos et au monde entier selon les psychologues .

Apparemment,le psychologue est un garde fou parce qu'il y a des déséquilibrés qui se présentent.Je peux le concevoir mais ses personnes sont fichées.C'est "dingue" au sens propre et figuré.Ils n'ont pas attendu le Cecos pour décompenser.

D'ailleurs,je me demande en soit qu'elle est la différence avec ce don et un don de sang etc..En France,ils vont toujours dans le "too much" et au final,il n'y a plus personnes.
Pourtant,je fais parti d'un profil génétique recherché selon le Professeur G puisque je suis métisse.
De toutes les façons,je pense que tout est recherché parce que dans ses centres ,ils ne voient personne.
D'un côté les femmes sont lénifiées pour les dons d'ovocytes et les hommes sont mal vus pour le don de spermatozoïdes.

Finalement,je partais d'un don simple et naturel mais tout ce marasme m'a presque fait douter de la démarche que je voulais faire.

Avatar du membre
Mad07

Fivette d'or
Messages : 575
Enregistré le : 18 mars 2016
Mon centre de PMA : 92- Hôpital Antoine Béclère (Clamart)
Âge : 37

Message non lu par Mad07 » 04 mars 2018 à 21:05

Bonjour will,
Il ne faut pas lire tout ce qu'on trouve sur internet ou alors il faut prendre de la distance... c'est valable pour nous aussi qui sommes en attente d'un donneur, on lit pas mal d'horreurs et ça peut aussi nous faire douter. Rassure-toi sur la consultation psy au Cecos, elle est plus là pour guider les donneurs et les couples que pour les évaluer, crois moi, on en sort et c'était plutôt une bonne chose: ça nous a permis de confirmer notre choix et d'être plus sereins.
Bravo pour ta démarche en tout cas, c'est un geste magnifique! Tu devrais aller jusqu'au bout si c'est ton réel désir.
Moi: 37 ans - RAS / Lui 36 ans: azoo suite à chimio / Préservation de gamètes effectuée en 2006
FIV1 - 10/2016 - 12 ovocytes => 2 embryons à J2 - Transfert d'un J2: notpregnant
FIV 2: 02/2017 - 10 ovocytes => 5 embryons à J2 - à J5 aucun n'a survécu... :-( pas de transfert.
FIV2 bis: 12 follicules antraux mais 5 seulement qui grossissent / Ponction de 3 ovocytes seulement dont un seul de mature, un ovocyte congelé... pas de mise en fécondation, pas de transfert
Inscription CECOS Cochin - IAD1 en mai 2018 fingers